Tag Archives: manger

Quoi manger avant de bouger?

16 Fév

Je suis plutôt une athlète de salon, c’est-à-dire que je n’ai pas d’abonnement au gym (j’aimerais ça aimer ça, je vous jure), je ne cours pas 5 fois par jour, au contraire je dois me parler 2 heures à l’avance pour me motiver à bouger… Un peu pathétique selon mon cœur qui doit avoir le cardio d’une pomme de terre.

ht_cat_workout_ll_130429_wmain

Source : abcnews.go.com

Je vous entends déjà vous demander: « Bin là, pourquoi tu nous proposes des collations pré-entraînement si tu ne sais pas c’est quoi s’entraîner? » Tut, tut, tut! J’ai un faible pour le yoga chaud et, pour ça, je suis bonne : la motivation est proportionnelle à l’argent qui sort de mon portefeuille (ça coûte cher, mon doux!). Aussi, j’ai travaillé pour un magazine culinaire traitant de la mise en forme, j’ai jasé plus d’une fois collations pré-entraînement avec des nutritionnistes, alors j’ai des p’tites connaissances à vous partager. 🙂

Il vous est déjà arrivé de vous sentir plus fatiguée qu’à l’habitude ou étourdie pendant ou après un entraînement? C’est souvent parce qu’on s’alimente mal!

Voici la base à savoir et quelques inspirations culinaires.

La base en 5 points

  1. C’est important de s’alimenter et de manger suffisamment!
  2. Vous devez manger minimum 30 minutes avant votre entraînement.
  3. Vous devez ingérer principalement des glucides (sucres), qui sont les principales sources de carburant de votre corps lors d’un effort cardiovasculaire, et des protéines pour vous soutenir plus longtemps. À retenir : plus le délai avant l’activité physique est court, plus vous devez prioriser les glucides (compote de pomme, barre de purée de fruits) et non pas les protéines.
  4. Tout juste avant l’entraînement, selon la nutritionniste Hélène Baribeau, il est déconseillé de manger des noix et du fromage, car le gras contenu dans ces aliments peuvent réduire vos performances puisqu’ils sont long à digérer.
  5. On n’oublie pas de boire de l’eau en quantité suffisante, avant, pendant et après l’activité physique.

 

Idées de collations

Barres énergies sans arachides

 

La banane sushi

*à manger 1 heure avant (présence de noix)

 

Jus mangue & eau de coco

 

Le parfait yogourt grec et fruits

*à manger 1 heure avant (présence de protéines + + )

 

Barres de quinoa soufflé sans cuisson

*à manger 1 heure avant (présence de protéines + )

Vous n’avez pas le temps de cuisiner? Sachez que des tranches de poire ou de pomme nappées de miel feront l’affaire pour faire le plein de glucides 30 minutes avant l’entraînement!

N’hésitez pas à partager vos recettes ou vos inspirations! 🙂

Bon entraînement !

Karyan

P.S. Ces conseils ne remplacent pas l’avis d’un professionnel de la nutrition sportive.

 

Deux pizzas santé | Une croûte de chou-fleur

25 Août

Une alternative de pizza santé? Oui, ça existe! Ça fait un certain temps déjà que je voulais essayer de me faire une pizza maison avec une croûte de chou-fleur et j’ai finalement pris le taureau par les cornes hier soir. Je vous présente donc aujourd’hui deux options de pizza tout aussi savoureuse l’une que l’autre, soit la classique pizza margherita ainsi qu’une pizza aux betteraves, chou frisé et fromage de chèvre.

Processed with VSCOcam with hb1 preset

N.B. Avant de débuter, j’aimerais vous avertir que la croûte de chou-fleur ne cuit pas exactement comme une pâte de pizza régulière. En effet, celle-ci risque d’être plus molle que vous ne le croyez, alors je vous conseille de vous assurer qu’elle soit bien dorée avant de mettre les ingrédients finaux.

