Tag Archives: Suzie Veilleux

#JaiHâteAuFestif

19 Avr

En juillet dernier, j’étais parmi les 20 000 spectateurs du Festif!. Dans le charmant décor de Charlevoix, le festival propose plus de 60 spectacles présentés sur une vingtaine de scènes en moins de quatre jours. Impossible de manquer la prochaine édition qui attirera près de 45 artistes au cœur du centre-ville de Baie-St-Paul, du 21 au 24 juillet prochain! Gros plan sur la programmation de cette fête musicale et artistique unique!

IMG_1024

Crédit photo : Suzie Veilleux

 

Soirée d’ouverture 
Le festival commence en force avec l’incomparable Plume Latraverse, qui présentera son spectacle trio acoustique tandis que le band australien The Cat Empire s’emparera de la scène Desjardins avec son nouveau spectacle Rising with the sun.


Vendredi 22 juillet
Une autre très grosse soirée avec Half Moon Run qui partagera la scène principale avec les Sœurs Boulay.


Samedi 23 juillet
Le Festif! accueillera Champion et ses G strings, Yann Perreau et Ariane Moffat sur la grande scène.

 

Les après-Festif!
Si je me fie à l’an dernier, les après-Festif! seront très populaires! La programmation nous offre un beau mélange de musique émergente et de grosses pointures :

 

Chapiteau Fabrique Culturelle

Folle soirée de #rapkeb avec les homies Dead Obies, le féministe le plus hawt de l’heure Koriass, Beat Market, l’excellent trio familial Brown et Violett Pi (qui vient de lancer leur nouvel album Manifeste contre la peur)!

 

Sous-sol de l’Église

L’endroit mythique fera retentir la voix unique de Keith Kouna avec Les Goules, GrimskunkDuchess Says et bien d’autres.


Chapiteau Forget

Le tout nouveau chapiteau accueillera DumasThe Barr Brothers ainsi qu’Yves Lambert qui fera swigner votre compagnie dans un spectacle rétrospectif de sa carrière.

 

Scène Hydro-Québec
La scène accueillera sur ses planches Canailles, Sunny Duval, Philémon Cimon et plus encore.

 

Quai de Baie-St-Paul

Impossible de passer sous silence les spectacles d’Avec pas d’casque (rodage de leur nouveau spectacle), de Fred Fortin (qui vient de lancer l’excellent album Ultramarr) et de la douce musique de Safia Nolin qui se produiront au Quai de Baie-St-Paul.

 

Arts de la rue
Ce sera très Festif! avec la venue de deux fanfares : Hungry March Band (New-York) et Detroit Party Marching Band (Detroit) ainsi que la troupe de cirque Foutoukours et plus encore!

IMG_1092

Crédit photo : Suzie Veilleux

Vous hésitez encore? Voici à quoi ressemblait l’édition 2015 :

 

Les billets sont en vente juste ici. Et il paraît qu’il a un beau concours sur notre page Facebook Les Rockalouves. À votre place, j’y jetterais un œil! 😉

#jaihâteaufestif, et vous?
Souzie xox

Publicités

Un mois sans viande #MarsVégé

4 Mar

28 février 2016, 23 h 52

Moi : Bébé, est-ce qu’on fait un mois végé ?
Lui : Hein ? Hu-hum.
Moi : Genre, le mois de mars ? Après demain là ?
Lui : [Bruit sourd / grognement.]

… que j’ai pris pour une approbation.

giphy.gif

Ça fait un moment déjà qu’on reportait parlait de le faire. Un mois, à cuisiner autre chose que de la viande. Que ce soit pour votre santé, pour les animaux, pour votre portefeuille ou pour l’écologie, les bonnes raisons pour se tourner vers le végétarisme pleuvent. En plus, notre petit défi culinaire nous oblige à réfléchir à chaque fois qu’on se met quelque chose dans la bouche. Ce qui n’est vraiment pas une mauvaise chose à 17 jours du printemps 😉

Voici donc quelques recettes essayées (et appréciées) que j’ai faites cette semaine et qui risquent de vous inspirer! Vous pouvez aussi vous mettre l’eau à la bouche avec les idées de recettes véganes ou les bols à cuisiner de Chloé!

#OnDéjeune

12472807_1708166046063214_2112105923107313373_n

Crédit photo : Oatbox

Je n’ai pas encore exploré pluuusieurs déjeuners. Mes matins sont toujours un peu improvisées et… dernière minute 😉 J’opte souvent pour un yogourt avec des céréales Oatbox, agrémenté de quelques petits fruits. C’est rapide, simple et tellement bon!

 

Lunchs et soupers

Salade-de-coco M

Crédit photo : troisfoisparjour.com

J’ai essayé cette recette de salade de millet, noix de coco, mini bok-choy &vinaigrette aux-framboises de l’incontournable Trois fois par jour. Avec ou sans noix de coco, la recette est délicieuse! Aussi, le millet est une céréale sans gluten.

 

Salade-cremeuse-de-quinoa-et-de-kale-rape-vinaigette-au-tahini

Crédit photo : fraichementpresse.com

Une recette à base du fameux chou kale, ce superaliment dont on ne cesse de vanter les bienfaits! Je raffole carrément de cette salade crémeuse de quinoa et de kale, vinaigrette au tahini du site Fraîchement Pressé!

 

Capture

Crédit photo : instagram.com/treeselovehappiness

Hier soir, j’avais envie de tofu. J’ai essayé cette recette de tofu mariné cuit au four. J’ai troqué le brocoli pour des fèves vertes. Constat : aussi bon le soir même que le lendemain comme lunch!

 

imageresizer

Crédit photo : recettes.zeste.tv

Le secret de cette salade de couscous israelien et dedamames à la coriandre est dans le jus de lime. C’est juste… tellement frais!  En plus, cette recette se prépare vraiment rapidement! (Temps de préparation : 15 minutes + temps de cuisson : 7 minutes.)

 

Le week-end

Capture d’écran 2016-03-03 à 23.17.22

Crédit photo : instagram.com/followyourheart

Qui a dit qu’être végé était plate? Certainement pas avec la succulente recette de tacos végétariens de Ricardo. Attention, vous aurez des envies de fiesta mexicaine!

 

Chili-au-tempeh

Crédit photo : Marie-Ève Laforte

Vous connaissez le tempeh? Originaire de l’Indonésie, le tempeh est à la fois croquant, dense et tendre. Comme le tofu, il remplace la viande dans un plat. Essayez-le dans cette recette de chili végétarien!

 

Autres inspirations

Capture

Crédit photo : instagram/mkclassroom

J’ai récemment découvert les vidéos d’inspirations de recettes 100 % végé (à la Tasty) de La cuisine de Jean-Philippe! À visionner 🙂

Il m’arrive aussi souvent de m’inspirer d’Instagrammeurs qui nous donnent faim 24 \7!
Sur ce, bon mois de la nutrition!
Suzie xox

P.S. : Je me prépare mentalement à résister au bacon dans mon brunch ce week-end… À suivre!

Le cadeau de Saint-Valentin que ta blonde veut pour vrai

31 Jan

Ça y est, la température qu’on attendait pour novembre est bien installée. Je sors doucement de ma routine d’automne pour entrer dans un mood plus cocooning. Avec le vent froid qui pinçait ce matin à Montréal, une chance qu’il y a le thé pour se réchauffer ! Ma plus belle découverte de 2016 (bon, l’année est jeune, mais quand même!), c’est le coffret de thés T-surprise.

