Tag Archives: MODE

Instagram + Mode = inspiration ultime!

9 Sep

Instagram leopard

Salut!
Je ne sais pas si c’est le cas pour vous, mais J’ADORE quand arrive le mois de  septembre, avec ses brises fraiches, le dynamisme de la rentrée et ses projets fous fous fous! Septembre, ça annonce aussi l’automne, ma saison préférée côté mode. Veste, cuir, bottes, manteaux, lainages et fourrure ne sont que quelques-unes des raisons qui me font aimer cette saison.  Vous connaissez mon amour pour les belles pièces qui ont du caractère mais, voilà, ces dernières demandent parfois d’être apprivoisée. Comment faire?

Je suis une professionelle des réseaux sociaux. Mais dans la vie, quand j’ai besoin d’inspiration pour un look, je me sers d’INSTAGRAM. Un exemple? Je viens tout juste de me trouver un MAGNIFIQUE manteau imprimé léopard vintage. Du caractère? Ouais, et c’est peu dire! Et justement, j’avais besoin d’inspiration au niveau des looks…

LA BASE: Comment on fait?

Instagram est désormais un incontournable pour tout blogueur. (découvrez mes blogueuses mode favorites par ici!)
Les suivre n’a rien de sorcier. Par contre, si, comme moi, vous cherchez quelque chose de particulier du genre manteau en léopard, je vous conseille d’utiliser la recherche par hashtag! Enfin, sachez que pour des résultats optimaux, il est préférable de chercher les mots en anglais (beaucoup plus d’utilisateurs anglophones = beaucoup plus de réponses).

Instagram

 

Quand je suis à la recheche du coup de coeur, c’est plutôt en suivant mes blogueuses favorites sur Instagram que je puise mon inspiration. Voici donc mon top 5 des instagrameuses que j’aime le plus au monde… ces temps-ci ;).

#1 – Rumi – The Fashion Toast (Ma pref + +)

fashion toast

 

#2 – Angela – Madame de Rosa (Mon idéal)

Rosa

 

#3 – Vanessa – The Brunette Salad (La poule)

 

Vanessa, brunette Sala

 

#4 Adeline – Adeline Rapon (et son boyfriend)

Adeline

#5 – Margaret – Shine By Tree (Parfaite)

Plus belle

 

À suivre, si ce n’est déjà fait:
Andy TorresChiarra FerragniBetty Autier
Pour ne nommer que celles-là…

Bref, il y a tant d‘instagrameuses inspirantes et cette sélection est trop petite! Vous, quelles blogueuses mode suivez-vous sur Instagram?

 

Peace and louve,
Véro
xx

 

Publicités

Chronique d’une grande fille – s’habiller

14 Août

«6 pieds, c’est pas si grand»

Je suis grande. Très grande.  En fait, je mesure précisément 180 cm. «6 pieds, c’est pas si grand» me disent certains… Au fait, saviez-vous qu’au Canada, la grandeur moyenne des femmes est de 162 cm et celle des hommes, de 175 cm. C’est donc dire qu’à 180cm, non seulement on dépasse largement la moyenne de nos consoeurs mais aussi celle des hommes. (huhuhu).

 

Lesrockalouves

«Devinez laquelle de ces louves je suis !» 😉

 

«T’es chanceuse, arrête de chialer»

Quand je magasine, j’entend souvent des filles dire que toutes les tendances ne font bien qu’aux grandes. C’EST FAUX! La taille qui ne tombe pas au bon endroit, les magasins de chaussures dont la taille maximum est 10 (je fais du 12) et les pantalons TOUS trop courts d’au moins 2 pouces en sont la preuve! Bref, être une grande femme, c’est comme tout: ça a ses bons et ses moins bons côtés. Au fil du temps, j’ai développé quelques trucs… Je vous les partage, dans l’espoir d’aider, à mon tour, d’autres grandes femmes à apprécier leur… longueur! Haha!

 

#1: Pourquoi pas en tunique?

