Tag Archives: printemps

Billet commun mars : Le temps du grand ménage

1 Mar

Avec mars arrive le printemps, et avec le printemps viennent des envies de renouveau. Dans notre garde-robe, notre espace de vie, nos amitiés… Toutes les raisons sont bonnes pour faire le « grand ménage » de nos vies et faire de la place pour la nouvelle saison. Pour nos louves aussi, c’est le moment de désencombrer!

Laurie
Pour moi, l’hiver est une très grosse période, de par la nature de mon travail. On sort des Fêtes et s’enchaînent tous les anniversaires des membres de ma famille et vient l’événement pour lequel je travaille, le Pentathlon des neiges. Alors, à l’arrivée de mars, je rêve de tout nettoyer, de dormir indéfiniment et de bouger seulement pour le bien-être. Ce dont je rêve est de calme, de repos et de propreté! Très bizarre, dit comme ça, mais j’ai hâte de faire le grand ménage de ma maison, changer quelques décos, épurer encore et encore, et être prête pour le soleil du printemps. Dès le début d’avril, c’est là vraiment que je me sens revivre !
Crédit : Giphy

Crédit : Giphy

.

Changer d’air, ouvrir les fenêtres, c’est l’influence du printemps! Depuis plusieurs mois, je tente de modifier mes habitudes de consommation, d’acheter moins et mieux. Les effets collatéraux de cette démarche m’amènent à me questionner sur ce que je possède déjà, à épurer mon environnement, et à me poser la fameuse question récurrente: en ai-je vraiment besoin? Le grand ménage du printemps, ça veut dire donner au suivant ce qui peut faire le bonheur d’un autre, vendre, jeter, recycler. Diminuer l’encombrement, ça fait du bien autant visuellement que mentalement.

.

Jenny
Il y a quelques années, j’étais très complexée par l’étendue de ma culture générale, qui me semblait trop restreinte pour me permettre de bien fonctionner dans le monde moderne. Pour remédier à la situation, j’ai décidé de m’abonner à un magazine scientifique. Je me disais qu’après avoir lu une trentaine de numéros de Science & Vie, je serais cultivée pis pas à peu près. Le hic, c’est que la paresse a pris le dessus et que toutes ces revues, que je n’ai finalement jamais lues, accumulent la poussière dans un tiroir de mon bureau depuis plus de quatre ans. Je me dis qu’il serait temps de les mettre au recyclage et, du même coup, de me débarrasser de ces sempiternelles remises en question qui, parfois, refont surface encore aujourd’hui.
Crédit : Giphy

Crédit : Giphy

.

Le “grand ménage du printemps” a toujours été pour moi quelque chose d’ambigu et de difficile à prévoir. Puisque j’ai tendance à vivre sur un vague constante d’émotions qui me frappe et me replace ailleurs, je suis plutôt guidée par ma motivation soudaine à faire de la place pour autre chose. Pas nécessairement de la nouveauté, mais une restructuration de ce qui existe déjà. J’envisage un projet, un nouveau voyage, je réorganise une idée, un but, un rêve et ça me fait sentir bien, voire plus vivante que les minutes d’avant. Parfois le “grand ménage du printemps” c’est simplement de prendre du temps pour soi. Bonne fonte!

.

Je ne suis pas du genre ramasseuse, alors le grand ménage de printemps, pour moi, ce n’est pas grand-chose. La seule chose encombrée dans ma vie, c’est ma tête! Pleine d’idées, d’insignifiance, de possibles qui tournent sans arrêt. Alors, le grand ménage, je le fais chaque soir, avant de dormir: j’écris, brièvement, tout ce qui me préoccupe. Comme une liste. Alors, quand je pose enfin la tête sur l’oreiller, la plupart des choses qui pourraient se mettre à virevolter dans mon esprit sont déjà mises sur papier, souvent partiellement réglées. Même si ça n’arrange pas tout, ça fait quand même des merveilles!

.

