Tag Archives: Véro Ovando

3 trucs qui m’ont aidé à me débarrasser de mon acné.

8 Juil

Salut la compagnie! C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai réalisé cette semaine que, depuis deux mois, je n’ai presque plus d’acné au visage, YAY! Pour le commun des mortels, ça peut sembler anodin, mais pour n’importe quelle personne ayant connu ce genre de problème, c’est une GRANDE VICTOIRE! Parce que j’aime partager et que je souhaite sincèrement pouvoir aider d’autres personnes qui ont à dealer avec le problème, voici quelques les quelques trucs qui ont fait LA différence pour ma peau.

Mais avant, voici un vidéo très puissant qui témoigne très bien de comment on peut se sentir quand on est aux prises avec l’acné d’adulte.

 

EXIT LE STRESS / ÉCOUTER SON COEUR:

La première leçon que j’ai retenue de ma crise d’acné de l’hiver dernier, c’est qu’il ne faut pas sous-estimer l’impact du stress sur notre peau. À l’époque, je lançais mon entreprise et j’apprenais à connaître mes limites, au niveau professionnel. Ce que j’ai envie de vous dire réellement, c’est que quand une situation devient stressante au point de faire des boutons, il ne faut pas hésiter et faire des changements. C’est ce que j’ai fait, en mettant certaines situations au clair ou en mettant un terme à certains contrats.

 

UNE RIGUEUR DIGNE D’UN ENTRAÎNEMENT MILITAIRE:
Ça peut sembler évident, mais comme on n’est que des humains, je le répète: respecter une routine de façon stricte fait TOUTE la différence dans la guerre contre l’acné. La routine qui m’a aidé à prendre le dessus est la suivante:

➔ Matin:
– Nettoyage et hydratation avec la gamme CALM de Arbonne
– Crème antibiotique topique (prescrite par mon le dermatologue adoré)

➔ Soir:
– Nettoyage avec ma divine Clarisonic (qui a vraiment changé ma vie), même savon que le matin
– Crème au Peroxyde de Benzoyle (toujours sous prescription)

➔ Une fois par semaine:
– Exfoliation au café (café moulu + huile d’olive)
– Le Thérapeutic Sulfur Mask par Tomas Roth (s’il y a UN SEUL masque qu’il faut vous procurer, c’est bien cette petite merveille!)

La clé, c’est d’être rigoureuse et de respecter sa routine! Promis, vos efforts porteront fruit!
FAIRE APPEL À UN EXPERT (et sa chimie):
Faire appel à un dermatologue a été un élément décisif dans mon processus de «guérison». Comme la situation pressait (les cicatrices commençaient à être vilaines), j’ai décidé de faire affaire avec une clinique privée. Je n’ai jamais regretté mon choix: des suivis constants et adéquats et un service  attentionné (genre pas l’impression de déranger parce que tsé, c’est yink des boutons).

En ce qui concerne les produits utilisés, je dois avouer que j’ai tendance à préférer tout ce qui est simple et naturel. Mais j’ai pour mon dire que quand on a besoin d’aide, il faut se laisser aider. Avec l’impact que ça avait sur ma vie personnelle et professionnelle, bouder les antibiotiques aurait été pour ma part vraiment stupide. À vous de voir et de faire le rapport risques- bénéfices. 😉

ENFIN:

Ma petite face de fille qui sort de la douche et qui aime les fleurs, 4 mois après avoir terminé les antibiotiques, et après 7 mois d'application d'une routine stricte.

Ma petite face de fille qui sort de la douche et qui aime les fleurs, 4 mois après avoir terminé les antibiotiques, et après 7 mois d’application d’une routine stricte.

Quand on parle d’acné, il n’y a pas de solution miracle. On a tous des corps, des personnalités et des contextes différents. Néanmoins, une bonne consultation avec un spécialiste pourrait vous éclairer et vous aider à prendre les bonnes décisions. Je le recommande vivement, moi, ça m’a permis de ne plus craindre le regard des autres et de vivre chaque seconde le coeur léger.

En espérant en avoir encouragé quelques uns/unes!
De tout mon coeur de louve, COURAGE!
xxxxx

Véro

Publicités

5 choses à savoir avant d’utiliser la Diva Cup

12 Mai

Ma planète, je l’aime. C’est l’une des principales raisons qui m’a poussé à faire le saut et d’utiliser la fameuse Diva Cup. Saviez-vous qu’une femme est en moyenne menstruée 520 fois dans sa vie? En tout, ça représente entre 10 000 et 15 000 produits hygiéniques, qui prennent environ 85 ans à se dégrader, par femme! Avouez que ça porte à réfléchir…

 

Capture d’écran 2016-05-09 à 22.24.26

 

Revenons à nos mouton. La Diva Cup.
Wow. Juste WOW. Une révolution. En plus d’être écologique, c’est beaucoup plus confortable et pratique que les tampons et les serviettes hygiéniques. Par contre, ça demande vraiment un temps d’adaptation. Après 6 mois de test, j’ai décidé de dresser une liste des cinq choses dont on entend un peu moins parler par rapport au Diva Cup, mais que j’aurais aimé me faire dire, avant de commencer! 😉

1) Il y a des tailles de Diva Cup

Ce n’est pas parce que vous n’avez pas accouché que la taille 1 (la plus petite) vous convient. Pour choisir votre coupe, je recommande plutôt de vous fier à la taille de tampons que vous utilisez habituellement.

+ Léger à régulier – Taille A
+ Super et super plus – Taille B

Je trouve ça beaucoup plus logique, notamment parce que le flux menstruel a un impact direct sur la taille de coupe dont vous avez besoin. Néanmoins, la méthode n’est pas infaillible, et aucune femme n’est faite de la même façon, il se peut que vous sentiez que vous avez besoin de plus grand, de plus petit, ou d’une autre forme. Un moooonde de possibilités s’ouvre à vous! 

2) Vous allez avoir des fuites.

Il ne faut pas se leurrer : installer une petite coupe en silicone dans son vagin n’est pas aussi facile que ça peut paraître. J’vous le dis, ça donne presque l’impression de redécouvrir son corps, haha! La bonne nouvelle, c’est qu’on s’habitue et qu’on finit même par devenir bonne! Mais attendez-vous à avoir des fuites au début.

Capture d’écran 2016-05-09 à 22.11.33

 

3) Il FAUT couper la petite tige.

Parce que sinon, ouch. N’essayez surtout pas de vous assoir sans l’avoir coupé. Ou de faire du vélo. Je suis sérieuse. De rien.