Mesurer 6 pieds, c’est aussi adorer une robe sur son cintre mais la trouver trop courte quand vient le temps de la porter. Que cela ne tienne, cette robe, portez-la en tunique, avec un legging. Et pour vrai, bien agencé, le résultat est surprenant !

tunique + cuir

* Vous avez peine à trouver une robe dont la taille arrive au bon endroit? Évitez le problème en choisissant celles qui n’ont pas la taille définie, chose à laquelle vous pourrez remédier vous-même, avec la ceinture de votre choix :-).

 ceinture

#2: La botte, cette alliée si précieuse

Ce que je préfère de l’automne? À part le café à la citrouille, le retour de la botte! En plus d’être élégante, la botte, portée par dessus un pantalon ou un leggings, camoufle ces quelques pouces manquants pour couvrir votre jambe au complet. Simple, mais drôlement efficace.

bottes

* Si, comme moi, vous avez de grands pieds, évitez les bottes pointues, et celles qui moulent la cheville et  le mollet de trop près. Cela ne ferait qu’allonger le pied!

Et Isabel Marant qui me fait rêver...

#3: Les manches 3/4
La longueur des manches est un combat que vous ne gagnerez pas… à moins d’aller dans les boutiques spécialisées qui habillent les grandes femmes, ce qui nécessite un peu plus de moyen. Mon truc est simple: rouler mes manches ou carrément les faire raccourcir chez une couturière.

3:4

* Votre manteau d’hiver n’a pas les manches assez longues? Optez pour une belle paire de gants longs, en cuir. Pour ma part, j’en ai deux paires, que je porte bien étiré ou encore plissé au poignet, selon les besoins.

gants

 

Et voilà! Je crois que peu importe nos caractéristiques physiques, la tyrannie de la perfection que nous subissons via la pub et les  messages que celle-ci véhicule fait que peu de personnes s’acceptent réellement comme elles sont. Mon histoire à moi, c’est d’avoir toujours été trop grande, trop longue, et oui, de m’être fait écoeuré avec ça. J’en profite donc pour souligner que la diversité corporelle est une richesse et pour lancer un message à l’industrie: à quand les boutiques Laura Grande ou la section grande dans les Winners et le Forever21?
Bonne journée et amour de louve,
Véro xxxx

Pimp tes ballerines!

2 Août

Ce n’est un secret pour personne, j’adore la mode. J’aime passer du temps à m’inspirer sur Pinterest, sur mes blogues de mode favoris ou encore à feuilleter le Vogue Collection. Quand vient le temps de m’habiller, je suis de celles qui aiment se démarquer! J’aime les pièces qui ont du mordant, beaucoup de caractère et qui ne se laissent pas apprivoiser trop facilement.  Comme je n’ai pas encore le budget de m’offrir des pièces de collection, deux s’options s’offrent à moi: le seconde main et le DIY. Je vous présente donc mon dernier projet: les ballerines de louve.

 

Salut mes mignonnes!

Salut mes mignonnes!

 

Pour être franche, je suis de celles qui n’aiment pas débourser pour une paire de ballerines. Ça finit tout le temps dans l’eau et par avoir une odeur… Enfin, vous voyez ce que je veux dire! Je préfère investir dans une bonne paire de bottillons d’automne. Néanmoins, je porte quand même des ballerines en été et celles que l’on trouve à moindre prix peuvent être un peu… simple. Ma solution? Les parures de chaussure (j’aime bien les appeler comme ça, hihi).

 

photo 4

Bonjour Luigi

En gros, il s’agit de bijoux à pince que l’on vient placer sur le dessus de la chaussure. Simple hein? Mais, ça donne beaucoup de caractère à la chaussure! Ce que j’apprécie particulièrement de cette astuce, c’est que j’ai la possibilité d’agencer la même paire de ballerines à tous mes ensembles, au gré de mes humeurs, en changeant les bijoux.

 

Salut mes mignonnes!

Ça a l’air de ça. Pas pire hein?

 

Ballerines noires – Payless shoes – 24$

Bijoux – Mme Bijoux, au Marché Saint-Michel – 3 paires / 5$

Je sais, c’est malade.  Bonne journée 😉

Véro

Ton chouchou pour l’été est ici:

12 Juil

roses chouchous bande

ROSES CHOUCHOU:

On participe au Trophée Roses des sables du 9 au 19 octobre prochain. Suivez-nous afin de tout savoir sur l’aventure, nos partenaires et événements!

