Tag Archives: pêche

Les vacances avec la belle famille : récit d’une première fois.

27 Juil

Ah la Gaspésie! J’y étais allée jeune et je rêvais d’y retourner. Mon rêve accessible s’est réalisé en juin dernier : une semaine avec la belle-famille à Bonaventure. Mes beaux-parents avaient loué une maison de campagne. Alors on s’est retrouvé le copain, son fils, ses parents, ma belle-sœur et le beau-frère. La thématique de la semaine : la pêche. Une autre première pour moi.

IMG_6603

Ma définition d’une maison à la campagne. Crédit : Sarah Moore

On était loin de la semaine reposante sur le bord de la mer et des séjours d’aventures en amoureux. C’était autre chose et j’avais envie de l’essayer. Voici quelques petits plaisirs et moments forts du voyage!

La route 

Chaudière-Appalaches, Bas-St-Laurent, Gaspésie. Je suis fan du bord de l’eau, des beaux villages et des paysages. Un arrêt inattendu chez Mamie Pataterie Gourmande à Kamouraska commençait bien le «Road Trip». Une salade et des frites qui m’ont rendue bien heureuse. Il a aussi commencé à pleuvoir beaucoup trop. On a écouté Jake Bugg, tout le monde chantait. On a roulé et roulé encore pour ne pas arriver trop tard. Mon guide touristique de la Gaspésie n’était pas bien loin. Il y a toujours quelque chose à apprendre d’une montagne, d’un village, d’une rivière. On est arrivé en soirée. Il y avait plein de monde dans la maison. Les vacances ne s’annonçaient pas reposantes. J’étais brulée, c’était le temps de se mettre au lit.

IMG_6310

Pas facile la route!

 

IMG_6253

Carleton-sur-Mer. Crédit : Sarah Moore

Les gros déjeuners

Ma belle-mère avait pensé à tout. Le frigo était plein et il y avait de la bouffe qui fait plaisir à tout le monde. Des confitures pour les hommes et du beurre d’arachides pour les femmes. J’adore prendre mon temps pour déjeuner. J’avais même apporté un mélangeur pour les smoothies. C’était plus que parfait.

Jouer encore et toujours jouer

Nous avions l’œil à peine ouvert  que le mon copain voulait déjà jouer avec son fils. Jeux de société, échec, bataille au bout de bois, baignade dans le malin. Son principe : « En vacances, on n’arrête jamais de jouer ». On aurait dit deux enfants. C’était beau à voir. J’ai alors pris du temps pour moi. Lecture, yoga, photos. Ce n’est pas que je n’aime pas jouer, mais pas toujours, tout le temps. J’assume mon côté j’ai besoin de ne « rien faire ».

IMG_6419.JPG

Sauter dans la Bonaventure mardi, mercredi, jeudi et vendredi.

La pêche

Bon. Je n’ai pas officiellement pêché avec le permis et tout, mais j’ai pratiqué mon lancé à la mouche avec mon beau-père et j’ai observé les pêcheurs passionnés de la rivière Bonaventure. J’ai appris des noms de fosses et vu un garçon de 8 ans pêcher sa première truite avec beaucoup de fierté. Tout ça m’a donné envie d’essayer. La prochaine fois je me promets de mettre la salopette et de jouer dans l’eau avec les saumons. Un jeu calme.

 IMG_6302

IMG_6507

Sa première truite

IMG_6374

Ne pas pêcher

Le canot dans les rapides

Je ne souhaitais pas planifier toute ma semaine mais, je tenais à faire du canot sur la Bonaventure. Cime aventures offre un forfait parfait pour une sortie d’une journée. Je vous confirme que faire du canot dans les rapides n’est pas de tout repos. On a chaviré deux fois. C’était drôle, mais pas tant que ça. J’avais laissé mon téléphone dans la voiture, je devais avoir un pressentiment. On a oublié nos sandwichs détrempés et a nous avons continué dans la joie. Cette rivière est simplement magnifique. Il faisait beau. On a terminé à journée à la plage avec une grande marche en amoureux. C’était la fin des vacances et maudit qu’on était bien.

IMG_6533

Je veux rester ici tout le temps

 

La Gaspésie, on se dit à l’an prochain ?

D’ici là, bonne vacances gang  xx

SARAH

Publicités

Un weekend de femmes… dans le bois!

15 Juil

J’ai beau venir de l’Abitibi, si vous me lâchez lousse dans le bois, vous n’aurez pas de gibier pour souper. J’ai ma région tatouée sur le coeur mais je n’ai pas les grandes qualités des femmes des bois. Sauf que le week-end passé, je suis devenue une vraie Katniss Everdeen.

J’ai eu la chance d’être invitée par la Fédération québécoise de la chasse et de la pêche afin de vivre un week-end Fauniquement femme. Depuis 1999, un groupe d’une vingtaine de femmes se retrouvent dans le bois afin de suivre des ateliers de tir à l’arc, de tir à la carabine, de pêche à la mouche et au lancer léger ainsi que de maniement de bateau à moteur. Grosso modo, on montre aux femmes qu’elles peuvent être autonomes dans la nature et profiter des joies de la chasse et de la pêche sans dépendre de personne (lire ici, des hommes!).

