Tag Archives: yoga

Ma rencontre avec le Nicaragua

30 Mai

Fidèle à ma bucket list de janvier dernier, au début du mois de mai, je me suis envolée pour 16 jours de chaleur (35 à 42 degrés !), de découvertes et d’épanouissement. C’est en Amérique centrale, dans un pays où la population t’accueille comme si tu étais de la famille, que mon choix s’est arrêté. Le Nicaragua, je n’en connaissais que le nom et pourtant, je m’y sentais appelée. En quelques lignes, mon récit ainsi que mes must see de ce fabuleux pays.

FreeSpirit

Free Spirit Hostel – El Transito | Crédit : Pascale Marquis

Surf & Yoga

J’ai débuté mon parcours à El Transito, un petit village situé dans la ville de León. J’y suis resté six jours pour prendre part à un camp de surf et de yoga. Depuis longtemps l’envie d’essayer le surf me titillait. The Free Spirit Hostel est un endroit parfait pour les débutants. En plus d’avoir l’océan Pacifique comme voisin immédiat, la plage est très peu achalandée et la mer exempte de coraux. Les vagues sont belles et constantes et juste assez grosses pour les greens comme moi. Qu’on se le dise, ce n’est pas si facile ! Mais j’ai vraiment aimé mon expérience. Et que dire des séances de yoga au soleil couchant, tout simplement magique !

Ce que je retiens de mon passage au Free Spirit, c’est l’esprit de famille. Les propriétaires sont des Québécois, ce qui a une influence directe sur le type de clientèle. Bénévoles et personnel sont chaleureux et la nourriture y est très bonne. Chaque soir nous avons droit à un grand souper en famille, ce qui a beaucoup de charme !

Les couchers de soleils sont sublimes, surtout lorsque l’on marche jusqu’aux piscines naturelles. Il y a également possibilité de visiter la ville de León et sa superbe cathédrale, ainsi que de faire du volcano boarding sur le Cerro Negro, le plus jeune volcan d’Amérique centrale. C’est d’ailleurs le seul endroit au monde où cette activité est possible sur un volcan toujours actif. Petit conseil, eau et crème solaire en quantité plus qu’abondante !

Volcano boarding – Cerro Negro | Crédit : S – Travel & Tours (eh oui, c’est moi!)

Viva la playa!

Deuxième arrêt, San Juan Del Sur, une ville à proximité de plusieurs plages, prédestinée à la fête. Important de garder cet aspect en tête surtout si, comme moi, tu préfères de loin te lever au rythme du soleil et non t’y coucher. En plus du célèbre Sunday Funday, la ville grouille de bars et d’occasions pour se déhancher sur les notes de Despacito (prépare-toi à l’entendre 72 fois par jour !).

Heureusement pour moi, le Casa Oro Eco Hostel où je résidais était un peu plus calme. Comme les dortoirs sont grands (on y dort 10 par chambre) on y rencontre des gens du monde entier. C’est fabuleux de pouvoir échanger et apprendre sur tant de différentes cultures à la fois !

Avec l’aide du personnel, je me suis prélassée sur le sable chaud de trois différentes plages de la région : Playa San Juan Del Sur, à quelques minutes de marche de l’hostel, Playa Hermosa et finalement, ma préférée, Playa Maderas, très bien pour les surfeurs.

Une île, deux mondes

Je dois avouer que j’avais énormément d’attentes envers ma troisième destination. La petite Isla de Ometepe m’a charmée dès mon arrivée. Une île érigée par deux volcans et qui offre deux atmosphères complètement différentes.

Le Concepción est le plus haut des deux volcans, avec ses quelque 1600 mètres. Il est situé du côté quelque peu plus développé de l’île. On y mange comme des rois. GROS coup de cœur pour les déjeuners du Cornerhouse Coffee et les crêpes repas du Mar Dulce.

En tuk tuk, je me suis rendue à la Punta Jesús Maria, l’un des rares points de vue permettant d’observer les deux volcans au même moment. Note aux amoureux, c’est un endroit hyper romantique.

Il est facile et abordable de se procurer un scooter pour visiter différents attraits de l’île. Je me suis arrêtée à Ojo de agua, une sublime piscine naturelle formée d’eau volcanique. J’ai également exploré la réserve naturelle de Charco Verde où j’aurais aimé passer une journée entière. C’est d’ailleurs à cet endroit que j’ai rencontré mon nouvel ami Benoît (nommé par moi-même), le singe hurleur.