 

Invitation classique, comme on en reçoit des dizaines par mois, de page à aimer sur Facebook. Sauf que là c’est ma BFF qui m’avait envoyé celle de ROSES CHOUCHOU. Pour ensuite comprendre que mes copines venaient de mettre sur pied le moyen de financement le plus chouette du monde: des chouchous pour cheveux, juste à temps pour la canicule! Gros plan sur  l’histoire de deux filles qui ont eu l’envie de dépasser leurs limites et de participer à un projet d’envergure réunissant des centaine femmes dans le désert du Maroc!

 les filles

JASETTE AVEC MAXE ET VAL:

L’IDÉE : On avait entendu parler de ce type d’aventure dans le désert et avait pensé y participer sans toutefois en avoir discuté ensemble. L’automne dernier, Maxime a écouté un reportage sur le Trophée Roses des sables. Une chose en entrainant une autre, elle a participé à la séance d’information et a littéralement eu le coup de foudre pour l’organisation! Difficile par la suite d’y renoncer… Elle a présenté le projet à Val, qui a accepté l’invitation sans hésiter. Le projet était lancé !

 

L’AVENTURE: Le Trophée Roses des Sables est une compétition exclusivement réservée aux femmes. Elle est issue de la pure tradition des rallyes raids africains. À bord d’un 4X4, d’un SSV, d’un quad ou d’une moto, l’objectif est de rallier l’étape du jour à l’aide d’un road-book, d’une carte et d’une boussole, en respectant les différents contrôles de passage.

La notion de vitesse n’est pas retenue. Le classement est basé sur deux critères principaux : l’orientation dans le désert et le franchissement des dunes. Le Trophée comporte plusieurs épreuves d’orientation, de franchissement des dunes, sans oublier la traditionnelle étape marathon (deux jours en autonomie totale).

 

COMMENT VOUS SUIVRE? Tout au long de l’aventure, nous aurons accès à notre plate-forme Facebook afin de parler à nos familles, nos amis et nos généreux contributeurs! Par contre nous partons pour le désert, là où il n’y a pas d’eau et d’électricité! On est très chanceuses d’avoir accès à Internet, mais nous ne pouvons garantir une présence constante sur nos réseaux.

 

LES $ : La participation au Trophée nécessite une implication financière d’environ 25 000 $. De ce montant, on y compte la location du véhicule tout terrain, les billets d’avion, les assurances, l’équipement, l’acheminement de dons et de denrées, etc.

On travaillera toute l’année à organiser des activités de financement : événements, ventes d’objets, collecte de fonds, recherche de partenaires, etc. Nous suivrons également les différentes formations préparatoires et perfectionnerons nos connaissances en mécanique automobile.

La plateforme de financement participatif « La Ruche » constitue donc pour nous un  moyen tangible de faire connaître notre projet et de consolider nos efforts de communication et de financement. Visitez notre page ici!

 

ROSES CHOUCHOU : L’idée de faire des chouchous nous est venue le soir où on essayait de trouver un objet à vendre qui pourrait nous rapporter des sous pour cette aventure. On pensait d’abord à des étuis pour iPhone, mais on a décidé coudre de magnifiques chouchous! Ces jolis accessoires à cheveux ont été fabriqués à la main (merci à nos incroyables couturières!) et ils sauront très certainement agrémenter votre chevelure de princesse 🙂 Et ça, c’est sans passer sous silence votre contribution à la réalisation d’un rêve, l’exprience d’une vie!

chouchous

LES JOINDRE:

Pour magasiner sur leur superbe site web (chapeau o2web)!

Pour en savoir plus sur Le Trophée Roses de sables, c’est ici!

 

Bonne aventure les filles 🙂

SOUZIE xox

Avant, pendant et après la Saint-Valentin !

29 Jan

Alors que j’étais conseillère à la boutique Flirt, qui est certainement la meilleure boutique de sous-vêtements haut-de-gamme du Québec, beaucoup de clientes hésitaient à investir pour se procurer une nuisette… il est vrai que portés uniquement une fois de temps en temps pour le charme, ces très jolis bouts de tissus reviennent assez cher au pied carré!

