Tag Archives: États-Unis

Comme les snowbirds

23 Mar

Tels les retraités qui fuient les temps froids, j’ai eu la chance de m’envoler vers les States pour quelques jours de vacances en février (on remercie les meilleurs parents snowbirds qui nous ont reçus), malgré le taux de change et le personnage orangé qui ne donnent pas trop envie de s’y aventurer par les temps qui courent. 😉

South Beach

South Beach

Hallandale Beach

Le condo loué par mes parents pour la saison hivernale est situé à Hallandale, pas très loin d’Hollywood Beach.

Tu sais que la moyenne d’âge des gens qui habitent le bloc est plutôt élevée quand l’un des règlements de la piscine est «No diapers in the pool» et qu’il n’y a que des têtes blanches autour. 😉

Tu sais aussi que c’est très québécois quand il y une caisse Desjardins à quelques coins de rue!

La plage d’Hollywood Beach est assez bondée (un peu trop à mon goût), mais loin de moi l’idée de me plaindre à 27 degrés au bord de la mer en plein mois de février.

C’est agréable de se promener sur le broadwalk et d’y voir les commerces typiquement américains et les façades un peu défraîchies des condos et resorts. Disons que ce qui devait valoir une petite fortune il y a quelques années n’a pas toujours bien vieilli…

Et comment mieux terminer une promenade qu’en profitant du happy hour!

17274761_10154163201595806_1310797816_n

5 o’clock Somewhere Bar and Grill, Hollywood Beach

Haulover Beach Park

Situé dans le comté de Miami-Dade, c’est mon coup de cœur du voyage côté plage! Moins achalandé, on y entend peu l’accent québécois , le paysage est plus sauvage…

Une très belle piste cyclable borde aussi la plage et le parc, ça donnait envie d’y faire un petit jogging.

Haulover Beach Park

Haulover Beach

South Beach

Welcome to Miami! (merci Will Smith pour le ver d’oreille)

À une petite heure de route de Miami Beach, nous n’avions pas le choix d’aller nous prélasser sur le sable blanc de la fameuse South Beach. Bel endroit pour prendre un petit cours de surf également!

South Beach

South Beach

Nous avons aussi fait un petit tour du côté de Fort Lauderdale, en particulier pour la guacamole et la piña colada du Rocco’s Tacos & Tequila Bar.

Finalement, il y a pas mal de mouettes voraces sur les plages de la Floride, ça en devient un peu fatigant!

Semblerait que de recevoir la décharge d’une mouette sur la tête est un signe d’argent à venir. C’est arrivé deux fois à mes parents et la chance leur a souri deux fois au casino de Dania Beach. Caca de mouette + roulette est un bonne combinaison apparemment. 😉

View this post on Instagram

L'accro de la roulette : @paulalt20 🎰

A post shared by Michèle Lemay Tardif 🍅 (@michelelemayt) on

Michèle

Découvrir Boston en quelques heures

12 Avr

The Spirit of America! [Devise de l’État du Massachusetts]

Ma famille et moi nous sommes payés une petite visite dans la charmante ville de Boston le week-end dernier. Évidemment, ce ne sont pas les activités qui manquent dans cette métropole mais voici quelques incontournables si vous avez seulement quelques heures à y passer!

IMG_0808

La raison première de notre passage à Boston était pour assister aux championnats du monde 2013 de patinage synchronisé. Patinage quoi, vous me direz ?? Le patinage synchronisé est un sport d’équipe où 16 patineurs, la plupart du temps attachés par les bras, présentent une chorégraphie comprenant des éléments techniques et artistiques sur la glace. Bref, un sport méconnu mais vraiment impressionnant! L’équipe de Saint-Léonard, Les Suprêmes, a fièrement représenté le Canada en terminant 6e au classement final (sur 20 équipes). Mentionnons aussi l’équipe ontarienne qui est montée sur le podium en récoltant une médaille d’argent. Si vous désirez en savoir plus, jetez un œil à la vidéo promotionnelle de l’évènement.