Laura
Les mois qui suivent un accouchement subissent un grand bouleversement des habitudes d’avant l’arrivée du nouvel être à aimer. J’ai mis dans des boîtes les cafés improvisés, les sorties du vendredi et les soupers bien entourés. Ce printemps, ce sera plutôt un anti-ménage dans mon cas! Je vais ressortir mes boîtes, tâcher de reprendre un cours de vie normale en dépoussiérant mes aptitudes sociales. Tout ce que je vais ranger, ce sont mes pantoufles!

.

Le ménage a pour moi débuté depuis quelques semaines déjà. Me découvrir, voilà l’objectif. Oui, oui je sais, mon petit moi-même m’accompagne depuis plus de 31 ans. Cependant, en vieillissant, je réalise que je ne me connais pas tant. Épeurant ? Oui ! Déstabilisant ? Oh que oui ! Étant une personne de nature assez easy going, j’ai pas mal toujours suivi la vague sans trop me poser de questions ce qui jusqu’ici me convenait très bien. Peut-être est-ce la trentaine, mais dernièrement, j’ai un plaisir immense à me déstabiliser et à essayer de nouvelles choses. Donc au programme pour ce printemps, découvertes et émerveillements !

.

Et pour vous, le « grand ménage », c’est quoi?

Bon printemps! 🙂

La meute 

Publicités

Maquillage simplifié pour un 5 à 7

27 Avr

Avec le beau temps qui revient, j’aime alléger ma routine beauté pour passer le moins de temps à l’intérieur et un maximum de temps au soleil! J’en profite aussi pour oser un peu plus de couleurs dans mes looks. Voici un maquillage simple pour un 5 à 7, qui combine un cateye à une ligne de couleur.

J’ai utilisé du mauve dans cet exemple, parce que ça met en valeur les yeux bruns, mais cela fonctionnerait avec n’importe quelle couleur. La clé pour bien réussir ce maquillage est d’appliquer un cache-cerne assez couvrant et de se faire un teint bien uniforme. Les cernes et les petites rougeurs dans le visage ressortent davantage lorsqu’on utilise des couleurs sous nos yeux. Il faut aussi penser à bien définir et remplir ses sourcils pour avoir un regard ouvert.

 

Étape 1 : un œil neutre | Vous aurez besoin de base d’ombre à paupières, d’une ombre beige mat, une cuivrée et une beige irisée.

laminutemaquillagE_etape1-1

Appliquez une base d’ombre à paupières jusqu’à votre arcade sourcilière (du fond de teint pourra faire l’affaire si vous n’en n’avez pas). Recouvrez la paupière mobile d’un beige mat. Puis, avec une «blending brush», déposez du cuivre au coin externe de la paupière, en étirant la couleur sur le creux de l’œil. Vous devriez voir la couleur dépassez un peu au-dessus de votre paupières lorsque vous avez les yeux ouverts. Terminez en déposant un beige irisé sous vos sourcils, jusqu’au début de votre ombre cuivrée, avec une brosse propre.

 

Étape 2 : crayon mauve | Vous aurez besoin d’un eyeliner coloré longue tenue

laminutemaquillage_etape2

Appliquez un trait de crayon sous la ligne de vos cils inférieurs, jusqu’à la moitié de l’œil. La ligne n’a pas besoin d’être parfaite à cette étape, tant qu’elle est d’épaisseur égale des deux côtés. Je préfère m’arrêter au milieu de l’œil pour ne pas alourdir le regard.

 

Étape 3 : la poudre mauve | Vous aurez besoin d’une ombre à paupières matte de la même couleur que votre eyeliner

laminutemaquillage_etape3

Avec un petit pinceau plat, repassez par-dessus votre trait de crayon pour rendre la couleur encore plus éclatante et pour estompez la ligne. Étirez l’ombre à paupière jusqu’au coin interne de l’œil, de façon à ce que la couleur soit plus foncée vers l’extérieur. N’ayez pas peur d’en mettre plus que vous le pensez; avec le cateye qui va suivre, votre maquillage sera bien équilibré.

Essuyez vos pommettes avec un peu de démaquillant pour enlever les résidus d’ombre à paupières et repassez avec un peu de cache-cernes.

