Tag Archives: Limoilou

Au revoir Limoilou

15 Juin

Ma première rencontre avec le quartier remonte au mois de février. C’était il  y a 6 ans. Je n’avais jamais entendu parler de la 3e avenue, des ruelles, des boulangeries, de l’exaltation de ce quartier en ébullition. Nous avions eu un coup de foudre pour l’appartement. Il était presque donné et tout le cachet recherché y était. C’est à ce moment que je signais mon premier bail à Limoilou. Je n’ai jamais regretté.

soleil

Ciel de Limoilou. Il y a quelques années… Crédit : Sarah Moore

Le premier été, la 3e avenue avait des allures de Beyrouth. Malgré tout, le sentiment d’appartenance était déjà présent. Il y avait ce petit quelque chose d’inexplicable qui fait que nous sommes bien. Trois baux plus tard, j’y suis encore, mais pour moins d’un mois. Je change non seulement de quartier, mais aussi de ville. Avant de te quitter #monlimoilou, j’ai envie de te dire que je ne t’oublierai jamais et que j’espère déjà qu’un jour, on se retrouvera.

Limoilou, je te dis Bye et Merci pour La Merveille du Vietnam. L’un de mes premiers coups de coeur dans le coin. Mon amie Sarah nous avait vendu la combinaison DD, la soupe asperge et crabe et les rouleaux de printemps comme une vraie porte-parole. J’y suis allée avec les copains, la famille, des dates. Là-bas c’est bon pis pas cher. Le service est amical. J’y retournerai.

printemps2

Printemps sur le balcon

Limoilou, je te dis Bye et Merci pour ton grand parc. J’ai passé plusieurs soirées d’été, des samedis et des dimanches à courir dans tes sentiers. La fille d’habitudes que je suis a si souvent fait le même trajet de 10 km. Il était parfait au gros soleil comme sous la pluie.  De la nature si près de la ville ça vaut de l’or. De l’or gratis en plus. Parc linéaire de la Rivière Saint-Charles, je vais m’ennuyer.

run

Souvenir de début de saison. Parcours parfait

Limoilou, je te dis Bye et Merci pour ta créativité. Je ne participe pas à tout, mais il se passe toujours quelque chose. Vente de garage, marché public, festival, course. Limoilou, tu bouges jour et nuit pis tu es belle à voir. De ta façon de te démarquer, je vais m’en rappeler.

Limoilou, je te dis Bye et Merci pour ton épicerie. Je devais y aller 4 à 5 fois semaines.  Rien de trop gros qui ressemble à toutes les autres. Juste assez de choix avec des gens bien sympathiques. C’est con, mais quand je pense à ces habitudes qui vont me manquer, je pense à toi le IGA Jobidon. En 6 ans, tu as souvent fait mon bonheur de 7 h le matin à 11h le soir.

Rue de Limoilou

Au petit matin

5h 55.JPG

Encore plus au petit matin…

hiver

Quand tout le monde dort sauf eux!

Limoilou, je te dis Bye et Merci pour toutes ces soirées sur le balcon à jaser, les soupers avec les amis, les grandes marches jusqu’aux plaines les soirs de festivités, les vieux appartements à décorer, les cafés chauds pis les cafés glacés, les nouveaux restaurants à essayer.

DSC_6646 S. Allard

Bye mon appartement ❤

Mon appartement est maintenant loué.  J’y habitais seule et heureuse  depuis 3 ans. La fille de la Beauce qui travaille dans la Chaudière-Appalaches a toujours été fière de dire qu’elle habitait Limoilou, même si rien ne l’attachait vraiment. Ce rien c’était le quartier, pis pour moi c’était tout.

Limoilou, je te dis Bye et à la prochaine

Sarah xx

Publicités

Safia Nolin: diamant brut, émotion pure

3 Mar

J’aimerais faire une introduction stylée. J’aimerais présenter Safia Nolin aussi bien qu’elle le mérite, mais les mots me manquent. Je me contenterai de dire que j’ai assisté au spectacle de l’artiste originaire de Limoilou, samedi dernier, au Bistro Café Summum de La Baie, et que c’était merveilleux. Envoûtant. Et surtout, authentique.

Authentique, c’est ce qui me reste en tête après cette soirée magnifique. Ça n’a duré qu’une heure, et j’en aurais pris plus. J’aurais voulu rester là, à écouter la voix claire et puissante de Safia, jusqu’à ce qu’elle se lasse et me jette dehors.

