Tag Archives: Kamouraska

Mini-maison – Ma Maison logique

28 Août

Mon été ne s’est pas déroulé exactement comme je l’avais espéré. Mon papa nous a quittés. Difficile de penser à autre chose quand un drame aussi grand et inattendu se produit. Quand ma belle Andrée-Anne m’a proposé un roadtrip improvisé dans l’est du Québec, question de recharger mes batteries et de me changer les idées, je ne pouvais qu’accepter. Au menu : exploration de la région, visite des amis établis dans le coin, vélo et plein air. La température n’était malheureusement pas au rendez-vous… C’est à la microbrasserie Tête D’Allumette qu’on a fait la rencontre de Pascal Dubé et Catherine Duval de Ma maison logique. Gros plan sur le charmant projet de Tiny house de ce couple inspirant!

Photo : Catherine Duval

Photo : Catherine Duval

Retour aux sources :

Deux amoureux qui ont à cœur de laisser leurs rêves et leurs passions guider leur vie. Lui, propriétaire d’une entreprise de construction écoresponsable et elle, décoratrice de formation, conceptrice et designer. Après 11 années vécues à Québec, ils ont fait le grand saut vers la campagne, pour s’établir à Kamouraska. « Ce fut un des plus beaux hivers de ma vie. Je reconnectais avec le vrai, la nature, j’étais entourée de gens sympathiques et authentiques, je me rapprochais de mes valeurs, le temps laissait place à un tempo que je ne connaissais plus, celui de la campagne, celui où on prend le temps de vivre et d’apprécier chaque moment », raconte Catherine. De là est né leur premier projet commun : une résidence de tourisme.

Photo : Catherine Duval

Ma Maison logique :

L’hiver 2015 leur a permis de mettre à jour un projet de plus grande envergure, qui allie chacune de leurs passions respectives, ainsi que leurs talents et leurs valeurs. Est donc née Ma Maison logique. Fondée dans l’esprit d’offrir des résidences saines, durables et efficaces, l’entreprise cherche à se démarquer et à se faire connaître avec ses mini-maisons. Le but? Offrir des maisons efficaces et écoénergétiques dans cinq déclinaisons différentes : la maison logique de 1 300 p.c. et plus, la mini-maison logique de 600 p.c. à 1 300 pi2, les boîtes à dodo ou cabines d’hébergement déplaçables et leurs boîtes à caresses, une micro-maison sur roues ou sans roue. « Il faut s’entendre qu’à la base, nous sommes une entreprise de construction saine, durable et efficace, alors de se lancer dans la construction de petites maisons sur roues est complètement du bonbon pour nous ! »

Photo : Catherine Duval

Photo : Catherine Duval

Pourquoi Ma Maison logique?

« Parce que nos bâtiments sont conçus simplement et efficacement, avec des techniques qui nous apparaissent être que de la logique et du gros bon sens. Parce que c’est logique d’exploiter l’orientation du soleil à son maximum sur une construction neuve. Parce que c’est logique d’éliminer les ponts thermiques le plus possible. Parce que c’est logique de miser sur une bonne enveloppe du bâtiment (isolation supérieure, étanchéité à l’air, fenêtres performantes), plutôt que d’investir sur un système de chauffage qui vaut les yeux de la tête. Parce que c’est logique d’intégrer de la masse thermique à notre design intérieur. Parce que c’est logique d’utiliser des matériaux durables que vous n’aurez pas à changer avant la fin de votre hypothèque. Parce que c’est logique d’utiliser un bon échangeur d’air qui vous permettra d’économiser sur votre facture de chauffage. Parce que c’est logique de ne pas considérer les surcoûts à l’achat, mais bien le coût effectif à long terme généré par les économies diverses. Parce que c’est logique de penser à diminuer les pieds carrés superflus de votre prochaine maison, afin de pouvoir redistribuer le budget de ceux-ci sur l’efficacité. Parce que c’est logique d’opter pour plus petit afin de limiter son endettement et de pouvoir s’offrir autre chose qui augmente sa qualité de vie. Parce que c’est logique d’opter pour des décors neutres et intemporels plutôt que de miser sur un dosseret turquoise qui deviendra votre pire cauchemard dans 5 ans. »