Processed with VSCOcam with hb1 preset

Temps de préparation : 1 h 20
Temps de cuisson : 40 minutes
Total : 2 heures (pour les deux recettes)

INGRÉDIENTS

Croûte de chou-fleur

1 tête de chou-fleur
1 œuf battu
1 tasse de fromage mozzarella râpé
1 gousse d’ail hachée
1 c. à thé de sel d’ail
2 c. à thé d’origan séché

Pizza aux betteraves, chou frisé et fromage de chèvre

2 betteraves de grosseurs moyennes
jus d’un citron
2 c. à thé de thym séché
½ c. à thé de sel
1 c. à thé d’huile d’olive
1 tasse de chou frisé, grossièrement coupé
½ tasse de mozzarella râpé
¼ tasse de fromage de chèvre

Pizza Margherita

2 c. à soupe de sauce tomate
4 tranches émincées de mozzarella en boule
4-5 feuilles de basilic frais

PRÉPARATION

Croûte de chou-fleur

  1. Préchauffer le four à 350 °F. Nettoyer et couper la tête du chou-fleur, enlever les tiges et les feuilles.
  2. Utiliser le robot culinaire et hacher le chou-fleur pour l’égrainer. (Attention de ne pas trop hacher, on ne veut pas transformer le chou-fleur en purée!)
  3. Réchauffer le chou-fleur égrainé au micro-onde pour 8 minutes.
  4. Ajouter dans le bol du chou-fleur réchauffé l’œuf battu et la mozzarella râpée. Mélanger.
  5. Ajouter l’origan, la gousse d’ail hachée et le sel d’ail, bien mélanger.
  6. Étaler du papier parchemin sur une plaque de cuisson et former avec la croûte de chou-fleur la forme désirée (attention, ne pas faire une croûte trop épaisse, sinon elle prendra plus de temps à cuire.)
  7. Brosser la croûte avec un peu d’huile d’olive.
  8. Cuire la croûte environ 20 minutes et retirer la plaque du four pour laisser le tout refroidir environ 5 minutes.
  9. Ajouter les ingrédients désirés et remettre au four pour 15 minutes ou jusqu’à ce que la croûte devienne bien dorée.

Processed with VSCOcam with hb1 preset

Pizza aux betteraves, chou frisé et fromage de chèvre

  1. Éplucher deux betteraves et les enrouler de papier d’aluminium. Mettre au four 20-25 minutes et couper les betteraves en dés une fois cuites.
  2. Dans un robot culinaire, ajouter les betteraves en dés, le jus d’un citron, le thym séché et le sel. Hacher les betteraves et ajouter l’huile d’olive. Continuer de battre le tout pour que les betteraves soient finement hachées.
  3. Étendre le pesto de betteraves sur la croûte, ajouter le chou frisé, la mozzarella râpée et le fromage de chèvre.
  4. Cuire environ 15 minutes ou jusqu’à ce que la pizza soit bien dorée, servir.

Processed with VSCOcam with hb1 preset

Pizza Margherita

  1. Étendre la sauce tomate sur la pâte, ajouter les tranches de mozzarella et cuire la pizza environ 15 minutes ou jusqu’à ce que la pizza soit bien dorée.
  2. Ajouter les feuilles de basilic sur la pizza, servir.

Processed with VSCOcam with hb1 preset

Alors voilà! C’était peut-être la première fois que je cuisinais une croûte de pizza au chou-fleur, mais certainement pas la dernière! Vous avez essayé la recette et avez des commentaires constructifs à me proposer? Je suis ici pour écouter vos conseils, il y a toujours place à amélioration ,alors ne vous gênez pas de m’écrire ce que vous en pensez, il me fera plaisir de lire vos commentaires et d’améliorer la recette le cas échéant.

Hasta la vista, pizza!

Chloé

Et la fois où je mangeais la pizza parfaite

8 Août

Je pense que la plupart des gens seront d’accord si je dis que c’est bon, de la pizza. Dans mon cas, je spécifierais déjà « oui, mais pas n’importe laquelle ». Les pizzas congelées style Delissio n’ont jamais rien eu de délicieux pour moi, et les pizzas plus « authentiques » des restaurants italiens ont trop souvent une croute trop fine et sèche à mon goût. Rien à voir avec ma bonne pizza de la Pizzeria du Boulevard à Thetford avec sa bonne croute épaisse comme des petits pains ! C’est d’ailleurs celle que je considérais la meilleure au monde (enfin, de mon petit monde à moi), jusqu’à ce que je visite la ville de Naples en Italie, qui serait aussi la ville d’origine de la pizza.