4) Une fois bien en place, vous aurez toujours l’impression qu’il y a fuite.

Je vous rassure, ce n’est qu’une impression. C’est le sang, qui s’accumule dans la coupe. C’est un peu agaçant au début, mais je vous jure que l’on s’habitue! Et au passage, il peut arriver de vous pincer avec le Diva Cup, en l’insérant, si vous ne le tenez pas bien. Rien de douloureux, mais c’est un peu surprenant.

 

Capture d’écran 2016-05-09 à 22.36.18

5) Vous devez être prêtes à vous salir les mains.

Surtout durant la journée où le flux menstruel est plus abondant. Vous allez en avoir dans les mains, et en échapper sur vous, sur le plancher. Ne vous en faites pas, on devient très habile avec le temps!

BONUS! Faire brûler son Diva Cup en le faisant bouillir pour le stériliser arrive beaucoup plus vite que vous ne le pensez. Surtout si vous avez tendance à avoir la tête ailleurs. J’me suis déjà fait prendre. DEUX FOIS. Mettez un timer 🙂

Voilà! J’espère sincèrement ne pas vous avoir effrayé, car je pense que l’utilisation du Diva Cup est l’une des meilleures décisions prises à vie. Je le pense sincèrement. Par contre, comme je trouve ne pas avoir assez parlé des bénéfices dans cet article, je vous laisse donc en compagnie de la sympathique Justine, qui vous expliquera le tout de long en large!

Bon visionnement!

Véro
xx

 

DIY – Poignée de cuir!

7 Avr

Il ne sert à rien de tenter de résister: au printemps, on a besoin de changement! Toute ma vie, c’est en termes de vêtements que j’ai trouvé mon compte, quand j’avais besoin de nouveauté. Depuis que je suis une adulte (oui-oui j’vous jure), c’est la déco qui y passe!

Vous connaissez probablement déjà ma passion ardente pour les projets DIY ainsi que les vieux meubles! Aujourd’hui, je propose une idée facile, économique et très efficace pour pimper ce vieux meuble que vous adorez, mais dont les poignées vous font grincer des dents.


L’inspiration

C’est sur Pinterest que l’idée m’est apparue. Déprimée à l’idée d’avoir à regarder les poignées de mon vieux meuble ne serait-ce que quelques minutes de plus (j’exagère à peine), je suis tombée sur ces images. Il ne m’en fallait pas plus pour être conquise!

Ce dont vous aurez besoin

+ Une vieille ceinture de cuir véritable, que vous ne portez plus
+ Des vices à tête hexagonale (full plus sexé)
+ De la peinture dorée
+ Une perceuse
+ Des pinces longues
+ Des vis et des boulons 

 

Au travail1

Fafa-bébé-lala – Crédit photo: Véro Ovando

 

Les étapes

+ Avec la peinture dorée en canette, aspergez uniquement la tête de vos vis. Assurez-vous d’être dans un endroit frais et aéré. Mettre deux couches. Attendre 1 heure entre les deux, puis 24 heures avant de les manipuler.
+ Ensuite, on mesure l’espace entre les deux vis des poignées précédentes, histoire de couper le cuir en bandelettes assez longues. Ajoutez 2 à 5 pouces à cet espace et ça devrait donner la longueur que doit avoir votre morceau de cuir.
+ Percez le cuir, à l’aide d’une perceuse ou d’un poinçon à cuir.
+ Donnez la forme que vous désirez aux embouts. J’ai personnellement opté pour un style pointu.
+ Installez le tout à l’aide de pinces longues.

Le résultat final

Rockalouves

WOW – Crédit photo: Véro Ovando

 

Pas pire pantoute hein? En plus, ça doit sérieusement m’avoir pris uniquement une heure et demie pour tout faire, en excluant l’attente pour le séchage de la peinture, évidemment.

Et vous, la folie du printemps vous a-t-elle aussi gagné-e-s? Quels sont vos projets de déco en cette saison de renaissance?

xxxxxx

Véro

Ast*e d’acné

24 Mar

C’est drôle quand même: l’acné est un problème aussi commun qu’incompris. La semaine dernière, je suis tombée sur cette photo de Maripier Morin, le visage sans maquillage, assumant ses petites imperfections.

 

Pendant les 30 secondes qu’a duré la contemplation de ladite photo, j’ai eu envie de la serrer dans mes bras : premièrement pour la rassurer, parce que je la trouve très belle quand même… et pour la remercier. Avec les critères de beauté aujourd’hui exigés, surtout dans le domaine des communications et de la télévision, ça prend des couilles pour s’assumer ainsi. Bravo!

Et puis après, j’ai lu les commentaires. T%barn*k.

 

http://hollywoodpq.com/2016/03/18/maripier-morin-se-confie-sur-ses-problemes-dacne-a-eric-et-les-fantastiques-2/

Crédit photo: Maripier Morin – Éric et les fantastiques

«Du courage ? Moi je trouve que ça prend pas mal
plus d’estime de soi 
pour sortir dehors
que du courage… Rendu là c’est juste des boutons, c’est naturel.
»

– Signé, une personne qui ne fait visiblement pas d’acné et n’en a probablement jamais fait.

giphy (7)

 

Pas « easy as ABC »

Bon sang. Il y a tellement de choses à dire sur le sujet, qui m’est très sensible. J’aimerais commencer avec une question très simple : dicteriez ou jugeriez-vous la réaction et les comportements d’une personne qui développerait une forme sévère d’eczéma au visage? Pourquoi diantre tant de personnes, dont une très grande majorité NE SOUFFRANT PAS D’ACNÉ, se sentent-elles investies de la mission de nous dire comment on devrait dealer avec notre face de pizza? C’est inconcevable. Inacceptable. YO.

L’acné, parlons-en… mais pas n’importe comment!

On est tous là, à dealer ou à connaître au moins une personne qui deal avec un acné modéré à sévère au day to day… et la maladie demeure toujours aussi incomprise. Je pense qu’au même titre que le Zona, par exemple, elle gagnerait à être démystifiée. Enfin, n’oublions pas que l’acné est une condition médicale sérieuse sur laquelle seul un médecin spécialiste en dermatologie peut statuer. DE GRÂCE… cessons, chers-ères ami-e-s d’essayer d’aider les personnes acnéïques à trouver une solution miracle… L’acné n’arrive pas en une journée. Si la personne en face de vous a une vingtaine de boutons ou plus au visage, il y a de fortes chances qu’elle se lave déjà le visage 2 fois par jour avec un savon doux et ait entrepris des démarches pour régler le problème. Avec un spécialiste.

