Tag Archives: Lyon

Un spa et ça repart !

13 Oct

 

Copyright : DR

Le Hammam de Sensation de Soi. Copyright : DR

Si les bras de l’être aimé sont sans égal, ceux de Morphée sont pourtant de redoutables concurrents. Leur pouvoir régénérant est indiscutable, mais ils ne suffisent souvent à faire vrombir notre moteur, une fois que la mélodie du réveil nous tapote joyeusement le crâne !

Dissipons tout malentendu. Le quotidien regorge de petits et grands bonheurs, mais malgré ces molécules d’endorphine disséminées un peu partout, demeurent ces petits riens assassins qui ont le don exaspérant de nous faire froncer les sourcils. Dans le viseur ? Entre autres, la redoutée levée de la « carcasse » à 6 h du matin, les innombrables particules polluantes qui virevoltent en toute impunité, et les nœuds musculaires qui se multiplient pour mieux asseoir leur règne !

Game over ! Le package « grise mine » est bouclé, et l’incontournable Métro, Boulot, Dodo se solde par un triste K.O. Après concertation au sommet avec Monsieur Body et Madame Esprit, la rupture de contrat avec ces agressions néfastes semblait inéluctable.

"Le" hammam qui te fait atterrir dans les étoiles.  Copyright : Studio AlianOcir

« Le » hammam qui te fait atterrir dans les étoiles.
Copyright : Studio AlianOcir

Guidée par mon tempérament de beauty addict et impatiente de gommer mon air renfrogné, je décidais de m’abandonner aux mains expertes de l’équipe made in Sensation de Soi. Niché au cœur de Lyon, ce centre de beauté est un écrin zen de 300 m² érigé au milieu des pavés de la ville.

La carte des soins est un concentré de promesses et sa simple lecture offre un délicieux vertige ! Soins du visage, du corps, des mains, des pieds, du cuir chevelu…chaque cm² qui nous compose est envisagé comme un chemin privilégié vers l’esprit.

C’en est assez. Parée d’un peignoir et les orteils dans le plus simple appareil, je décolle à destination du Japon pour un soin Hanakasumi, une combinaison efficace alliant gommage et modelage du corps et des pieds. Clou du spectacle ? Mon escale au pays des jambes légères (comprenez-là un soin drainant, oui Madame!).

 

Copyright : Studio AlianOcir

Copyright : Studio AlianOcir

 

DR

Copyright : DR

 

 

 

 

 

 

 

 

Cadre aux lignes épurées, vide intérieur et doigts de fée incarnent le triptyque gagnant de mon triste jeudi. Mon héroïne du jour répond au doux nom de Ksénia. Sa mission ? Offrir à mon corps une peau de velours, et le rendre sourd à toutes formes d’agressions extérieures. Le gommage à la fleur de cerisier revitalise la peau, tandis que les gestes précis déverrouillent les points clés.

60 minutes de déconnexion, 60 minutes d’immersion dans le bien-être durant lesquelles je laisse à l’abandon les manettes de mon corps. Mes pieds, pris d’amnésie, ont oublié leur douloureuse expérience du talon aiguille, tandis que le corps et l’esprit me gratifient d’un puissant « merci ».

Le + : Le Hammam surplombé de son ciel de leds.

Le ++ : L’attention et le savoir-faire de l’équipe.

le +++ : Le sourire béat que l’on affiche sans complexe après un soin.

De passage à Lyon dans mon joli Hexagone ? Un jet lag à expédier aux oubliettes ? Une envie irrépressible de cocooning ? Poussez la porte de Sensation de Soi.

Peace and Rock’n lo(u)ve,

Cécile

Publicités

L’autonomie est…permise !

6 Août

Avoir le sens de l’initiative. Mobilisée à bon escient, cette qualité est le terreau favorable à la pousse d’idées inspirantes ! À l’échelle du Globe, ces dernières n’ont pas déserté les esprits, même si l’on souhaiterait qu’elles y fourmillent davantage ! Les vraies bonnes idées sont-elles alors une denrée rare ? Il semblerait que non (et tant mieux !). Preuve en est, il suffit parfois de rejoindre l’angle de sa rue pour faire une rencontre…de celles qui vous chuchotent que de la simple idée « éclairée » à l’initiative « réalisée », il n’y a qu’un pas ou deux.