Le Maderas est un volcan un peu plus petit (près de 1400 mètres). Faune et flore dépaysantes en tout point, c’est la jungle qui nous attend. Pour une raison qui m’échappe encore aujourd’hui, je me sentais éprise de nouveautés. J’ai donc décidé de pousser l’expérience plus loin et de loger au El Zopilote Organic Farm. Un hostel situé au beau milieu de la jungle nicaraguayenne. Il faut marcher (escalader serait plus juste) 1,5 km seulement pour arriver à la réception. Le site est sublime. Attendez-vous à y faire des rencontres exotiques. Se réveiller et avoir à nos pieds une araignée aussi grosse que notre main est un exemple que je peux désormais qualifier de vécu (OMG !).

Volcan Concepción + Punta Jesús Maria + Ojo de agua – Isla de Ometepe | Crédit : Pascale Marquis

Architecture & couleurs

Dernière ville, Granada la sublime. Aux premiers instants où mes pieds ont frôlé les rues, je m’y suis sentie bien, chez moi et en toute quiétude. J’avais l’impression de revenir à la maison après un long voyage. Probablement que l’effet post-jungle y est pour quelque chose.

Tellement de beautés à voir. Tes deux pieds seront ton meilleur guide. J’ai visité entre autres la Iglesia La Merced ainsi que la Cathedral of Granada, toutes deux offrant des points de vue en hauteur sur la ville, le ChocoMuseo et toutes les saveurs qui l’accompagnent, la rue piétonnière La Calzada qui regorge de restaurants et de boutiques d’artisans. J’ai même fait un arrêt dans une école pour écouter des enfants répéter leurs chants de chorale.

Si tu es une lève-tôt, prends-toi un café au Nicafe Hotel Real la Merced (j’y suis allée trois fois !), puis marches à travers les rues. Tu verras la ville s’activer et prendre forme. C’est réellement impressionnant.

À quelques pas du Nicafe se trouve l’Hostel De Boca En Boca. J’ai tout simplement adoré y séjourner. Le propriétaire, un français aux lunettes en bambou rouges, est vraiment charmant. Conseil d’amie, réserve avant de t’y rendre.

J’ai profité de mon séjour à Granada pour relaxer au Laguna de Apoyo, un lac d’origine volcanique. J’ai également assisté à l’impressionnant spectacle de nuit qu’offre le volcan Masaya. Comme il est toujours actif, on peut voir la lave bouillonner. Mon séjour s’est terminé par une randonnée en kayak à travers les Isletas de Granada situées dans le lac Nicaragua. Le guide était fantastique et nous a appris énormément sur la culture et l’histoire de ces îles.

Nicaragua, je t’aime et tu me reverras assurément.

Pascale

IMG_1510

Granada | Crédit : Pascale Marquis

Lululemon, le roi du bien-être avec style   

30 Juin

Dans ma Capitale-Nationale chérie, nous avions un Lululemon Showroom uniquement. Quelque chose de relax, mais quand même ! La compagnie canadienne testait le potentiel de yogi à Québec depuis l’an dernier, jusqu’à ce qu’ils ouvrent officiellement leur boutique à place Sainte-Foy, en grande pompe, le 20 juin dernier.

Votre louve ici présente a été invitée à l’ouverture officielle de la boutique, la chanceuse ! C’est donc avec grand plaisir que j’ai accepté de découvrir la compagnie que je connaissais d’ailleurs très peu.

Ma meilleure amie Claudie-Ann et moi, qui avons ben du fun à la soirée de lancement!

Ma meilleure amie Claudie-Ann et moi, qui avons ben du fun à la soirée de lancement!

Ce que je retiens de mon expérience Lululemon :

Le lifestyle

Lors de la soirée VIP d’ouverture, en plus de découvrir la boutique et tous les produits, nous avons pu passer une soirée mixologie, band, discussion… bref, au reflet de la compagnie ! Ils incarnent l’activité physique pour le bienêtre, ils engagent des ambassadeurs qui représentent la communauté dans laquelle ils évoluent. Ce qu’ils vendent avant tout, c’est une image de marque, qui représente leurs valeurs profondes. Acheter Lululemon, c’est acheter le lifestyle que la compagnie véhicule!