Merci, mais non merci. #FaitVécu

Moi pis mes boutons

Mon histoire à moi, c’est d’avoir toujours eu une légère tendance à faire de l’acné, et d’avoir assisté à une poussée massive de boutons, sur mon doux visage, à l’âge de 27 ans. Je ne sais pas ce qui est le pire : avoir des boutons à l’âge adulte ou à l’adolescence… Par contre, une chose est certaine, l’acné fait mal à l’estime de soi. Malgré mon front de boeuf et ma personnalité extravertie, j’ai préféré m’isoler. J’en ai même pleuré. D’incompréhension, de désespoir, de frustration. Et beaucoup.

Depuis quelques mois, la situation s’est beaucoup améliorée. Je suis présentement sous médication, histoire de bien me débarrasser de mon petit problème. J’essaie aussi quelques solutions alternatives. Dès que j’aurai réglé tout ça, promis, j’reviens vous emmerder, avec MA solution miracle! 😉

***

Psst! Je sais comment on peut se sentir insécure et incompris dans une telle situation. Je propose et recommande de suivre Cassandra Bankson sur Youtube, une jeune femme dynamique et inspirante, aux prises avec un acné sévère. Elle y partagent ses réflexions, trucs et expériences. Sa chaîne m’a aidé à comprendre beaucoup de choses et à me sentir moins démunie! J’espère qu’il en sera de même pour vous.

 

 

J’aimerais terminer cet article en soulignant que, si toutes les personnes sont différentes, une chose nous rassemble: personne n’aime se sentir jugé. On devrait avoir le droit de dealer avec l’acné, de la manière qui nous est naturelle et instinctive. Et puis, c’est déjà assez pénible comme ça! Partageons donc l’amour. ❤

Chocolat d’Pâques et vent de printemps,

Véro
xx

 

 

100% fait au Québec

5 Fév

J’aimerais tellement acheter local, mais c’est souvent difficile vu mon budget serré. Raison poche, mais que je tends à changer petit à petit. Nouvelle résolution:  acheter moins pour acheter mieux! Notre très chère Véro a la chance d’être mannequin pour la marque québécoise Blank, des vêtements 100% faits au Québec. Et devinez quoi? Je peux me les offrir!

Boutique_Blank

Du 9 au 13 février 2016, la boutique offre une vente d’atelier exclusive à sa boutique du boulevard St-Laurent, à Montréal. De la fabrication du tissu à sa teinture, de la coupe à la couture, les vêtements sont faits au Québec!

Voici le top 3 de mes articles préférés, des belles affaires que j’aimerai retrouvée accrochée dans ma penderie le 14 au matin (tsé, à la St-Valentin, de moi à moi).

3ème position – Le Fée foulard tubulaire

J’adooooore les foulards gros et chaud, surtout pour les longues journées au bureau. Vous savez, je travaille dans un événement d’hiver (le Pentathlon des neiges woohoo!) et dans les journées de 12h et plus avant l’événement, on aime être au chaud et confortable. Ceci serait parfait !

 

Crédit : Vêtements Blank

Crédit : Vêtements Blank

 

Pour achat, ici! 

2ème position – La Dalia robe rouge cerise

Mon copain m’a dit récemment qu’il aimerait bien que je porte plus de couleurs. Il n’a pas tort, je suis souvent en noir/gris/bleu marin. Alors, cette belle robe cute, mais confortable, serait l’idéale pour une journée au bureau (portée avec le foulard ci-haut), puis avec un beau collier pour le souper avec ledit amoureux.

Capture d'écran 2016-02-05 09.28.09

Crédit : Vêtements Blank

Pour achat, ici!

 

1ère position – La Fany veste 3/4

Mon dieu que je la trouve belle et, surtout, utile! Une veste grise, qui fait pas trop hoodie, qui semble confortable, juste assez habillée et pratique. Pour vrai, je la veux! Elle est en rabais lors de la vente d’atelier, courez la chercher! Elle est aussi offerte en noir avec les revers à motifs d’oiseaux. Cute!

 

Capture d'écran 2016-02-05 09.34.19Capture d'écran 2016-02-05 09.26.26

 

Pour achat, ici!

 

Pour plus de détails sur la vente d’atelier, visitez la page Facebook de la marque.

J’espère vous avoir fait découvrir une nouvelle et belle marque 100% québécoise et n’hésitez pas à partager vos coups de coeur!

Laurie

Porter sa beauté intérieure avec Julie Bessette. OUI!

19 Sep

Aujourd’hui, je vous présente une artiste envers laquelle j’éprouve de l’admiration. Mon premier contact avec elle fut lors d’une de ses livraisons, alors que j’étais étudiante et travaillais à l’atelier-boutique de Harricana. Je me souviens m’être dit à quel point je la trouvais lumineuse. Quelques années plus tard, j’ai la chance de travailler avec cette dernière. Inspirante, profonde, spirituelle, talentueuse, et cute (disons-le), voici Julie Bessette, en 4 questions.

Julie Bessette - Créatrice d'art portable

Julie Bessette – Créatrice d’art portable

Comment est née l’aventure Julie Bessette?

La marque Julie Bessette est née d’une envie envie de partager, de ses expériences de vie et d’un élan artistique. Depuis qu’elle est toute petite, il faut dire que Julie se démarque par son sens esthétique. Et puis, il y a eu les voyages en Inde et un peu plus tard, la maturité qu’apporte de devenir mère.

Capture d’écran 2015-09-16 à 10.27.44
Quelles sont tes inspirations quand tu crées une parure?

Pour Julie, l’inspiration émane souvent des objets eux-mêmes: chaque matériel a une présence unique. Le patrimoine ancestral des objets attirent aussi son intérêt. Elle choisit ainsi des matériaux et des matières portant une histoire ou ayant un fort potentiel de le faire. Julie aime les matériaux qui disent: « Ici, l’humain est passé! »

Création de Julie Bessette - Crédit photo Stephotographie

Création de Julie Bessette – Crédit photo Stephotographie

Quelle est ta ligne directrice pour ta collection d’automne?

Fidèle à l’ADN de la marque, la collection d’automne-hiver 2015-2016 est inspirée des peuples ancestraux et du sacré. On retrouve toujours la présence de la fourrure, du cuir et des pierres. De plus, Julie a incorporé le talisman à ses créations, cette saison. Elle rend le tout très actuel et dynamique en s’inspirant de la géométrie sacrée pour les formes.