Il y a bientôt deux ans, Dolorès Robert décidait de concrétiser le projet de sa vie : lancer à Lyon son école de conduite destinée aux personnes malentendantes ou sourdes.

Portrait d’une femme chef d’entreprise, diagnostiquée « jusqu’au-boutiste » et à l’énergie contagieuse !

P1090647

Le costume de chef d’entreprise, Dolorès a rêvé l’endosser plus d’une fois. Nichée dans un coin de son esprit, l’idée s’est muée en solide objectif au fil du temps. Pour cette professionnelle du jardinage, l’envie de faire sortir son entreprise de terre s’est intensifiée à l’aube de la quarantaine. Sans hésitation palpable, elle décide de basculer du vert au goudron. Un virage à 360°, mais inéluctable pour voir ses ambitions aboutir.

C’est en 2012 qu’elle s’autorise le grand saut pour atterrir aux commandes d’Ecart de conduite, l’auto-école qu’elle met sur pieds à destination du public malentendant ou sourd. Pour cette touche-à-tout du volant, la conduite est un art qui ne lui échappe guère ! Et pour cause ? L’environnement professionnel dans lequel elle a évolué lui a permis d’apprivoiser les routes. Conductrice de bus, chauffeur-livreur ou monitrice de conduite …autant d’expériences qui ont instillé en elle cette vocation.

Mais embrasser sa vocation c’est aussi accepter de s’aventurer en terre inconnue. La langue des signes, vaste territoire jusqu’alors inexploré, a incarné « SA » mission à forte teneur en challenge. Envisagé comme un stimulant plutôt qu’un frein, le long processus d’apprentissage n’a pas eu raison d’elle. Et si l’arrivée trônait loin devant, la case départ, elle, se floutait de jour en jour. Quatre mois de cours intensifs ont passé, quatre mois qui l’ont hissée à un niveau qui force l’admiration.

Equipée de son micro, ses mains sont ses meilleurs outils de travail à l'auto école !

Equipée de son micro, ses mains sont ses meilleurs outils de travail à l’auto-école !

Tout projet prend ses racines quelque part. Et comprendre l’élément déclencheur d’une si belle initiative alimente d’autant plus la dimension humaine du projet. Pour Dolorès, un échange avec un élève sourd, survenu quelques années auparavant et désormais indélébile, l’a définitivement convaincue de mobiliser 100% de son énergie à la création de son auto-école spécialisée. Animée par une réelle envie d’offrir aux sourds et malentendants ce passeport pour la liberté à quatre roues, elle place au premier rang sa volonté de faire barrage aux expériences de conduite très (trop ?) lacrymales. Elle refuse d’ailleurs la triste association « cours de conduite et Kleenex ». Sous son aile, on retrouve également les stressés du volant, les traumatisés du marquage au sol, les angoissés du panneau… et autres espèces en quête d’un meilleur traitement ! Son entreprise, elle la conçoit comme une extension de sa personne : mieux vaut ne pas être allergique aux interactions avec les autres et s’habituer à y inspirer un air teinté de second degré. Pas de pleurs, donc, si ce n’est de rires.

Là, tout de suite, on aurait juste envie de gratifier Dolorès d’un puissant BRAVO, non ?

PEACE AND ROCK’N LO(U)VE,

Cécile

Apéro, foie gras et autres spécialités françaises

10 Juil

Fraîchement de retour des Zeuropes, j’ai envie de vous partager les endroits/activités/moments qui m’ont fait tripper et qui vous donneront peut-être des idées pour vos futurs périples, qui sait!

Le temps de l’Apéro

Je ne sais pas pour vous, mais quand je suis en France, c’est comme toujours le temps de l’Apéro. Le midi, l’après-midi, le soir…Je veux dire, il faut bien profiter de ce vin de qualité et de son prix, ma foi plus qu’abordable!

J’ai eu la chance d’aller faire un tour dans la région du Beaujolais, chez un producteur de Villié-Morgon, Dupré Roger (Domaine les Marcellins), où j’ai dégusté vins, fromages et saucissons dans une cave vieille de plusieurs années. Si vous avez la chance de passer dans le coin, arrêtez-vous pour déguster un bon Morgon et rencontrer ces producteurs inspirants. Je suis même repartie avec quelques bouteilles de la cuvée réservée à l’Assemblée Nationale, rien de moins. 😉

Lyon et ses bouchons

J’ai aussi visité la ville de Lyon, Capitale de la gastronomie française dit-on. Je n’ai donc pas eu le choix (difficile je sais) de vérifier si c’était effectivement le cas. Je me suis donc promenée de bouchon en bouchon (ces restaurants au décor et au menu traditionnels) et je vous jure, c’est un délice! Mention spéciale à la recette de Cervelle de canut, miam!