Avec la Saint-Valentin qui s’en vient, plusieurs d’entre nous aimeraient bien se procurer un vêtement de charme sans avoir l’impression de jeter son argent par les fenêtres… Et c’est là que j’interviens. Mesdames, porter la nuisette de jour est plus que possible, et même que c’est très cool! Je vous propose ici quelques idées et conseils afin de faire un choix éclairé en cette période nationale du magasinage de dessous coquins!

Victoria Beckham, rockalouves, nuisette

Possibilité numéro uno: la nuisette en guise de jupon

Soyons claires, il est vrai que l’on est un peu off saison pour parler des petites robes d’été, mais retenez ce truc, vous me remercierez en juin! Ne vous êtes-vous jamais demandé comment certaines femmes arrivent à n’avoir aucune démarcation de sous-vêtements dans leurs robes d’été moulantes? Le truc, c’est de porter un jupon… oui, comme ta grand-mère, qui, soit-dit en passant, avait trop la classe dans ses robes quand elle était jeune. Comme on est en 2014 et que je désire échapper au horriblissime jupon beige, mon astuce est de le remplacer par une belle nuisette de soie. En plus d’être lisse, ce qui ne laisse aucune trace, la soie est une matière qui respire bien l’été. Et l’effet de ce fameux jupon ? Une silhouette plus lisse (des poignées d’amour camouflées) et une robe qui tombe mieux sur le corps. Attention, pour ce truc, vous devez ABSOLUMENT avoir une nuisette avec une matière qui glisse ou votre robe passera son temps à remonter.

nuisette, lesrockalouves

Dolce & Gabbana

Et puis… quoi de plus féminin qu’un adorable ourlet de dentelle qui dépasse timidement d’une belle robe soleil? Hihi!

Zara

Zara

Proposition numéro dos: la nuisette, portée en top, rentrée dans le pantalon!

Dans la vie, tout est question de circonstance… mais plus souvent que vous ne le pensez, vous pourriez porter ainsi vos nuisettes. Pour se faire, je conseille de choisir une nuisette opaque, de couleur plutôt neutre, dont la coupe est assez courte et près du corps. J’adore cette nuisette de chez Zara, que je porterais volontiers à l’intérieur d’un pantalon fuseau noir  avec un beau veston pour un 5 à 7 ou un cocktail. Attention de ne pas trop en montrer. L’idée est demeurer classy tout en étant féminine: OUT la dentelle transparente et le décolleté plongeant jusqu’au nombril.

Nuisette Zara, lesrockalouves

Nuisette Zara

Dernière proposition: assumer la nuisette!

Après tout, le travail d’une belle dentelle et la beauté d’une soie de qualité ne sont-il pas d’excellents prétextes pour pavaner ces jolis vêtements? Encore une fois, la classe et la subtilité sont de mise. Et parce qu’une image vaut mille mots, voici quelques idées, qui je l’espère, sauront vous inspirer ;).

Nuisette, Les rockalouves

Nuisette - Zara

Nuisette – Zara

Bon magasinage!
Amour et sucre à la crème,

-Véro

À vos fourrures, prêts, PORTEZ!

22 Nov

Habiter au Québec, y’à des jours ou je trouve que c’est vraiment un drôle de plan. La random température de changement de saison, c’est OK. La neige, c’est OK, mais juste quand je suis capable de construire des bonhommes de neige. Sinon, le froid, le manque de lumière, le déneigement et les trottoirs glacés ont trop souvent eu raison de moi…

C’était avant que Harricana me fasse découvrir la fourrure.

Bien que beaucoup d’organismes et de personnes militent activement contre l’utilisation de la fourrure, et ce avec raison, ma position, après avoir travaillé dans le milieu, est la suivante: malheureusement, la mode n’arrêtera jamais d’utiliser  la fourrure. Aussi bien le faire le plus respectueusement possible. C’est exactement ce que nous propose Harricana.

En plus d’être le nom d’une rivière, Harricana est une compagnie québécoise qui se spécialise en recyclage de la fourrure. Mariouche, la créatrice et propriétaire de la marque, sait actualiser les précieuses fourrures de nos mères, de nos tantes ou de nos grand-mères. Jusque là, je ne dois rien vous apprendre … mais ce que très peu de personnes savent, c’est qu’à chaque année,  Harricana met  sur le marché une sélection de manteaux et d’accessoires de fourrure vintages qu’il serait péché de déconstruire! Les articles sont donc examinés, remis en état et mis en vente en boutique. Les prix? Ceux d’ami, c’est-à-dire, entre 150$ à 800$ pour un manteau!