Julie Bessette - Collection automne-hiver 2025-2016

Julie Bessette – Collection automne-hiver 2025-2016


Où se procurer tes créations?

Cette saison, retrouvez Julie Bessette à la Grande Braderie de mode Québécoise de Montréal, du 22 au 25 octobre 2015, à Vancouver pour le Circle Craft Chrismast Show du 11 au 15 novembre ainsi qu’au One Of A Kind Show de Noël, à Toronto, du 26 novembre au 6 décembre.

Il est toujours possible de commander ses créations sur sa boutique en ligne, par ici. 😉

Julie Bessette, ça vous parle autant qu’à moi? Suiviez-la sur Facebook, Instagram et Pinterest!
Bonne découverte!
xx

Véro

Défilé Collectif Urbain: terminer le FQM2015 en beauté!

3 Mai

Et oui, le Festival Québec Mode est déjà terminé… et quoi de mieux, pour clôturer l’événement, que de présenter les collections hors du commun de créateurs et de boutiques de la vieille capitale? Ceux et celles qui croient que Québec est une vieille ville endormie, watch out! Et mon petit doigt me dit
que ce n’est qu’un début. 😉 Voici un bref résumé des 4 tableaux que j’ai préféré durant cette soirée.

 

❤  Jupon Pressé #BoutiqueChouchou
Amoureuses de la mode de Québec, de Montréal et du reste de la province, il faut ABSOLUMENT aller faire un tour à la boutique Jupon Pressé. Située au cœur du Vieux-Québec, sur la rue Saint-Jean, on y propose des collections à la fois sophistiquées, edgy et hautes en couleurs! J’ai particulièrement aimé les motifs originaux de crocodiles et de flamants roses ainsi que les couleurs néons, qui nous rappellent que l’été est à nos porte, qu’il ne reste qu’à en profiter. 🙂

 

Jupon Pressé

Boutique Jupon Pressé – Crédit photo: Expoze.tv

 

Coeur de Loup #LaTêteDansLesNuages
Ce n’est plus un secret: les Rockalouves sont folles des créations de Coeur de Loup! À la fois classiques et originaux, les vêtements de la créatrice Nathalie Jourdain habillent la femme, peu importe ses courbes. La petite touche rétro des coupes me charme à tous coups. Mention spéciale pour le nuage-accessoire que transportaient les mannequins, une petite fantaisie que j’ai adorée!

 

Collection Coeur de Loup - Crédit photo: Expoze.tv

Collection Coeur de Loup – Crédit photo: Expoze.tv

 

Murmure et Roba É Casso #MaDécouverte2015
Ces très intéressantes boutiques de la ville de Québec sont pour moi une très belle découverte! Les collections qui y sont proposées sont actuelles, jeunes et très colorées. Les tissus de la majorité des vêtements étaient légers et fluides. Encore une fois, les couleurs néons était très présentes.

 

Boutiques Murmure et Roba É Casso - Crédit photo: Expoze.tv

Boutiques Murmure et Roba É Casso – Crédit photo: Expoze.tv

 

Katherine – Les oreilles de lapin – Tessier
J’ai rencontré Katherine pour la toute première fois lors d’une édition précédente du Festival Québec Mode, alors que j’y étais mannequin, et elle, habilleuse. Et bien laissez-moi vous dire que la petite Katherine a beaucoup évolué et mérite aujourd’hui amplement la reconnaissance à laquelle elle a droit en ce moment. Les mots me manquent pour décrire tant de talent. Une jeune créatrice à suivre de près!

 

Katherine Tessier - Crédit photo: Expoze.tv

Katherine Tessier – Crédit photo: Expoze.tv

 

* Mention spécial à la boutique Point d’exclamation, j’ai adoré les bijoux défilés. Coup de coeur pour la jupe à moustaches! 🙂

 

Chers créateurs, boutiques et marques qui ont présenté leurs collections lors de cette quatrième édition du FQM, MERCI! Merci de prouver au reste du Québec que, oui,  le talent et la créativité foisonnent au sein de la vieille capitale. Vraiment, vous m’avez rendu très fière de ma ville d’origine et je suis absolument convaincue de ne pas être la seule.

 

Équipe du FQM 2015 - Crédit Photo: Expoze.tv

Équipe du FQM 2015 – Crédit Photo: Expoze.tv

 

En terminant, je tiens à prendre le temps de féliciter et remercier les organisateurs, artistes de la mise en beauté, stagiaires, bénévoles et mannequins qui ont participé à l’élaboration de l’événement. Ce fut une grande réussite et il me tarde d’assister à l’édition 2016!

Amour et vent de fraîcheur,

Véro

Frank Lyman – Habiller la femme et la comprendre

2 Mai

«La femme qui porte mes créations est sûre d’elle, un peu rebelle et veut être unique.» -Frank Lyman

Confortablement installée sur ma chaise, c’est sans trop savoir à quoi m’attendre que j’ai assisté au défilé du créateur canadien Frank Lyman, dans le cadre du  Festival Québec Mode. Je suis heureuse d’y avoir assisté, j’ai eu plusieurs belles surprises, dont la rencontre de Annie Pelletier, ambassadrice de la marque! 🙂

 

 

La collection

Ce printemps, j’ai beaucoup aimé les imprimés tropicaux, les couleurs néons et les motifs à pois. Une mention spéciale pour les petits volants dans le bas de certaines robes: A-DO-RABLE! Par contre, je suis un peu moins fan des textures gaufrées et de la dentelle.

 

Robes de la collection Printemps 2015 - Frank Lyman

Robes de la collection Printemps 2015 – Frank Lyman

 

Bien que je ne fasse pas partie du public cible de la marque, c’est mon coeur de jeune professionnelle qu’à conquis M. Lyman! Les robes de travail structurés me plaisent beaucoup. Elles ont une longueur pratique, elle sont colorées et mettent vraiment en valeur les courbes féminines, peut importe le gabarit.
Mon coup de coeur de la soirée est cette magnifique robe à paillettes d’inspiration années 20, dont la taille basse m’a séduite.  En bleu marin, elle est simplement fabuleuse.

 

Mon grand coup de coeur de la soirée, la robe à paillettes d'inspiration années 20!

Mon grand coup de coeur de la soirée, la robe à paillettes d’inspiration années 20!

 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Frank Lyman ne fait pas qu’habiller la femme. Il la comprend. Le défilé fût une belle réussite et l’ambiance y était très festive. J’y ai passé du très bon temps.

