Tag Archives: masque

3 trucs qui m’ont aidé à me débarrasser de mon acné.

8 Juil

Salut la compagnie! C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai réalisé cette semaine que, depuis deux mois, je n’ai presque plus d’acné au visage, YAY! Pour le commun des mortels, ça peut sembler anodin, mais pour n’importe quelle personne ayant connu ce genre de problème, c’est une GRANDE VICTOIRE! Parce que j’aime partager et que je souhaite sincèrement pouvoir aider d’autres personnes qui ont à dealer avec le problème, voici quelques les quelques trucs qui ont fait LA différence pour ma peau.

Mais avant, voici un vidéo très puissant qui témoigne très bien de comment on peut se sentir quand on est aux prises avec l’acné d’adulte.

 

EXIT LE STRESS / ÉCOUTER SON COEUR:

La première leçon que j’ai retenue de ma crise d’acné de l’hiver dernier, c’est qu’il ne faut pas sous-estimer l’impact du stress sur notre peau. À l’époque, je lançais mon entreprise et j’apprenais à connaître mes limites, au niveau professionnel. Ce que j’ai envie de vous dire réellement, c’est que quand une situation devient stressante au point de faire des boutons, il ne faut pas hésiter et faire des changements. C’est ce que j’ai fait, en mettant certaines situations au clair ou en mettant un terme à certains contrats.

 

UNE RIGUEUR DIGNE D’UN ENTRAÎNEMENT MILITAIRE:
Ça peut sembler évident, mais comme on n’est que des humains, je le répète: respecter une routine de façon stricte fait TOUTE la différence dans la guerre contre l’acné. La routine qui m’a aidé à prendre le dessus est la suivante:

➔ Matin:
– Nettoyage et hydratation avec la gamme CALM de Arbonne
– Crème antibiotique topique (prescrite par mon le dermatologue adoré)

➔ Soir:
– Nettoyage avec ma divine Clarisonic (qui a vraiment changé ma vie), même savon que le matin
– Crème au Peroxyde de Benzoyle (toujours sous prescription)

➔ Une fois par semaine:
– Exfoliation au café (café moulu + huile d’olive)
– Le Thérapeutic Sulfur Mask par Tomas Roth (s’il y a UN SEUL masque qu’il faut vous procurer, c’est bien cette petite merveille!)

La clé, c’est d’être rigoureuse et de respecter sa routine! Promis, vos efforts porteront fruit!
FAIRE APPEL À UN EXPERT (et sa chimie):
Faire appel à un dermatologue a été un élément décisif dans mon processus de «guérison». Comme la situation pressait (les cicatrices commençaient à être vilaines), j’ai décidé de faire affaire avec une clinique privée. Je n’ai jamais regretté mon choix: des suivis constants et adéquats et un service  attentionné (genre pas l’impression de déranger parce que tsé, c’est yink des boutons).

En ce qui concerne les produits utilisés, je dois avouer que j’ai tendance à préférer tout ce qui est simple et naturel. Mais j’ai pour mon dire que quand on a besoin d’aide, il faut se laisser aider. Avec l’impact que ça avait sur ma vie personnelle et professionnelle, bouder les antibiotiques aurait été pour ma part vraiment stupide. À vous de voir et de faire le rapport risques- bénéfices. 😉

ENFIN:

Ma petite face de fille qui sort de la douche et qui aime les fleurs, 4 mois après avoir terminé les antibiotiques, et après 7 mois d'application d'une routine stricte.

Ma petite face de fille qui sort de la douche et qui aime les fleurs, 4 mois après avoir terminé les antibiotiques, et après 7 mois d’application d’une routine stricte.

Quand on parle d’acné, il n’y a pas de solution miracle. On a tous des corps, des personnalités et des contextes différents. Néanmoins, une bonne consultation avec un spécialiste pourrait vous éclairer et vous aider à prendre les bonnes décisions. Je le recommande vivement, moi, ça m’a permis de ne plus craindre le regard des autres et de vivre chaque seconde le coeur léger.