L’authenticité

Leur mission ? «Encourager le monde à s’améliorer et à viser l’excellence. » Simple de même. Et c’est ce qu’ils font vivre par leurs événements, que ce soit des cours de yoga gratuits, des séances de magasinages, des ateliers de course… ils sont fidèles à eux-mêmes et évoluent, innovent en ce sens.a

Des vêtements

J’ai eu l’immense chance d’avoir une «Fit session» avec Stéphanie, key-manager à la boutique de Place Sainte-Foy. L’objectif était de me faire connaître les produits, à moi, la newbie du Lululemon. Évidemment, comme elle l’avait prévu, je suis tombée en amour aussitôt que j’ai mis les leggings Wunder-Under. Premièrement, ça fait des fesses de fous ces pantalons-là ! Je squatte pour rien finalement, j’ai juste à mettre ça en tout temps ! Fait intéressant : ils sont l’une des seules compagnies à concevoir eux-mêmes leurs tissus, ce qui leur permet de garantir l’évolution et la durabilité de celui-ci. Voyez par vous-mêmes le superbe kit que je me suis concoctée, à l’aide de Stéphanie. (Je vous épargne la photo de moi qui squatte… je voulais les tester, mais je considère qu’elle n’est pas nécessaire à montrer !)

Mon outfit, composé de leggings, du «Maillot Quel Sport!» et du soutien-gorge «stuff your bra»

Mon outfit, composé de leggings, du «Maillot Quel Sport!» et du soutien-gorge «stuff your bra»

Je vous promets donc que vous ne serez jamais déçues par les vêtements ou produits de Lululemon, sérieusement. Une compagnie à connaître, dans un centre d’achat près de chez vous (ou dans le confort de votre foyer, également) !

Namasté,

Laurie-Louve

Tête à tête avec Cory Vines

2 Juin
10411107_821544427901149_3419067478595523763_nLESS QUANTITY,
MORE QUALITY.
WE BELIEVE YOUR WORKOUT CLOTHES SHOULDN’T COST AS MUCH AS YOUR MONTHLY GYM MEMBERSHIP. WE CREATE HIGH-QUALITY ACTIVEWEAR FOR EVERY WEAR. DISCOVER CORY VINES AND YOU’LL SEE WHY LESS IS MORE.

Une compagnie de vêtements de sport, qui ne coûte pas la peau des fesses, hyper joli et de chez nous? Je me suis tout de suite reconnu dans Cory Vines! Habituellement réservé aux achats en ligne, j’étais plus qu’heureuse d’assister au launch party de leur Popup Shop 2.0 mercredi dernier. Encore plus de pouvoir m’y entretenir avec leur directrice de création. Tête à tête (en franglais !) avec Katrina, pour en en apprendre plus sur cet adorbale brand montréalais.

11219098_847956961926562_6382098573889557986_n

Katrina, quel est ton rôle chez Cory Vines? 
I feel pretty lucky to be the Creative Director at Cory Vines. This company has become like a very special place for me where I can express myself and the vision of the team in a way that is very empowering.

Parle-nous de la marque : qu’est-ce que Cory Vines propose? 

Cory Vines is an activewear company that brings the individual back to basics. Cory Vines was born out of the desire to create the simple, timeless active-wear that doesn’t compromise on fit, fabric or function. It is an affordable brand that offers a luxurious feel to all its garments. Cory Vines wants to empower the individual to curate their own active lifestyle without thinking twice about the cost of their gear.

Sweat it out this Friday to finish off the week and kick start the long weekend with a bang. What's it going to be?

Comment le projet a commencé? 

Daniel Lieberman, the CEO and founder of Cory Vines, noticed a gap in the marketplace. Activewear either costs an arm and a leg or it compromises its quality at a cheap price. Therefore, he saw a chance to make something luxurious that would be accessible to everyone.

Qu’est-ce qui différencie Cory Vines des autres marques? 

Cory Vines is a special brand since it cares about the small things. Less of us more of you – Cory Vines believes good design is as little design as possible, no big logos only essential activewear pieces designed to go the distance. It’s pretty simply, and that’s how it should be.

It is probably due to Catherine Bell (@cath_belle on Instagram) that we have sold out of our Lane Racerback Bra in Plum. However, not all hope is lost because we do have a few styles of this bra left in the color stone.

En quoi tu te reconnais chez Cory Vines? 

Since I have always adored sports growing up, I know what its like to have to spend money on pieces you simply need in order to accomplish your goals. I appreciate the vision and intention Cory Vines managed to curate in its products. I see this brand going a long way because I believe in what it stands for. Empowering the individual to live a better and healthier lifestyle. I’m always looking towards being a better me.