Avoir un manteau de fourrure vintage, c’est bien beau, mais comment on le porte sans avoir l’air déguisée? Voici une sélection de looks que je trouve intéressants et qui incluent des pièces vintages similaires à ce que l’on peut retrouver à l’atelier-boutique Harricana.

Étole de vison pastel

Pinterest (auteur inconnu)

La saison froide ne fait que commencer… Et cette année, je l’accueille avec enthousiasme. Mesdames, à vos fourrures, prêtes, PORTEZ!

xoxoxo
Véro

Prêtes à hiverner

15 Sep

1351022308_Logo_CoeurLoup

On savait déjà que Coeur de loup aka Nathalie Jourdain créait du beau. Elle a ce talent qu’il faut pour rendre trois mètres  de tissu absolument élégants et chics. Elle a ses coupes préférées, ses découpes faciles à aimer et toujours un détail qui prouve la minutie du travail de conception. Alors, une invitation à savourer un défilé pour connaître les nouveaux morceaux pour les saisons automne-hiver, on hurle oui.

La Salle Multi de Méduse était pleine à craquer. 5 rangées de chaises ont dû être ajoutées plus les curieux et les curieuses affluaient. Au fond, une grande scène décorée à l’ancienne par la boutique Si les objets pouvaient parlerDes chevreuils en taxidermie accrochés à un mur invisible, une vieille radio, une lampe retro et cette immense fauteuil en velour. Le ton est donné. Ne reste plus qu’à regarder les sept modèles sa balader sur la piste qui traverse quasiment toute la pièce.

971962_622150347825602_486096888_n 1378392920_coeurloup

267271_619592848081352_1126470989_n 1186092_619593514747952_926276178_n

Crédit photo : Maryon Desjardins aka LlaMaryon

L’ambiance est chouette parce que la musique est entraînante. On chante des classiques comme Manon vient danser le ska. Sur le «runway»,  les filles dansent, galipettes et cabrioles. Elles sont pétillantes, on aime les regarder faire leur minuscule spectacle tout en appréciant l’épatant de chaque vêtement. Les motifs sont originaux, ça fait automne et chalet. Les robes font à toutes les grandeurs et les rondeurs. Pour ce qui est du détail: des poches en forme de coeur, des chaînes qui caressent les omoplates et des studs en forme de coeur. Quand elles se présentent avec une petite boîte blanche, les gens se mettent à crier et à lever les mains bien hauts dans les airs. Ils font leur spectacle à eux pour qu’on leur balance le précieux paquet.

1239889_626446917395945_207150131_n

À deux reprises, un bref clip sur l’entreprise où Nathalie et ses sept mannequins répondent à des questions farfelues. On met une personnalité sur le visage. On rigole. « Coeur ou Loup? » Coeur pour la majorité, sauf Nathalie Jourdain qui se proclame nonchalamment – LOUP! Une louve très généreuse qui a fait tirer plus d’une dizaine de prix parmi la foule, qui a offert 20% sur sa collection, taxes payées et dix dollars de rabais pour le superbe haut que je me suis procuré mais qui avait une ri-kiki défaut.

Mille fois bravo et turbo merci.

MPHI

Boutique Kitsch : une perle rue St-Joseph

21 Juin

IMG_9050

Ne faites pas l’erreur de passer devant la Boutique Kitsch sans y entrer! Enfin, ne la refaites plus. Il est vrai qu’elle est toute récente et elle n’est pas facile à repérer sans son enseigne qui ne devrait tarder à être mise en place selon Stéphanie, l’une des propriétaires, mais elle vaut le détour.

Petite mise en contexte

Ce concept unique appartient à deux Sherbrookoises, Jessika et Stéphanie, et s’est installé à Québec en mars dernier. Une seule autre Boutique Kitsch existe au Québec et, bien sûr, elle se trouve à Sherbrooke depuis environ trois ans. L’idée est née d’un projet de fin d’études en commercialisation de la mode.