 

Amour à paillettes,

Véro

 

Shea Moisture: vos cheveux frisés en redemanderont!

23 Avr

Êtes-vous de ceux et celles dont la tête prend l’allure d’un afro au moindre signe d’humidité? Avez-vous tendance à avoir l’air d’une moppe après avoir affronté un bon coup de vent? Vous compare-t-on régulièrement à un mouton ou à l’héroïne du film Brave?

Si vous avez répondu OUI à chacune de ces questions, c’est que vous faites partie du club top sélect des cheveux frisés! #Yeah

cd82e0dfe15ea36479271dcda9f3f8cf

Mon histoire
J’ai longtemps mené une lutte sans merci à ma tignasse de lion. Mon fer plat, mon séchoir et ma brosse étaient alors mes meilleurs aliés. C’est lors d’un contrat de mannequin pour lequel on m’avait frisé les cheveux que j’ai compris que, oui, ça peut être vraiment très beau!

La croyance populaire veut que les cheveux frisés demandent beaucoup d’entretien et de temps. En fait, c’est plutôt le contraire… à condition d’utiliser les produits coiffants adaptés à nos besoins. Depuis environ 5 ans, je suis donc à la recherche DU produit miracle. Celui qui ferait friser mes cheveux sans les figer, laissant une texture douce, dont l’effet durerait plus de 8 heures. Le tout, sans les assécher, avec une bonne odeur. #MissionImpossible #LesMisèresDeVéro

Un bon samedi matin, il me pris l’envie de rechercher «curly hair routine» sur Youtube. C’est alors que la lumière fut.

Mes produits
C’est grâce à Youtube et à SunKissAlba que j’ai découvert les produits Shea Moisture, uniquement disponible aux États-Unis, pour l’instant. (Ils sont néanmoins disponibles en ligne mais à un prix un peu plus élevé). En plus d’être efficaces, les produits sont organiques, eco-friendly et ne sont pas testés sur des animaux. Par dessus le marché, la marque a la certification «commerce équitable». Voilà qui convient très bien à mes valeurs!
shea
En ce moment, j’utilise donc le COCONUT & HIBISCUS CURLING GEL SOUFFLÉ ainsi que le COCONUT & HIBISCUS CURL ENHANCING SMOOTHIE. Pour que la magie fasse effet, il faut un petit peu des deux: ces produits sont inséparables!

Pour ce qui est du shampoing et du revitalisant, je vous dirais qu’après en avoir essayé plusieurs, ils font peu de différence. En ce moment, j’utilise la game Curvaceous de Redken, qui a un pouvoir hydratant non négligeable. Ce n’est pas un coup de coeur mais il fait très bien le travail.

Ma routine

Même si beaucoup de mes amies aux cheveux frisés ne jurent que par le co-wash, je suis de celles qui préfèrent les laver en profondeur avec du shampoing, une fois par semaine.  Voici donc ma routine:

  1. On lave les cheveux en profondeur et on applique un revitalisant hyper hydratant. Laisser agir 5 minutes puis rincer.
  2. On essore DÉLICATEMENT les cheveux à l’aide d’une serviette de micro-fibre ou d’un vieux t-shirt en coton (on évite ainsi de créer des frisotis!)
  3. On sépare la chevelure en sections et on y applique, de manière égale, les produits. N’ouliez pas, il faut éviter la racine.
  4. Afin de ne pas créer encore plus de frisotis, on laisse sécher à l’air et on s’empêche de passer nos doigts dans nos cheveux. Une fois de temps en temps, on les «froisse».

Pssst! Quand je sens que mes cheveux sont très secs, il m’arrive de me faire des masques capillaires à l’huile d’olive. La recette? De l’huile d’olive! On en applique sur la chevelure au complet, en évitant la racine, et on laisse agir pendant au moins 20 minutes. On lave.

Le résultat final


Je vous laisse avec LE guide ultime du cheveux frisé, créé par nul autre que l’incroyable et très inspirante Shameless Maya. Si ce n’est déjà fait, suivez-la! Elle est simplement géniale.

Amour et crinière de princesse guerrière,
Véro
xx

WELCOME TO MIAMI! BIENVENIDO A MIAMI!

22 Avr

«Everyday like a Mardi gras»

En débarquant dans la belle Miami, la première chose qui m’a frappé est l’énergie festive, agrémentée d’un gentil je-m’en-foutisme bien équilibré des habitants de la ville. Envie de vous promener en bikini rose fluo avec une tunique en macramé couleur or? Chill. Vous êtes plutôt de type pyjama à étoiles mauves et lunettes en forme de flamants roses? C’est chill aussi.

Miami a l’avantage d’être une ville moderne tout en conservant une vibe très relaxe. À mon avis, elle possède ainsi le meilleur des deux mondes, ce qui est assez rare et qui me plait beaucoup.

11137032_10153785226327738_1761823586_n


«Nutin’ less than ill when we dress to kill»

Ce n’est un secret pour personne, Miami est le paradis des magasineuses. Surtout au niveau de la mode! Il n’est donc pas surprenant que les célébrissimes soeurs Kardashian aient décidé d’y ouvrir leur boutique de vêtements. Si votre budget ne vous permet pas de magasiner les marques de luxe ou que vous avez simplement des goûts plus originaux, il existe plusieurs boutiques vintages! Ma préférée est sans contredit Miami Twice.

Miami Twice Fashion VIntage love

Située dans le quartier Coral Way, Miami Twice est une très belle boutique d’articles vintage. Vous y trouverez des vêtements de cuir des années 70, des robes à paillettes des années 30 et des accessoires de qualité tels que de véritables sacs à main Chanel vintage à un prix gentil.

«Real sweet faces every different nation
Spanish, Asian, Indian, Jamaican
Black, White, Cuban or Asian»

C’est une réalité, Miami possède un patrimoine multi-culturel très riche et diversifié. Vous avez envie de manger Cubain, Italien, Grec ou Asiatique? Non seulement c’est possible mais en plus, la plupart du temps, vous aurez aussi le privillège de vivre une véritable immersion culturelle.
#Sefaireservirenespagnol #SalsaMerengueMeltingPot #TRÈSCHILL

Mon coup de coeur? Le Tap Tap : Restaurant Haïtien situé tout près de Miami Beach

L’un des éléments qui a fait toute la différence durant mon voyage a été la famille avec laquelle j’habitais. Dénichée à l’aide de Airbnb, notre maison était situé dans Coral Way, un endroit peuplé en grande partie d’hispanophones. Quelle ne fut pas ma surprise quand j’ai appris que la famille chez qui je louais une chambre était, tout comme moi, d’origine dominicaine! Bref… Du beau partage, des échanges chaleureux et beaucoup de plaisir entre deux pofs de cigare!