Ton produit coup de coeur? 

Must haves that I’m in love with (and can’t wait to wear all the time) every girl should have :

Trapeze Bra + Flow Tee !

Sweat in style this #FeelGoodFriday in our Trapeze bra and Lane Cropped Legging in Plum. Shout out to Kate for showing off her fit fashion. Share yours #ImWithCoryVines

On s’est rencontré lors du party d’ouverture du nouveau Popup Shop 2.0! Donne-nous envie de visiter votre superbe boutique.

Well this store is not only a store. It’s a little piece of who we are as a team. We wanted to keep in line with the brand motto « less is more » so we opted to challenge ourselves with a sustainable design theme. All the furniture is made from found objects, such as palettes and cinder blocks. More importantly, our goal was to collaborate with the Montreal community, therefore, we partnered up with some incredibly talented people who helped bring the store to life. We have at the shop with us:

  • Ciele, a Montreal based performance hat company that sells beautifully crafted caps.
  • A massive mural seen from the corner of St. Laurent & Sherbrooke painted by BONAR (@lebonar) a sick artist who beautifully represented our brand for all pedestrians to see.
  • Wonderful books for sale – if you like beautiful books and want to hang out, there are comfy changing room booths that can easily turn into cozy reading rooms.
  • Lufa Farms, as a pick up point. A Montreal company encouraging eating right by delivering baskets of locally grown foods to pick up points around the city
  • 3 Pumpkin Designs, hand made jewelry, that is simply jaw-dropping.

This shop has become like a Cory Vines tree house. All are welcome to come into the world of Cory Vines and see what I’m talking about. You’ll fall in love, just like I did. See for yourself.

Dépêchez-vous de visiter leur boutique temporaire au 3455 boul Saint-Laurent (anciennement le Globe).

Start your morning on a sweet note - Whip up this flavorful Peach Fruit Smoothie to power you through the day. #ThirstyThursday. (http-::bit.ly:1GWXwHs)
À go, on devient adepte du Sweat in style. GO!
Besoin d’inspiration? Découvrez leur blog juste ici!
Bon training, 
Suzie xox

Pourquoi j’ai envie de me réveiller

9 Nov

Salut novembre. Je sais, ce n’est pas le mois le plus sexy du calendrier. Pourtant, je l’aime bien. C’est juste que le matin, tsé quand il fait noir, mon lit je l’aime bien aussi. Peu importe le mois, on dirait que j’ai souvent hâte de me réveiller. C’est un peu n’importe quoi dit comme ça, mais, honnêtement, quand j’ai réalisé la chose, j’ai voulu comprendre. Vous savez que j’affectionne particulièrement les listes, pis celle-là me tient particulièrement à cœur. C’est beaucoup tout ce qui fait que j’aime le mois de novembre, pis le mois de juin, pis avril. Tu comprends ce que j’insinue.

Salut novembre.

J’ai envie de me réveiller, parce que déjeuner est un moment de joie. Honnêtement, je mange pratiquement toujours la même chose. (Surtout depuis mon histoire de nutritionniste) mais je trouve ça bon. Je déjeune au bureau tout en répondant à mes courriels. Oui, ça demande de l’organisation, toutefois, ça me permet d’être plus productive. Bon, il a toujours un collègue qui trouve que ça sent trop les toasts, mais comme je fais le café tous les matins pis que je n’en bois même pas, tu comprends que… sans commentaire.

J’ai hâte de me réveiller pour écouter la radio. Pis si ce n’est pas la radio, c’est une playlist. Chez mon copain, c’est du classique. On dirait que je n’arrive pas à travailler, sans musique, sans bruit. Je sélectionne selon mon humeur du moment, je change au gré des rencontres et des saisons. Ces temps-ci, je redécouvre la Ici Radio-Canada, Première. Un gros coup de cœur pour l’émission Plus on est de fous, plus on lit! Ce n’est pas gênant, j’ai lu plus que jamais durant les dernières semaines. (Alors que lire un livre par mois était dans mes À faire de 2014- je vous reviens avec ça). L’idée c’est de se faire plaisir.