Photo : Catherine Duval

Photo : Catherine Duval

Boîte à caresses (micromaison sur roues)

Quand Andrée-Anne et moi avons visité la Boîte à caresses, c’était 4 jours avant leur participation au tout premier Festival des mini-maisons à Lantier, dans les Laurentides. Même si nous étions complètement charmées par leur mignonne Boîte à caresses, on ressentait un certain rush pour tout finaliser. « Nous nous étions donné le défi de la construire dans un délais d’environ 30 jours, ça en aura pris 40 ! Je peux vous garantir que les derniers jours, l’angoisse était au rendez-vous. Il aura fallu l’aide de quelques adorables volontaires pour arriver à tout finaliser parce qu’à 2, la liste de choses à faire était encore longue ! »

Le mouvement Tiny Houses

« Le mouvement des mini-maisons en est un de valeurs communes véhiculées. Des gens qui ont envie de faire une différence et qui se tournent vers la simplicité plutôt que la consommation à l’infini. Il s’agit d’un choix de vie, d’un refus de continuer à faire semblant que tout va bien et que tout est encore possible pour encore longtemps. Une vision à long terme qui nous sonne une cloche et nous indique qu’il serait préférable d’abaisser notre rythme de vie maintenant. C’est le choix de vivre simplement, en harmonie avec la vie qui nous entoure et pas seulement avec les objets acquis avec le temps…Voici donc les différences qui font en sorte que les Tiny houses répondent à cette philosophie et les mentalités qui s’en dégagent versus les roulottes. Comme il s’agit d’un produit sur mesure, il est possible de l’adapter au climat québécois et de faire en sorte que l’isolation choisie saura répondre aux écarts de température que nous connaissons entre l’été et l’hiver. Si elle est bien conçue, la Tiny house demeurera fraîche en été et conservera sa chaleur accumulée en hiver. Il est également possible d’opter pour des fenêtres plus performantes et de choisir leurs dimensions selon leur emplacement. Sur notre modèle, on retrouve des fenêtres triple verre trempé pour l’efficacité et la perfomance du triple verre et la résistance aux chocs thermiques et mécaniques du verre trempé. »

Pour en voir plus, visionnez le reportage de Radio-Canada! Pour suivre leurs aventures, lisez leur blogue! Longue vie au projet, au couple et aux habitations logiques 🙂

Souzie xox

Publicités

Les louves partent en weekend

1 Mai

Aaaaaah, le 1er mai! Là, c’est vrai. Il fait beau, les oiseaux chantent et la possibilité d’un été, d’un toit ouvrant et de sandales devient de plus en plus réaliste. Comme vous savez, les Rockalouves c’est d’abord des filles hop-la-vie, vivantes et qui ont la bougeotte! On vous présente une liste d’idées pour partir à l’aventure le temps d’un weekend. Lunettes soleil et musique à fond, let’s go!

Crédit : Laurie Couture

Crédit photo : Laurie Couture et le lovely Cap-Rouge

 

NADIA

Direction Kamouraska! Question de monter le volume, prendre la route et profiter du grand air. Une marche à SEBKA s’impose, camping près du fleuve, ne serait-ce que pour profiter du coucher de soleil à couper le souffle après un petit arrêt à la microbrasserie Tête d’allumette. En journée : promenade près des quais, relaxer dans un petit café et visiter le centre d’art de Kamouraska.

Crédit photo : evenements.mec.com

Crédit photo : evenements.mec.com

STÉPHANIE

Situé entre Québec et Montréal, l’Hôtel Sacacomie est un véritable paradis situé au coeur de la nature. Si vous voulez vous découvrir des nouvelles passions l’endroit est tout indiqué. Que ce soit, la randonnée pédestre, l’observation de castors et d’ours noirs, de l’hydravion, du VTT, de la pêche ou de la baignade, les activités sont nombreuses et plus amusantes les unes que les autres.

