Tag Archives: réveil

Article commun : 3, 2, 1… SANTÉ!

1 Avr

Le 7 avril prochain est une date très spéciale: celle de la Journée mondiale de la santé! Pour souligner l’événement, on a envie de partager avec vous nos petits trucs, au quotidien, pour s’assurer de demeurer en bonne forme. Parce que tsé, le juicing, c’est ben cool… mais ça a ses limites! 😉

Bonne lecture!

❤ Véronique : J’aime le sport. En fait, je dirais même que j’adore le sport. Par contre, malgré toute ma bonne volonté, je n’arrive pas toujours à glisser mes séances de dégourdissage de pattes dans mon horaire chargé : toutes les excuses sont bonnes pour remettre un entraînement, right? Mon truc, pour contrer ce petit problème, c’est de planifier mes séances à l’avance et d’y inviter une copine. Simple, mais drôlement efficace: la procrastination est beaucoup moins tentante quand on sait que notre amie nous attend pour une petite course. En plus, ça rend mes entrainements tellement plus agréables! J’vous l’dis! L’essayer, c’est l’adopter!

 

giphy (11)

 

❤ Camille : Dans la vie, je suis zéro matinale. Donc, avec le temps, je me suis concocté une routine du matin qui me met dans un bon état d’esprit pour entamer le reste de la journée… du bon pied! Tout d’abord, j’ai téléchargé une application de cycle de sommeil qui me réveille au meilleur moment possible (le but ici est de réduire l’impression qu’on m’a arrachée de mon précieux dodo). Ensuite, je déjeune copieusement et je me prépare pour ma séance quotidienne de yoga!!! 30 minutes d’étirements et d’enchaînements de positions de yoga pour réveiller mon corps et réduire mon stress. Après, je fais quelques minutes de « méditation », où je fais juste fermer les yeux assise en indien sur mon matelas, installé en plein milieu de mon salon, et je me concentre sur ma respiration. Je vous le jure, depuis que je fais ça, j’ai non seulement plus d’énergie, mais je suis plus efficace et concentrée!

 

❤ Lisa Marie : J’ai un poids assez variable, et un goût pour le sucre permanent. J’avais pris du poids l’an dernier, trop d’excès de bouffe et pas assez de sport… En plus de me retrouver à l’étroit dans mes vêtements, je ne me sentais pas bien dans cet enrobage! En janvier, j’ai fait une diète protéinée (merci au gym de ma maman!) que j’ai suivie scrupuleusement sur une période de 40 jours. J’ai repris la course le midi au travail, un petit 5 km 2-3 fois par semaine, selon l’envie et la météo. Après 17 livres en moins et mon poids stabilisé, j’ai recommencé les écarts et les restos, mais je continue à faire relativement attention à la maison en mangeant plus de légumes, tout en coupant le gras et le sucre!

 

❤ Gabrielle : Je fais TOUJOURS mon lunch la veille pour être certaine d’avoir un bon dîner soutenant pour rester concentrée pendant la journée et éviter les grosses faims qui me pousseraient à trop manger en revenant à la maison. À force de le faire, c’est devenu une véritable partie de ma routine… et mes lunches font des jaloux au bureau!

giphy (10)

❤ Michèle : Mon mardi soir est consacré au gym. En y allant toujours le même soir, je m’assure d’avoir un souper rapide de prêt et de ne pas être disponible pour d’autres sorties. Avec le temps, je me suis rendu compte que ça me stressait d’y aller plus d’une fois par semaine; je me sentais mal quand je n’arrivais pas à y aller plus d’une fois et je me sentais mal quand je refusais certaines activités pour l’entraînement. Aussi, j’ai une petite routine d’exercices pour les abdos et les fesses avant le dodo, que j’arrive (presque) à faire tous les soirs. 😉

 

❤ Andrée-Anne : Eau, source de vie! On répète souvent qu’il faut boire huit verres d’eau par jour. Mais huit verres d’eau, ça ne veut rien dire pour moi. Je suis visuelle, je dois voir les huit verres d’eau devant moi pour comprendre tout le liquide que je dois ingurgiter. Et comme je me balade rarement (jamais!) avec huit verres d’eau pleins avec moi, j’ai calculé le nombre de verres d’eau qui entrent dans ma gourde dont je ne me sépare jamais. Je sais donc que chaque fois que je vide ma gourde, ce sont trois verres d’eau bus! Je m’arrange pour l’avoir toujours à portée de main, devant l’ordinateur comme durant les meetings. Rien ne peut donc m’empêcher de m’hydrater convenablement. 🙂

 

❤ Laurie : Depuis deux ans, j’ai fait de ma santé l’élément le plus important de ma vie, même si mes amis et ma famille diront que je suis toujours malade. Alors oui, c’est vrai, j’ai un poids qui varie, un rhume aux trois semaines et une maladie XYZ qui se pointe aux quelques mois. Pourtant, je m’entraîne, je mange sainement. Quel est le problème? La réponse : LE DODO. Je me suis rendu compte que j’avais besoin de plus de sommeil et d’un réveil en douceur et en bonne humeur. Dormir de 21h30 à 6h, pour aller m’entraîner de 6h30 à 7h30 trois fois par semaine, c’est ce que j’essaie de maintenir pour être au top de ma santé. 🙂

giphy (9)

 

❤ Karyan :J’ai lu une nouvelle tout dernièrement qui m’a marquée sur La Presse. En bref, monter des marches réduirait le vieillissement du cerveau. Donc, tous les jours pour me rendre au bureau, je boude l’ascenseur. Tel que dit dans l’article, gravir 15-20 marches seulement au quotidien aurait un impact. C’est un mini truc, mais dur de l’oublier! 🙂 Pour être en santé, il faut modifier ces petites habitudes banales une à la fois, car trop de changements en même temps, c’est décourageant!

