Tag Archives: Manger bio

Deux pizzas santé | Une croûte de chou-fleur

25 Août

Une alternative de pizza santé? Oui, ça existe! Ça fait un certain temps déjà que je voulais essayer de me faire une pizza maison avec une croûte de chou-fleur et j’ai finalement pris le taureau par les cornes hier soir. Je vous présente donc aujourd’hui deux options de pizza tout aussi savoureuse l’une que l’autre, soit la classique pizza margherita ainsi qu’une pizza aux betteraves, chou frisé et fromage de chèvre.

Processed with VSCOcam with hb1 preset

N.B. Avant de débuter, j’aimerais vous avertir que la croûte de chou-fleur ne cuit pas exactement comme une pâte de pizza régulière. En effet, celle-ci risque d’être plus molle que vous ne le croyez, alors je vous conseille de vous assurer qu’elle soit bien dorée avant de mettre les ingrédients finaux.

Processed with VSCOcam with hb1 preset

Temps de préparation : 1 h 20
Temps de cuisson : 40 minutes
Total : 2 heures (pour les deux recettes)

INGRÉDIENTS

Croûte de chou-fleur

1 tête de chou-fleur
1 œuf battu
1 tasse de fromage mozzarella râpé
1 gousse d’ail hachée
1 c. à thé de sel d’ail
2 c. à thé d’origan séché

Pizza aux betteraves, chou frisé et fromage de chèvre

2 betteraves de grosseurs moyennes
jus d’un citron
2 c. à thé de thym séché
½ c. à thé de sel
1 c. à thé d’huile d’olive
1 tasse de chou frisé, grossièrement coupé
½ tasse de mozzarella râpé
¼ tasse de fromage de chèvre

Pizza Margherita

2 c. à soupe de sauce tomate
4 tranches émincées de mozzarella en boule
4-5 feuilles de basilic frais

PRÉPARATION

Croûte de chou-fleur

  1. Préchauffer le four à 350 °F. Nettoyer et couper la tête du chou-fleur, enlever les tiges et les feuilles.
  2. Utiliser le robot culinaire et hacher le chou-fleur pour l’égrainer. (Attention de ne pas trop hacher, on ne veut pas transformer le chou-fleur en purée!)
  3. Réchauffer le chou-fleur égrainé au micro-onde pour 8 minutes.
  4. Ajouter dans le bol du chou-fleur réchauffé l’œuf battu et la mozzarella râpée. Mélanger.
  5. Ajouter l’origan, la gousse d’ail hachée et le sel d’ail, bien mélanger.
  6. Étaler du papier parchemin sur une plaque de cuisson et former avec la croûte de chou-fleur la forme désirée (attention, ne pas faire une croûte trop épaisse, sinon elle prendra plus de temps à cuire.)
  7. Brosser la croûte avec un peu d’huile d’olive.
  8. Cuire la croûte environ 20 minutes et retirer la plaque du four pour laisser le tout refroidir environ 5 minutes.
  9. Ajouter les ingrédients désirés et remettre au four pour 15 minutes ou jusqu’à ce que la croûte devienne bien dorée.

Processed with VSCOcam with hb1 preset

Pizza aux betteraves, chou frisé et fromage de chèvre

  1. Éplucher deux betteraves et les enrouler de papier d’aluminium. Mettre au four 20-25 minutes et couper les betteraves en dés une fois cuites.
  2. Dans un robot culinaire, ajouter les betteraves en dés, le jus d’un citron, le thym séché et le sel. Hacher les betteraves et ajouter l’huile d’olive. Continuer de battre le tout pour que les betteraves soient finement hachées.
  3. Étendre le pesto de betteraves sur la croûte, ajouter le chou frisé, la mozzarella râpée et le fromage de chèvre.
  4. Cuire environ 15 minutes ou jusqu’à ce que la pizza soit bien dorée, servir.

Processed with VSCOcam with hb1 preset

Pizza Margherita

  1. Étendre la sauce tomate sur la pâte, ajouter les tranches de mozzarella et cuire la pizza environ 15 minutes ou jusqu’à ce que la pizza soit bien dorée.
  2. Ajouter les feuilles de basilic sur la pizza, servir.