J’ai envie de me réveiller, parce que je sais qu’aujourd’hui, je reçois la vidéo finale de mon gros projet réalisé l’été dernier avec une équipe de tournage. Bref, c’est un peu pour vous dire que j’adore mon boulot. Si ce n’est pas une réunion avec des collègues, une soirée au restaurant avec un journaliste, le lancement d’une nouvelle bière, c’est autre chose de tout aussi passionnant. Jeune, je me questionnais sur l’importance du bonheur au bureau. Disons que depuis plus de 5 ans en tant que jeune professionnelle, j’ai obtenu ma réponse. Tu te rends compte que tu passes beaucoup de temps dans une semaine, un mois, pis une année à faire ce qui te fait vivre.  Pis ici, le vivre, je trouve qu’il prend tout plein de sens.

Le 5e gala des Grands Prix du tourisme de la Chaudière-Appalaches que j'organisais.

Le 5e gala des Grands Prix du tourisme de la Chaudière-Appalaches que j’organisais.

J’ai envie de me réveiller, parce que je vais courir 5km sur mon heure de lunch. J’aimerais vous dire qu’on est plusieurs collègues à enfiler nos souliers de course le midi et que mon parcours est bucolique. Toutefois,  vous aurez compris que ce n’est pas tout à fait ça. Pas grave, je cours seule dans les rues d’un quartier résidentiel et après je ne prends même pas ma douche. Ouachhh, je sais.  Merci les lingettes. (Je suis consciente que  le fait de ne pas avoir de douche à son bureau en effraie plus d’un) Je me dis que c’est le gros bon sens et la sérénité que me portent ces quelques pas m’empêche de suer. OK, je rêve.

J’ai envie de me réveiller parce que je vais peut-être recevoir un message de mon copain qui va me dire. « Je te trouvais belle ce matin… j’aurais aimé passer plus de temps avec toi » Ça arrive et souvent au bon moment. Rien de trop intense, simplement l’équilibre que je recherchais. En language masculin, ça voulais probablement dire « Je te trouvais belle ce matin… il me semble qu’on aurait pu refaire l’amour »

J’ai envie de me réveiller parce que je vais faire un Facetime avec ma filleule.  Pas avec elle directement. À voir la photo, vous vous doutez qu’elle n’a pas encore commencé à me raconter ses histoire de cœur. Disons qu’elle vit à Terre-Neuve. C’est loin, pis je m’ennuie d’elle et de ses parents. Malheureusement, on ne prend pas assez le temps. (C’est dans ma liste des À faire de 2015) J’ai envie qu’elle me reconnaisse la prochaine fois qu’elle va me voir, qu’elle se familiarise avec ma voix.

Bébé Violette

Bébé Violette

Tout ça. Des petites ou des grandes choses qui font que lorsque je ferme les yeux, dans mon lit, ou dans celui d’un inconnu (pas si inconnu) j’ai hâte au prochain jour de novembre. Pis de janvier pis beaucoup de juillet.

Alors bon matin!

Sarah.

Namasté sur l’eau

29 Juil

Après avoir essayé le yoga pour le plaisir, puis avoir tenté le yoga chaud pour plus de challenge, voilà qu’une amie m’entraîne sur un paddle board pour essayer le SUP yoga!

popformation

On parle donc de yoga sur l’eau, en équilibre sur une planche. Pas facile pour les muscles le lendemain matin, croyez-moi!

C’est la pétillante Marie-Ève Bertrand, fondatrice de POP YOGA, qui vous accueille d’un sourire et d’une poignée de main chaleureuse. Vous n’avez pas d’amis pour tenter l’expérience? Pas de gêne, on se sent immédiatement inclus.

Personnellement, j’ai adoré le concept! Il ne faut pas se le cacher, on tombe à l’eau souvent et c’est normal. Le ou la prof peut tomber également ;)! Dans un petit groupe de 7-8 personnes, c’est sur le fleuve, à Pointe-Claire, que j’ai été initiée au SUP yoga. Pendant une heure, on enchaine des positions classiques avec un rythme beaucoup plus lent qu’un cours de yoga conventionnel, il faut l’avouer, car on s’habitue à être sur l’eau, on est constamment à la recherche de son équilibre et, le lendemain, on sait que notre musculature a bien travaillée!

Pour 25$ + tx, vous avez un cours d’une heure incluant la location du board. Pensez apporter votre maillot (+ board short et/ou chandail si la température est plus fraîche), une serviette et des gougounes.

