Tag Archives: Métropolis

Un Jazz pop et électro 

6 Juil

Je me suis donné comme objectif cet été de profiter davantage de ce que j’aime le plus de Montréal: la vie culturelle! Shows de musique, de théâtre, d’humour, de danse et festivals de toutes sortes: me voici! Premier arrêt: le fameux Festival international de Jazz de Montréal! Ah non, j’ai menti, j’ai aussi vu Omnikrom aux Francos mais je ne sais pas si ça compte vraiment. 😉 #backinthedays

 

Soirée magique au Métropolis

On peut dire que Charlotte Cardin a offert toute une performance pour son baptême du Métropolis le 30 juin dernier!

Les fans ont accueilli l’artiste avec beaucoup d’enthousiasme et de chaleur pour les chansons de son EP Big Boy, mais aussi pour les covers, les nouvelles pièces et les artistes invités. Aliocha est passé le temps de quelques chansons à la country et le rappeur Husser pour Like It Doesn’t Hurt.

Pleine à craquer, on entendait une musique de fond qui s’élevait de la salle, c’était la foule qui chantait fort les paroles de Charlotte. C’était comme un moment de communion avec le public, c’était magique!

 

Charlotte a terminé la soirée avec les pièces Just like that, sortie tout spécialement pour le Jazz ainsi que Faufile.

Soirée électro-pop au Club Soda

J’ai déjà parlé ici de mon crush musical pour Milk & Bone, c’est donc sans grande surprise que je suis de près le travail de KROY et de Geoffroy.

Les deux artistes se produisaient aussi sur scène dans le cadre du FIJM le 6 juillet au Club Soda.

Geoffroy a présenté les chansons de son excellent album Coastline et KROY (Camille Poliquin de Milk & Bone) celles de son album SCAVENGER.

Sonorités planantes et beat électro, je trouve les voix et la musique de ces deux artistes complètement envoûtantes. Mon corps se balance automatiquement au rythme de leurs chansons!

 

Prochain arrêt culturel: le Zoofest!

Michèle

 

Louis-Jean au Métropolis, j’en veux encore!

15 Mai

Louis-Jean Cormier était au Métropolis hier soir à Montréal, et bien que j’en ai manqué des petits bouts, bien cachée du haut de mes trois pommes derrière un joueur de basket assurément et un couple qui semblait trouver le moment propice aux rapprochements, les bribes d’images aperçues entre deux french, et la musique à mes oreilles évidemment, m’ont complètement charmée.

Bon, j’étais déjà fan avant que ça commence, mais c’est rare que je suis impressionnée par un artiste en live. Ce gars est tombé dedans quand il était petit, que de talent!

Il a présenté les extraits de son dernier album Les grandes artères et c’était beau de voir la foule scander bien fort les chansons, signe évident qu’elle plaît la nouvelle musique de Louis-Jean.

Sur scène, des visuels hallucinants sur écran géant, bien arrimés à la musique et aux paroles, plusieurs musiciens talentueux pour faire sonner le tout comme il se doit et parfois, seulement quelques guitares et voix où même le bruyant Métropolis s’est fait tranquille le temps de quelques accords.

Les quelques extraits de l’album Le treizième étage tels que Bull’s eye, Tout le monde en même temps, Un refrain trop long, ont fait réagir la foule, satisfaite d’entendre aussi le «bon vieux stock».

Louis-Jean Cormier voulait nous faire voyager et ça fonctionne, j’y serais restée longtemps dans son univers.

Louis-Jean Cormier sera en supplémentaire au Métropolis le 17 juin prochain, dans le cadre des FrancoFolies de Montréal. Cliquez ici pour vous procurer des billets.

Michèle

%d blogueurs aiment cette page :