Suite à la demande grandissante à travers le Québec pour la marchandise qu’offre la boutique de Sherbrooke, les deux jeunes entrepreneures ont décidé de mettre un pied à terre rue St-Joseph en Basse-Ville de Québec. Stéphanie confie qu’elles recevaient des demandes en ligne de Rivière-du-Loup, de Montréal, de Québec… Cette dernière ville a été choisie pour sa beauté, mais surtout pour ses résidents accueillants afin d’y ouvrir une deuxième boutique.

Kitsch c’est girly

IMG_9046

Le concept s’éloigne de ce que vous pouvez retrouver dans les grandes chaînes de magasins et même dans les autres boutiques indépendantes de Québec selon les propriétaires. Elles s’adressent aux jeunes femmes de 15 à 35 ans qui aiment oser. On est loin du quétaine! Pour reprendre les mots de Stéphanie, le kitsch, c’est « du quétaine qui revient à la mode ». Tous les styles y passent du plus classique, au romantique, au indie en passant par le rock, il y en a pour tous les goûts.

Toute la marchandise est choisie par les propriétaires qui s’occupent également seules de faire rouler le tout. Pour les jeunes filles, le service à la clientèle de leur entreprise est primordial! C’est pourquoi vous ne retrouvez pas de boutique en ligne et que vous n’en retrouverez probablement pas avant un bon moment. Pour Stéphanie, « Kitsch c’est un tout, c’est une expérience d’achat, c’est les vêtements qui sont beaux, les filles quand tu rentres qui t’accueillent avec le sourire… » Le service en ligne n’offre rien de tout cela pour les propriétaires.

Les marques

IMG_9047

Des marques internationales uniques, des marques québécoises et même locales, vous ne serez pas déçus. Par exemple, aucun distributeur canadien, autre que Kitsch, n’offre les vêtements Glamorous du Royaume-Uni. Un brand qui passe de la camisole camo à la blouse fleurie tout en restant dans le très abordable (24$-64$).

Elles ont également des morceaux de Sokoloff lingerie, uniques et fabriqués à Montréal. Vous retrouverez aussi le brand MINKPINK, les maillots June Swimwear désignés à Québec et bien d’autres!

Bref, le mandat de la boutique est d’offrir des vêtements uniques, abordables et un service à la clientèle personnalisé!

Pour l’éventail de toutes les marques offertes à la boutique Kitsch, c’est ici!

Adresse :

425, rue Saint-Joseph Est
quartier Saint-Roch, Québec
G1K 3B6

Site web : boutiquekitsch.com

Surveillez leur Facebook pour être au courant de toutes les nouveautés!

Bonne découverte!

Karyan

Y’à du talent au Québec, surtout au CTCM!

13 Juin

C’est hier qu’avait lieu le vernissage des finissantes  du Centre des Textiles Contemporain de Montréal. J’ai eu le plaisir d’assister à l’événement et d’y faire la découverte d’artistes de talent.

 

 

Mais qui sont ces artistes?

Suzie Viot:

Originaire de la ville de Lyon, grande capitale de textile, c’est à Montréal que cette ancienne bibliothécaire a décidé d’ étudier la construction textile. Comme projet de fin d’études, Suzie crée la collection Tracés, une série de sacs urbains et ergonomiques. Inspirée par la nature, la créatrice tisse chacun des items un peu à la manière d’un peintre reproduisant un paysage. Je dois dire qu’après les avoir essayé, on sent le travail et l’étude qui a été fait pour le confort et l’ergonomie. Bravo!

Suzie Viot

 

Eva Portelance:

Cette jeune virtuose est la benjamine des finissantes cette année. Ayant grandit dans la ville de Montréal, Eva a de puissantes convictions écologiques. Aimant travailler de ses mains, l’artiste fait du tricot et de la teinture naturelle. Elle nous propose une collection de vêtements se voulant à la fois des objets d’art. Je dois dire que c’est réussi!

Eva Portelance

 

Mitsouko Thériault:

D’abord diplômée en art plastique et médiatique ainsi qu’en scénographie et en dramaturgie, l’artiste développe une série de couvertures pour enfant. La géométrie minimale et la palette de couleur tout droit sortie des années 90 sont tirées de sa propre enfance. En plus d’être utiles, elles sont ludiques et A-DO-RABLE! Coup de cœur pour son affiche et la mise en scène de son exposition.