Pour le moment, les cours se donnent régulièrement à Pointe-Claire et au BALNEA Spa à Bromont. Dès le 1er août, ils seront offerts au Mont-Tremblant, à Dorion et au Mont Sainte-Anne.

popcoucher

Vous n’êtes pas fan de yoga? Aucun problème! POP YOGA offre, entre autres, le SUP fitness, le SUP initiation (où vous apprendrez à manier la pagaie), le SUP coucher du soleil, le SUP pleine lune (1-2 fois par mois seulement) et j’en passe!

Voici quelques images pour vous laissez tenter! Réservation en ligne : ICI

popdécouverte popfitness popinitiation popyoga

Visitez le Facebook de POP YOGA pour des événements, des photos et autres promos.

Visitez le Pinterest pour vous inspirer!

Bonne découverte!

Karyan

Yoga et champignons vivants

1 Juil

Enfin, c’est l’été, fait chaud, c’est beau, omgwowyay! Je tente toujours de faire de nouvelles activités extérieures, que ce soit des shows, des festivals, ou de nouveaux sports. On vous a parlé du surfset fitness, que je pratique toutes les semaines, et bien aujourd’hui je parle de yoga, même si c’est à la mode depuis bien longtemps! J’en ai découvert récemment les bienfaits, en complément à mon entraînement quotidien.

J’ai donc eu la chance d’assister au Rassemblement ÔmYoga, dimanche dernier, qui se tenait au Parc St-Laurent, sur la rive-sud de Québec.

omyoga2

Crédit photo : ÔmYoga

Omyoga1

Crédit photo : ÔmYoga

C’était la deuxième fois que j’assistais à un cours de yoga en plein-air, rassemblant plusieurs centaines de personnes, et c’était génial! Sous un soleil de plomb (que je remercie pour l’immense coup de soleil en forme de top de sport dans mon dos), nous avons fait 1h30 de yoga, sous trois styles différents, Hatha Yoga, Power Yoga et Yin yoga. Mais qu’est-ce que différencient ces trois types? Définitions :

Hatha Yoga
La pratique occidentale du Haṭha yoga est une recherche de l’unité de toutes les modalités physiques et psychiques qui composent l’être humain. Posture, respiration, méditation, peuvent tour à tour culminer dans la pratique.

Power Yoga
Yoga aux multiples influences (Hatha, Ashtanga…), un yoga métissé, l’objectif de ce cours est le développement de la force et de la flexibilité. C’est un yoga athlétique respectant la structure d’un cours de yoga classique en incluant la respiration, la salutation au soleil et la méditation. Les asanas (postures) y sont utilisées pour le renforcement musculaire principalement et donc sont maintenues un peu plus longtemps que dans un cours de type « flow ».

Yin yoga
Le Yin Yoga est un mélange de postures de Hatha Yoga au sol et de pratique chinoise taoïste. Les postures sont généralement tenues de 2 à 5 minutes d’une manière détendue, dans une attitude d’observation et d’acceptation Le Yin yoga libère l’énergie bloquée dans les fascias et ligaments tout en reposant le système nerveux. C’est un complément idéal aux activités musculaires et cérébrales exigeantes!

Référence : ÔmYoga

Les trois professeurs du Rassemblement, Karin Mérinat, Claire Vinel et Véronique Valin ont su nous guider, nouveaux initiés comme moi ou plus expérimentés, à travers cette session rassembleuse et harmonieuse. À l’image de la philosophie yogi, nous en sommes ressortis sereins et énergisés! Pssst : Le prochain Rassemblement se tiendra à la mi-août, à la Fontaine de Tourny, près du Parlement de Québec. Suivez la page Facebook de ÔmYoga pour ne pas le manquer!

Kombucha miam!

Ma jolie cousine Andrée-Ann Source : Instagram  @LaurieObama

Ma jolie cousine Andrée-Ann – Instagram @LaurieObama

En complément, je bois aussi depuis plusieurs mois de la Kombucha. Quessé ça mange en hiver? En fait, c’est une boisson à base de champignons vivants, consommé depuis des milliers d’années, très énergisante, obtenue par la fermentation du thé sucré à l’aide d’une culture de micro-organisme. J’ai trouvé (bon ok, ma cousine Andrée-Ann sur la photo ici-haut qui m’a fait goûter la sienne…) cette recette de Crudessence pour en fabriquer soi-même à la maison! Avec les bons éléments, c’est simple à faire et on peut en faire une grande quantité. Par temps chaud-post-yoga, c’est vraiment trop parfait.

Sur ce, Namasté mes rock!

Louve-Laurie

%d blogueurs aiment cette page :