IMG_5378

Crédit photo : Suzie Veilleux

Quoi ?
T-surprise, la première entreprise du genre au Québec à vendre du thé sous forme d’abonnement mensuel. En partenariat avec plusieurs distributeurs, thés, infusions et petites surprises arrivent donc par la poste une fois par mois !

IMG_5390.JPG

Crédit photo : Suzie Veilleux

Comment ça marche ?
Tu t’abonnes ici (ou tu abonnes ta blonde, clin d’œil clin d’œil), tu reçois une petite boîte remplie d’une variété de thés et d’infusions à ta porte. Aussi simple que ça !
Tu peux commander une seule boîte, ou encore t’abonner pour 3 mois, 6 mois ou 1 an. Ne reste qu’à déguster et partager (ou pas).

 

IMG_5391

Crédit photo : Suzie Veilleux

C’est pour qui ?

Pour les curieux du thé, les amateurs, les connaisseurs ou rien de tout ça! Tu peux choisir ta personnalithé (toudoumtish) sur leur site Web ! Si tu tombes en amour avec les produits de ta boîte, tu peux les recommander directement sur leur boutique en ligne.

IMG_5394

Crédit photo : Suzie Veilleux

Quelle genre de surprise ?
Voici celle qui était dans ma boîte : un cute infuseur en forme de singe de marque Teamong. Quand mon thé est prêt, son visage change de couleur !
Des petites douceurs à déguster avec le thé sont également dans la boîte.

 

FullSizeRender

Crédit photo : Suzie Veilleux

 

La boîte contient aussi des fiches informatives sur la provenance de chaque thé, le moment propice pour le déguster et les directives pour le préparer.


Sur ce, san-thé! (Chabot, j’ai vraiment besoin d’aide pour les jeux de mots…)

Suzie xox


*J’ai reçu une boîte T-surprise gratuitement, mais mon opinion dans cet article est plus que sincère!

Petites joies d’automne

21 Oct

Les dernières semaines ont été particulièrement difficiles. C’est comme si j’avais un petit nuage gris au dessus de la tête. L’éternelle positive en moi s’acharne à se concentrer sur ce qu’il y a de beau et bon; j’ai un amoureux merveilleux, des amies en or, un emploi motivant, mais reste que ce n’est pas évident… On aimerait toutes appliquer le #LetGo, mais c’est plus facile à dire qu’à faire… Avec les journées qui raccourcissent, peut-être vous aussi aurez cette impression maussade?Je vous partage donc les petites joies de mon automne, qui me permettent de voir le soleil!

large

Crédit photo : weheartit.com

Buts pour la journée + une intention :

Je fais tout nouvellement cet exercice (j’ai pris l’idée ici). Le matin n’est pas ma période préférée de la journée, alors en m’accordant ce petit moment, à la maison, dans le bus ou en arrivant au boulot, ça m’aide à l’apprécier. J’écris environ trois buts (tâches à accomplir, professionnellement ou personnellement) et une intention. L’intention est plus reliée à ma vie perso ou à mes émotions – téléphoner ma copine en peine d’amour, Facetimer avec ma mère, prendre du temps avec mon homme, etc.
L’air de rien, cette pratique me permet de garder le focus sur ce qui importe vraiment dans ma journée (et ça m’évite de faire une crise d’angoisse chaque fois que je n’ai pas complété ma to-do au boulot).

large (1)

Crédit photo : weheartit.com

Bouger :

À notre chalet d’été, ma copine Hallé était resplendissante! Tellement, que je lui ai demandé son secret… Elle m’a parlé de Julie Champagne, sa kinésiologue-kinésithérapeute. Julie l’a aidé à adopter des habitudes de vie plus saines, lui a monté des programmes d’entrainement, de nutrition, l’a motivé dans ses démarches… C’est exactement ce dont j’avais besoin! Julie et moi Facetimons maintenant 30 minutes chaque lundi. On fait le bilan de la semaine dernière puis on enligne la prochaine. Julie m’aide à garder le cap, à y aller une habitude de vie à la fois. La semaine passée, je devais boire 2 L d’eau par jour. Cette semaine je dois apprendre à me coucher plus tôt. Tout ça avec un programme d’entraînement et un groupe de motivation! D’ailleurs, elle cherche des femmes pour joindre son défi santé 90 jours

large (3)

Crédit photo : weheartit.com

Lire :

Parlant de livres, j’en ai toujours une pile qui m’attendent sagement. J’aime en lire plusieurs à la fois. Surtout l’automne. En ce moment, je lis Forêt contraire d’Hélène Frédérick, Sur la 132 de Gabriel Anctil, Histoire du Québec en 30 secondes de Jean-Pierre Charlant & Sabrina Moisan et Drama Queens de Vickie Gendreau. Je dois d’ailleurs me dépêcher de terminer ce dernier pour le remettre à sa propriétaire déménagée en Californie que je visiterai en novembre… (D’ailleurs, vous n’auriez pas une suggestion lecture de vacances pour moi?) Je viens aussi de terminer Une âme et sa quincaillerie d’Alain Labonté, que je vous recommande chaudement si vous n’avez pas peur de vider votre boîte de Kleenex.

C’est difficile de prendre le temps de lire. Même si chéri a installé une belle petite lampe pour compléter mon coin lecture, Netflix me fait toujours de l’œil (je suis en ré-ré-réécoute des Gilmore Girls!). Je m’oblige à choisir des moments et à les rendre hyper confo! Emmitouflée dans ma doudou, avec un thé et des chandelles… ❤

Capture d’écran 2015-10-21 à 00.42.08

Crédit photo : weheartit.com

Animer :

Chaque samedi sur les ondes de CIBL, je me joins à l’émission Montréal pour emporter pour jaser culture! Non seulement ça me permet de faire ce que j’aime le plus au monde (parler dans un micro, lol!),  mais ça « m’oblige » à entretenir mon amour pour la culture. Entourée de bellllllles personnes – Cindy Laverdière, Charline-Ève Pilon, Audrée Bellehumeur, Josiane Stratis, Karl Filion et Yan Daoust – je jette un œil sur l’actualité culturelle de la semaine, en plus de faire un retour sur un spectacle, un livre, un nouvel album, une pièce de théâtre, une exposition, un festival… Bref, ça me permet de rester à l’affût de ce qui se fait de beau et de bon dans la métropole! Écoutez-nous ce samedi, dès 13 h!

large (2)

Crédit photo : weheartit.com

Méditer :

Avant le dodo, je demande à mon amoureux quelles sont les trois choses qu’il a le plus aimé aujourd’hui. Je sais que ça le gosse un peu (pardon bébé!), mais j’ai l’impression que ça nous permet de terminer la journée sur une bonne note. Ensuite, j’ouvre mon application 5 minutes méditation plein conscience pour relaxation, bonheur et réduction du stress sur mon iPad. C’est fou comme ça me fait du bien… Ça m’aide à me recentrer, à me concentrer et à m’endormir rapidement. La méditation m’intéresse de plus en plus. Cette sensation qu’il y a au plus profond de nous-mêmes quelque chose à trouver, à cultiver. Ma mère m’a d’ailleurs offert le livre L’art de la méditation de Matthieu Ricard pour mon anniversaire. C’est ma prochaine lecture!

Et vous, quelles sont vos petites joies d’automne?