 

Étape 4 : le cateye | Vous aurez besoin d’un eyeliner en gel noir et d’un pinceau biseauté

laminute_maquillage_etape4

Pour tracer un cateye de façon simple, choisissez un gel avec un pinceau plutôt qu’un crayon ou une formule liquide; c’est vraiment plus facile à travailler. Trempez votre pinceau dans l’eyeliner et essuyez l’excédent de produit. Travaillez votre ligne à partir du centre; c’est l’endroit où le trait sera le plus épais. Faites d’abord des petits traits vers le centre, puis vers l’extérieur avant de les relier. Ne mettez pas trop d’eyeliner à la fois sur votre pinceau pour éviter les erreurs. Travaillez les yeux ouverts, en regardant directement face à vous. C’est plus facile d’imaginer le trait de cette façon.

Étirez finalement votre trait vers l’extérieur pour faire un «wing». Pour corriger des erreurs ou la rendre plus précise, repassez en dessous avec un peu de cache-cerne.

Étape 5 : mascara | Vous aurez besoin d’un mascara noir

Appliquez deux couches de mascara sur les cils du haut, mais omettez ceux du bas, pour garder le look frais.

Et voilà! J’espère que cela vous inspirera pour le prochain apéro les Louves!

 

Gabrielle

Piège à printemps

24 Avr

Il pleut. On ne se le cachera pas. J’ai même aperçu des flocons de la fenêtre de mon bureau.

Autre fait indéniable : nous sommes le 24 avril… Je suis une grande observatrice, je sais.

Après tous ces faits troublants de vérité, je vous propose une solution : un piège à printemps. Une idée simple pour se faire plaisir et mettre un beau gros soleil à la Salut Bonjour! dans notre journée.

Pinterest est une mine d’or et j’ai découvert l’univers des eaux vitaminées maison. J’ai d’ailleurs développé une recette des plus succulente (voir plus bas)! 🙂

Une eau vitaminée, c’est très simple! Il s’agit de faire macérer pendant 24h (pour une résultat optimal) environ 10 tasses d’eau avec des fruit, des fines herbes, des légumes, etc.

8aa673d0c1bef7e0f5417ed7e1c71512

Source : Pinterest

Voici ma recette qui, je vous le promet, ensoleillera votre journée :

  • 10 tasses d’eau
  • 1 mange coupée en cubes
  • 1/2 ananas coupée en cubes
  • 125 ml (1/2 tasse) de fraise grossièrement écrasée
  • Le zeste d’une lime

Trancher la lime après avoir recueilli le zeste. Dans un bol ou un pichet, déposer tous les ingrédients et l’eau. Placer au frigo pour 24 h.

C’est déli-bon et rempli de vitamines. Le gros + : c’est votre collation, ne jetez pas les fruits!

Vous pouvez même acheter des gourdes avec un petit filtre qui vous permet de préparer des portions individuelles d’eau fruitée on the go.

Amusez-vous à inventer vos recettes! Psst! J’ai le feeling que melon d’eau, concombre, framboises et menthe, ça ne doit pas être mauvais…

Courage, le beau temps s’en vient! 😉

Karyan

4 envies printanières à faire passer le temps

20 Avr

Il fait beau, bientôt chaud et on n’a pas envie de se casser la tête. On appelle ça le printemps.  Alors, tout en légèreté, je vous offre mes 4 envies du moment.

1 : Steller

Je capote sur cette nouvelle application mobile. Elle permet de créer de charmantes histoires avec nos plus belles photos. C’est créatif à souhait et particulièrement inspirant. Tiens, je vous partage my first story

Ma première histoire

Ma première histoire

2 : Bonjour l’environnement

OGM, alimentation conscience, changements climatiques, gestion des déchets sont des expressions qui m’interpellèrent ce printemps. C’est probablement mes lectures des dernières semaines qui réveillent en moi cet intérêt soudain. Non seulement je ne vais pas m’en plaindre, mais je vais tenter, un geste à la fois, de changer certaines habitudes. Geste #1 : Je suis nouvellement membre Greenpeace. Étonnant, mais ils ont cogné à ma porte au bon moment. Histoire à suivre…

J’oubliais : ici mes suggestions lectures : Sauver la planète une bouchée à la fois du Nutritionniste Urbain, Tout peut changer de Naomi Klein et Un Zeste de conscience dans la cuisine d’Isabelle Filliozat.

