Tag Archives: slow cosmétique

Le miel pour une peau de bébé !

27 Avr

Chose promise, chose due! Je continue ma plongée dans l’univers de la slow cosmétique pour vous guider pas à pas vers une « cosmétique plus sensée », comme le dit si bien Julien Kaibeck.

Remémorez-vous mon puissant cri du cœur formulé dans mon dernier billet : « OUST les composants pétrochimiques, on a mieux à faire de notre fric » !

Le nettoyage du visage ou le casse-tête chinois

Mission impossible pour certaines, parcours du combattant pour d’autres, trouver la routine beauté qui matche avec son visage est semblable à la quête du Saint-Graal.

Quelle solution pour nettoyer en douceur son visage au quotidien ? Comment préserver et révéler son éclat ? Savon or not savon ?… Une myriade de questions et des éléments de réponses que l’on nous propose souvent de trouver dans des produits à forte teneur en composants chimiques et agressifs.

Petite mise au point. Sachez que les relations entre Mr Savon et moi-même sont assez tendues. Trop agressif, il ne fait qu’une bouchée des impuretés déposées sur la peau mais… pas que ! Il absorbe aussi l’indispensable film hydrolipidique qui la protège. Conséquence : altération de la peau en vue car sans cette barrière, les portes sont grandes ouvertes aux intrus ! J’ai donc tendance à le « blacklister ». N’oubliez pas que la peau est assoiffée de douceur. Si vous la titillez un peu trop, elle saura vous le rendre. Pour ma part, je n’aime pas les menaces, et vous ? Fin de la parenthèse.

Le miel, mon héros

Il y a déjà quelques mois, je découvrais que notre ami Winnie l’Ourson avait de très bonnes raisons de ne jamais se séparer de son précieux pot de miel. Car, oui, le miel fait sensation sur une biscotte mais s’en tartiner le visage, c’est encore mieux. Explications.

miel-a-l-eucalyptus-bio

Je sens votre regard incertain et teinté d’incompréhension… qui s’éclipsera aussitôt que vous lirez ce qui suit :-).

Quatre qualités font du miel un allié de choc :

  • Hydratant grâce à sa forte teneur en sucre. La fixation des molécules d’eau est en effet facilitée !
  • Cicatrisant
  • Antiseptique
  • Adoucissant

Quelle que soit la nature de votre peau, le miel allie nettoyage en douceur et protection tout en boostant la régénération des cellules. Un bobo ? Un bouton qui s’invite sans y avoir été autorisé ? Envie de douceur après votre démaquillage ? Dégainez votre peau de miel !

A noter que chaque miel possède des vertus spécifiques. Parmi mes chouchous :

  • Le miel de citronnier pour ses vertus astringentes
  • Le miel de Manuka pour son pouvoir cicatrisant +++ !

Une condition sine qua non : le miel doit être non chauffé/non pasteurisé pour que ses propriétés restent intactes.

Comment faire en pratique ?

  1. Utiliser le miel à la place de votre nettoyant visage quotidien.
  2. Rincer votre peau à l’’eau tiède afin d’ouvrir les pores et permettre au miel de mieux les pénétrer.
  3. Chauffez l’équivalent d’une demi-cuillère à café de miel dans le creux de vos paumes.
  4. Étalez le miel sur l’ensemble de votre visage en prenant soin de l’appliquer par petits cercles tout en massant
  5. Laissez agir le miel au minimum 5 minutes si vous êtes pressée. En revanche, lorsque vous avez le temps, laissez-le 10, 20 ou même 30 minutes. Votre peau appréciera.
  6. Rincez à l’eau tiède, puis froide pour permettre aux pores de se refermer.
  7. Admirez une peau douce et hydratée.

Et n’oubliez pas : comme pour toutes routines beauté, les résultats ne sont visibles qu’à force de régularité. Et au prix de 4 euros le pot de miel en moyenne, nul besoin de se stresser ! Patience.

Bon nettoyage!

Cécile

La slow cosmétique

8 Avr

Mettre la pédale douce sur l’usage quasi-systématique de produits cosmétiques aussi chers qu’inefficaces, nécessité ou effet de mode ? Sans aucun doute une nécessité réelle que nombre de détracteurs s’attachent à transformer en phénomène éphémère.

Armée d’une motivation sans faille, j’ai décidé de sauter le pas… ou plutôt le fossé ! (dans un premier temps avec l’argile dont je vous parlais le mois dernier, ici). Car avant de me convertir à la slow cosmétique, mes deux pieds étaient solidement enracinés dans le monde dangereusement toxique des composants chimiques ! Je vous vois devenir vertes face à ce raz-de-marée qui remet en cause votre rituel beauté… Pas de panique. Commençons par le B.A BA. La slow cosmétique, quèsaco ?

La paternité de ce mouvement militant revient à Julien Kaibeck, curieux et amoureux de la beauté et des cosmétiques naturels. Son dada ? L’aromathérapie dont il prêche la bonne parole en France et en Belgique.

Dans les grandes lignes, la slow cosmétique consiste à prendre soin de soi en respectant 3 commandements :

  • Connaitre sa peau
  • Faire appel à son bon sens
  • Répondre à une certaine éthique

En d’autres termes, si vous décidez de vous aventurer sur cette terre inconnue, vous devez être capables de décrypter votre peau via une bonne connaissance de son fonctionnement et l’identification de ses besoins. Pourquoi ? Car une lecture correcte de sa peau est l’assurance de la chouchouter comme il se doit, et de la rendre réceptive aux soins sur-mesure que vous lui apporterez.

Votre jugeote sera une alliée incontournable. Elle vous permettra d’apporter à votre peau ce qu’elle réclame RÉELLEMENT, tout en développant un œil critique sur la panoplie de produits lancée par les marques de cosmétique. La slow cosmétique encourage une cosmétique plus raisonnable et moins trompeuse, car derrière les promesses surdimensionnées de certains produits se cachent des actifs obscures et agressifs. Il s’agit donc de ne pas basculer du côté obscure de la force grâce à votre capacité à décrypter les étiquettes, et à juger des effets néfastes de certains composants.

Gardez en tête que les produits de beauté doivent répondre aux besoins sans en créer de nouveaux. De prime abord, une subtilité évidente mais pourtant si souvent exclue de nombreux raisonnements. La dimension éthique de la slow cométique est également primordiale. Il s’agit d’intégrer dans sa routine beauté des produits de beauté qui s’inscrivent dans le respect de la Nature et de l’Homme.

Une vision sur toile de fond verte-écolo qui laisse sur le carreau tous les ingrédients potentiellement polluants mais également ceux issus de la chimie de synthèse et de la pétrochimie. HOURRA ! Il faut dire qu’avec le recul, étaler des dérivés de pétrole sur notre bouille a quelque chose d’incongru et d’effrayant, non ? 🙂

Halte aux idées reçues ! Adopter la slow cosmétique ne nécessite pas de carte Gold, de patrimoine financier astronomique ou d’héritage familial ! De nombreux sites tels que Aroma Zone proposent un large éventail de produits incroyablement peu chers.

Dans mes prochains billets, je vous révèle toutes mes astuces pour devenir une As de la slow cosmétique et comment déchiffrer les messages codés que vous envoie votre peau. Stay tuned !

En attendant, jetez un œil ici pour devenir incollable sur le sujet.

Peace and Rock’n Lo(u)ve

Cécile

%d blogueurs aiment cette page :