Souzie xox

Mini-maison – Ma Maison logique

28 Août

Mon été ne s’est pas déroulé exactement comme je l’avais espéré. Mon papa nous a quittés. Difficile de penser à autre chose quand un drame aussi grand et inattendu se produit. Quand ma belle Andrée-Anne m’a proposé un roadtrip improvisé dans l’est du Québec, question de recharger mes batteries et de me changer les idées, je ne pouvais qu’accepter. Au menu : exploration de la région, visite des amis établis dans le coin, vélo et plein air. La température n’était malheureusement pas au rendez-vous… C’est à la microbrasserie Tête D’Allumette qu’on a fait la rencontre de Pascal Dubé et Catherine Duval de Ma maison logique. Gros plan sur le charmant projet de Tiny house de ce couple inspirant!

Photo : Catherine Duval

Photo : Catherine Duval

Retour aux sources :

Deux amoureux qui ont à cœur de laisser leurs rêves et leurs passions guider leur vie. Lui, propriétaire d’une entreprise de construction écoresponsable et elle, décoratrice de formation, conceptrice et designer. Après 11 années vécues à Québec, ils ont fait le grand saut vers la campagne, pour s’établir à Kamouraska. « Ce fut un des plus beaux hivers de ma vie. Je reconnectais avec le vrai, la nature, j’étais entourée de gens sympathiques et authentiques, je me rapprochais de mes valeurs, le temps laissait place à un tempo que je ne connaissais plus, celui de la campagne, celui où on prend le temps de vivre et d’apprécier chaque moment », raconte Catherine. De là est né leur premier projet commun : une résidence de tourisme.

Photo : Catherine Duval

Ma Maison logique :

L’hiver 2015 leur a permis de mettre à jour un projet de plus grande envergure, qui allie chacune de leurs passions respectives, ainsi que leurs talents et leurs valeurs. Est donc née Ma Maison logique. Fondée dans l’esprit d’offrir des résidences saines, durables et efficaces, l’entreprise cherche à se démarquer et à se faire connaître avec ses mini-maisons. Le but? Offrir des maisons efficaces et écoénergétiques dans cinq déclinaisons différentes : la maison logique de 1 300 p.c. et plus, la mini-maison logique de 600 p.c. à 1 300 pi2, les boîtes à dodo ou cabines d’hébergement déplaçables et leurs boîtes à caresses, une micro-maison sur roues ou sans roue. « Il faut s’entendre qu’à la base, nous sommes une entreprise de construction saine, durable et efficace, alors de se lancer dans la construction de petites maisons sur roues est complètement du bonbon pour nous ! »

Photo : Catherine Duval

Photo : Catherine Duval

Pourquoi Ma Maison logique?

« Parce que nos bâtiments sont conçus simplement et efficacement, avec des techniques qui nous apparaissent être que de la logique et du gros bon sens. Parce que c’est logique d’exploiter l’orientation du soleil à son maximum sur une construction neuve. Parce que c’est logique d’éliminer les ponts thermiques le plus possible. Parce que c’est logique de miser sur une bonne enveloppe du bâtiment (isolation supérieure, étanchéité à l’air, fenêtres performantes), plutôt que d’investir sur un système de chauffage qui vaut les yeux de la tête. Parce que c’est logique d’intégrer de la masse thermique à notre design intérieur. Parce que c’est logique d’utiliser des matériaux durables que vous n’aurez pas à changer avant la fin de votre hypothèque. Parce que c’est logique d’utiliser un bon échangeur d’air qui vous permettra d’économiser sur votre facture de chauffage. Parce que c’est logique de ne pas considérer les surcoûts à l’achat, mais bien le coût effectif à long terme généré par les économies diverses. Parce que c’est logique de penser à diminuer les pieds carrés superflus de votre prochaine maison, afin de pouvoir redistribuer le budget de ceux-ci sur l’efficacité. Parce que c’est logique d’opter pour plus petit afin de limiter son endettement et de pouvoir s’offrir autre chose qui augmente sa qualité de vie. Parce que c’est logique d’opter pour des décors neutres et intemporels plutôt que de miser sur un dosseret turquoise qui deviendra votre pire cauchemard dans 5 ans. »

Photo : Catherine Duval

Photo : Catherine Duval

Boîte à caresses (micromaison sur roues)

Quand Andrée-Anne et moi avons visité la Boîte à caresses, c’était 4 jours avant leur participation au tout premier Festival des mini-maisons à Lantier, dans les Laurentides. Même si nous étions complètement charmées par leur mignonne Boîte à caresses, on ressentait un certain rush pour tout finaliser. « Nous nous étions donné le défi de la construire dans un délais d’environ 30 jours, ça en aura pris 40 ! Je peux vous garantir que les derniers jours, l’angoisse était au rendez-vous. Il aura fallu l’aide de quelques adorables volontaires pour arriver à tout finaliser parce qu’à 2, la liste de choses à faire était encore longue ! »

Le mouvement Tiny Houses

« Le mouvement des mini-maisons en est un de valeurs communes véhiculées. Des gens qui ont envie de faire une différence et qui se tournent vers la simplicité plutôt que la consommation à l’infini. Il s’agit d’un choix de vie, d’un refus de continuer à faire semblant que tout va bien et que tout est encore possible pour encore longtemps. Une vision à long terme qui nous sonne une cloche et nous indique qu’il serait préférable d’abaisser notre rythme de vie maintenant. C’est le choix de vivre simplement, en harmonie avec la vie qui nous entoure et pas seulement avec les objets acquis avec le temps…Voici donc les différences qui font en sorte que les Tiny houses répondent à cette philosophie et les mentalités qui s’en dégagent versus les roulottes. Comme il s’agit d’un produit sur mesure, il est possible de l’adapter au climat québécois et de faire en sorte que l’isolation choisie saura répondre aux écarts de température que nous connaissons entre l’été et l’hiver. Si elle est bien conçue, la Tiny house demeurera fraîche en été et conservera sa chaleur accumulée en hiver. Il est également possible d’opter pour des fenêtres plus performantes et de choisir leurs dimensions selon leur emplacement. Sur notre modèle, on retrouve des fenêtres triple verre trempé pour l’efficacité et la perfomance du triple verre et la résistance aux chocs thermiques et mécaniques du verre trempé. »

Pour en voir plus, visionnez le reportage de Radio-Canada! Pour suivre leurs aventures, lisez leur blogue! Longue vie au projet, au couple et aux habitations logiques 🙂

Souzie xox

Jouer dehors avec la communauté Chèvres de montagne

29 Juil

Les groupes d’activité physique en plein air ont vraiment la cote. Rien de plus motivant qu’une gang qui sue autant que toi pour te motiver à te surpasser! Surtout si c’est avec un peu de bouette au visage! 😉 Une nouvelle option s’offre maintenant à nous : Les Chèvres de Montagne.

Graphiste : Marie-Pier Blais

Une communauté de filles, en plein air

Les Chèvres de Montagne propose de s’initier à différents sports qui se pratiquent en nature. Elles organisent des événements où se regroupent des sportives de tous niveaux. Sorry guys, c’est réservé aux filles! Derrière cette super initiative se cache Maryse Paquette, une sportive passionnée, que vous avez peut-être découvert avec le Défi de novembre. Pas de doute qu’avec elle, on ne peut que se surpasser. En bâtissant cette communauté, elle vise à explorer et rendre accessible l’activité physique en plein air entre girls, mais aussi à créer un réseau où il sera facile d’échanger sur le sport, la motivation, la nutrition, la santé, le bien-être, etc. Vraiment cool!

Lancement

Le lancement officiel aura lieu le 5 août prochain avec une clinique de course de trail suivi d’un 5@7 chez Cassis Monna et Filles, à l’Île d’Orléans. Tous les détails ici.

