Tag Archives: cheveux

Rituel pour une crinière à l’effet WAOUH

26 Mai

Le coiffeur. Booster de crinière pour certains, hair designer pour d’autres ou killer pour les victimes malchanceuses… à chacun son expérience !

Crédit photo: Kate Powell

Crédit photo: Kate Powell

 

Particulièrement pour nous, mesdames, cette visite beauté est une déclaration de guerre aux effets néfastes du quotidien : elle permet de se redécouvrir face au miroir quand la magie capillaire s’est envolée et réveille les chevelures fatiguées.

Pour ma part, ce rendez-vous n’est qu’une des clés pour une crinière à en faire pâlir plus d’un. Car, comme pour tout en matière de beauté, entretien et assiduité forment le combo gagnant.

La marche à suivre que je vous détaille par la suite est la routine beauté cheveux qui m’accompagne depuis X années. Résultat : compliments systématiques chez le coiffeur et paires de yeux écarquillés de mon entourage.

Miroir, miroir, dis-moi que mes cheveux sont à tomber

Sortez votre arsenal pour cheveux, armez-vous de bonnes pratiques et soyez patiente car les résultats ne se feront visibles que lorsque la routine sera bien installée.

Ready ?

 

1/ Se laver les cheveux trop souvent est l’assurance de créer le besoin !

La douceur est l’alliée bienveillante de nos cheveux… même pour ceux à tendance grasse que l’on s’acharne à laver trop régulièrement pour les libérer de cette pellicule luisante peu flatteuse. Pourtant, un rythme de nettoyage soutenu est le carburant de ce cercle vicieux ! La balle est dans votre camp : à vous de « normaliser vos cheveux » en n’autorisant que deux nettoyages hebdomadaires grand maximum. Qu’on se le dise, moins vous exciterez les glandes sébacées, moins elles réagiront et plus votre crinière basculera du côté positif de la force J.

 

2/ Se shampouiner les cheveux oui… mais dans les règles de l’art !

Appliquer le shampoing sur l’ensemble de sa crinière ? ÉCHEC. Vider le flacon sur sa tête ? ÉCHEC.

En matière de beauté, les mauvaises pratiques se répandent comme les rumeurs. Rectifions le tir :

Armez de l’équivalent d’une cuillère à café de shampoing, réalisez une première émulsion sur les racines des cheveux UNIQUEMENT. Inutile pour vos longueurs de faire trempette dans un bain de shampoing. Quel risque ? Le désert de Gobi… alias l’assèchement ! Une fois la première émulsion rincée, réitérer l’opération selon le même procédé.

Durant l’opération, halte aux ongles ! Veillez à masser vos racines tout en les décollant du bout des doigts ! Elimination des impuretés, pellicules et autres indésirables assurée !

Par ailleurs, déverser le tiers de la bouteille ne décuplera aucunement les effets du shampoing. Le seul résultat à cela ? Un rinçage sans fin et des cheveux alourdis. Une grosse noisette associée à une bonne dose d’eau suffit à créer une belle émulsion et donc de nettoyer l’ensemble des racines uniformément.

 

3/ L’après-shampoing, le petit plus aux grands effets !

Aussi systématique que le brossage de dents matin et soir, l’application de l’après-shampoing doit être ritualisée.

Il agit comme un paravent au calcaire de l’eau et enrobe de douceur les cheveux après l’étape shampoing.

Appliquez l’après-shampoing sur les longueurs et non sur les racines (à environ 4 cm des racines) afin de ne pas les alourdir.

Laissez agir au minimum 3 minutes, puis rincez abondamment.

 

4/ Le masque, le rendez-vous hebdomadaire à ne pas louper !

Intégrer un masque à cheveux dans sa routine revient à mettre toutes les chances de son côté pour transformer sa chevelure en une matière saine et dense.

Une fois par semaine, suite au shampoing, veillez à l’appliquer sur les longueurs (toujours à 4 cm des racines) et laissez le agir au moins 15 minutes.