Photo du restaurant Le Comptoir des Marronniers

Bouchon lyonnais – Le Comptoir des marronniers

Le Périgord et ses campagnes pittoresques

Spécialité de la région : foie gras, canard, truffe! Situé dans la région de l’Aquitaine (département de la Dordogne), j’ai visité le Périgord noir (parce qu’il y en a aussi un blanc, un vert et un pourpre, mais je m’égare). Le Périgord, c’est la campagne française, de très charmants villages (j’ai un faible pour Collonges la Rouge), des châteaux majestueux, une belle rivière (la Dordogne) qui sillonne les villages, des gouffres impressionnants, de bons restaurants etc. Bref, pas de quoi s’ennuyer!

Photo de la région du Périgord

Périgord noir

Pour les amateurs de plein air, vous ne serez pas déçus avec une randonnée de canot sur la Dordogne, un saut en parapente au-dessus des montagnes et même la marche tout simplement car croyez-moi ça grimpe dans le Périgord! Ce qui n’est pas une mauvaise chose avec la quantité de foie gras ingurgitée… D’ailleurs, notre devise au courant du voyage était Dur du mollet, mais gras du bid. 🙂

Finalement, si vous êtes à la recherche d’hébergement dans la région, je vous recommande un charmant gîte du nom de l’Artésienne où vous serez reçus par une famille chaleureuse et une table d’hôte qui vous fera prendre quelques livres mais qui comblera vos papilles! Décor typique, tranquillité, bonne bouffe et agréables rencontres à prix très abordables et concurrentiels.

Photo du gîte l'Artésienne

Gîte l’Artésienne

Sur ce, bon voyage!

Mitchi xxx

Bravo Betty Janis

9 Fév

Tout juste revenue de Lyon, je brûle d’impatience de vous partager mes découvertes. En fait, j’ai visitée beaucoup d’ateliers de créateurs de textile durant mon voyage mais je dois vous avouer que j’ai eu un TÉTRA crush pour l’une des artistes que j’y ai rencontré. Il s’agit de Betty Itier.

Betty Janis - Collection Simultané - Modèle #8

Betty Janis – Collection Simultané – Modèle #8

Suite à ses études en Art Plastique et en Design de Mode Textile et Environnement, l’artiste lyonnaise lance la marque Betty Janis. Betty car c’est son prénom mais aussi Janis, en l’honneur d’une certaine chanteuse des années 1960. Ce que j’aime de ses créations ? TOUT ! Mais la première chose qui a retenu mon attention dans les designs de Betty est la force qui s’en dégage. Les coupes sont simples et structurées: le rectangle étant sa forme de prédilection. Ses imprimés, à la fois contemporains et romantiques, sont pensés comme des tableaux au sein desquels la photographie côtoie le dessin et la peinture.

Betty Janis, Collection Summertime, Modèle 001

Betty Janis – Collection Summertime – Modèle 001

Betty Janis - Collection Summertime - Modèle 003

Betty Janis – Collection Summertime – Modèle 003

En discutant avec Betty, j’ai aussi découvert que ses créations étaient fabriquées en tout respect de l’environnement ainsi que de l’humain. Tout est fait de façon à minimiser les chutes. L’une de ses matière de prédilection, écologique, est un polyester fait à base de maïs. De plus, la créatrice minimise l’utilisation d’eau dans son processus d’ennoblissement et la confection de ses articles est entièrement faite en France.

Enfin, en plus de parler d’elles-même en étant incroyablement sublimes, ces photos me donnent une incontrôlable envie d’écouter Summertime par Ella Fitzgerald en boucle. Tout simplement GÉNIAL !

Vous pouvez découvrir ses créations ici.

Betty Janis - Collection Simultané - Modèle #10

Betty Janis – Collection Simultané – Modèle #10

N’est-ce pas  magnifique ?!

Mucho love,

-V

%d blogueurs aiment cette page :