J’étais un peu sceptique, car les meilleures pizzerias là-bas sont souvent réputées pour leur pizza margherita, une variété que je n’aurais même pas idée de commander au Québec ou à Paris (que du fromage et de la sauce tomate, vraiment ?). J’avais donc prévu au programme deux pizzerias faisant partie du top des tops à Naples. C’était donc la pizzeria Sorbillo VS la pizzeria Da Michele !

Sorbillo

Challenge accepted!

J’arrive juste à temps, 5 minutes avant l’ouverture où une petite foule est déjà attroupée devant la porte. Une fois à l’intérieur, je me retrouve à partager la table d’un autre voyageur solo car l’endroit s’est rempli en 30 secondes. Il y a plein de variétés de pizza au menu, mais question de tester la chose, je choisis ladite margherita (extra fromage, quand même !). Mamma mia ! Le fromage est frais et élastique à souhait, la sauce tomate est fraîche et savoureuse, et la pâte n’est pas trop fine et juste bien cuite à mon goût, et les petites feuilles de basilic viennent en parfumer le tout. Bref, je me régale, et ça tombe bien parce qu’elle est tout de même très grande, cette pizza ! Avec une bouteille d’eau (toujours payant en Italie !), j’en ai pour la modique somme de 6.50€, et y’a plus de place pour le dessert ! Enfin, pas tout de suite après…

Da Michele

C’est sans doute la pizzeria la plus connue internationalement, surtout si vous avez lu ou vu « Eat Pray Love ». C’est la fameuse pizzeria décrite dans le roman d’Elizabeth Gilbert, dont le rôle est aussi tenu par Julia Roberts. C’est donc là qu’elle décrit la meilleure des pizzas au monde, et je voulais en avoir le cœur net. Là-bas, le menu est simple car on a le choix entre deux pizzas uniquement : margherita ou marinara. La seconde étant seulement de la tomate, de l’ail, de l’origan et de l’huile (pas de fromage !!), une fois de plus je me vois dans l’obligation de demander une margherita extra-fromage, per favore. Je dois avouer que je comprends le petit air satisfait de la photo de Julia qui trône sur le mur du restaurant (pas très déco sinon). Elle aussi est vraiment, vraiment bonne… et toujours à un prix aussi doux (7€ comprenant 1l d’eau !).

Pareille que Julia, juste un peu plus sweaty!

Verdict *roulement de tambour*

Je pense que j’ai une petite préférence pour Sorbillo. Peut-être parce que c’était la première margherita avec laquelle je pouvais me vanter de m’être régalée.  Peut-être parce qu’elle était juste un peu meilleure aussi ! Ce qui est sûr, c’est que les pizzas par la suite me semblent bien tristounettes, et tous les ingrédients du monde ne me feront plus autant saliver que ma petite margherita de chez Sorbillo…

Pizza margherita de Sorbillo

J’espère vous avoir donner envie de bouffer de l’excellente pizza! 😉

Lisa Marie 

Spaghettini au bleu et à la gelée de raisins

11 Mai

Le plat de spaghettini que je vous propose aujourd’hui comporte du fromage bleu, mais son goût y est plutôt subtil et je crois que même les personnes ayant une certaine résistance au bleu se trouveront comblé par cette proposition grâce au goût sucré de la gelée qui vient estomper la puissance du fromage. Donc n’ayez pas peur et osez!

Cette recette et l’amour que j’ai pour le fromage me furent transmis par la plus belle femme de ce monde, ma mère, à qui j’aimerais d’ailleurs faire une petite mention spéciale puisque l’intérêt que j’ai pour la gastronomie aujourd’hui provient de cette merveilleuse personne qui m’a poussé, dès mon jeune âge, à goûter à toutes les saveurs possibles afin de bien élargir mon horizon culinaire. Je te suis infiniment reconnaissante pour tous les petits trucs et conseils que tu m’as donnés au fil des ans et qui font définitivement la différence aujourd’hui. Je t’aime maman et merci d’être aussi bonne!