Lorsque votre planning vous l’autorise, bloquez un créneau de 30 minutes, voire 1 h afin de décupler les effets. Enveloppez vos cheveux dans une serviette et vaquez à vos occupations. Effet cocon garanti et temps mobilisé à bon escient.

 

Mesdames, à vous de jouer ! Faites des envieuses avec vos crinières !

mmIMG_5403

Peace and rock’n Lo(u)ves,

Cécile

Shea Moisture: vos cheveux frisés en redemanderont!

23 Avr

Êtes-vous de ceux et celles dont la tête prend l’allure d’un afro au moindre signe d’humidité? Avez-vous tendance à avoir l’air d’une moppe après avoir affronté un bon coup de vent? Vous compare-t-on régulièrement à un mouton ou à l’héroïne du film Brave?

Si vous avez répondu OUI à chacune de ces questions, c’est que vous faites partie du club top sélect des cheveux frisés! #Yeah

cd82e0dfe15ea36479271dcda9f3f8cf

Mon histoire
J’ai longtemps mené une lutte sans merci à ma tignasse de lion. Mon fer plat, mon séchoir et ma brosse étaient alors mes meilleurs aliés. C’est lors d’un contrat de mannequin pour lequel on m’avait frisé les cheveux que j’ai compris que, oui, ça peut être vraiment très beau!

La croyance populaire veut que les cheveux frisés demandent beaucoup d’entretien et de temps. En fait, c’est plutôt le contraire… à condition d’utiliser les produits coiffants adaptés à nos besoins. Depuis environ 5 ans, je suis donc à la recherche DU produit miracle. Celui qui ferait friser mes cheveux sans les figer, laissant une texture douce, dont l’effet durerait plus de 8 heures. Le tout, sans les assécher, avec une bonne odeur. #MissionImpossible #LesMisèresDeVéro

Un bon samedi matin, il me pris l’envie de rechercher «curly hair routine» sur Youtube. C’est alors que la lumière fut.

Mes produits
C’est grâce à Youtube et à SunKissAlba que j’ai découvert les produits Shea Moisture, uniquement disponible aux États-Unis, pour l’instant. (Ils sont néanmoins disponibles en ligne mais à un prix un peu plus élevé). En plus d’être efficaces, les produits sont organiques, eco-friendly et ne sont pas testés sur des animaux. Par dessus le marché, la marque a la certification «commerce équitable». Voilà qui convient très bien à mes valeurs!
shea
En ce moment, j’utilise donc le COCONUT & HIBISCUS CURLING GEL SOUFFLÉ ainsi que le COCONUT & HIBISCUS CURL ENHANCING SMOOTHIE. Pour que la magie fasse effet, il faut un petit peu des deux: ces produits sont inséparables!

Pour ce qui est du shampoing et du revitalisant, je vous dirais qu’après en avoir essayé plusieurs, ils font peu de différence. En ce moment, j’utilise la game Curvaceous de Redken, qui a un pouvoir hydratant non négligeable. Ce n’est pas un coup de coeur mais il fait très bien le travail.

Ma routine

Même si beaucoup de mes amies aux cheveux frisés ne jurent que par le co-wash, je suis de celles qui préfèrent les laver en profondeur avec du shampoing, une fois par semaine.  Voici donc ma routine:

  1. On lave les cheveux en profondeur et on applique un revitalisant hyper hydratant. Laisser agir 5 minutes puis rincer.
  2. On essore DÉLICATEMENT les cheveux à l’aide d’une serviette de micro-fibre ou d’un vieux t-shirt en coton (on évite ainsi de créer des frisotis!)
  3. On sépare la chevelure en sections et on y applique, de manière égale, les produits. N’ouliez pas, il faut éviter la racine.
  4. Afin de ne pas créer encore plus de frisotis, on laisse sécher à l’air et on s’empêche de passer nos doigts dans nos cheveux. Une fois de temps en temps, on les «froisse».