Sans titre-1

3 : Le bénévolat

On dirait que j’ai envie de m’impliquer dans un nouveau projet. Donner de mon temps à un projet qui me tiendra à cœur et ainsi faire des rencontres enrichissantes. Je me laisse le temps de réfléchir à ce que je veux vraiment et à faire les recherches nécessaires. Je prends toutes les idées. Les bonnes, pis les moins bonnes.

Et quand je parle de nouvelles rencontres, c’est aussi le bonheur de rencontrer des amis virtuels pour la première fois. Bonjour à la Rockalouve Laurie que j’ai eu l’honneur de croiser. Enfin!  Tsé quand t’as l’impression de connaître la vie de l’autre, mais que tu ne l’as jamais vu. J’avoue que c’est gênant, mais il faut oser s’approcher.

J'ai participé au Food Camp et j'ai osé parler à une amie virtuelle. C'était agréable.

J’ai participé au Food Camp et j’ai osé parler à une amie virtuelle. C’était agréable.

4 : Courir

La course est une envie annuelle, mais on dirait qu’au printemps cette envie prend des allures de démesure. La joie d’enlever plusieurs couches, surtout après un hiver difficile, est indescriptible. La légèreté, le soleil, le petit vent : on a juste envie de crier « Merci la vie » . Bon, j’exagère un peu. Juste avant de devenir folle, j’en profite pour fouiller dans mes classiques musicaux du printemps. Ma suggestion qui me suit, dès le début du mois d’avril, depuis quelques années:  Wild Belle  C’est rafraîchissant et ça goûte le ciel bleu. J’en veux encore.

Souvenir de la Course de la Cité-Limoilou

Course de la Cité-Limoilou

Une vielle photo Instagram d'il y a 25 mois.

Une vielle photo Instagram d’il y a 25 mois.

J’ai aussi envie de méditation, mais on dirait que je repousse toujours. Je reste confiante, ça viendra.  Et peu importe nos envies, j’ai l’impression qu’il faut s’écouter et de toute évidence se respecter. Ça sonne lourde, mais j’y crois. Ah oui, pis bon printemps!

Sarah

Laissez entrer le printemps chez vous!

16 Avr

Enfin, le soleil se décide à se montrer le bout du nez! Le printemps est probablement ma saison préférée. J’adore le sentiment de renaissance qu’il apporte. J’ai l’impression qu’une page blanche se présente sous mes yeux et que les nouvelles possibilités sont infinies! Bref, la saison apporte son lot de changements et ça me rend heureuse.

spring

Crédit : design-seeds.com

C’est aussi la saison idéale pour revoir notre déco.
L’entrée
est probablement l’une des pièces les plus négligées de la maison. Quoi de mieux que d’ouvrir la porte à nos invités et à la décoration de notre hall! L’aménagement se limite souvent à un tapis rempli de souliers empilés les uns par dessus les autres, un miroir et une console qui finit par servir de ramasse tout. Voici donc quelques trucs qui vous aideront certainement à lui redonner un brin de fierté.

  • Limitez les espaces vacants

C’est inévitable. S’il y a un coin libre, sacoches, sacs d’épicerie, courrier, clés et cellulaire finissent par s’y accumuler.

Choisissez une console, puis utilisez-la comme surface pour vos objets décoratifs. Des cadres photos par exemple! Ainsi, la famille et les amis seront moins portés à laisser traîner leurs objets et votre pièce ressemblera à autre chose qu’un champ de bataille.