En espérant en avoir encouragé quelques uns/unes!
De tout mon coeur de louve, COURAGE!
xxxxx

Véro

Publicités

Et la fois où je nageais avec plein de poissons

27 Mai

Je ne suis pas douée dans tout, et même si j’adore la mer, je suis un peu moumoune aussi de m’y aventurer car je ne suis pas vraiment une super nageuse. J’avais essayé le snorkeling pour la première fois au Cambodge en 2009, et ça n’avait franchement pas été un succès.

D’une part, j’hyper-ventilais en essayant de respirer avec le tuba, et d’autre part, j’étais un peu inquiète d’être lâchée au milieu de la mer au-dessus d’un paquet d’oursins qui semblaient en vouloir à mes pieds ! Je n’avais donc pas spécialement apprécié l’aventure, et pendant longtemps, je n’ai pas tenté d’en refaire. Jusqu’à ce qu’un produit miracle arrive sur le marché et me réconcilie avec le snorkeling !

Non, je ne vais pas vous faire une info-pub ! Mais quand j’étais aux îles Gili en Indonésie l’été dernier, je me suis rendue compte que certaines personnes avaient de drôles de masques de plongée. Une gentille dame m’a d’ailleurs offert de l’essayer pour observer une grosse tortue qui se baladait tranquillement tout près de la rive… et là, ce fût la révélation ! J’avais trouvé un masque qui me permettait de respirer normalement sous l’eau, par le nez ou par la bouche, et pour une fois de profiter de la vue sans avoir peur de mourir noyée ou asphyxiée : le masque de snorkeling Easybreath Tribord. Bon, ça ne donne pas un look d’enfer et on se fait regarder un peu bizarrement lorsqu’on l’enfile, mais pour les débutants comme moi, c’est juste MAGIQUE ! Je regrettais tellement de ne pas en avoir entendu parler avant pour en profiter en Indonésie…

Look d'enfer!

Look d’enfer! Crédit photo : Lisa Marie

Heureusement, je repartais en Thaïlande en automne, et cette fois, j’étais bien décidée à profiter de mon masque d’extra-terrestre ! C’est donc depuis la plage de Koh Samui que mon amie et moi avons décidée de booker un tour de snorkeling vers Koh Pha Ngan. C’était une bonne approche, mais la mer était malheureusement un peu sale. On s’est donc reprises depuis Koh Lanta, avec le tour des 4 Islands.

Le premier stop était au milieu de la mer, depuis le bateau et j’étais encore un peu hésitante, mais une fois rassurée par le fait que je flottais, j’ai pu commencer à profiter… mais c’est lors de l’arrêt suivant, depuis la plage, que j’ai vraiment KIFFÉ (en bonne française que je suis !).

La vision était meilleure, il y avait plein de corail, de plantes, et des poissons de styles et de couleurs différents. Le coin était tranquille alors je pouvais profiter tranquillement du silence comme si j’étais seule au monde parmi les poissons. J’aurais pu rester comme ça pendant des heures, mais il fallait bien repartir !

Je partage avec vous deux vidéos (qui ne rendent pas aussi bien, évidemment!) mais qui vous donneront un aperçu !

Et vous, vous avez déjà fait du snorkeling?

Lisa Marie

Rituel pour une crinière à l’effet WAOUH

26 Mai

Le coiffeur. Booster de crinière pour certains, hair designer pour d’autres ou killer pour les victimes malchanceuses… à chacun son expérience !

Crédit photo: Kate Powell

Crédit photo: Kate Powell

 

Particulièrement pour nous, mesdames, cette visite beauté est une déclaration de guerre aux effets néfastes du quotidien : elle permet de se redécouvrir face au miroir quand la magie capillaire s’est envolée et réveille les chevelures fatiguées.