Mitsouko Thériault

 

Julie Lambert:

Éprouvant un intérêt particulier pour le textile, cette diplômée en Studio arts de l’Université Concordia décide de parfaire son savoir-faire en construction textile au CTCM. Aussi étonnant que ça puisse paraître, son matériel de prédilection est le papier, qu’elle tisse, froisse et assemble. Le résultat est magistral, les œuvres, impressionnantes.

-13

 

Isabelle Hayes:

Après un très long voyage, Isabelle, originaire de Joliette, a décidé de retourner à ce qu’elle appelle «ses premiers amours de créations»: le textile. Pour sa première collection, elle présente une série de jupe, inspirée par la géologie, une autre de ses passions d’enfance! La modeuse en moi craque littéralement pour cette collection
de jupes dont se dégagent à la fois une grande force et une belle féminité.

Isabelle Hayes

Les photos de cet article dévoilent volontairement très peu les œuvres!

Je vous invite à visiter le site Internet

de chacune des créatrices ou encore mieux, visiter l’exposition!

Parce qu’en textile, il faut toucher pour comprendre.

L’exposition Valeur Ajoutée prend place à la galerie TRAMES du Centre des textiles contemporains de Montréal du 12  au 28 juin 2013. Je vous invite à admirer et savourer des œuvres témoignant d’un grand savoir faire ou simplement à découvrir des créatrices talentueuses si vous n’êtes pas initiés à la construction textile. Accessible du lundi au vendredi, de 9 h à 16 h 30. Fermé le 24 juin.

Encore une fois, bravo les filles, et merci de partager votre génie créatif avec nous!

Véro Ovando

Voyou et Blank: Un été haut en couleur!

2 Mai

Voyou, ça vous dit quelque chose? Et Blank? En fait, il s’agit de deux marques  de vêtements québécoises qui se sont associées. Faisant désormais partie de la même famille, les designs des collections sont dessinés par la talentueuse et coolissime créatrice Lise-Marie Cayer (fondatrice de Voyou). Le mot d’ordre pour ses créations: CONFORT! Alors que les vêtements Voyou sont plus travaillés, Blank offre plutôt des modèles de base. Les deux marques se complètent donc très bien! Le dévoilement des collections printemps-été 2013 a eu lieu le 18 avril passé, à la boutique Les coureurs de jupons, à Montréal. Voici ce que j’ai eu le plaisir d’y découvrir:

Lise-Marie Cayer-Voyou

La designer Lise-Marie Cayer au dévoilement des collections printemps-été 2013 de Voyou et de Blank. Crédit photo: Suzie Michaud.

Les géniales mannequins Chantal Rodman et Sandra Pellerin

Les géniales mannequins Chantal Rodney et Sandra Pellerin. Crédit photo: Suzie Michaud

Le groupe Misses Satchmo: pour une ambiance jazzée, sexy et hop la vie!

Le groupe Misses Satchmo: pour une ambiance jazzée, sexy et hop la vie! Crédit photo: Suzie Michaud

Cette saison, Lise-Marie s’est laissée inspirer par les couleurs festives de la Méditerranée… Mais attention, une Méditerranée bohème! Le crème, le bleu, le corail ainsi que le taupe sont à l’honneur. La créatrice vous invite d’ailleurs à visiter son «moodboard» printemps-été 2013 sur Pinterest!  Pour ma part, je dois admettre que j’ai eu quelques coup de cœur lors de cette soirée. Voici donc quelques une de mes pièces favorites :

Tunique Blank

Tunique Blank

Robe Voyou E13 RB 932

Robe Voyou

T-Shirt Voyou

T-Shirt Voyou

En plus d’être extrêmement confortables, les vêtements de Voyou et de Blank sont  confectionnés à 100% au Québec. Même que la majorité des tissus utilisés sont fait au Québec… Chapeau! Enfin, les deux marques ont désormais pignon sur rue! Il s’agit de la boutique LMCA située au 1556 avenue du Mont-Royal Est, à Montréal. Si vous n’êtes pas de la grande métropole mais que vous craquez tout de même pour les items des nouvelles collections, il est possible de magasiner en ligne en cliquant ici pour Voyou et ici pour Blank!