Temps de préparation : 20  minutes
Pour 2 portions

INGRÉDIENTS

2 portions de pâtes style spaghettini
125 g fromage bleu extra crémeux (j’ai utilisé le Castello pour cette recette)
2 c. à thé de crème à cuisson
1/3 oignon rouge coupé en lanières
1 ½ c. à thé de sirop d’érable
1 c. à thé de cassonade
3 c. à soupe de gelée de raisins
3 c. à soupe de porto (on peut le substituer par du vin rouge)
Huile d’olive

PRÉPARATION

  1. Réchauffer dans une petite casserole le fromage bleu et la crème à cuisson à feu doux en remuant régulièrement. Faire cuire l’équivalent de 2 portions de spaghettini au même moment selon les instructions.
  2. Dans une petite poêle, faire chauffer l’huile d’olive et y déposer les oignons rouges coupés en lanières, faire cuire à puissance moyenne 2 minutes de chaque côté et y ajouter 1 ½ c. à thé de sirop d’érable et 1 c. à thé de cassonade. Remuer régulièrement et laisser cuire jusqu’à ce que les oignons soient dorés. Disposer.
  3. Dans une autre petite poêle, ajouter la gelée de raisins et le porto et faire réchauffer à feu doux durant 2 minutes en remuant régulièrement.
  4. Égoutter les pâtes et les rincer à l’eau tiède si elles sont trop chaudes pour ensuite les transférer dans la casserole de fromage bleu. Bien mélanger les pâtes avec le fromage afin que toute la saveur s’imprègne sur les spaghettinis.
  5. Transférer les spaghettinis dans deux assiettes en dégageant un trou du centre, couler la gelée de raisins et porto et ajouter les oignons caramélisés. Laisser la gelée de raisins au centre est plutôt pratique puisque son goût sucré ne vole pas la vedette au fromage bleu. On peut alors tremper nos spaghettinis selon notre préférence dans celle-ci.

 

Alors, voilà! Un plat extrêmement savoureux qui se prépare en 15 à 20 minutes seulement! Si vous aimez moins le fromage bleu, je vous lance tout de même le défi de cuisiner cette recette afin de pousser vos limites culinaires un peu plus loin. Qui sait, ce plat pourrait vous faire tomber amoureux des fromages plus fort!

Bon appétit et n’hésitez pas à m’écrire vos commentaires!

Chloé

 

Muffins aux pommes, à l’érable et aux noix de cajou

7 Fév

Chloé est notre nouvelle louve à la cuisine santé! Voici son nouvel article, qu’on est sûre que vous dévorerez… 😉 Bienvenue Chloé! 

Tu ne prends pas le temps de déjeuner le matin ou tu arrives souvent en retard parce que tu snooze trop de fois avant de te lever? (Sens-toi pas mal, on le fait tous!) Et bien, j’ai la solution à ta faim matinale, lorsque tu dois courir pour arriver à la bonne heure à ton rendez-vous, ou même pour les moments où tu as une dent sucrée-salée après le lunch!

IMG_20150126_092713

Cette recette de muffins aux pommes, à l’érable et aux noix de cajou n’est pas seulement délicieuse, elle est consistante et santé! Oh yes! Après avoir cuisiné le tout, tu ne risques pas de m’aimer avec le nombre de choses que tu auras à laver, mais crois-moi, ça va en valoir la peine en masse! Le goût sucré des pommes vient extrêmement bien s’agencer avec le goût salé des noix de cajou, ce qui crée le muffin parfait! (Si vous voulez modifier un peu la recette, vous pouvez d’ailleurs choisir des noix de Grenoble ou des amandes, au goût.) Bref, cette recette de muffins sucrés-salés vous donnera assurément le goût d’en refaire à chaque semaine!

Sur ce, bon appétit!

 

Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 25 minutes

Portion : 12 muffins

INGRÉDIENTS
Muffins

1 ½ tasse de lait
1 ¼ tasse de flocons d’avoine (à cuisson rapide)
2 tasses de farine tout usage
1 c. à soupe de poudre à pâte
½ c. à thé de sel
1/4 tasse de beurre fondu
½ tasse de sirop d’érable
1/3 tasse de sucre
1 œuf
1 c. à thé d’extrait de vanille
2 tasses de pommes coupées en petits dés 
Garniture de noix de cajou

1/4 tasse de sucre brun
2 c. à soupe de farine tout usage
1/4 tasse de noix de cajou finement haché (vous pouvez d’ailleurs prendre des noix de Grenoble ou des amandes, au goût)
1/4 c. à thé de cannelle moulue
1 ½ c. à soupe de beurre fondu 

20150125_223733

PRÉPARATION

Préchauffer le four à 400 °F (200 °C) et beurrer légèrement un moule à muffins antiadhésif (ou le garnir de moules en papier.)