«Party in the city where the heat is on
All night on the beach till the break of dawn»



Ocean Drive Miami Party Neon

❤  OCEAN DRIVE

Une rue remplie de bars et de restaurants, à une cinquantaine de mètres de la plage, des gens en maillot de bain PARTOUT et de délicieux margaritas. Le tout, dans un décor Art déco… THIS IS SERIOUS BUSINESS!

Sérieusement, je recommande chaudement d’y passer une journée complète (ou plusieurs 😉 ). La plage y est belle, les restaurants, bons et l’ambiance, complètement disjonctée. Parfait pour faire la fête!

❤  WYNWOOD

Il s’agit d’un quartier underground rempli de graffitis. On y retrouve des artistes très intéressants, des boutiques de vêtements originaux, de bons restaurants pas chers et les bars y ont une ambiance cool, artsy et décontractée. À mes yeux, arpenter les rues de ce quartier a été une véritable chasse aux trésors. Les surprises que j’y ai trouvé resteront gravées dans mon coeur à jamais.

Miami Graffitti Love Tigre

 

Mon verdict final? Miami n’est rien de moins que fabuleuse. J’ai beaucoup voyagé et peu de villes m’ont fait verser quelques larmes en les quittant. Points bonus pour le simple fait d’être située à quelques kilomètres des Everglades ainsi que de Key West, deux destinations incontournables de la Floride!

Amour et coeur de palmier,

Véro ❤

Samson et Dalila: tragique et tellement beau!

23 Jan

Cette semaine, j’ai eu le plaisir et le privilège d’assister à la répétition générale de l’opéra Samson et Dalila présenté par l’Opéra de Montréal, à la Place des Arts.

Samson et Dalila, c’est une histoire d’espoir, d’amour, mais surtout, de trahison. Hormis la beauté des voix et de la musique, (dont l’irrésistible air «Mon coeur s’ouvre à ta voix» qui a dailleurs inspiré le groupe MUSE pour l’excellent tube «I Belong to You/Mon cœur s’ouvre à ta voix»), c’est la magnificence des textes qui m’a ébloui.

Je vous partage aujourd’hui, en toute simplicité, ces quelques mots qui ont fait valser mon coeur quelques heures durant… en cette froide soirée de janvier.

 

«Réponds à ma tendresse ! Verse-moi, verse-moi l’ivresse ! »
-Dalila

SD
(Nino Oshkhereli)

« Voile ces traits dont la beauté trouble mon sens, trouble mon âme!»
-Samson

SD6
(Luca De Nardo Photography)

«Doux est le muguet parfumé, mes baisers le sont plus encore.»
-Dalila

 

Capture d’écran 2015-01-23 à 01.45.56
(Hedy Lamarr and Victor Mature)

« Printemps qui commence,
Portant l’espérance
Aux cœurs amoureux,
Ton souffle qui passe
De la terre efface
Les jours malheureux. »
-Dalila

SD2
(Pinterest)

«Tu fus toujours chère à mon cœur,
Et tu n’en peux être bannie!
J’aurais voulu donner ma vie
À l’amour qui fit mon bonheur!»
-Samson

Samson et Dalila 13

« Mon cœur s’ouvre à ta voix comme s’ouvre les fleurs
Aux baisers de l’aurore! »
-Dalila

SD4
(Pinterest)

«Dalila! Dalila! Je t’aime!»

-Samson

SD11
(Crédit photo inconnu

***

❤ Chapeau bien bas à la grande, la divine Marie-Nicole Lemieux, qui offre une performance à couper le souffle! Tout à fait exceptionnel!

❤ Merci à l’Opéra de Montréal pour l’invitation. J’ai passé une soirée des plus agréables.

L’Opéra Samson et Dalila présenté par l’Opéra de Montréal est à l’affiche
les 24, 27, 29 et 31 janvier prochains.
Je vous invite à réserver vos billets par ici!

xxxxxxx
Véro

 

5 bonnes raisons d’aller voir Hänsel et Gretel à l’Opéra de Montréal

24 Mar

Hansel et Gretel

Le 20 mars dernier, j’ai eu le plaisir d’assister à la générale de Hänsel et Gretel à l’Opéra de Montréal.
Cela faisait certainement quelques années que je n’avait pas été voir un opéra. Dès mon entrée dans la salle de spectacle, je me suis questionnée sur les raisons qui faisaient que je n’y allais plus. Et si, dans le fond, l’opéra était bien plus accessible que l’on ne le croit?

Dans tous les cas, j’ai beaucoup aimée la pièce Hänsel et Gretel! J’ai donc décidé de vous partager mon top 5 des raisons pour lesquelles vous DEVEZ aller la voir. Bonne lecture!

5. Parce que les costumes sont époustouflants. Rien de plus à ajouter.

4. Pour combler votre coeur d’enfant: revisiter ce compte de mon enfance en musique, en jeu et en magie m’a fait le plus grand bien. Dès l’introduction de l’orchestre, je me suis sentie devenir légère comme une plume. Il faut dire que la mise en scène de Hugo Bélanger est de toute beauté! J’ai été émerveillée et émue à plusieurs reprises.  Merci.

3. Parce que c’est plus accessible que l’on pense: certains opéras ne sont pas si dispendieux que ça! Par exemple, le prix des billets pour Hänsel et Gretel débutait à 21$, ce qui est très peu pour un spectacle d’une telle qualité.

2. Parce qu’un opéra en allemand, même si c’est déstabilisant au début, ça sonne vraiment bien. J’ai toujours trouvé que, dans la vie, il y a certaines langues qui sonnent mieux que d’autres quand vient le temps d’être chantée. Quand il s’agit d’opéra, j’apprécie particulièrement l’italien et l’allemand. Et ne vous en faites pas, il y a des surtitres en français et en anglais… histoire de comprendre ce qu’il se passe.

1. Parce que les chanteuses Emma Char (Hänsel) et Frédérique Drolet (Gretel) sont absolument phénoménales. J’ai été impressionnée par leur performance et en garderai un magnifique souvenir.

Un grand merci à l’Opéra de Montréal pour l’invitation. Et moi, je vous recommande, chers lecteurs, d’aller à l’une ou l’autre des représentations de cette fabuleuse pièce, soit les 25, 27 et 29 mars prochains, à la salle Wilfrid-Pelletier, de la Place des Arts.

