Tag Archives: G-Easy

SÉRIE OSHEAGA – Milk & Bone, X Ambassadors et G-Eazy

8 Juin

Vous cherchez une occasion d’entendre des artistes aux styles diversifiés connus ou moins connus, et ce, au même endroit? En bien, c’est possible. Il suffit de participer au festival Osheaga!

Je vous invite dans ce troisième article de la série Osheaga (3 de 4) à découvrir Milk & Bone, X Ambassadors et G-Eazy qui figure au programme de ce festival « Coachella » montréalais !

Milk and bone

Image : bonsound.com

Milk & Bone : made in Montréal !

Nous avons vraiment de quoi être fiers des artistes de chez nous ! Milk & Bone est un exemple qui s’ajoute à la liste de nos talentueux artistes québécois. Formé de Laurence Lafond-Beaulne et Camille Poliquin, le duo montréalais a lancé en mars dernier « Little mourning » sous l’étiquette Bonsound qui regroupe des artistes comme Lisa Leblanc, DJ Champion, Yann Perreau et Coral Egan. Les deux chanteuses et claviéristes ne sont pas étrangères au monde musical québécois puisqu’elles ont toutes deux été musiciennes de studio et de tournée notamment au côté de Alex Nevsky, Karim Ouellet, Les soeurs Boulay et Misteur Valaire. Unissant leurs talents, elles nous proposent une pop électro parfois sensuelle parfois mélancolique avec des textes poignants et des harmonies vocales envoûtantes bien mise de l’avant. Celles qui ont fait connaissance dans un programme de musique au cégep sont engagées dans toutes les étapes de production et de marketing. En 2014, Milk & Bone a lancé leurs premiers extraits, « New York » et « Coconut Water», qui ont rapidement connu du succès au Québec comme à l’international. Plus récemment, le duo nous a offert « Pressure » qui a joué plus de 1 million de fois sur Soundcloud. Au cours des prochaines semaines, les deux amies assureront la première partie de certains spectacles d’Ariane Moffat. Comme Laurence de Milk & Bone le mentionne : «Depuis cinq ans, il y a plus de place pour des artistes féminines qui font de la pop de qualité avec des textes plus poignants et audacieux» (source en hyperlien), et ce, pour notre plus grand plaisir !

X Ambassadors : le coup de cœur d’Imagine Dragons

X ambassador

Image : xambassadors.com

X Ambassadors est un groupe de rock alternatif américain qui a fait ses débuts avec le single «Tropisms » suivi de «Unconsolable » en 2012. Fait cocasse : Après avoir entendu une version acoustique de «Unconsolable » lors d’une performance de X Ambassadors dans une radio locale, le groupe bien connu Imagine Dragons a demandé à la populaire maison de disque Interscope Records de signer rapidement le groupe. Interscope Records a bien fait de répondre à cette demande, car la popularité d’X Ambassadors est grandissante depuis! En 2013, le groupe figure sur l’album «The Marshall Mathers LP 2» de Eminem avec une collaboration pour la chanson « Wicked Way ». Cette même année, le groupe offre leur deuxième album «Love Songs Drug Songs », suivi de «The Reason » l’année suivante avec le single « Jungle » en collaboration avec Jamie N Commons et Jay Z. Je suis impatiente d’écouter leur nouvel album prévu pour le 30 juin « VHS » ! Déjà nous pouvons en entendre un avant-goût avec le single « Renegades ». Pour terminer, saviez-vous que Sam Harris, membre de X Ambassadors a participer à l’écriture de la chanson « American oxygen » de Rihanna qui figure actuellement dans les palmarès? Eh oui! Le monde artistique est beaucoup plus lié qu’on le pense…

G-Eazy : rappeur d’exception

G-Eazy

Image : be-street.com

G-Eazy a retenu mon attention, car il s’éloigne des stéréotypes associés aux rappeurs. Il est diplômé de l’Université de Loyola du programme sur l’industrie de la musique, il est rappeur et producteur, en plus d’avoir un style parfois gentleman, parfois bad boy qui séduit la gente féminine. En 2011, avec un diplôme récent en poche,  il produit, écrit, enregistre et vend lui-même l’album indépendant «The Endless Summer » via son site officiel. En 2014, après avoir une tournée, G-Eazy, du vrai nom Gerald Earl Gillum lance son premier album studio « These Things Happen » qui se classe rapidement dans les palmarès. Les critiques ont apprécié le style du rappeur californien : Billboard déclare, dans un reportage, que le rappeur est le jeune Elvis et le New York Times affirme que G-Eazy est « intelligent, accessible et extrêmement lisible ». Cette année, il a collaboré avec la chanteuse australienne Grace sur une reprise de la chanson des années 60 « You Don’t Own Me » de Lesley Gore déjà certifiée disque platine avec plus de 70 000 exemplaires vendus en Australie. Envie d’en apprendre un peu plus sur sa vision des choses? Je vous laisse sur une citation tirée d’un entrevue qu’il a accordée au magazine RollingStone : « I want to be a star. I want to be a fucking DiCaprio of this shit. I don’t want to be a small time independent successful rapper. The ultimate challenge to that equation is finding a way to play the game but by my rules. To bring my music without dumbing myself down and making bubblegum pop in exchange for becoming famous. I want to bring my world to the major leagues. » (source).

Êtes-vous maintenant prêt pour Osheaga? De quoi se compose votre horaire idéal?

Bonnes découvertes,

Cath 

%d blogueurs aiment cette page :