Crédit : shelterness.com

  • Chaque chose à sa place

Pour que votre fouillis soit contrôlé, il suffit de dénicher du rangement adapté :

  • Des crochets disposés au mur pour les clés et de plus gros pour les manteaux;
  • Une boîte décorative pour y déposer le courrier;
  • Un beau bol qui servira de vide-poche;
  • Des paniers colorés ou une tablette en palette pour les casquettes, chapeaux ou autres couvre-chefs;
  • Un tapis foncé, mais coloré pour y laisser sandales et souliers;
  • Un vase surdimensionné pour y déposer les parapluies lors des journées ennuagées.
pretty and organized. I really need to do this for our front hall closet

Crédit : indulgy.com

  • Décorez

Le seuil de votre maison est la première chose que les gens voient de votre demeure. La décoration est donc essentielle à la première impression qu’auront vos invités. L’installation d’un gros miroir apportera une touche de luminosité et de convivialité, tandis qu’une grosse toile ajoutera une touche de couleur  à votre décor.

Toutefois, investir dans une œuvre qui sera posée dans un environnement où les gens se départissent de leurs manteau détrempé, où les enfants enlèvent leurs bottes pleines de terre et où le chien se secoue, peut paraître inutile.

Optez pour l’option de faire finir une photo de votre album personnel sur un plexiglas. Ainsi, l’œuvre sera facile d’entretien et les enfants pourront entrer les mains pleines de terre sans ruiner la déco 😉

ESPAÇOS PRIVADOS - OITOEMPONTO - Architecture & Interiors

Crédit : oitoemponto.com

  • Ajoutez de la vie

Un brin de vie dans votre entrée ne peut qu’améliorer votre demeure.

Une plante qui supporte bien les aller-retours des occupants apportera une touche nature à l’intérieur. Petit conseil, les fougères n’aiment pas qu’on les touche. Cette plante est donc à éviter dans l’entrée, optez plutôt pour un buis et laissez aller votre imagination.

Crédit : printedlove.co

Bref, avec ces quelques conseils et un peu d’imagination vous serez certainement en mesure d’offrir à votre entrée toute la gloire qu’elle mérite.

Bonne décoration et un joyeux printemps!

Stéphanie

L’argile, un ami qui vous veut du bien

7 Mar

Ma 27ème année gagne du terrain. Face à cette bataille, je dégaine ma plus belle arme : le soin de la peau version light !

Parabènes, silicone et paraffine trônent au sommet de ma blacklist ! Au-delà de mon rapport ultra-conflictuel avec la chimie, pactiser avec ces ingrédients cosmétiques relèverait de la trahison ! Car, oui, mesdames, si la peau pouvait s’exprimer, elle hurlerait sans doute son amour infini pour le 0 %.

Trop cher ou simple argument marketing… Oust les idées reçues ! Adopter une routine beauté 100 % naturelle est possible et accessible. Le printemps pose ses valises, le moment idéal pour se mettre au vert dans la salle de bain !

Copyright : Déliah B

Copyright : Déliah B

L’argile de toutes les situations

Qu’elle soit sèche, mixte, grasse, à tendance terne ou à imperfections, la peau du visage a soif de douceur. L’erreur ultime ? Croire que l’astiquer lui apportera l’éclat rêvé. Au contraire, l’option nettoyage excessif, couplée avec des produits chimiques inadaptés fragilise la peau. Bye bye confort, élasticité et tonicité.

Pourtant, mettre la main sur LE produit qui donnera un second souffle à la peau est à la portée de chacune. J’ai nommé, l’argile ! Non-abrasive et naturelle, elle nettoie et purifie la peau en douceur. Son prix est tellement riquiqui qu’il en devient surréaliste (par ici la bonne adresse !). Seule condition sine qua non ? Être régulière lorsqu’on l’intègre dans sa routine beauté car prendre soin de soi est une affaire d’assiduité !

L’ABC de l’argile

A chaque type de peau, son argile, à chaque argile, sa couleur et à chaque couleur, son action ! Verte, rose, blanche, rouge, violette, jaune… Pour être incollable sur l’argile qui vous correspond, rendez-vous ici !