Bonne semaine!
xxxxx

Véro

À vos fourrures, prêts, PORTEZ!

22 Nov

Habiter au Québec, y’à des jours ou je trouve que c’est vraiment un drôle de plan. La random température de changement de saison, c’est OK. La neige, c’est OK, mais juste quand je suis capable de construire des bonhommes de neige. Sinon, le froid, le manque de lumière, le déneigement et les trottoirs glacés ont trop souvent eu raison de moi…

C’était avant que Harricana me fasse découvrir la fourrure.

Bien que beaucoup d’organismes et de personnes militent activement contre l’utilisation de la fourrure, et ce avec raison, ma position, après avoir travaillé dans le milieu, est la suivante: malheureusement, la mode n’arrêtera jamais d’utiliser  la fourrure. Aussi bien le faire le plus respectueusement possible. C’est exactement ce que nous propose Harricana.

En plus d’être le nom d’une rivière, Harricana est une compagnie québécoise qui se spécialise en recyclage de la fourrure. Mariouche, la créatrice et propriétaire de la marque, sait actualiser les précieuses fourrures de nos mères, de nos tantes ou de nos grand-mères. Jusque là, je ne dois rien vous apprendre … mais ce que très peu de personnes savent, c’est qu’à chaque année,  Harricana met  sur le marché une sélection de manteaux et d’accessoires de fourrure vintages qu’il serait péché de déconstruire! Les articles sont donc examinés, remis en état et mis en vente en boutique. Les prix? Ceux d’ami, c’est-à-dire, entre 150$ à 800$ pour un manteau!

Avoir un manteau de fourrure vintage, c’est bien beau, mais comment on le porte sans avoir l’air déguisée? Voici une sélection de looks que je trouve intéressants et qui incluent des pièces vintages similaires à ce que l’on peut retrouver à l’atelier-boutique Harricana.

Étole de vison pastel

Pinterest (auteur inconnu)

La saison froide ne fait que commencer… Et cette année, je l’accueille avec enthousiasme. Mesdames, à vos fourrures, prêtes, PORTEZ!

xoxoxo
Véro

Balade à Toronto – X-trem

14 Sep

Rien de mieux qu’un petit trip improvisé entre amis pour se changer les idées et bien s’amuser. Faites adonner ce voyage avec le festival international de l’anniversaire de Souzie ainsi qu’avec le spectacle de votre groupe rock favori, Queens of the Stone age, et passez les plus belles 72 heures de votre vie.

Queens of the stone age, lesrockalouves, music show, Toronto

Queens of the stone age au Air Canada Center!

Habiter…

Pour vivre véritablement l’expérience Torontoooooo (prononcer sans le dernier T pour faire comme les «locals»), oubliez l’hôtel! Préférez la réservation en ligne d’un appartement au coeur de la ville via Airbnb.com. Les avantages de l’utilisation de ce site sont multiples: paiement facile par carte de crédit ou Paypal, vivre avec les vrais Torontois, rapport qualité prix absolument phénoménal dans la plupart des cas, politique de sécurité du voyageur (pour ne pas se ramasser sans appartement à la dernière minutes, tsé)… Bref, notre appartement était génial!

Appartement Airbnb

Appartement Airbnb

photo-17

Manger…

Bien se nourrir à Toronto est plutôt facile. Mais si, comme nous, vous avez tendance à vivre sans regarder l’heure, il peut arriver que vos envies ne concordent pas avec les heures d’ouverture des restaurants… Pas de panique! Voici quelques bonnes adresses.

Pour manger des Sushis (à minuit et quart!!) après un spectacle au centre-ville, le KI est LE restaurant par excellence. En plus d’offrir un excellent rapport qualité prix, (il s’agit probablement des meilleurs sushis que nous avons mangé de notre vie,)  le service était impeccable, et l’ambiance géniale!

Ki restaurant à sushis, Toronto, fun,

181 Bay St., Bay Wellington Tower, Brookfield Place, Toronto, M5J 2T3

Pour déjeuner (tout en prenant l’apéro!!) à 16:45 pm, c’est chez Café Mania qu’il faut aller! Situé au centre-ville de Toronto, ce restaurant est tout simplement surprenant. La nourriture est excellente, les prix, très raisonnables. Et que dire du service… impeccable! Les Rockalouves recommandent vivement!

photo-15

Cafe Mania, Toronto, restaurant, crêpe, déjeuner

605 Yonge St, Toronto, M4Y 1Z5

Pour les creux de fin de soirée, la belle terrasse et le charmant serveur en chest, c’est chez O’grady’s que ça se passe. Situé au coeur du village gay de Toronto, c’est la place par excellence pour une bière de milieu d’après midi ou pour un bon snack de fin de soirée (la cuisine ferme à 2h00 am en semaine et à 3h00 la fin de semaine). L’ambiance y est festive et le service est rapide et courtois.

Nachos, O'Grady's, Toronto, Late dinner, Rockalouves

518 Church St , Toronto, M4Y 2C7

Pour souper à 23h avec vue sur la plus longue rue du monde en buvant des gin tonic DOUBLES, c’est au Jack Astor’s qu’on doit aller. Tous les ingrédients du succès de la restauration y sont réunis: ambiance de bar sportif, mais avec un dress code plus urbain et musique électro-lounge. La terrasse donne sur le on-ne-peut-plus downtown Toronto, avec ses un mille affiches lumineuses (tellement, qu’on devait se rappeler qu’on n’était pas à New York!).

jackastors01

photo-20

5051 Yonge St, Toronto, M2N 5P2

Pour se cacher d’une averse après une game des Blue Jays, rendez-vous au Loose Moose! On a aimé les bières en fût, la bonne bouffe, les matchs sportif diffusés, mais surtout le superbe décor de chalet en bois rond. Réconfortant et chaleureux! À deux pas de la tour du CN 🙂

photo-19

 146 Front St W  Toronto, ON M5J 1G2

Découvrir…

Quelques heures de co-voiturage plus tard, vous arrivez à Toronto. Pour se familiariser, rien de mieux que de faire le tour de la ville avec un local (MERCI DIDIER !!!). Même si la Ville Reine regorge de moyens de transport en commun (métro, tramway, bus, cab, no-cab), c’est à pied qu’on a préféré vivre Toronto.

De jour...

De jour…

…comme de nuit!