Processed with VSCOcam with hb1 preset

Alors voilà! C’était peut-être la première fois que je cuisinais une croûte de pizza au chou-fleur, mais certainement pas la dernière! Vous avez essayé la recette et avez des commentaires constructifs à me proposer? Je suis ici pour écouter vos conseils, il y a toujours place à amélioration ,alors ne vous gênez pas de m’écrire ce que vous en pensez, il me fera plaisir de lire vos commentaires et d’améliorer la recette le cas échéant.

Hasta la vista, pizza!

Chloé

Publicités

Plus que des mots : Manger santé et vivre vert

2 Avr

On vous a invité la semaine dernière à participer à l’Expo Manger santé et Vivre vert, qui était de passage à Montréal (21-22 mars) et à Québec (28-29 mars). J’y étais parce que ça touche mon sujet préféré : un corps sain dans un esprit sain.

L’an dernier, j’y avais assisté pour la première fois et c’est peu dire de mentionner que j’en suis ressortie les mains plus que pleines! Granola, petites herbes fines, nouvelles graines et découvertes en tout genre. J’avais décidé cette année d’être moins impulsive dans mes achats et de vraiment poser des questions PERTINENTES aux exposants présents, c’est pour cette raison d’ailleurs que j’avais amené ma grande soeur Mariève avec moi. Et bien que plusieurs ont accusé l’événement d’être un rasssemblement de  »granoles », que nenni! La preuve, c’est Georges Laraque qui m’a vendu mes bouteilles Rise Kombucha, alors hein! 😉

Ma full-santé-verte-bio-soeur Mariève <3

Ma full-santé-verte-bio-soeur Mariève ❤

Sans plus attendre, voici mes trois découvertes-nouveautés-coups-de-coeur, que je vous conseille fortement d’essayer! 

Le Mycryo est en fait un produit qui provient du cacao, du beurre 100% pur qui permet une cuisson sans gras des aliments. Merveilleux et révolutionnaire je vous dis! Rendez-vous sur leur site pour les infos, mais honnêtement, j’ai eu l’occasion de le tester dans le passé et j’en suis franchement étonnée. Vous saupoudrez un peu de cette poudre de cacao sur vos légumes, viandes ou fruits de mer avant de les faire revenir dans une poêle chaude. Détrompez-vous, ça ne goûte pas le cacao du tout puisque c’est en fait extrait de la cabosse de cacao.

Sans gluten, sans gras, sans aliments transformés, cru et santé. QUE DEMANDER DE MIEUX! Plusieurs saveurs offertes, j’ai pris chocolat (et oui…) et anis/pistaches, ma soeur au café. Plus que miam.

  • L’eau d’érable Oviva

En tant que filles d’acériculteur (phrase que je pluggue le plus souvent possible dans le plus grand nombre de conversations possibles, le printemps venu), ma soeur et moi étions bien sceptiques sur le procédé  »pur » qui permet la stabilisation de l’eau d’érable et donc, sa distribution. Cependant, l’exposant est allé aux limites de l’explication scientifique tout en gardant une part de mystère  »breveté » pour ce qui est du processus final. Ceci dit, le produit est délicieux au goût, les mouches en moins et tous les nutriments dedans!

Mes petits achats!

Une partie de mes petits achats!

En plus de ces trois produits, j’ai fait le plein de noix et graines au kiosque de Prana, de petits plats chez Tupperware, de légumes coupés chez Salade Express, de tempeh de chez Aux Vivres et du chanvre écaillé. Toutes des choses que j’ai dans mon alimentation au quotidien, mais qui sont à des prix très sympa d’expo.

Conseils pratiques

Bien que cette édition soit déjà terminées, si vous souhaitez y aller l’an prochain, voici quelques conseils :

  • Allez-y en fin de journée, c’est moins achalandé et vous pourrez plus facilement discuter avec les exposants et prendre vraiment le temps de faire le tour sans avoir envie de mourir.
  • N’achetez pas tout du premier coup, prenez-le temps de faire le tour des kiosques. Votre porte-feuille s’en portera mieux, bien que tout est beau et semble si bon!
  • Vous me remercierez si je vous dis de ne pas amener un manteau chaud ou une sacoche lourde. Conseil niaiseux, mais un rappel est toujours pertinent!

Je vous recommande vivement cet événement qui vous permet d’apprendre tout plein de choses et de découvrir de nouveaux produits pour votre face/corps/environnement/esprit.

Vertement vôtre,

Laurie

%d blogueurs aiment cette page :