Pssst! Quand je sens que mes cheveux sont très secs, il m’arrive de me faire des masques capillaires à l’huile d’olive. La recette? De l’huile d’olive! On en applique sur la chevelure au complet, en évitant la racine, et on laisse agir pendant au moins 20 minutes. On lave.

Le résultat final


Je vous laisse avec LE guide ultime du cheveux frisé, créé par nul autre que l’incroyable et très inspirante Shameless Maya. Si ce n’est déjà fait, suivez-la! Elle est simplement géniale.

Amour et crinière de princesse guerrière,
Véro
xx

Avoir du toupet .

19 Oct

J’ai une confession à vous faire. Depuis que je suis toute petite, une grande peur m’habite. À un intervalle d’environ 6 mois, c’est pendant des jours que je ramasse, à la petite cuillère, mon courage afin d’affronter cette grande épreuve qu’est d’aller chez le coiffeur. Je crois que j’ai subit un traumatisme, la fois où, à des fins préventives, maman a décidé de me faire couper les cheveux très courts durant une épidémie de poux en deuxième année. Bref, depuis ce jour, j’ai beaucoup de difficulté à ouvrir mon cœur aux coiffeurs…

peur

Tant de difficulté, qu’il m’arrive assez souvent de me couper les cheveux moi-même. Oui. Il faut dire qu’avec YouTube, (vous ais-je déjà fait l’éloge de ce site sans lequel ma vie serait un enfer?) il est plus que facile de s’approprier des techniques de coiffure professionnelles en visionnant quelques vidéos.

Ma saison préférée arrivant, j’ai décidée de me lancer et de me couper un toupet carré. Pourquoi avoir choisi la saison froide pour ce changement? Pour l’entretien! Il faut savoir qu’un toupet demande de l’amour à chaque matin… Et que le fait d’avoir chaud en été fait une grande différence à ce niveau! Rappelons qu’il n’y a rien de pire qu’un toupet gras. Voici le tutoriel qui m’a le plus inspiré: simple et efficace! Et, je sais, il est en anglais… je m’excuse mon Quebec!

20131019-000334.jpg

Et voici le résultat!
À une prochaine fois,

Vero Ovando
Xx

Pour une belle chevelure

7 Fév

À ne pas faire à la maison : se décolorer et teindre les cheveux 12 fois dans une durée de 2 mois (ce que j’ai fait, bien sûr, croyant que je suis invincible et awesome).

Ce qui a résulté d’une perte d’environ 2 pouces de longueur, qui n’est pas si grave sachant que j’ai mes rallonges pour camoufler le tout… Mais sérieusement, ne faites pas ça et voici pourquoi :

Se colorer les cheveux de temps en temps ne les cassera pas, ce qui les brise c’est la décoloration, qu’on appelle gracieusement bleacher. La modération est de mise car la pointe devient sèche, puisque c’est l’endroit où les cheveux sont les plus vieux et déshydratés. Se couper les pointes va empêcher qu’elles se séparent encore plus, et va empêcher le bout de tomber. Mesdames, se couper les cheveux à chaque mois ne les fera pas pousser plus vite, c’est un mythe. C’est les pointes cassées non traitées qui vont tomber et vous donneront l’impression de toujours avoir les cheveux courts.

Alors maintenant que c’est expliqué, que fait-on pour que nos cheveux poussent plus vite et en santé?

  1. On garde les cheveux non lavés le plus longtemps possible. Le gras à la racine est comme l’engrais des plantes. Utilisez du shampoing sec si possible.
  2. On mange du poisson, ou on prend des gélules d’oméga-3 à chaque jour. Je vous le jure, ça marche.
  3. Le fer, le zinc et la biotine vont donner de l’éclat et vont les rendre forts.
  4. Des masques à l’huile d’olive ou au beurre de karité, une fois par semaine.

Bref, c’est ce que je fais en ce moment, je l’ai aussi fait dans le passé et il faut être patient. Sinon on s’achète des rallonges en attendant.

Voyez? Ni vu, ni connu!

D’autres trucs? On peut les inscrire dans les commentaires!

Georges xox

%d blogueurs aiment cette page :