11742632_1470197523297343_7660914000776850630_n

Premier événement

Le premier événement organisé par les chèvres est un week-end de vélo de montagne les 22 et 23 août prochains. Pour s’initier ou se perfectionner, ce camp est conçu pour s’améliorer, avoir du fun et découvrir ce magnifique sport dans les meilleures conditions! La championne canadienne Andréanne Pichette sera de la partie le temps d’une conférence (gageons qu’elle s’offrira aussi une rando ou deux). Aussi sur place comme entraîneur en chef du week-end, l’athlète Louis-Rémy Marier. Vous n’avez pas de vélo? Pas de panique, vous pourrez en louer un. Vous pourrez participer à une ou deux journées, au choix. Pour plus d’info ou vous inscrire, cliquez ici.

On se voit dehors? Beeeeh.

Suzie xox

Été 2015 : ma to do!

20 Juin

C’est moi ou l’été met du temps à s’installer? On a eu droit à peu de soleil, ça été assez difficile d’en profiter. Que dire de l’hiver qui ne finissait plus… On dirait qu’on retient notre souffle depuis des mois!

J’espère que Mère Nature nous donnera un petit coup de pouce, parce que mon agenda est déjà hyper chargé pour les mois à venir! Voici ma to do de l’été, qui ne fini plus de s’allonger…

Festivals estivaux : rock et route 

(Aucun lien avec l’émission Rock and Road. Fiou!)

ROCK : Au moment où vous lisez ces lignes, je suis au milieu d’un pit à la 10e édition du Amnesia Rockfest! Hello Serj, salut Dustin, coucou Jack et tous les autres!  ❤
Un peu plus de rock en août, le temps d’une journée, à Heavy Montréal, où j’assisterai principalement aux prestations de Korn et Alexisonfire. Pas d’Osheaga, pour moi cette année!

ROUTE : J’aime vraiment découvrir des festivals en dehors de Montréal. Ça permet de découvrir les beautés de notre province et de différentes ambiances de festivals. L’an dernier, j’ai cumulé les kilomètres pour enjoyer le FOÉ en Outatouais, le Festival Musique du Bout du Monde à Gaspé et le feu Fabuleux Festival International du Folk Sale à Sainte-Rose-du-Nord. Cette année, je passerai quelques jours à Baie Saint-Paul en juillet. Je profiterai de la programmation de feu du Festif, dans ce décor incroyable (gros gros crush sur cette région!).

Montréal avec ma BFF 

Maxou n’est pas encore emménagée dans la grand’ ville que je suis déjà trop excitée! Découvrir avec elle son nouveau quartier, acheter sa premier carte opus, avoir le luxe de perdre notre temps ensemble au parc au lieu de se voir presser entre deux évènements et 2 h 30 de route… BONHEUR!

bff

Souligner la nouvelle propriété d’une ex-coloc

Maudit que la vie va vite! Hier encore, nous étions 4 dans ce bel appart dans Villeray, avec nos incertitudes face à nos nouvelles vies d’adultes… Et nous voilà déjà à essayer de trouver LA bonne date pour inaugurer le nouveau nid d’amour (et les belles tablettes!) de Caro. #PlusQueDesColocs #TaginesGoneWild

baies

Roadtrip + camping avec mon homme

Il a beau toujours me dire que je suis une princesse, la vérité c’est que le bois, j’adore ça! C’est pourquoi on quittera la ville quelques jours en juillet avec la tente de belle-maman et nos vélos, destination : lacs Ontario! Ce sera aussi l’occasion parfaite pour souligner ses 30 ans tout neufs, autour d’une bonne bouffe de feu de camp, après une grosse journée à avoir rien fait (ou presque) sur la plage. Soupir…

Processed with VSCOcam with f2 preset

« Fin de semaine de boys » avec mes girls

Oui, de boys. Parce que plus c’est simple, plus ça nous plait. Surtout, rien de fifille! La destination n’est pas encore choisie, mais juste de savoir qu’on prendra un break de nos vies trop occupées toutes ensemble me fait dire : MERCI LA VIE!

Shack au lac, avec les copines moms 

Je suis chanceuse d’être toujours aussi proche de mes amies d’enfance. Même si la vie nous fait vivre des étapes importantes à des moments différents, on est toujours là les unes pour les autres et à chaque fois qu’on se retrouve, c’est comme si rien n’avait changé! Avec elles aussi, rien de compliqué! Cet été, on prévoit prendre du bon temps, ensemble, dans un petit shack rustique au Lac Drolet!

mom

Bon été, je nous souhaite de pouvoir en profiter!
Suzie xox

Tête à tête avec Cory Vines

2 Juin
10411107_821544427901149_3419067478595523763_nLESS QUANTITY,
MORE QUALITY.
WE BELIEVE YOUR WORKOUT CLOTHES SHOULDN’T COST AS MUCH AS YOUR MONTHLY GYM MEMBERSHIP. WE CREATE HIGH-QUALITY ACTIVEWEAR FOR EVERY WEAR. DISCOVER CORY VINES AND YOU’LL SEE WHY LESS IS MORE.

Une compagnie de vêtements de sport, qui ne coûte pas la peau des fesses, hyper joli et de chez nous? Je me suis tout de suite reconnu dans Cory Vines! Habituellement réservé aux achats en ligne, j’étais plus qu’heureuse d’assister au launch party de leur Popup Shop 2.0 mercredi dernier. Encore plus de pouvoir m’y entretenir avec leur directrice de création. Tête à tête (en franglais !) avec Katrina, pour en en apprendre plus sur cet adorbale brand montréalais.

11219098_847956961926562_6382098573889557986_n

Katrina, quel est ton rôle chez Cory Vines? 
I feel pretty lucky to be the Creative Director at Cory Vines. This company has become like a very special place for me where I can express myself and the vision of the team in a way that is very empowering.

Parle-nous de la marque : qu’est-ce que Cory Vines propose? 

Cory Vines is an activewear company that brings the individual back to basics. Cory Vines was born out of the desire to create the simple, timeless active-wear that doesn’t compromise on fit, fabric or function. It is an affordable brand that offers a luxurious feel to all its garments. Cory Vines wants to empower the individual to curate their own active lifestyle without thinking twice about the cost of their gear.

Sweat it out this Friday to finish off the week and kick start the long weekend with a bang. What's it going to be?

Comment le projet a commencé? 

Daniel Lieberman, the CEO and founder of Cory Vines, noticed a gap in the marketplace. Activewear either costs an arm and a leg or it compromises its quality at a cheap price. Therefore, he saw a chance to make something luxurious that would be accessible to everyone.

Qu’est-ce qui différencie Cory Vines des autres marques? 

Cory Vines is a special brand since it cares about the small things. Less of us more of you – Cory Vines believes good design is as little design as possible, no big logos only essential activewear pieces designed to go the distance. It’s pretty simply, and that’s how it should be.

It is probably due to Catherine Bell (@cath_belle on Instagram) that we have sold out of our Lane Racerback Bra in Plum. However, not all hope is lost because we do have a few styles of this bra left in the color stone.

En quoi tu te reconnais chez Cory Vines? 

Since I have always adored sports growing up, I know what its like to have to spend money on pieces you simply need in order to accomplish your goals. I appreciate the vision and intention Cory Vines managed to curate in its products. I see this brand going a long way because I believe in what it stands for. Empowering the individual to live a better and healthier lifestyle. I’m always looking towards being a better me.

Ton produit coup de coeur? 

Must haves that I’m in love with (and can’t wait to wear all the time) every girl should have :

Trapeze Bra + Flow Tee !