Cependant, forte de mon expérience et celles de mes amies, je vous mets en garde contre l’argile verte. Préconisée pour les peaux mixtes à grasses, son action nettoyante peut s’avérer trop présente et donc, malmener la peau. N’oubliez jamais qu’en cas d’agression, votre peau criera vengeance ! Conséquence : bonjour le pic de sébum anti-glamour sur le minois ! Préférez l’argile blanche ou rose – mes incontournables – dont l’action purifiante est justement dosée ! Aucun risque d’effets boule à facettes ! Ouf !

L’argile façon masque

L’argile peut être utilisée en masque sans risque d’irritation. 1 à 2 fois par semaine, selon les besoins de votre peau, badigeonnez-vous généreusement de cette terre ô combien magique ! Ses plus grandes forces ? Elle est une parade efficace lorsque la grise mine s’abat sans préavis, et permet de tenir à l’écart certaines imperfections qui souhaiteraient élire domicile sur notre gracieuse bouille.

Préparation

1 récipient en verre (bol, soucoupe…)

1 ustensile en bois ou en plastique

1 pinceau (plus hygiénique et facile pour étaler l’argile sur le visage)

Argile de la couleur de votre choix

1 vaporisateur d’eau ou brumisateur

  • Dans un récipient en verre, mélanger très progressivement eau et argile à l’aide d’une cuillère en bois, jusqu’à l’obtention d’une pâte ni trop liquide, ni trop épaisse. Lorsque la pâte devient semi-épaisse, l’argile est prête.
  • Appliquer sur le visage de façon à recouvrir intégralement votre peau. Aucun centimètre de peau ne doit transparaitre.
  • Poser l’argile en couches épaisses sur l’ensemble du visage.

Personnellement, je ne me sépare de mon masque qu’au bout d’ une heure. Néanmoins, chaque peau a sa sensibilité propre. Je vous invite donc à le laisser 20 à 30 minutes les premières fois, puis d’augmenter progressivement le temps de pause selon la réaction de votre peau.

Les 4 commandements de l’argile  

1/ De métal, je n’utiliserai pas !

Gardez en tête que le métal est en quelque sorte la kryptonite de l’argile : le métal affaiblit l’argile. Un contact suffit pour réduire à néant tous ses effets positifs :-(. METAL = ENNEMI !

2/ Humide, je la maintiendrai !

Ceci est un appel interplanétaire : les bienfaits de l’argile ne se diffusent que lorsqu’elle est… humide. Pourtant, nombreuses sont celles qui la laisse sécher des heures durant. Au-delà de l’effet désert aride auquel on assiste, il est surtout néfaste de laisser sa peau baigner dans un tel inconfort !

Soyez bonne élève et humidifiez votre visage en permanence à l’aide d’un brumisateur ou d’un vaporisateur. Votre peau vous revaudra ça, promis.

3/ A la poubelle, l’argile usagée je jetterai !

L’argile se charge progressivement des impuretés nichées dans la peau et l’organisme. Il est donc formellement interdit d’utiliser une seconde fois une argile usagée. L’argile agit comme un aimant. Lorsque sa mission est accomplie, expédiez-là à la poubelle.

4/ Assidue, je serai !

Je vous le répète, comme avec la Cellublue, l’outil anticellulite dont je vous parlais en janvier dernier, être régulière dans sa routine beauté est l’assurance d’obtenir des résultats. En matière de beauté, la patience est une grande vertu. Rappelez-la à l’ordre si elle souhaite déserter les lieux !

 

Place aux travaux pratiques ! Tartinez-vous d’argile et appréciez un soin naturel, simple et efficace. Résultat : la peau s’oxygène vraiment et révélera son potentiel au fil des mois.

Peace and Rock’n Lo(u)ve,

Cécile

9 bonnes raisons d’avoir encore plus hâte au printemps!

1 Mar

 

Header fleurs Les Rockalouves

Emballées à l’idée que le printemps arrive officiellement dans moins d’un mois, vos Rockalouves favorites vous proposent un décompte des activités qu’elles attendent avec impatience!