Limoilou

Le premier album de Safia Nolin, Limoilou. Source: bonsound.com

Un talent brut

Safia Nolin a du talent. Un talent brut, immense, éblouissant. Tout chez elle semble instinctif, de la manière dont elle joue de la guitare à la façon simple et efficace qu’elle a d’interpréter ses chansons. C’est instinctif, c’est vrai, et c’est pour ça que c’est si bon. Les chansons sont tristes, déchirantes, transpirant un mal-être profond qui nous donne la chair de poule. Les interprétations sont candides, authentiques, viscérales, et touchent droit au cœur.

L’honnêteté de Safia Nolin bouscule, ébranle, déstabilise, lorsqu’elle chante et lorsqu’elle se risque à quelques mots entre deux pièces. Avec son rire clair, contagieux, et sa franchise inimitable, Safia inspire une sympathie instantanée, en même temps qu’elle étonne. Le contraste est frappant : lorsqu’elle parle, elle semble timide, mal assurée, se tournant vers son inséparable acolyte Joseph Marchand pour l’aider; lorsqu’elle chante, elle est confiante, la voix solide, la main sûre sur sa guitare. Tellement confiante, qu’elle ose même s’attaquer à un classique de Céline Dion, My Heart Will Go On, dans la seule reprise de la soirée. Je n’ai jamais été une fan finie de cette chanson, mais l’interprétation de Safia, sans artifices, simple, honnête, avait de quoi me donner des frissons.

Une artiste à voir absolument

J’avais entendu de nombreuses critiques extrêmement positives de Safia Nolin, et j’étais déjà conquise par ses mélodies aux accents mélancoliques. Mais rien ne peut se comparer à l’expérience live. Si vous n’êtes pas convaincus, si vous croyez qu’il y a là un buzz inutile, prenez la peine de sortir, et allez la voir en show. Vous ne serez pas déçus. Safia Nolin, c’est un diamant brut dont le talent aux mille facettes n’a pas fini d’éblouir.

Pour la voir

4 mars, L’Anglicane (Lévis)

5 mars, Vieux-Clocher (Magog)

11 mars, Théâtre Desjardins (Montréal)

12 mars, Centre des Arts Shenkman (Ottawa)

Et d’autres dates sur sa page Facebook. 🙂

Anne-Sophie

La To-do List automnale

30 Sep

J’aime l’automne. Pendant l’été,  j’ai hâte à l’automne. Jugez-moi, mais une journée de grand vent et de pluie, ça m’inspire, ça me fait du bien…

Maintenant que j’ai fait ce coming out et que vous êtes toujours là, devant votre écran, à vous demander je m’en vais où avec ça… Eh bien, voici ma To-do pour un automne loin d’être morne 😉

autumn

Source: skitterphoto.com

Petite To-do List automnale, pour toi, hater des journées qui raccourcissent

  • Découvre une nouvelle série télé et habite ton divan sans remord.

Ma suggestion : The Mind of a Chef (dispo sur Netflix). Je sais, je ne suis pas au goût du jour, mais je me suis laissée tenter par cette série qui a débuté en 2012 produite et narrée par Anthony Bourdain. Psst! Des épisodes de 20 minutes, ça s’écoute très bien! 😉 Chaque saison suit un chef en particulier et on en apprend plus sur différents types de cuisine : c’est très bien fait!

  • Découvre ton quartier avec toi-même.

Vous sentez-vous submergés par les photos de vos amis en train de cueillir des pommes sur les réseaux sociaux? J’ai envie qu’on brise cette habitude de tout montrer ce que l’on fait. Encore une fois, je ne réinvente pas la roue, mais voici ton défi : Étape 1 – Cible un petit café, une boutique ou autre dans ton quartier… un endroit qui t’a toujours intrigué. Étape 2 – Vas-y… Seul. Entre, découvre, assis-toi avec un bon livre, prend le temps et enjoy. Étape 3 – Ne laisse aucune trace 2.0 de ton passage. Ma suggestion : Le lièvre & la tortue, 3e avenue, Limoilou (Québec). Ce sera ma prochaine destination avec moi-même : un salon de thé tout neuf qui semble très charmant.

  • Cuisine.

Je trouve qu’automne et cuisine, c’est un bon match. Le défi de l’automne : mettre de la courge ailleurs que dans un potage et cuisiner avec le thé. Deux aliments ultra consommés en automne qu’il faut oser apprêter de plusieurs manières.

