Tag Archives: Spectacles

Tête à tête avec Michaël L.H. du DesBouleaux Fest

11 Août

Vous êtes en quête d’un festival humoristique et musical qui vous fera apprécier le plein air du même coup? Le DesBouleaux Fest est alors certainement un événement qui vaut la peine d’être découvert! Tenu annuellement dans les Laurentides, le DBF en sera à sa 5e édition lors des 21 et 22 août prochain à l’aréna Jean-Laurin de Mirabel. Un festival abordable et offert à un public de tout âge qui nous donne envie d’aller faire une petite escapade dans ce beau coin de pays. Curieux d’en savoir plus? Voici mon tête à tête avec le créateur du festival, Michaël Lagacé Henripin.

Bonjour Michaël, tu vas bien?

Salutations Chloé, je magasine des lavabos en ce moment, fallait que je t’en parle, je trouve ça weird d’être rendu là dans ma vie, mais sinon ça va super bien !

Parle-nous donc un peu de ton projet, qu’est-ce que le DesBouleaux Fest?

Le DBF est un festival de musique et d’humour qui en sera à sa 5e édition et qui aura lieu à la fin août à Mirabel. Lors de l’événement, on vous propose une programmation plutôt diversifiée musicalement ainsi qu’un côté humoristique qui ajoute, selon moi, une valeur ajoutée au festival, le tout à 20$ seulement en prévente. Nous avons comme têtes d’affiche musicales Unearth (métal), Koriass (hip-hop), Fit For An Autopsy (death métal), Dance Laury Dance (hard rock) et plus d’une vingtaine de groupes à découvrir. Nous accueillerons d’ailleurs Alex Douville, Sam Breton, Guillaume Pineault et Simon Boisvert comme humoristes, le tout animé par Frank Grenier.

Comment l’idée du festival t’est-elle venue et qu’est-ce qui vous a poussé à concrétiser ce projet à Mirabel?

Ça faisait un bon moment que l’idée me trottait dans la tête suite à ma visite au Wacken Open Air 2008 en Allemagne, mais c’est vraiment au mois de juillet 2011 que le projet est né lors d’une soirée un peu arrosée avec des amis et quelques « t’es pas game ». Le lendemain de cette soirée, j’ai été acheter du bois, des vis et des advils pour construire une scène sur le terrain de la maison de mes parents sur la rue des bouleaux à Saint-Augustin (village de Mirabel). Après ça j’ai écrit à mon ami Bine de Harriers et des amis humoristes pour savoir s’ils voulaient embarquer dans mon délire et ils ont dit oui. Au début je n’avais aucune intention d’en faire une autre année consécutive, je me suis dit que c’était un one shot deal, mais après le succès de la première édition, j’ai décidé d’en faire une deuxième. C’est à la troisième édition que nous avons déménagé le site du festival derrière l’aréna Jean-Laurin et que nous avons décidé de devenir le phare de la culture alternative dans la région des Laurentides. J’habite ce village depuis 26 ans et j’étais tanné que les gens nous connaissent seulement à cause d’un aéroport abandonné, haha. En plus on est chanceux, c’est sur le coin de la rue des bouleaux donc je n’ai pas eu à changer le nom!

En trois mots, comment décrierez-vous votre festival?

Drôle, convivial et décontracte.

Qu’est-ce qui différencie le DesBouleaux Fest des autres festivals en région?

Je crois que c’est le côté convivial et relaxe de l’événement qui rend l’expérience unique avec le festival. La proximité avec les artistes est un facteur important que les festivaliers apprécient bien puisqu’il n’y a pas de barricades entre la foule et la scène.

Quels sont tes coups de cœur pour la prochaine édition des festivités? 

Je te dirais que de voir Unearth se stationner dans le parking de l’aréna est un moment que j’appréhende beaucoup ! Je vais seulement y croire quand ce moment va arriver. Il y a aussi Koriass et Caravane que j’ai très hâte de voir. Je crois que Antillectual et Hollow Earth vont agréablement me surprendre !

Où pouvons-nous nous procurer des billets pour le festival?

En personne au PLX Sport à Saint-Eustache ainsi qu’au EXO Shop de Québec et en ligne sur lepointdevente.com

Si le DesBouleaux Fest était un plat culinaire, quelle serait sa recette?