Sweat in style this #FeelGoodFriday in our Trapeze bra and Lane Cropped Legging in Plum. Shout out to Kate for showing off her fit fashion. Share yours #ImWithCoryVines

On s’est rencontré lors du party d’ouverture du nouveau Popup Shop 2.0! Donne-nous envie de visiter votre superbe boutique.

Well this store is not only a store. It’s a little piece of who we are as a team. We wanted to keep in line with the brand motto « less is more » so we opted to challenge ourselves with a sustainable design theme. All the furniture is made from found objects, such as palettes and cinder blocks. More importantly, our goal was to collaborate with the Montreal community, therefore, we partnered up with some incredibly talented people who helped bring the store to life. We have at the shop with us:

  • Ciele, a Montreal based performance hat company that sells beautifully crafted caps.
  • A massive mural seen from the corner of St. Laurent & Sherbrooke painted by BONAR (@lebonar) a sick artist who beautifully represented our brand for all pedestrians to see.
  • Wonderful books for sale – if you like beautiful books and want to hang out, there are comfy changing room booths that can easily turn into cozy reading rooms.
  • Lufa Farms, as a pick up point. A Montreal company encouraging eating right by delivering baskets of locally grown foods to pick up points around the city
  • 3 Pumpkin Designs, hand made jewelry, that is simply jaw-dropping.

This shop has become like a Cory Vines tree house. All are welcome to come into the world of Cory Vines and see what I’m talking about. You’ll fall in love, just like I did. See for yourself.

Dépêchez-vous de visiter leur boutique temporaire au 3455 boul Saint-Laurent (anciennement le Globe).

Start your morning on a sweet note - Whip up this flavorful Peach Fruit Smoothie to power you through the day. #ThirstyThursday. (http-::bit.ly:1GWXwHs)
À go, on devient adepte du Sweat in style. GO!
Besoin d’inspiration? Découvrez leur blog juste ici!
Bon training, 
Suzie xox

Ouverture de la terrasse du Henri Saint-Henri !

22 Mai
Photo : tonbarbier.com

Photo : tonbarbier.com

J’avais déjà entendu parler du Henri Saint-Henri, mais j’y m’éttais les pieds pour la première fois mercredi. Situé dans le ‪#‎SouthWestLove‬ juste à côté de la ‪#‎Boutique3734‬ (Ils en Fument du Bon) dans le quartier Saint-Henri, nous étions nombreux pour l’ouverture officielle de leur terrasse (malgré le petit vent froid).

Aveleda-10  Aveleda-50 Aveleda-52 Aveleda-58 Aveleda-83 Aveleda-98 Aveleda-106

L’ambiance était au rendez-vous pour le 5@7! On a eu droit à des cocktails de vin Aveleda et de gin Ungava mixés spécialement pour l’évènement.

Aveleda-3 Aveleda-5 Aveleda-56 Aveleda-97

Côté bouffe, de succulents lobster rolls, des plateaux de charcuteries et autres bouchées ont fait notre bonheur. Une bonne manière de découvrir une partie de leur menu créatif. Amoureux des produits de la mer, vous risquez de succomber. #‎grossefaim‬

Aveleda-1 Aveleda-41 Aveleda-81

Chez Henri, c’est aussi vraiment beau! Une déco à la fois maritime et urbaine.

 Aveleda-14

Aveleda-19Aveleda-68 Aveleda-93

Pas encore sur Uber? Utilise le code de ton futur spot préféré pour aller rendre visite à sa belle terrasse, ouverte du mardi au samedi.

Henri Saint-Henri – 3734, rue Notre-Dame Ouest

Cheers! Suzie xox

Crédit photo: Olivier Jobin et Bruno Guérin

Les essentiels pour ton bal de finissant

22 Mai

Vous savez ce que c’est : on a l’impression de se connaître, mais on ne s’est jamais rencontré. Bienvenue à l’ère des médias sociaux! J’ai commencé à échanger sur Facebook et Twitter avec Marie-Ève l’an dernier. Elle était une auditrice fidèle et avait toujours le bon mot pour me faire sourire. C’est une passionnée, qui ira loin! Quand elle m’a demandé de collaborer au blogue, je n’ai pas pu refuser. On se rappelle tous de la personne qui nous a offert notre première chance (coucou Francois Gariépy)! C’est donc avec un brin de nostalgie qu’on vous partage le texte de cette future finissante. Moi qui viens de vivre mes retrouvailles (10 ans, ouch!)…
Suzie

 

Ça y est, je suis finissante. Dans un mois, je vais faire partie de celles qui gradueront et qui auront droit à une journée de rêve. Porter une robe de princesse et tout. Tu es comme moi, finissante et du genre à stresser d’oublier quelque chose ? Ce petit texte t’aidera à ne rien oublier. Tout le monde le sait, un bal, ça demande de la préparation ! On ne peut pas se permettre d’être à la dernière minute. Une fois que le stress du choix de la robe, de la coiffure et du maquillage pour le grand soir est passé, il est temps de déterminer ce qui devra se retrouver dans ta trousse beauté !

 10896421_665732870226933_8164795118207222427_o

Les essentiels :

  • Papier matifiant, pour enlever le surplus de brillance (Crois-moi, il fera chaud sur la piste de danse) ;
  • Crayon et rouge (ou brillant) à lèvres ;
  • Mascara résistant à l’eau, parce qu’un bal sans larme, c’est pas un bal ;
  • Mouchoirs, pour les émotions fortes (Pour les mêmes raisons que le point précédent) ;
  • Pansements (Très pratique pour soulager les inévitables ampoules) ;
  • De l’argent ;
  • Ton cellulaire, ton indispensable (mais, pitié, passes pas ta soirée dessus !)

 11064691_665732916893595_6047622973841629988_n

Les trucs pratico-pratique à ne pas oublier :

 

  • Une paire de ballerines (C’est sûr que tu voudras danser ! Tu ne pourras pas résister au dernier hit de l’heure !) ;
  • Double-check tes rendez-vous (coiffure, maquillage, mani/pedi), histoire d’être sûre de pas avoir de mauvaises surprises ;
  • Ton appareil photo/cellulaire full charged. Ça serait dommage de pas immortaliser les meilleurs moments de la soirée parce que ta batterie est dead ;
  • Trop de bling, c’est comme pas assez. Assure-toi de choisir le bijou qui te mettra, toi et ta robe, en valeur.

 11144438_665732866893600_6535966014132932963_o

Amuses-toi à fond et porte ton plus beau sourire !

Un bal de finissants, ça arrive juste une fois dans ta vie !

1610944_665733543560199_7519964964608430254_n
Marie-Ève

Ta playlist pour courir!

30 Avr

ENFIN, le soleil chaud du printemps s’installe et tu as des fourmis dans les jambes!

200-2

C’est le temps de s’y remettre, la motivation est au top, ne reste qu’à trouver les hits qui te botteront les fesses pour courir comme si ta vie en dépendait.

200-2

Pour m’inspirer, j’ai publié un statut Facebook (celui qui revient dans ton feed au six mois) pour finalement monter cette playlist du tonnerre.

200-1

Testé pas plus tard que ce matin au parc Jarry, ça fonctionne, garantie!