  • Apprend.

Pour ton propre bénéfice. Je trouve ça beau les gens qui ne cessent jamais d’apprendre. Je m’explique, hors d’un contexte scolaire, apprendre c’est important et beau. Je trouve que l’automne est propice à ça. Ma suggestion : il y a une tendance culinaire qui prend de plus en plus de place et c’est la cuisine sans gaspillage, la cuisine plus « écologique ». Dans cet angle, j’aimerais lire le livre du nutritionniste Bernard Lavallée : Sauver la planète une bouchée à la fois.

  • Change d’air.

3 des 4 premiers points sur la To-do sont assez casaniers. Dernière suggestion, sort. Oui, il vente, il fait plus froid, mais les randonnées en nature sont encore plus belles. N’oublie pas : les belles feuilles d’automne colorées sont dans les arbres 5 minutes : la vie te crie d’en profiter. Alors que l’été on a des plans de grandeur, on veut tout voir, visiter tous les festivals et le Québec est « noir » de monde, l’automne, lui, rend le Québec plus calme en général et c’est un beau moment pour le découvrir!

T’as envie d’essayer quoi? D’ajouter quoi à cette liste?

Partage ton amour de l’automne, je me sentirai moins seule. 🙂

Karyan

Article 721 me fait hurler à la lune!

5 Avr

logo

Cette semaine, j’ai mis au placard mon petit côté «maman» pour vous parler d’une nouvelle boutique, Article 721.  J’ai eu la chance d’être invitée à leur très agréable 5 @ 7 visant à présenter la collection printanière de ce nouveau bijou limoilouien (provenant de Limoilou).

IMG_2764Situé au 721, 3e avenue à Limoilou, «Article 721» entre parfaitement dans le cadre visant à revitaliser ce quartier de la ville de Québec. Branchée, actuelle, originale, diversifiée, je suis tombée sous le charme de cette boutique dont j’ignorais l’existence jusqu’à ce jour!!

Lors de l’événement, j’ai eu la chance de rencontrer les trois associés d’Article 721 (Marc-André, Émilie et Simon). Marc-André, créateur des t-shirts Baltrakon, m’a fait l’honneur de me faire faire le tour du proprio. J’ai ainsi pu découvrir la grande quantité de produits provenant de créateurs québécois disponibles chez Article 721. Rose Bouton, Electrick kidz (si ma filleule n’était pas rendue si grande, croyez-moi je l’aurais gâtée!!), ChiKiboOm et j’en passe!! Pas besoin de vous dire que mon budget «gâterie» de cette semaine y est passé… J’ai aussi eu un crush pour une entreprise dont je vous parlerai prochainement: Si les objets pouvaient parler. On retrouve à la boutique plusieurs trouvailles vintages de «SLOPP» (ils méritent un billet complet de présentation!!).

Les associés se décrivent eux-mêmes comme des «patenteux actuels» ou des adeptes du DIY et que dire des merveilles qu’ils créent! Ils passent des jolis coussins aux caisses de son faites à partir de valises rétro et ce, en passant par les lampes les plus cool que j’ai vues, faites à partir de vieux bidons de gazoline. J’ai aussi bien aimé les fanions de La-fabrique-à-bricole, création d’Émilie (la touche féminine du trio).logo

Bref, qu’attendez-vous pour aller y faire un tour?! Le printemps est lancé, c’est le temps d’y aller!!

Article 721 sur Facebook

Peace, bon magasinage et plein de soleil!

Polik

Une duchesse, une vraie.

13 Fév

LA REVENGEANCE DES DUCHESSES

Capture d’écran 2013-02-12 à 13.15.35

Le Carnaval de Québec n’a plus ses duchesses depuis déjà belle lurette… Mais des jeunes femmes de la capitale ont pris de grippe ce titre et défendent leur duché via un blogue: revengeanceduchesses.com. À l’époque, la duchesse dont le duché avait vendu le plus de bougies avait le plus de chances de devenir reine. Fini cette formule, la revengeance des duchesses met plutôt l’accent sur la personnalité et la créativités des filles. La compétition est féroce!

Catherine

CATHERINE DESROCHES-LAPOINTE-POUPOU  LIMOILOU

J’ai rencontré la duchesse de Limoilou, qui, à l’image de son duché, est trash, mais à la fois tellement féminine.