Crédit photo : http://www.travelhouse.ch/CMS/18/1092997/2/hotel-sacacomie.jpg

Crédit photo : travelhouse.ch

KARYAN

Sortez des sentiers battus, dans tous les sens du terme, et rendez-vous dans la Vallée du Bras-du-Nord (Portneuf) pour un weekend de vélo de montagne! Débutants ou experts, quoi de mieux que de pratiquer ce sport dans l’un des meilleurs endroits pour faire du vélo de montagne au Canada selon le Globe and Mail? Il y en a pour tous les goûts (parole de débutante!) 😉 Louez une yourte, profitez-en pour faire du canot et pour explorer les sentiers. Le plein air près de la ville, je vous le recommande!

LISA MARIE

Ce qui est génial en vivant à Paris, c’est qu’à peu près toutes les capitales ou grandes villes européennes  sont accessibles pour un long week-end, et à des prix tout à fait sympathiques en s’y prenant à l’avance… En plus, cette année en mai, nous avons 4 longs week-end en France! Comme j’ai épuisé les destinations plus classiques, ce sera Ljubljana, Stockholm, Bucarest et Bologna! Merci aux compagnies aériennes low cost!

MICHÈLE

Parce que long week-end et vino ça sonne bien, la Route des vins des Cantons de l’Est peut être un excellent choix de destination. Imaginez, découvrir vignobles et vins québécois, et ce dans un charmant décor. ll existe même un circuit à vélo.

Crédit : Bonjour Québec

Crédit photo : Bonjour Québec

ANNE-SOPHIE

Si vous voulez traverser la frontière, je suggère Washington (D.C.). La capitale fédérale des États-Unis est l’une des plus belles villes que j’ai visitées. Bonne bouffe à prix abordables, musées à profusion (dont plusieurs gratuits, comme l’incontournable National Air and Space Museum), sites historiques, espaces verts, les raisons d’y aller ne manquent pas!

LAURIE

Hampton Beach n’est vraiment pas si loin de Montréal (juste 5h!) quand on y pense et qui permet de surfer presqu’à l’année. On peut camper pas loin de la plage et si on s’amène quelques sandwichs, un sleeping bag et une caisse de bières, ça ne coûte vraiment pas cher! C’est LE spot des québécois qui vont profiter de l’océan quand les vagues le permettent. Keep calm and surf on!

Crédit photo : http://im-3.msw.ms/photoLab/fullWidth/214216.jpg

Crédit photo : im-3.msw.ms

SOUZIE

Je ne veux pas rendre personne jaloux, mais je pense que la tour du CN et moi … ça clique en titi! J’adore Toronto. Comme Véro et moi vous l’avons déjà suggéré, c’est la destination parfaite pour un rapide road trip de trois jours.

Crédit photo : cresa.com

Crédit photo : cresa.com

SARAH

La 132 en Chaudière-Appalaches. Tu prends ta voiture pis tu roules sur le bord du fleuve. Tu arrêtes à la boulangerie, à la fromagerie. Tu dînes sur une charmante terrasse. Tu prends des photos à toutes les marinas. Tu te gâtes avec une crème glacée. Tu peux même te rendre sur une île et faire un pique-nique. Tu oses vivre tout ça à vélo ? C’est possible. Et si tu cherches un nid pour la nuit , tu risques d’aimer ceci. J’oubliais, on l’appelle affectueusement la Route des Navigateurs.

Crédit Photo : Sarah Moore

Crédit Photo : Sarah Moore

Nous espérons qu’une de ses destinations vous changeront du classique 3-jours-à-New-York. N’hésitez pas à nous suggérer vos destinations de choix pour l’été, on veut créer une méga liste!

Bons weekends de trois jours 😉

Rockalouvement vôtre

%d blogueurs aiment cette page :