Pour t’échauffer :

Bran Van 3000 – Couch Surfer

Kendrick Lamar – King Kunta

Disclosure – You & Me ft. Eliza Doolittle (Flume Remix)

Grimes – Genesis

Django Django – First Light

Tove Lo – Stay High ft. Hippie Sabotage

Pour augmenter le rythme :

A Tribe Called Red – Look At This

Delirious (Boneless) ft. Kid Ink – Steve Aoki, Chris Lake, Tujamo

TNGHT – Higher Ground

Die Antwoord – Baby’s On Fire [Ten$ion]

Jedi Mind Tricks (Vinnie Paz Stoupe) – And So It Burns

M.I.A. – Bring The Noize

Major Lazer – Watch Out For This (Bumaye) feat. Busy Signal & The Flexican

Parov Stelar – Catgroove

Asaf Avidan – One day – Reckoning Song (Wankelmut Remix)

M83 – Midnight City

Eminem – Guilty Conscience (Uncensored)

Breakbot – Baby I’m Yours (feat. Irfane)

M.I.A. – Bad Girls

Rihanna – Bitch Better Have My Money

Jay-Z Kanye West – Ni**as In Paris

Major Lazer – Come On To Me feat. Sean Paul

Die Antwoord – Fatty Boom Boom

Pour courir local :

Alaclair Ensemble – Fussy Fuss

Dead Obies – Montréal $ud

Koriass – Sorry

Loud Lary Ajust – Gruau

Galaxie – Dragon

We Are Wolves – Magique

Death From Above 1979 – Blood On Our Hands

Get The Shot – Atlas

Pour ton sprint final :
Spice Girls – Spice Up Your Life

200-6

(No joke.) Ok, presque.

200-5

Allez les babes, maintenant on court comme Léo dans les roses. NO EXCUSE!
Suzie xox

GIFS : giphy.com

Rencontre avec la superwoman Clara Hughes

14 Avr

La semaine dernière, je reçois un courriel : petite invitation pour courir avec Clara Hughes. Ouf, courir. En ce moment, j’ai ZÉRO motivation pour enfiler mes runnings. Et j’ai toutes les raisons du monde : le beau temps qui tarde à s’installer, je suis débordée au boulot, j’ai le goût de coller mon chum quand je rentre le soir, mon chaton a passé la journée tout seul… Bref, tout sauf courir/souffrir. Pourtant, j’aime la course. Mais on dirait que je me sens coupable de ne pas avoir bougé de l’hiver, alors je me trouve des défaites. Par chance que ma copine Jani réussit à les démystifier et me force un peu à m’y remettre… De retour au courriel. Clara qui, dont?

Clara Hughes

Patineuse de vitesse et cycliste, Clara est l’unique athlète féminine canadienne à avoir remporté des médailles aux Jeux olympiques d’été et d’hiver. Pour la petite histoire, seulement quatre autres athlètes ont réussi cette performance. Elle a remporté six médailles olympiques en tout, ce qui la classe parmi les quatre plus grands olympiens canadiens, tous sexes confondus. Disons-le, Mountain Equipment Co-op ont vraiment bien choisi leur nouvelle ambassadrice 😉 Même si l’invitation à courir avec elle était intimidante, je me suis dis pourquoi pas.

clara

OUTDOors yourself with Clara

Clara était donc au MEC du Marché Central le 11 avril dernier. Hyper généreuse, elle signe des autographes et prend le temps d’échanger avec la soixantaine de personnes présentes. Question de bien nous motiver avant la course prévue au Mont-Royal, elle nous a livré sa conférence « OUTDOors yourself with Clara ».

clara2

Avant de nous partager son amour pour la nature, le sport et l’aventure, elle revient d’abord sur son parcours. Impossible de ne pas avoir les yeux mouillés en écoutant son histoire. Sans tabou, elle discute de maladie mentale : «J’ai commencé à avoir des problèmes à 9 ans. J’avais une enfance difficile avec un père alcoolique. À 16 ans, j’ai quitté l’école. J’ai consommé beaucoup de drogue et d’alcool. Un soir, j’ai vu Gaétan Boucher lors d’une épreuve à la télévision. C’est à ce moment que je me suis dit : voilà c’est ça que je vais faire de ma vie».

clara3
Visant toujours rien de moins que l’excellence, elle s’est vite démarquée. Même si les médailles s’accumulaient, l’athlète sentait un énorme vide. Elle a sombré dans une dépression. «Avec beaucoup d’aide et de support j’ai réussi à m’en sortir, même si ça avait pris deux ans de ma vie.» À travers les années, elle a fait de la santé mentale son cheval de bataille et aujourd’hui, elle s’implique également pour encourager à profiter des bienfaits de l’activité en grande nature. Même si elle s’est retirée du monde de la compétition, le sport est toujours sa médecine, et l’extérieur, son terrain de jeu qu’elle explore avec plaisir à la course, à la marche ou en vélo. «Avec Bell Cause pour la cause, j’ai eu la chance de dire que j’avais un historique de dépression et que ma famille a un historique de maladie mentale. Il faut en parler.» Son sourire lumineux prouve qu’elle est loin de cette époque moins facile.

claracourtfull

#RendezVousAvecClara

Une fois nos larmes essuyées, direction Mont-Royal en compagnie de l’ancienne athlète olympique pour une course amicale. «Je souhaite encourager les Québécois à sortir dehors et s’amuser, que ce soit en forêt ou en ville. Les aventures se vivent partout : en grande nature, en milieu urbain ou dans votre voisinage, le week-end, comme en semaine, souligne Clara. Le plaisir est le point de départ pour vivre chaque expérience à fond. Ce qui m’attire chez MEC, c’est cette volonté d’explorer et d’essayer de nouvelles activités extérieures avec ses membres. » Mission réussie Clara, j’ai la motivation dans le tapis.

clara5

Suzie

Crédit photos : MEC (Mountain Equipment Co-op)

Tête à tête avec la belle Cynthia Dulude

19 Mar

484277_585155984830306_1029614245_n

Un mercredi comme les autres, fin d’après-midi, mon patron me demande de faire une recherche sur les YouTubers québécois. C’est là que j’ai découvert (très late, je sais) la belle Cynthia Dulude. À 22 ans à peine, elle possède la chaîne YouTube avec le plus grand nombre de vues et d’abonnés pour toutes les chaînes francophones au Canada ! Entretien avec une maquilleuse professionnelle spécialisée qui promet…

10710794_877999895545912_4941832190308296268_n

Comment tout ça a débuté?
J’avais fini mon cours de maquillage artistique et je réalisais que c’était difficile de faire sa place dans ce domaine, comme on m’avait prévenu… Comme je regardais moi-même d’autres filles en anglais sur YouTube, une idée a germé en dedans de moi ! Je me suis dit qu’avec mes connaissances (acquises de ma jeunesse par amour de la beauté + ma formation à InterDec), j’aurais du contenu à partager aux gens. YouTube est devenu mon occupation principale, avec mon blogue et mes contrats connexes (Uniprix et Flip TFO).

Avec 333 352 abonnés sur Youtube, 99 340 sur Facebook et même 58.9k sur Instagram, j’imagine que tu te fais reconnaître dans la rue ! Comment vis-tu avec ta popularité ?

Haha, oui ça arrive ! Au centre-ville de Montréal, c’est rendu immanquable. Il doit y avoir beaucoup de passionnées beauté/mode dans ce coin… Si j’ai une bonne journée ça va juste la rendre encore plus parfaite de passer quelques moments avec une abonnée. Mais il arrive comme tout le monde que je sois stressée ou en manque de confiance en moi, alors parfois rencontrer spontanément des gens qui me connaissent dans le métro peut me rendre gênée un peu sur le coup !… Mais ça fait tellement plaisir chaque fois que quelqu’un vient me parler !

1524567_959653930713841_4685342434000238274_n

À quoi ressemble ton quotidien ?