Et si on a pu s’éviter une visite au Temple de la renommée du hockey, on ne pouvait pas passer à côté d’une game de balle! Après s’être frayé un chemin au travers des revendeurs de billets, on a découvert l’ambiance parfaite d’un match des Blue Jays au Rogers Center; des partisans un peu trop dedans, des hoooooot dooooog, des enfants qui feraient n’importe quoi pour attraper une balle que leur idole lance dans la foule et de la bière trop chère (que vous ne pourrez pas acheter sans vos I.D. Même avec votre face d’anniversaire de 26 ans. True story.)
On aime: le prix! Seulement 10$…
On aime moins: les gradins clairsemés : (

Image

1 Blue Jays Way, Toronto, M5V 1J1

On a hésité avant de (payer 40$ pour) monter dans la tour du CN. Dans un mood très yolo, on a tenté le coup. On a été déçus, parce que mal informé;  on croyait tous deux qu’on allait déposer nos pieds sur un PLANCHER DE VERRE. Pas sur un p’tit 20 pieds de plancher de verre. Mais bon, WE DID IT, I guess.
On aime: la vue! Toronto semble encore plus immense vu de haut.
On aime moins: le prix. Disons qu’on fait le tour rapidement.

photo-21
301 Front St W  Toronto, ON M5V 2T6

En attendant le prochain trip, les rockalouves vous rappellent que tous les prétextes sont bons pour avoir du bon temps dans une ville inconnue. À faire plus souvent.

À bientôt,

Souz et Véro

Pimp tes ongles / Une manucure bad ass.

31 Juil

Dans la vie, je suis une fille plutôt naturelle… Mais je dois admettre que dès qu’il s’agit de manucure,  j’adore avoir des ongles qui sortent de l’ordinaire! Toujours à la recherche de nouveaux trucs, j’ai dernièrement fait une découverte qui a littéralement changé ma vie merci YouTube! Il s’agit du nail stamping…

20130731-215208.jpg

Je sais, le résultat est spectaculaire! Mais pour y arriver, il vous faut quelques outils … Outils de base de manucure: une lime, du dissolvant à vernis, du vernis (deux couleurs contrastantes sans ce cas ), un top coat, des tampons démaquillants, etc … Mais les réelles stars de cette technique de manucure sont les plaques cheeky ainsi que l’étampe et le petit scriper de Konad. Difficiles à se procurer en magasin, je vous conseille vivement de vous les acheter sur le net. Après avoir écouté miiiiiilllllleeeeee beaucoup de tutoriels sur Youtube, je vous conseille de vous procurer la «Jumbo Nail Art Plate» de Cheeky, qui est vraiment de très bonne qualité comparée aux autres produits sur le marché.

20130731-215415.jpg

20130731-215621.jpg

Pour cette manucure, j’ai choisie une base noir «Black Onyx» de OPI et «Penny Talk» de Essie pour le motif.

Pour un résultat FULL BAD ASS, MADAFAKAH.

20130731-215638.jpg

Comme vous pouvez le constater, ça étampe aussi partout autour de l’ongle. Un nettoyage à l’aide d’un coton-tige s’impose. De plus, il est important de nettoyer l’étampe et la plaque entre chaque ongle!

20130731-220807.jpg

Voici donc que ce ça donne en finale.

Bow-wow-wow yippy-yo yippy-yay!

Véro Ovando

serial nail stamper

Y’à du talent au Québec, surtout au CTCM!

13 Juin

C’est hier qu’avait lieu le vernissage des finissantes  du Centre des Textiles Contemporain de Montréal. J’ai eu le plaisir d’assister à l’événement et d’y faire la découverte d’artistes de talent.

 

 

Mais qui sont ces artistes?

Suzie Viot:

Originaire de la ville de Lyon, grande capitale de textile, c’est à Montréal que cette ancienne bibliothécaire a décidé d’ étudier la construction textile. Comme projet de fin d’études, Suzie crée la collection Tracés, une série de sacs urbains et ergonomiques. Inspirée par la nature, la créatrice tisse chacun des items un peu à la manière d’un peintre reproduisant un paysage. Je dois dire qu’après les avoir essayé, on sent le travail et l’étude qui a été fait pour le confort et l’ergonomie. Bravo!

Suzie Viot

 

Eva Portelance:

Cette jeune virtuose est la benjamine des finissantes cette année. Ayant grandit dans la ville de Montréal, Eva a de puissantes convictions écologiques. Aimant travailler de ses mains, l’artiste fait du tricot et de la teinture naturelle. Elle nous propose une collection de vêtements se voulant à la fois des objets d’art. Je dois dire que c’est réussi!

Eva Portelance

 

Mitsouko Thériault:

D’abord diplômée en art plastique et médiatique ainsi qu’en scénographie et en dramaturgie, l’artiste développe une série de couvertures pour enfant. La géométrie minimale et la palette de couleur tout droit sortie des années 90 sont tirées de sa propre enfance. En plus d’être utiles, elles sont ludiques et A-DO-RABLE! Coup de cœur pour son affiche et la mise en scène de son exposition.

Mitsouko Thériault

 

Julie Lambert:

Éprouvant un intérêt particulier pour le textile, cette diplômée en Studio arts de l’Université Concordia décide de parfaire son savoir-faire en construction textile au CTCM. Aussi étonnant que ça puisse paraître, son matériel de prédilection est le papier, qu’elle tisse, froisse et assemble. Le résultat est magistral, les œuvres, impressionnantes.

-13

 

Isabelle Hayes:

Après un très long voyage, Isabelle, originaire de Joliette, a décidé de retourner à ce qu’elle appelle «ses premiers amours de créations»: le textile. Pour sa première collection, elle présente une série de jupe, inspirée par la géologie, une autre de ses passions d’enfance! La modeuse en moi craque littéralement pour cette collection
de jupes dont se dégagent à la fois une grande force et une belle féminité.

Isabelle Hayes

Les photos de cet article dévoilent volontairement très peu les œuvres!

Je vous invite à visiter le site Internet

de chacune des créatrices ou encore mieux, visiter l’exposition!

Parce qu’en textile, il faut toucher pour comprendre.

L’exposition Valeur Ajoutée prend place à la galerie TRAMES du Centre des textiles contemporains de Montréal du 12  au 28 juin 2013. Je vous invite à admirer et savourer des œuvres témoignant d’un grand savoir faire ou simplement à découvrir des créatrices talentueuses si vous n’êtes pas initiés à la construction textile. Accessible du lundi au vendredi, de 9 h à 16 h 30. Fermé le 24 juin.

Encore une fois, bravo les filles, et merci de partager votre génie créatif avec nous!

Véro Ovando

%d blogueurs aiment cette page :