Un kebab végétarien, parce que c’est funky, c’est quand même exotique, c’est pas tout le monde qui connait ça, ça rend les gens curieux quand t’essayes de leur expliquer pis tu finis par puer après en avoir mangé, un peu comme le festival, haha!

 

Source | fabri-k

Les billets en prévente se vendent à 20 $ seulement, le tout pour une fin de semaine plutôt décontracte dans les Laurentides! Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page Facebook ou sur le site internet de l’événement.

#STAYDBF

– Chloé

Pourquoi j’aime les shows

19 Nov

Je vais au théâtre, souvent. Écouter et apprécier l’Orchestre Symphonique de Québec, des fois. Je vais voir des shows de musique, tout le temps. J’aime la musique, la culture, l’art représenté d’une manière ou d’une autre. Et non, je ne veux pas de médaille pour ça.

Le 12 novembre dernier, je suis partie du travail à 16h direction Montréal, pour aller voir Alt-J (cet excellent band découvert par ma personne il y a moins d’un an, wô!) au Métropolis. Le show est à 20h, c’est sold out, j’ai mon billet depuis juin mais je serai forcément en retard. À ce concert, j’y vais seule. Je ne me demande même plus si j’ai l’air awkward d’être plantée là à tripper toute seule, si ça fait de moi une personne solitaire ou si je devrais me sentir mal de ne pas jaser à personne. Non, ça ne me traverse plus l’esprit! En fait, l’essence de ce billet est pour exprimer le bonheur et le gros trip qu’on peut avoir quand on va voir un spectacle tellement divertissant. À chaque fois, je me rappelle pourquoi je suis là, pourquoi j’ai acheté un billet, peu importe le prix, et que j’ai fait la route de Québec pour m’en aller je-ne-sais-où voir un concert. Parce que ça me fait vibrer, c’est tout. C’est simpliste, mais c’est comme ça.

Ce soir-là, au Métropolis, je n’étais pas la seule à ressentir ça, je le sais. Les gens dansaient, chantaient, fumaient (j’te jure), les yeux fermés au rythme du band venu nous livrer leur meilleure performance. Les mains jointes en triangle, effigie du groupe, on pouvait sentir cette vibe unique, qui n’y est pas toujours, mais qui y était à ce moment précis.

Pour ceux qui ne savent pas ce dont je parle :

L’année tire bientôt à sa fin et je crois avoir vu plus d’une soixantaine de performances scéniques différentes en 2014, théâtre, show de musique, lecture, concert inclus. Un petit nombre, certes, que je m’efforcerai de voir grandir pour l’année qui vient. J’ai (re)découvert le rap québécois (salut!), j’ai essayé d’aimer le country, j’ai acheté trop de vinyles et je suis allée voir toutes sortes de pièce de théâtre dans toute sorte de salles.  On se retrouvera d’ailleurs en décembre pour mon overview de l’année et projection pour ma 25e année de vie, ok?

D’ici la fin de 2014, j’ai donc pensé vous demander quelque chose : d’aller voir un artiste en prestation, et le savourer complètement. Voici donc quelques-uns des shows que vous pouvez voir (selon évidemment mes choix personnels, il y en a beaucoup d’autres!), dans la Capitale-Nationale ou la Métropole :

QUÉBEC

  • 19 NOV : Maude Carrier pour la Soirée folk du Pub St-Alexandre – GRATIS
  • 20 NOV : David Marin au Théâtre du Petit Champlain
  • 21 NOV : Bears of Legend, L’Anglicane (Lévis)
  • 28 NOV : Patrice Michaud, L’Anglicane (Lévis)
  • 4 DÉC : Vincent Vallières, Grand Théâtre de Québec
  • 7 DÉC : City and Colour, Grand Théâtre de Québec (UPDATE : C’est sold out. Coudonc, je suis populaire!)
  • 18 DÉC : Louis-Jean Cormier et l’Orchestre symphonique de Québec, Grand Théâtre de Québec

(Voir ici pour encore plus de choix)

MONTRÉAL

  • 21 NOV : Adam Cohen, Place des arts
  • 5 DÉC : The Franklin Electric, Théâtre Corona
  • 6 DÉC : City and Colour, Place des arts
  • 11-30 DÉC : Casse-noisettes, Place des arts
  • 21 DÉC : Rufus et Martha Wainwright, Maison symphonique de Montréal

Si vous avez davantage de must-see dans vos goûts, écrivez-les nous dans les commentaires, on veut savoir!