Ça varie selon les journées. Je suis à mon compte alors c’est à moi d’organiser mon temps. J’ai 2 journées par semaine où je filme, 1 où je monte, 1-3 que je consacre à mes articles pour mon blog… et quand il reste un peu de temps je réponds à mes emails, je fais des cours de maquillage, etc. !

Est-ce qu’il y a une équipe derrière toi (gérant, réviseur de français, monteur vidéo, gestionnaire de communauté)?

Pas vraiment non ! J’ai Brad Coudray qui est avec moi depuis que ma chaîne s’est mise à bien rouler. Il est en France et depuis presque 3 ans on fait tout à distance. C’est lui qui a construit mon portfolio et mon blog ! Il s’occupe aujourd’hui de la maintenance, mise en page et autres design au besoin. Pour YouTube par contre, je fais tout seule. Pas de caméraman, producteur, éclairagiste, monteur, réalisateur, promoteur, agence, réseau derrière moi.

10344833_855164204496148_8251833563412565809_n

De quoi es-tu le plus fière ?

De pouvoir vivre de ma passion, probablement. Je suis très reconnaissante en général dans la vie et surtout pour ce qui m’arrive en ce moment.

Parles-nous des dessous des YouTubers, vous connaissez-vous entre vous ? Qui sont tes Youtubeuses favorites ?

Au Québec, oui, pas mal tout le monde se parle et plusieurs s’entraident, même avec des petites chaînes. Comme partout ailleurs certains sont plus amis avec d’autres… Sinon, j’ai seulement le temps de suivre quelques youtubeurs et exclusivement en anglais (!), donc je suis surtout Tanya Burr, Pixiwoo, Lisa Eldridge, et j’en passe.

10400847_836748869671015_5017410436917151068_n

Quels sont les marques avec qui tu collabores ?

Il y en a trop pour les nommer ici ! Je crois que je collabore de temps à autre avec plus de 70 marques différentes !

Tes projets professionnels à long terme ressemblent à quoi?

Je veux continuer ce que je fais aussi longtemps que possible. Avoir ma marque de maquillage est un rêve que je caresse depuis 1 ou 2 ans maintenant. Et je voudrais peut-être lancer un livre!

QUESTION BEAUTÉ : quelles tendances seront incontournables cet été ?

Pour être 100% honnête, je suis incorrigible là-dessus !… Étonamment, on ne me demande pas souvent les tendances alors si je ne les vois pas passer sous mes yeux, je ne cherche pas forcément… (je me tape mes doigts de maquilleuse !). Mais j’ai fait mes recherches pour vous et je dirais : le pastel côté maquillage, le wet look pour les cheveux.

10411882_827662340579668_4035770083359630230_n

Dis-moi que tu es humaine et qu’il y a des journées où tu as un chignon sur la tête et où tu ne te maquilles pas? 😉

Hahaha, OUI ! Quand je fais des articles chez nous je suis tout le temps dans mon nouveau pantalon/legging de Lolë beaucoup trop confortable… avec un chignon all-the-time ! Et maquillée tout croche parce que je dois tester des produits chaque jour.
Tu pars bientôt en voyage en Suisse ?

J’ai super hâte, j’y serais  du 1-7 avril ! Polymanga m’a invitée comme youtubeuse pour aller faire une démo maquillage style manga et faire des meet-up chaque jour avec mes ‘fans’ suisses ! Ça sera 4 jours de bonheur, pas de travail.

10307241_903646492981252_4383096670028850254_n

Pourquoi devrions-nous te suivre?

Aller sur ma chaîne ou mon blogue, c’est profiter d’une foule de conseils gratuits sur le maquillage, la beauté et la mode! Vous apprendrez des vrais trucs de métier, le tout dans un contexte joyeux et parfois comique. Maquillage Cynthia c’est apprendre à se sentir bien à l’intérieur et à l’extérieur, tout simplement !

Suzie xox

Ce que les animateurs radio sont pu capable d’entendre

19 Fév

Capture d’écran 2015-02-18 à 22.42.59

Cette semaine, j’avais une recherche de blogues à faire pour le boulot. Même si c’était pour des blogues de voyages seulement (on finit toujours par s’y éparpiller un peu) j’suis tombée sur le blogue de gillianradio. Avec un excellent sarcasme, elle souligne des commentaires que les animateurs radio entendent très (trop) souvent. La radio, je l’ai dit souvent et je le répète, c’est le plus beau métier du monde. J’ai eu l’immense chance de l’exercer et j’ai profité de chaque moment de mon parcours, autant comme chroniqueuse culturelle (débutante!) à CHYZ ainsi que CISM, que morning girl à MIX ou animatrice à NRJ [j’en profite pour vous dire que je viens de me joindre à l’équipe de Montréal pour emporter à CIBL!]. Mais y’a des situations qui font un peu capoter. Comme #LesGens et leurs réactions quand un animateur radio dit ce qu’il fait comme métier dans la vie :

T’es chanceuse, t’es payée pour parler.

Avoir la parlotte facile, ça aide, beaucoup. Parce que derrière son micro, l’animateur fait ses interventions avec une main sur la console de mise en ondes, l’autre sur la souris d’ordi. Il a un œil qui balaie de son chrono à son journal et l’autre alterne entre le fil Twitter et les lignes de téléphone (qui se remplissent pour un concours). Lorsqu’il prend une bonne gorgée de café (froid), juste après avoir tapé le poteau, il se dit qu’il est chanceux d’être « payé pour parler ».

Je pourrais tellement avoir mon show de radio moi aussi. Ça pognerait tellement!

C’est un peu insultant! C’est comme si quelqu’un te disait qu’il peut faire ta job, mais en mieux, et avec zéro expérience. Être animateur requiert du talent, des connaissances techniques et beaucoup d’expérience. Bref, comme n’importe quel autre emploi.

Combien tu fais? ($)

Pardon? C’est TELLEMENT indiscret comme question! Surtout que la réponse est probablement moindre que ce que tu as en tête.

Peux-tu m’avoir des billets pour (n’importe quel) show?

Contrairement à ce que tout le monde semble penser, l’animateur n’a pas des billets pour tout, tout le temps. Même que plus souvent qu’autrement, les billets sont pour les concours de la station (et l’animateur est un peu jaloux des gagnants qu’il fait).

Ok, fac c’est quoi, tu veux être la prochaine Véro Cloutier-Céline Galipeau-Colette Provencher?

Lol. Il n’y a qu’une Véro-Céline-Colette. Ce n’est malheureusement pas la personne devant toi. L’animateur travaille fort pour trouver sa couleur et essayer de se démarquer de ce qui se fait déjà.

Honte à tous ceux qui aimeraient faire ce métier pour le fame. C’est un métier qui demande de la PASSION, pas l’envie de faire la une du 7 jours.

J’ai vraiment une bonne idée de show pour toi. Tu devrais…

Non. Juste, non.

C’est quoi ton plan B?

Pourquoi être animateur ne serait pas considéré comme une « vraie job »?

Jacques Marsan dit qu’il ne faut pas être humble pour choisir une carrière en radio. C’est tellement vrai. L’animateur a pris consciemment des risques et a connu assez de sacrifices (les multiples déménagements, le salaire moins imposant, les horaires atypiques, les nuits souvent très courtes) avant de connaître un succès et d’exercer sa passion au quotidien. Il ne veut pas d’un plan B.

Tu devrais faire de la télé.

La télé, c’est chouette. La radio aussi. Mais ce n’est PAS la même chose. Il s’agit de deux médiums distincts, qui demandent des compétences connexes, mais différentes. Pourquoi la radio est plus cool? Parce que l’animateur peut travailler en jogging ;).