Muffins

Dans un premier bol, mélanger l’avoine et le lait, disposer. Dans un autre grand bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel. Ajouter graduellement au mélange de lait et d’avoine, le beurre fondu, le sirop d’érable, le sucre, l’œuf et l’extrait de vanille tout en fouettant. Verser le mélange liquide sur les ingrédients secs et ajouter les pommes. Remuer le mélange doucement, simplement pour rendre la pâte humide.

Garniture

Dans un petit bol, mélanger le sucre brun, la farine tout usage, les noix de cajou hachés et la cannelle. Verser le beurre fondu sur les ingrédients et mélanger jusqu’à ce que le tout devienne granuleux.

Cuisson

Déposer le mélange à muffins à la cuillère dans le moule et saupoudrer uniformément la garniture sur les muffins. Faire cuire de 20 à 25 min (insérer un cure-dent ou une fourchette dans un muffin pour vérifier s’il est bien cuit. Le tout est prêt s’il n’y a pas de résidus sur le cure-dent.) Laisser reposer pendant 10 min dans le moule et… savourer!

20150125_223803 (1)

 

Donnez-moi vos commentaires sur la page Facebook des Rockalouves si vous essayez cette formidable recette!

Chloé

Défier l’automne avec 5 défis pour les jours plus gris

21 Oct

Je suis une fille de défis. Le genre d’objectif qu’on donne à soi-même. Souvent, il y en a un par mois.

Celui de n’acheter aucun vêtement brillait en septembre. Je l’avoue, le 1er octobre, j’étais dans les magasins. Fièrement, j’ai quand même relevé mon défi. Ironiquement, je n’avais pas envie de tout acheter. On dirait même que je prends plaisir à limiter ma consommation. Consciemment ou inconsciemment, un défi porte à réflexion.  Voici les 5 objectifs qui guideront mes choix d’ici la fin de cette surprenante année.

Les protéines. 

Durant les dernières années, j’ai fait plusieurs essais. Moins de viande, plus de produits laitiers, des défis sans glucides, trop de beurre d’arachide, des smoothies verts. Aujourd’hui, mon corps a besoin de retrouver un certain équilibre. Récemment, j’ai consulté un nutritionniste. (Je vous en reparle). Rien d’étonnant, mon alimentation manque de protéines et de bons glucides. Bonjour le poulet et le poisson pour les prochains moins. À suivre…

Protéines matinales

La cuisine.

Cuisiner me détend énormément, surtout pour les autres. Je veux donc essayer une nouvelle recette par semaine. Disons que Pinterest m’inspire beaucoup. Pour les prochaines semaines, je souhaite travailler avec les savoureuses courges.

Burrito matin-Recette tirée du livre Trois Fois Par Jour.

Burrito matin-Recette tirée du livre Trois Fois Par Jour.

Courir.

215 km. C’est ce qu’il me reste d’ici le 31 décembre pour atteindre  l’objectif de 1000 km en 2014. Il m’arrive de manquer un peu de motivation, mais je ne passe pas une semaine sans course. Quelques longues sorties dans les prochaines semaines et je vais y arriver. Merci à l’application RunKeeper de m’épauler dans ce défi.

Course de la Cité-Limoilou/ Septembre 2014

Course de la Cité-Limoilou/ Septembre 2014

Le tricot.

J’ai vu de la laine dans un magasin à grande surface. C’était samedi et j’ai soudainement eu envie de tricoter un foulard. Bon, j’avais déjà tricoté auparavant, mais  sans jamais terminer un projet. (J’avais le temps de me lasser de la couleur) avant de finir. Tu vois le genre. Avant de me lancer dans les achats impulsifs, je vais sur YOUTUBE pour trouver une façon simple d’entamer un tricot. 30 minutes plus tard, les choix sont faits. Et cette fois, je suis bien ambitieuse. Une autre histoire à suivre…

Foulard d'automne

L’Impulsivité.

Parce que dès fois j’ai tendance à agir trop rapidement. Quand ça arrive, me rappeler de prendre une grande respiration et de garder le sourire. Tout ira bien.

Sarah Moore

Alors tes défis? Surprends-toi!

Sarah.

Nos meilleures « dip » secrètes !