Pour ma part, ce rendez-vous n’est qu’une des clés pour une crinière à en faire pâlir plus d’un. Car, comme pour tout en matière de beauté, entretien et assiduité forment le combo gagnant.

La marche à suivre que je vous détaille par la suite est la routine beauté cheveux qui m’accompagne depuis X années. Résultat : compliments systématiques chez le coiffeur et paires de yeux écarquillés de mon entourage.

Miroir, miroir, dis-moi que mes cheveux sont à tomber

Sortez votre arsenal pour cheveux, armez-vous de bonnes pratiques et soyez patiente car les résultats ne se feront visibles que lorsque la routine sera bien installée.

Ready ?

 

1/ Se laver les cheveux trop souvent est l’assurance de créer le besoin !

La douceur est l’alliée bienveillante de nos cheveux… même pour ceux à tendance grasse que l’on s’acharne à laver trop régulièrement pour les libérer de cette pellicule luisante peu flatteuse. Pourtant, un rythme de nettoyage soutenu est le carburant de ce cercle vicieux ! La balle est dans votre camp : à vous de « normaliser vos cheveux » en n’autorisant que deux nettoyages hebdomadaires grand maximum. Qu’on se le dise, moins vous exciterez les glandes sébacées, moins elles réagiront et plus votre crinière basculera du côté positif de la force J.

 

2/ Se shampouiner les cheveux oui… mais dans les règles de l’art !

Appliquer le shampoing sur l’ensemble de sa crinière ? ÉCHEC. Vider le flacon sur sa tête ? ÉCHEC.

En matière de beauté, les mauvaises pratiques se répandent comme les rumeurs. Rectifions le tir :

Armez de l’équivalent d’une cuillère à café de shampoing, réalisez une première émulsion sur les racines des cheveux UNIQUEMENT. Inutile pour vos longueurs de faire trempette dans un bain de shampoing. Quel risque ? Le désert de Gobi… alias l’assèchement ! Une fois la première émulsion rincée, réitérer l’opération selon le même procédé.

Durant l’opération, halte aux ongles ! Veillez à masser vos racines tout en les décollant du bout des doigts ! Elimination des impuretés, pellicules et autres indésirables assurée !

Par ailleurs, déverser le tiers de la bouteille ne décuplera aucunement les effets du shampoing. Le seul résultat à cela ? Un rinçage sans fin et des cheveux alourdis. Une grosse noisette associée à une bonne dose d’eau suffit à créer une belle émulsion et donc de nettoyer l’ensemble des racines uniformément.

 

3/ L’après-shampoing, le petit plus aux grands effets !

Aussi systématique que le brossage de dents matin et soir, l’application de l’après-shampoing doit être ritualisée.

Il agit comme un paravent au calcaire de l’eau et enrobe de douceur les cheveux après l’étape shampoing.

Appliquez l’après-shampoing sur les longueurs et non sur les racines (à environ 4 cm des racines) afin de ne pas les alourdir.

Laissez agir au minimum 3 minutes, puis rincez abondamment.

 

4/ Le masque, le rendez-vous hebdomadaire à ne pas louper !

Intégrer un masque à cheveux dans sa routine revient à mettre toutes les chances de son côté pour transformer sa chevelure en une matière saine et dense.

Une fois par semaine, suite au shampoing, veillez à l’appliquer sur les longueurs (toujours à 4 cm des racines) et laissez le agir au moins 15 minutes.

Lorsque votre planning vous l’autorise, bloquez un créneau de 30 minutes, voire 1 h afin de décupler les effets. Enveloppez vos cheveux dans une serviette et vaquez à vos occupations. Effet cocon garanti et temps mobilisé à bon escient.

 

Mesdames, à vous de jouer ! Faites des envieuses avec vos crinières !

mmIMG_5403

Peace and rock’n Lo(u)ves,

Cécile

%d blogueurs aiment cette page :