Et voilà! On espère de tout coeur vous avoir inspiré-e-s à prendre soin de vous et de votre petite santé!

Sinon, avez-vous aussi des trucs ou de petites astuces pour demeurer au sommet de votre forme?

Bon printemps!
xxx

La meute

Publicités

Pourquoi j’ai envie de me réveiller

9 Nov

Salut novembre. Je sais, ce n’est pas le mois le plus sexy du calendrier. Pourtant, je l’aime bien. C’est juste que le matin, tsé quand il fait noir, mon lit je l’aime bien aussi. Peu importe le mois, on dirait que j’ai souvent hâte de me réveiller. C’est un peu n’importe quoi dit comme ça, mais, honnêtement, quand j’ai réalisé la chose, j’ai voulu comprendre. Vous savez que j’affectionne particulièrement les listes, pis celle-là me tient particulièrement à cœur. C’est beaucoup tout ce qui fait que j’aime le mois de novembre, pis le mois de juin, pis avril. Tu comprends ce que j’insinue.

Salut novembre.

J’ai envie de me réveiller, parce que déjeuner est un moment de joie. Honnêtement, je mange pratiquement toujours la même chose. (Surtout depuis mon histoire de nutritionniste) mais je trouve ça bon. Je déjeune au bureau tout en répondant à mes courriels. Oui, ça demande de l’organisation, toutefois, ça me permet d’être plus productive. Bon, il a toujours un collègue qui trouve que ça sent trop les toasts, mais comme je fais le café tous les matins pis que je n’en bois même pas, tu comprends que… sans commentaire.

J’ai hâte de me réveiller pour écouter la radio. Pis si ce n’est pas la radio, c’est une playlist. Chez mon copain, c’est du classique. On dirait que je n’arrive pas à travailler, sans musique, sans bruit. Je sélectionne selon mon humeur du moment, je change au gré des rencontres et des saisons. Ces temps-ci, je redécouvre la Ici Radio-Canada, Première. Un gros coup de cœur pour l’émission Plus on est de fous, plus on lit! Ce n’est pas gênant, j’ai lu plus que jamais durant les dernières semaines. (Alors que lire un livre par mois était dans mes À faire de 2014- je vous reviens avec ça). L’idée c’est de se faire plaisir.

J’ai envie de me réveiller, parce que je sais qu’aujourd’hui, je reçois la vidéo finale de mon gros projet réalisé l’été dernier avec une équipe de tournage. Bref, c’est un peu pour vous dire que j’adore mon boulot. Si ce n’est pas une réunion avec des collègues, une soirée au restaurant avec un journaliste, le lancement d’une nouvelle bière, c’est autre chose de tout aussi passionnant. Jeune, je me questionnais sur l’importance du bonheur au bureau. Disons que depuis plus de 5 ans en tant que jeune professionnelle, j’ai obtenu ma réponse. Tu te rends compte que tu passes beaucoup de temps dans une semaine, un mois, pis une année à faire ce qui te fait vivre.  Pis ici, le vivre, je trouve qu’il prend tout plein de sens.

Le 5e gala des Grands Prix du tourisme de la Chaudière-Appalaches que j'organisais.

Le 5e gala des Grands Prix du tourisme de la Chaudière-Appalaches que j’organisais.

J’ai envie de me réveiller, parce que je vais courir 5km sur mon heure de lunch. J’aimerais vous dire qu’on est plusieurs collègues à enfiler nos souliers de course le midi et que mon parcours est bucolique. Toutefois,  vous aurez compris que ce n’est pas tout à fait ça. Pas grave, je cours seule dans les rues d’un quartier résidentiel et après je ne prends même pas ma douche. Ouachhh, je sais.  Merci les lingettes. (Je suis consciente que  le fait de ne pas avoir de douche à son bureau en effraie plus d’un) Je me dis que c’est le gros bon sens et la sérénité que me portent ces quelques pas m’empêche de suer. OK, je rêve.

J’ai envie de me réveiller parce que je vais peut-être recevoir un message de mon copain qui va me dire. « Je te trouvais belle ce matin… j’aurais aimé passer plus de temps avec toi » Ça arrive et souvent au bon moment. Rien de trop intense, simplement l’équilibre que je recherchais. En language masculin, ça voulais probablement dire « Je te trouvais belle ce matin… il me semble qu’on aurait pu refaire l’amour »

J’ai envie de me réveiller parce que je vais faire un Facetime avec ma filleule.  Pas avec elle directement. À voir la photo, vous vous doutez qu’elle n’a pas encore commencé à me raconter ses histoire de cœur. Disons qu’elle vit à Terre-Neuve. C’est loin, pis je m’ennuie d’elle et de ses parents. Malheureusement, on ne prend pas assez le temps. (C’est dans ma liste des À faire de 2015) J’ai envie qu’elle me reconnaisse la prochaine fois qu’elle va me voir, qu’elle se familiarise avec ma voix.

Bébé Violette

Bébé Violette

Tout ça. Des petites ou des grandes choses qui font que lorsque je ferme les yeux, dans mon lit, ou dans celui d’un inconnu (pas si inconnu) j’ai hâte au prochain jour de novembre. Pis de janvier pis beaucoup de juillet.

Alors bon matin!

Sarah.

%d blogueurs aiment cette page :