28 Juin

img_3112

Notre passion pour les trempettes existe depuis 2009, année où nous sommes parties en Australie. Sur ce continent, la production/ développement de trempettes est beaucoup plus avancé qu’au Québec. Ayant un budget très limité, nous avons commencé à cuisiner nos « dip » maison pour sauver de l’argent. Nous prenions en note les ingrédients sur les emballages des produits à l’épicerie et tentions de les reproduire. C’est là que l’obsession de créer LA meilleure trempette a débuté.

Nous vous présentons trois belles créations. Vos papilles adoreront ces recettes développées avec beaucoup d’amour dans l’hémisphère voisin.

ROCK LA ROQUETTE

IMG_1859-1

Succès assuré que se soit pour une trempette de 5 à 7, une tartine dans vos sandwichs ou à la cuillère mmmmmm. Même que vous pourriez faire des pâtes avec cette trempette, puisque le résultat donne une sorte de pesto à la roquette.

Ingrédients

–       1 tasse et ¼ de parmesan frais râpé

–       4 tasses de roquette

–       1 paquet d’olives piment Kalamata épicées de marque Sardo

–       2 tasses d’huile d’olive vierge

–       1 tasse de Cashew

–       1 cuillère à thé de flocons de Chili

–       Sel et Poivre

  1. Pré hacher les cashews.
  2. Dénoyauter les olives en les coupant en morceaux.
  3. Mettre dans un mélangeur électrique le parmesan râpé, 2 tasses de roquette, les olives dénoyautées, la totalité de l’huile du paquet Sardo, 1 tasse d’huile d’olive, les cashew, les flocons de chili. Sel et poivre.
  4. Bien mélanger au mélangeur.
  5. Compléter en alternance avec le reste de l’huile d’olive et la roquette jusqu’à l’obtention de la texture désirée.

Trucs d’épicurienne

–       Il est bien important d’utiliser l’huile d’olive dans laquelle les olives étaient (paquet Sardo). La trempette sera beaucoup plus « gouteuse » comme dirait Normand Laprise de l’émission Les Chefs à Radio-Canada.

TREMPETTE CROUSTILLANTE AUX ÉPINARDS ET PARMESAN

Image

Image

Image

Ingrédients :

–       2 tasses d’épinards frais, hachés

–       1 gousse d’ail haché grossièrement

–       1 tasse ½ de crème sûre

–       ¾ de tasses de parmesan frais râpé

–       Jus d’une demie lime

–       1 paquet de châtaignes d’eau en cane, rincé, coupé grossièrement.

  1. Tout mettre dans un bol et bien mélanger.
  2. Assaisonner au goût.

TREMPETTE CRÉMEUSE AUX AVOCATS

IMG_1857

Ingrédients

–       4 avocats bien murs

–       ½ tasse de crème sûre

–       ¼ tasse de tomates grossièrement coupées

–       ¼ tasse d’oignons verts finement hachés

–       1 tasse de coriandre hachée

–       1 cuillère à thé d’herbes salées

–       1/8 tasse de jus de lime

–       Sel et poivre

  1. Enlever les pelures et les noyaux des avocats et mettre dans un mélangeur électrique.
  2. Ajouter la crème sûre, les tomates, les oignons verts, la coriandre, les herbes salées, le jus de lime.
  3. Mélanger au mélangeur électrique jusqu’à l’obtention d’une texture crémeuse.
  4. Saler et poivrer au goût.

PITAS D’ACCOMPAGNEMENT

IMG_1861-1

Afin de rendre vos trempettes plus délicieuses, il est toujours bon de les servir avec des chips de pita.

Ingrédients

–       Paquet de pita au choix (personnellement nous préférons les natures pour les assaisonner à notre goût)

–       Herbes fraîches de saison (pour cette recette nous avons pris du romarin frais)

–       Huile d’olive vierge

–       Paprika

–       Sel et poivre

  1. Préchauffer votre four à 325 degrés.
  2. Couper les pita en quartier.
  3. Étaler les pitas sur une plaque allant au four.
  4. Hacher grossièrement vos herbes fraiches.
  5. Parsemer les pitas d’un filet d’huile d’olive.
  6. Répartir les herbes fraiches sur les pitas.
  7. Ajouter du paprika, du sel (gros sel c’est encore mieux 😉 et du poivre.
  8. Mettre au four jusqu’à ce que les pitas soient croustillants. N’hésitez pas de terminer la cuisson à « broil » pour un meilleur résultat.

Bon appétit !!!

%d blogueurs aiment cette page :