Je m’excuse tellement, je n’écoute jamais la radio (ou la station de l’animateur).

L’animateur s’en fout. Pour vrai! Ce n’est PAS grave. Comme si quelqu’un qui travaille pour une banque s’offusquerait de savoir que l’on fait affaire avec une caisse. C’est un choix, ça ne se discute pas. Plusieurs écoutent la radio, d’autres pas, c’est tout. Ça ne vexe pas l’animateur, même s’il sait que tu mens quand tu dis que tu n’écoutes JAMAIS la radio. Tout comme tu n’as JAMAIS tapé du pied sur du Justin Timberlake.

Est-ce que tu voudrais animer ça? On n’a pas de budget, mais c’est seulement quelques heures.

Bon, (sauf si c’est pour un organisme de charité) c’est encore assumer que ce n’est pas une vraie job, que n’importe qui peut le faire, que ce n’est pas assez considéré pour être rémunéré. Dieu sait que l’animation donne le ton à un évènement; pense au dernier évènement où l’animation n’était pas à son meilleur. Oh que ça rend le tout pénible…

Je sais que tout le monde doit te demander ça, mais peux-tu parler de (business, spectacle, groupe de musique, vente de garage, minou égaré) en ondes?

Non seulement l’animateur risque sa crédibilité et sa job, mais en plus c’est comme lui demander de faire ce pourquoi il est payé gratuitement (again!). Surtout qu’il a de moins en moins de temps d’antenne, laissez-le choisir ce qu’il dit!

Dans la même veine, j’ai adoré 9 choses que vous devez savoir sur les journalistes. 🙂

À bientôt,
Suzie Q xox

Billet librement inspiré de ce texte.

Pourquoi j’aime (être de retour à) Montréal

15 Jan

Plus tôt cette semaine, Sara révélait 3 craintes qu’elle surmontera en 2015. Parmi les peurs mentionnées, celle de conduire à Montréal. Son texte m’a fait réaliser que même si je ne suis pas une born and raised, je suis vraiment confortable dans la Métropole.

J’ai, comme plusieurs, une relation amour-haine avec l’île. Faut pas se mentir, les premières fois que je suis débarqué à Montréal, je trouvais qu’il y avait pas mal trop de béton et que les buildings se ressemblaient un peu beaucoup. Mais dès mon déménagement dans la grande-ville, ma copine Audrey m’a prise en charge et m’a fait voir tout ce qu’il avait de beau. Depuis 2011, je suis in love avec Mourial. Oui, quand je suis pognée dans l’trafic ou dans la %?$%? de ligne orange je me répète que c’est un souci que je ne vivrais pas dans ma belle Beauce, mais le charme de la ville fini toujours par me rattraper.  

J’AIME MONTRÉAL PARCE QUE…

Instagram @myriamauclair #MTLmoments

Instagram @myriamauclair #MTLmoments

Parce qu’il y a de la diversité. On parle plusieurs langues autour de moi dans les rues. J’adore ça.

Instagram @nadiaoh #MTLmoments

Instagram @nadiaoh #MTLmoments

Parce qu’il y a une foule d’évènements tout au long de l’année. Les festivals s’enchaînent, les spectacles gratuits aussi!

Instagram @evancoulter #MTLmoments

Instagram @evancoulter #MTLmoments

Parce qu’il y a toujours plus à découvrir dans ton quartier. La fruiterie sympathique et unique du coin t’offre toujours des ingrédients que les grosses bannières n’ont pas.

Instagram @souzieveilleux #MTLmoments

Instagram @souzieveilleux #MTLmoments

Parce que je profite de mes trajets de métro pour savourer un livre. Je peux même y lire le journal gratuitement!

@angel.core

Instagram @angel.core #MTLmoments

Parce que je peux profiter d’une multitude d’expériences culinaires. Je mange multiculturel dans parc-extension (mieux connu sous parc ex!),  pour presque rien. Je découvre différents restos pendant les évènements comme le Happening Gourmand. Je mange directement dans les rues l’été grâce aux foodtrucks.

Instagram @superbeautifulmonster #MTLmoments

Instagram @superbeautifulmonster #MTLmoments

Parce que la ville est hockey. Même les taxis klaxonnent quand le CH score en séries!

@evancoulter

Instagram @evancoulter #MTLmoments

Parce que je peux m’entrainer en plein air dans les parcs. Montréal à vélo, c’est juste parfait.

pierrebabin (1)

Instagram @pierrebabin #MTLmoments

Parce que c’est la meilleure ville pour embrasser mon amour pour la culture sous toutes ses formes.

Instagram @elektrek #MTLmoments

Instagram @elektrek #MTLmoments

Parce que je peux aller dans un bar vraiment cool le mardi soir avec une ambiance de vendredi.

Instagram @experimontreal #MTLmoments

Instagram @experimontreal #MTLmoments

Parce que les rues sont animées, hiver comme été. En plus, elles sont stylisées.

Instagram @jointez #MTLmoments

Instagram @jointez #MTLmoments

Parce que les escaliers sont plus colorés les uns que les autres.

Instagram @freddomtl #MTLmoments

Instagram @freddomtl #MTLmoments

SUR TWITTER :
Capture d’écran 2015-01-15 à 13.51.22
: pour sa quantité de festivals! Culinaires autant que musicaux. On ne peut jamais s’ennuyer!

 La diversité culturelle, les restaurants, la proximité, le nightlife, rue Masson, rue Mont-Royal et les chats 😉

Je ne suis pas de , mais ce que j’aime le plus lorsque je suis en visite, c’est le mélange des cultures, langues !

 

 

Et vous, pourquoi vous l’aimez?

Souzie xox

 

Crédits photos en légende.

Quoi boire pendant les Fêtes!

18 Déc

On associe souvent les bulles aux grands évènements. J’adore le temps de Fêtes pour (un) mille raisons, mais surtout parce que ça nous donne le droit de faire POP sans trop de raison.
« Oh, une bouteille de bulles! C’est le temps des Fêtes, je vais en avoir de besoin » – Moi, à la SAQ, un peu trop souvent pendant décembre.

J.P. Chenet ICEMes copines et moi, on se fait un devoir de se partager nos découvertes en alcool (bonne excuse pour prendre un verre ensemble!). Depuis la fin novembre, les vins J.P. Chenet ajoutent un nouveau vin effervescent sur les tablettes de la SAQ. Le J.P. Chenet ICE EDITION est un vin pétillant très abordable (donc comme on l’aime!). Le plus chouette, c’est qu’il n’y a pas que le produit qui est nouveau, la façon de le consommer aussi! 🙂 La marque de vin la plus vendue dans le monde nous propose d’ajouter quelques glaçons!
891480_359219870921478_948399608_n

J’ai donc partagé ma première bouteille avec Véro. La bibitte à sucre en moi est comblée (35 gr de sucre/bouteille). Vos invités raffoleront de la fraicheur de ces petites bulles sucrées (pastille fruité et doux) pour l’apéro, ou peut-être même comme dessert!

10597418_331910866985617_1647444708_nEnvie d’impressionner vos convives? Donnez une touche festive à votre J.P. Chenet ICE, en remplaçant les glaçons par des canneberges congelées!

Capture d’écran 2014-12-16 à 20.40.55
Le goût plus amer de la canneberge coupe le goût très sucré. Le verre sera tout aussi frais. La touche finale? Une branche de thym comme déco pour impressionner tous vos invités (même belle-maman)!

Capture d’écran 2014-12-16 à 21.15.50

CHEERS! Bon temps des Fêtes les loups!
Suzie xox

%d blogueurs aiment cette page :