Et vous, aimez-vous les shows autant que moi?

Laurie XXX

Découvertes au Festival de l’Outaouais Émergent

11 Sep
Le quoi? Le FOÉ! Un festival électrisant, qui te fait oublier le début de l’automne pendant 4 jours de prestations, avec des milliers de festivaliers motivés. Spectacles, expositions et performances au rendez-vous.
La 7eme édition m’en a mis vraiment plein la vue; Kandle, Half Moon Run, (le très chaud-show de) Dead Obies et Alaclair Ensemble, Klô PelgagWe are Wolves, Antoine Gratton, Cafeïne, Les Trois AccordsillScarlettAlexandre Désilets, et plus encore. (Et je me dois d’ajouter que je jalouse profondément tous ceux qui étaient à la performance de Milk & Bone…)
 

Le FOÉ fait la promotion et la diffusion d’artistes de tout genre : musique, théâtre, arts de la rue, arts visuels, BD, performances de la région de l’Outaouais. Je suis tombé sous le charme de plusieurs exposants;
Capture d’écran 2014-09-10 à 17.17.12Krysthle designs:
Rencontrer Krysthle Poitras, c’est tomber sous le charme d’une créatrice bourrée de talents, de passion et d’amour pour l’art d’ici (elle s’occupe des Foires Artisanales de Gatineau). Artiste principalement autodidacte ayant une fascination pour l’art dans multiples médiums: peinture mixtes, breloques, arts du papier, etc. Son style unique, très féminin, m’a tellement charmé que je n’ai pas pu résister à cette bague:

Capture d’écran 2014-09-11 à 10.11.33


Capture d’écran 2014-09-10 à 17.17.27

Pony:
Gabrielle Laïla Tittley est illustratrice, peintre et fondatrice de L’amour passe à travers le linge. J’ai adoré ses oeuvres colorées, teintées d’humour. Vous avez déjà probablement vu ses créations sans le savoir puisqu’elle a déjà créé une vingtaine de pochettes d’albums et plus de 200 affiches de spectacles et a travaillé avec des gros noms comme Groenland, Bernard Adamus, Poirier et beaucoup d’autres, a fait quelques murales, notamment au Divan Orange. Elle compte parmi ses clients Little Burgundy, L’Orchestre symphonique, La maison d’édition Victor-Lévis Beaulieu ainsi qu’une multitude d’autres organisations québécoises et internationales.
J’suis tombé en amour avec ces hot-dogs:

HOTDOG


Capture d’écran 2014-09-10 à 18.38.36

Stéphanie St-Jean Aubre:

Belle artiste multidisciplinaire qui m’a attiré surtout pour ses sérigraphies. En Outaouais, on la connaît notamment pour ses illustrations dans le blog dans notre bocal et comme leader vocale de la défunte formation country/folk Bourbon Bay. Dans la dernière année, on a entre autres pu voir son travail au studio sixtysix (Ottawa) ainsi qu’au Temporaire (Hull). Je n’ai pas pu résisté à  une mignonne bavette ainsi qu’à ce chandail :

chandail


Capture d’écran 2014-09-10 à 17.17.37
Jérémie Dion:

Artiste autodidacte, passionné pour la peinture qu’il pratique au quotidien. Son travail l’a mené à faire plusieurs expos du côté d’Ottawa; au Maxwell’s bistro, à la Falldown gallery et Petit bill’s bistro pour ne nommer que ceux-là. On peut admirer son talent dans le Vieux-Hull alors qu’il expose au café bar Le Troquet.


Mes deux dernières découvertes sont pour vos papilles!

Le Jack’s Tonique: un concentré de tonique artisanal et authentique. Idéal pour votre « Gin & Tonique »!

Le (déjà) incontournable BBQ shop, qui redéfinit l’art de la cuisson au BBQ. On adore leurs viandes fumées-maison.


Pour un bel aperçu du FOÉ, jetez un oeil aux superbes photos du PetitRusse, ou encore la plus que parfaite vidéo recap de la corp :

On a déjà hâte à la 8e édition! 🙂

PSST: Vous aimiez la prog du FOÉ, découvrez celle de scène 1425!
Souz xox

%d blogueurs aiment cette page :