À vos agendas, prêts, PARTEZ!

 Les arts visuels:
Passion et engagement. La collecte à Québec:

Question de nous faire patienter d’ici le printemps, du 27 février au 22 mars se tient la toute première exposition du Cercle des collectionneurs d’art actuel à la Galerie 3 de Québec, où vous pourrez découvrir des œuvres inédites des plus grands noms du domaine en art!

– NADIA

La forme, à l’étranger:

Le 19 avril prochain aura lieu The Color Run à Paris. Un parcours de 5 km dans une ambiance festive et pleine de couleurs, suivie d’une fiesta organisée pour les participants à l’arrivée. Si le sport était toujours comme ça, j’en ferais sûrement plus! Pour vous mes compatriotes de Montréal ou Sherbrooke, c’est ici le programme.

-LISA MARIE

En Cinéma: 

Insurgés, le second volet de l’adaptation cinématographique de la série

Divergence, de Veronica Roth, prendra l’affiche le 20 mars. Au milieu de la guerre civile, Tris doit trouver le moyen de stopper Jeanine Matthews, prête à détruire tous ceux qui se dresseront sur son chemin vers la société parfaite -y compris Tris. Pour vous faire une idée, vous pouvez regarder la bande-annonce ici!

-ANNE-SOPHIE

La mode:

Mon petit coeur de modeuse a vraiment très hâte au Festival Québec Mode pour plusieurs raisons. La plus importante est que l’événement met en vedette des créateurs et des mannequins de Québec, ma ville natale! En plus, le tout se déroule en avril, juste au moment de l’arrivée du beau temps. Yahoo!
Programmation à venir par ici!

-VÉRO

La déco et la rénovation:

«PASSEZ DE L’INSPIRATION À LA RÉALISATION» Le slogan du prochain Salon National de l’Habitation est éloquent. Si vous avez comme projet de rénover votre maison ou même d’emménager dans une construction neuve, le Salon est fait pour vous. Plusieurs designers seront sur place pour vous donner des conseils et vous aiguillez dans vos choix. De plus, c’est l’endroit idéal pour être à l’affût des nouveautés. Du 6 au 15 mars 2015.

-STÉPHANIE

Pour faire la fête:

En mars, impossible de passer à côté des célébrations entourant la fête des Irlandais! Cette année, on se donne rendez-vous le 22 mars (ben oui, même si la St-Pat est le 17!) pour le 192e défilé de la Saint-Patrick, qui se déroulera sur Ste-Cath, au coeur du centre-ville de Montréal. Préparez votre flasque de Jameson pour midi!

-SUZIE

La musique:

Ariane Moffatt et Louis-Jean Cormier
À surveiller dans le paysage musical québécois : Deux anciens coachs de la populaire émission « La Voix » égaillerons notre mois de mars grâce à leurs attendus lancements d’album : « 22h22»  d’Ariane Moffatt le 10 mars prochain au Stereo Nightclub et « Les grandes artères » de Louis-Jean Cormier le 24 mars au Club Soda.

-CATHERINE

Patrice Michaud:
Le show de Patrice Michaud, fin avril, a de quoi me réjouir de la fin de l’hiver et l’arrivée du Printemps avec un grand P! Avec ses balades douces, joyeuses, sans prétention, j’ai que trop hâte d’assister à son spectacle au Théâtre du Petit Champlain. Achetez vos billets par ici.

-LAURIE

La bouffe:

Les Premiers Vendredis

Mes papilles gustatives salivent déjà à l’idée du lancement de l’événement Les Premiers Vendredis de l’Association des restaurateurs de rue du Québec. Le concept? De mai à octobre, Cuisine de rue organise mensuellement un événement rassembleur permettant aux foodies de déguster mets et breuvages de plusieurs entreprises locales de Street Food, tous les vendredis, dès 16h00. Avec plus d’une trentaine de camions, nous aurons de quoi se régaler une majeure partie de l’année!

-CHLOÉ

 

Voilà qui termine notre liste! Et vous, quels événements attendez-vous avec impatience ce printemps?