13600064_1015293981839005_7179650860565054707_n

Non, je ne suis pas sûre de ce que je fais…

 

Un week-end d’empowerment féminin, ça me parlait. Après plusieurs heures en train et un tour en bateau, je me suis retrouvée à la Pourvoirie la Seigneurie du Triton, près de La Tuque, dans un décor pittoresque, déconnectée du reste du monde. Je me suis rapidement liée avec une famille abitibienne venue de Rouyn-Noranda pour vivre cette fin de semaine d’apprentissage. C’est durant un petit cours sur la manière de transformer la truite mouchetée en filet que notre amitié s’est scellée.

Pour la première fois de ma vie, j’ai démarré un moteur de chaloupe sans avoir besoin d’aide.

Pour la première fois de ma vie, j’ai tenu une carabine dans mes mains. J’ai à peine reculé sous la puissance de la balle qui quitte le fusil.

Pour la première fois de ma vie, j’ai tenu un arc dans mes mains. J’ai même tiré bull’s eye!

13600154_1015293965172340_2743548154219729665_n

Stéphanie, coordonnatrice aux communications de la FEDECP (et amie de longue date!) et moi avec nos truites mouchetées!

Fauniquement femme m’a fait vivre plein de premières dans un contexte de solidarité et d’entraide féminines. Aucun jugement, juste de l’ouverture, autant de la part des monitrices que des participantes. C’était fascinant d’observer toutes ces femmes essayer des choses qui les effrayaient ou repoussaient auparavant. Le sentiment de fierté était très fort.

Je ne suis pas encore une femme des bois parfaite. Oui, on a traîné l’ancre du bateau sur une bonne partie du lac parce qu’on avait oublié de l’enlever. Oui, mon fil de canne à pêche s’est emmêlé dans les hélices du moteur. Oui, j’ai crié comme une écervelée quand j’ai compris que j’avais un poisson au bout de ma ligne.

Mais tsé, Katniss Everdeen n’est pas parfaite elle non plus. Sauf qu’elle et moi, on n’a plus peur de quoi que ce soit maintenant. 😉

IMG_8690

Pour les intéressées à vivre ce moment privilégié en communion avec la nature, rendez-vous sur le site de la FEDECP  et inscrivez-vous rapidement car les places se réservent très vite à chaque année. Parole de femme des bois, vous ne le regretterez pas!

Andrée-Anne Brunet

Granola maison | Amandes, pacanes, graines de tournesol et de chia

14 Juin

Que ce soit dans mon yogourt accompagné de fruits frais ou simplement avec du lait, je raffole du granola! Je ne sais pas pourquoi j’ai mis autant de temps à m’en cuisiner à la maison, mais chose certaine, plus question d’aller en acheter en magasin! La préparation de cette recette est extrêmement simple et l’odeur répandue dans la maison suite à la cuisson du granola en vaut sincèrement la peine.

Crédit : Chloé Brossard | @rocketroucket

Crédit : Chloé Brossard | @rocketroucket

Je vous partage une recette de granola extrêmement simple aujourd’hui, uniquement parce que ce sont les ingrédients que j’avais à la portée de la main. Sachez toutefois que l’on peut facilement modifier la recette, soit en modifiant la sélection des noix ou en y ajoutant des fruits séchés.

Temps de préparation : 5 minutes
Temps de cuisson : 20 minutes

INGRÉDIENTS

4 tasses de flocons d’avoine à cuisson rapide
1 1/2 c. à soupe de cassonade
1/2 tasse d’amandes, grossièrement hachées
1/3 tasse de pacanes, grossièrement hachées
1/4 tasse de graines de tournesol, crues
1/2 c. à thé de cannelle moulue
1 1/2 c. à soupe de graines de chia
Une pincée de sel
1/3 tasse de sirop d’érable
3 c. à soupe de miel

Crédit : Chloé Brossard | @rocketroucket

Crédit : Chloé Brossard | @rocketroucket

 

PRÉPARATION

  1. Préchauffer le four à 300°F.
  2. Dans un grand bol, bien mélanger les ingrédients secs (avoine, cassonade, amandes, pacanes, graines de tournesol, cannelle, chia et sel).
  3. Ajouter le sirop, le miel et bien mélanger.
  4. Répartir le tout sur une grande plaque de cuisson et cuire au four de 15 à 20 minutes, jusqu’à ce que le granola devienne d’un brun doré, en remuant à mi-cuisson.
  5. Retirer la plaque du four et laisser refroidir. Transvider dans des contenants hermétiques.
Crédit : Chloé Brossard | @rocketroucket

Crédit : Chloé Brossard | @rocketroucket

 

Recette – Assiette de yogourt grec, fruits frais et granola :

Comme vous pouvez le voir sur la photo, j’ai simplement étendu du yogourt grec nature en y ajoutant une (1) cuillère à thé de sirop d’érable, le mélange de granola maison ainsi que des fruits et du basilic frais. Cette assiette est autant parfaite pour un déjeuner, qu’un dessert. Le meilleur des deux mondes, quoi!

Bon matin!

–  Chloé

%d blogueurs aiment cette page :