Vidéo de présentation de Catherine: Revengeance des duchesses 2013 – Limoilou

Qu’est-ce qui t’a attiré dans cette aventure?

L’aspect créatif que permet le blogue et l’énergie « fofolle » des filles qui animent cette aventure. C’est vraiment un medium d’expression génial les duchesses. Et comme je suis littéralement tombée en amour avec mon quartier, le sujet vient encore plus facilement m’inspirer. Je suis tombée sur le formulaire à l’aube de mon retour d’Australie en novembre. En lisant les questions comme « Tes amis te disent-ils souvent que tu devrais prendre du ritalin? » « As-tu une facilité à travailler avec une gang de folles? » je suis un peu, pas mal tombée sous le charme.

Comment te décris-tu comme duchesse?

J’aime utiliser l’expression « de rock et de velours ». De un, c’est un petit clin d’oeil à la feu très bonne émission de Sonia Benezra intitulée Rock de velours, mais je suis surtout une duchesse bien dans les extrêmes. J’ai un côté trash assez bien assumé. J’oserais même utiliser le terme « bum » pour me décrire. Mais je suis une voyou bien smath. Je contourne les règles sans méchanceté. Je suis cuirée dans mon âme et ça se dégage dans mon attitude. J’ai pas la langue dans ma poche quand on s’approche trop près de ma bulle. Puis mon côté velours, c’est mon côté cozy/féminin. Celui qui prend plaisir à se gosser des bannières en cuir, à me fabriquer des robes de soirées mondaines. C’est mon côté qui je trip sur l’art. Mon côté je tombe en amour avec tout. Je m’émerveille devant un rien!

Quels sont les tâches reliées à ton titre?

En tant que duchesse de Limoilou, je suis avant tout une porte-parole qui place le contenu avant le contenant. Je serais bien capable de vivre trois dans un palais de glace en apprenant à faire des beaux tatas dans le but de devenir la petite blonde de Bonhomme… Mais mon titre, je le porte parce que je mets mon quartier en avant-plan. J’essaye d’être à l’avant-garde de ce qui se fait dans mon duché, d’y découvrir les petits bijoux cachés. J’approche des gens qui en sont tout aussi fier. Ensemble on crée un produit qui met en valeur le grand quadrilatère dans lequel on vit notre quotidien. Je pense à Bengee Gangsta chien!

Décris-moi les autres candidates:

Les duchesses, c’est un compétition, mais pas vraiment. Les couteaux volent mais jamais bien bas. On est avant-tout une gang de filles et d’un gars, mais c’est une drague, donc… on est une gang de filles qui font ça pour s’amuser. On ne connaissait pratiquement pas au début de l’aventure mais à l’aube du couronnement, je peux affirmer qu’on se trip toutes pas mal dessus. Ce qui fait la beauté des duchesses de la Revengeance, c’est la différence de caractères des 9 duchesses. Il y en a beaucoup qui sont mamans, des plus softs, des plus rocks, des cérébrales, des artistes, des petites comiques.

Explique-moi ta collaboration avec BENJEE?

La collaboration avec Bengee c’est un timing vraiment parfait. En fait, je lui ai présenté sa blonde il y a une couple d’années, il m’en devait une! C’est un ami de longue date et je savais qu’il commençait à travailler sur son prochain album. En plus d’être une création qui nous a fait tripper, pour nos projets respectifs c’était vraiment une belle opportunité de faire ça. Ben il es né ici. Limoilou c’est ses racines, il a ça dans la sang! En plus avec Webstar qui est venu mettre son tampon d’approbation, on a pu rapper encore plus avec fierté notre « Limoilou libre bébé! » Puis tu sais, on se le cachera, ça fait toujours un petit velours de se faire écrire une toune par un gars!

Pourquoi on vote pour toi?

C’est bien simple, parce que Limoilou c’est le plus beau des duchés! Le monde est simple, accueillant, y’a pas de jugement. Parce qu’à Limoilou, tu peux aller faire ton épicerie en jogging sans te faire dévisager. On est bien à Limoilou, c’est petit mais on a tout pour nous. Tout est local, des designers au boucher et du fromager au petit pub de quartier. Je suis fière d’être à Limoilou. C’est mon petit Manhattan de Québec.

Votez pour Catherine ici !

SOUZIE  xx

%d blogueurs aiment cette page :