La mode qui allie le style au confort,

moi j’aime ça! Et toi ?

xoxo

Véro Ovando

Coeur de loup n’est pas qu’une chanson!

10 Avr

Si, comme moi, vous êtes friands de mode et aimez encourager les créateurs locaux, peut-être connaissez-vous déjà la marque Coeur de Loup. À la fois kitchs et rétros, les vêtements de Coeur de Loup habillent toutes les femmes: de la plus menue à la plus ronde! Connaissez-vous la créatrice derrière la marque? Il s’agit de Nathalie Jourdain.
Nathalie Jourdain
C’est de tout son coeur que Nathalie habille la femme. Elle aime offrir un service sur mesure en ajustant ses créations à même ses clientes. La créatrice désire habiller toutes les silhouettes. Elle choisi d’ailleurs ses mannequins pour leur charisme et non pour leur taille! BRAVO!

Lancement Coeur de Loup

Nathalie Présentera, le 13 avril prochain au Cercle, la collection printemps-été 2013 de Coeur de loup. Voici quelques photos de la collection, histoire de vous donner un avant-goût de ce que vous verrez à l’événement!

Coeur de loup 1

Coeur de loup 2

Coeur de loup 3

Crédit photo: Maryon Desjardins

De plus, Nathalie nous propose quelques endroits qui la rejoignent dans son univers créatif:

La cuisine : Parce que le décor est chouette et que l’équipe est géniale

Article 721: Pour leur créativité! Notre louve Polik en parle d’ailleurs ici.

Jupon pressé: Pour leur service chaleureux et leurs vêtements originaux

Enfin, Nathalie nous invite, tout au long du mois d’avril, à aller voir son exposition au Bal du Lézard.Cette dernière met en valeur les photos des collections des trois dernières années de Coeur de Loup, prisent par la photographe Maryon Desjardins.

Je ne sais pas pour vous mais je dois avouer que je trouve
tout cela bien rafraîchissant! Coeur le Loup,
une marque à surveiller!

Mucho love,

Véro Ovando

Bravo Betty Janis

9 Fév

Tout juste revenue de Lyon, je brûle d’impatience de vous partager mes découvertes. En fait, j’ai visitée beaucoup d’ateliers de créateurs de textile durant mon voyage mais je dois vous avouer que j’ai eu un TÉTRA crush pour l’une des artistes que j’y ai rencontré. Il s’agit de Betty Itier.

Betty Janis - Collection Simultané - Modèle #8

Betty Janis – Collection Simultané – Modèle #8

Suite à ses études en Art Plastique et en Design de Mode Textile et Environnement, l’artiste lyonnaise lance la marque Betty Janis. Betty car c’est son prénom mais aussi Janis, en l’honneur d’une certaine chanteuse des années 1960. Ce que j’aime de ses créations ? TOUT ! Mais la première chose qui a retenu mon attention dans les designs de Betty est la force qui s’en dégage. Les coupes sont simples et structurées: le rectangle étant sa forme de prédilection. Ses imprimés, à la fois contemporains et romantiques, sont pensés comme des tableaux au sein desquels la photographie côtoie le dessin et la peinture.

Betty Janis, Collection Summertime, Modèle 001

Betty Janis – Collection Summertime – Modèle 001

Betty Janis - Collection Summertime - Modèle 003

Betty Janis – Collection Summertime – Modèle 003

En discutant avec Betty, j’ai aussi découvert que ses créations étaient fabriquées en tout respect de l’environnement ainsi que de l’humain. Tout est fait de façon à minimiser les chutes. L’une de ses matière de prédilection, écologique, est un polyester fait à base de maïs. De plus, la créatrice minimise l’utilisation d’eau dans son processus d’ennoblissement et la confection de ses articles est entièrement faite en France.

Enfin, en plus de parler d’elles-même en étant incroyablement sublimes, ces photos me donnent une incontrôlable envie d’écouter Summertime par Ella Fitzgerald en boucle. Tout simplement GÉNIAL !

Vous pouvez découvrir ses créations ici.

Betty Janis - Collection Simultané - Modèle #10

Betty Janis – Collection Simultané – Modèle #10

N’est-ce pas  magnifique ?!

Mucho love,

-V

%d blogueurs aiment cette page :