Bon dimanche!

Les Rockalouves

DIY – Présentoir à bijoux en 6 étapes faciles

26 Fév

Bonjour! Je ne sais pas si c’est le cas pour vous, mais avec l’arrivée imminente du printemps (je suis de nature plutôt optimiste), il me prend des envies de réorganisation et de décoration! Je vous propose donc aujourd’hui un projet DIY qui optimisera à la fois votre rangement, votre décoration et votre temps de préparation le matin! Il s’agit de la création d’un cadre à bijoux.

 

Partageant l’espace de ma chambre avec ma tendre moitié et vivant en collocation, je dois avouer qu’il m’arrive de trouver que l’espace vient à manquer… d’où l’idée d’optimiser le tout et d’utiliser les murs pour ranger mes p’tits bijoux. En plus d’être pratique, le projet est économique, écologique (on donne une seconde vie à un cadre) et esthétique.

YEAH!

Ce qu’il vous faut:

  • Un rouleau de liège (Bureau en Gros – 16$)
  • De la colle en aérosol (Canadian Tire – 8$)
  • Un cadre qui vous plait (Vintage chez Arte – 10$)
  • Un gros carton épais de la taille du cadre (Recyclage – gratuit!)
  • Vos bijoux favoris

DIY février

 

Les étapes:

  1. Vider le cadre et le nettoyer comme il faut. Mettre de côté.
  2. Découper le carton afin que ce dernier s’insère facilement dans le cadre et tienne en place.
  3. Appliquer de la colle en aérosol sur le liège et sur le carton.
  4. Coller les deux surfaces ensemble (côté collé contre côté collé). Laisser sécher 12 heures.
  5. Placer le carton-liège dans le cadre.
  6. Y disposer vos bijoux comme bon vous semble!

DIY

 

Et voilà! Le résultat est majestueux et j’adore l’impact visuel que ça donne en entrant dans la pièce! En bonus, j’ai arrêté de perdre mes bijoux. Pour ceux qui ne me connaissent pas, c’est un très grand exploit!

Allez le printemps! On est prêts, on t’attend!

Bon et joyeux bricolage! 🙂

Véro

 

 

Mon coeur bat pour ISOLA!

21 Mar

Étant une tripeuse de remise en valeur d’objets seconde main ainsi que de bijoux, quel ne fut pas mon plaisir de découvrir, par un beau jeudi ensoleillé, une marque de bijoux faits à partir de matériaux recyclées qui n’a pas l’air granole. Voici ISOLA!

Image 9

Crédit photo: Dominic Berthiaume

ISOLA Femme

Crédit photo: Dominic Berthiaume

 

Créés à la main un par un, les bijoux ISOLA sont principalement construits à partir de bijoux seconde main. Ils ont donc la caractéristique d’être uniques. Inspirés du street art en général, ces bijoux sont à la fois pop, audacieux, distingués et juste assez kitch, ce qui leur confère un petit côté edgy/croustillant que l’on adore! Ce printemps, la collection Ballerina Warrior se veut être une dualité entre la douceur et la force, pour les femmes de caractère ou les louves! En plus d’offrir des bijoux recyclés, ISOLA propose aussi une grande gamme de boucles d’oreilles vintage très mignonnes;

Image 11

   Image 15   Image 14

La fille derrière ISOLA, c’est Marie-Claude Marquis. Toujours à l’affut des tendances, la talentueuse créatrice a lancée sa marque de bijoux un an et demie plus tôt. «Ça a commencé en construisant des bijoux pour mes amies et en magasinant dans les marchés aux puces pour le plaisir» me dit-elle. Depuis, la créatrice est devenue maître dans l’art de la construction de bijoux recyclés et ses créations font de plus en plus d’heureuses. Possédant plusieurs cordes à son arc, Marie-Claude est aussi une talentueuse artiste visuelle… Mais ça, je vous en parle une prochaine fois!

Mon cœur de louve bat pour ISOLA.

Et en passant, joyeux printemps!

-Véro

%d blogueurs aiment cette page :