J’aime Boston pour:

Son histoire et son architecture

Étant l’une des plus vieilles villes des États-Unis, Boston a tout pour plaire aux passionnés d’histoire avec ses monuments et bâtiments datant de l’époque de la révolution américaine.

En suivant la Freedom Trail, un chemin tracé sur le sol qui passe par les principaux attraits historiques de la ville, on peut admirer l’architecture et les paysages, tout en se remémorant une partie importante de l’histoire des États-Unis.

Freedom Trail

Harvard

Première vision à mon arrivée à la Harvard University: des étudiants qui pratiquent l’aviron sur un petit cours d’eau et des joggeurs qui portent fièrement leur coton ouaté à l’effigie de l’Université. Un peu cliché, mais déjà j’étais comblée!

Le campus d’Harvard ressemble à une mini-ville dans la ville. Bâtiments majestueux, restaurants et boutiques se côtoient créant une effervescence qui, on va se le dire, donne envie de retourner aux études!

IMG_0774

Le Quincy Market et La Petite Italie

En plein cœur du centre-ville se trouve le Quincy Market : un bâtiment historique abritant une quarantaine de stands à nourriture. Toutes sortes d’odeurs émergent de ce long couloir et il est bien difficile de résister à la tentation de manger une ou deux pâtisseries (d’ailleurs nous y sommes allés plus d’une fois ;)).

IMG_0806  IMG_0777

On retrouve dans le North End, la Petite Italie où d’excellentes pizzas et pâtes sont servies! C’est l’endroit idéal pour un bon petit souper en famille ou un 5 à 7 en fin de journée.

Finalement, je vous laisse sur un super jeu à faire pour passer le temps en voiture entre Montréal et Boston (bon, c’est peu-être un peu geek mais c’est bien le fun!)

  • Étape 1 : Nommer tous les États américains (sans utiliser Internet évidemment). Je vous assure qu’il en manque toujours 2 ou 3 à la fin et ça devient assez obsédant.
  • Étape 2 : Mémoriser les devises des États apparaissant sur les plaques d’immatriculation des voitures. Mention spéciale à celle du New-Hampshire : « Live Free or Die »…

Enjoy Boston!

Mitchi xxx

J’étais à SXSW et c’était malade! – Le passage d’une louve au Texas

21 Mar

Il y a déjà quelques jours,  je débarquais à Austin, au Texas, afin de participer à SXSW (South by Southwest), un évènement d’envergure qui se divise en trois portions: cinéma, musique et nouvelles technologies, afin de nourrir mon envie de voir de nouveaux films, de nouveaux spectacles et de faire la fête à l’américaine.

Image

Pourquoi se rendre si loin?

Telle est la question, mais je vous répondrai que le festival SXSW est l’un des rendez-vous les plus importants aux États-Unis et dans toute l’Amérique du Nord. Un nombre assez faramineux de journalistes et d’influenceurs web y sont présents, afin de partager avec le monde entier ce qui construira les tendances émergentes de demain. Moi, je voulais être de ceux qui voient et expérimentent en premier.

SXSW c’est tant de choses en même temps

1 – Planet Québec

Image

Sur la rue Red River, au bar Swan Dive, était affiché une grande bannière arborant le nom de « Planet Québec », une programmation orchestrée par M pour Montréal où on y présentait nos artistes chéris tels, Lisa Leblanc, Koriass, Karim Ouellet, Peter Peter, Hôtel Morphée et bien d’autres. De plus, lors du 5 à 7 d’ouverture les gens présents avaient droit à de la bonne poutine en plus de profiter du spectacle du très coloré Mac DeMarco.  Au total, c’est 15 000 personnes qui sont passées voir nos artistes durant le festival, un record inégalé et une belle opportunité de parler avec les artistes, afin d’avoir leurs impressions. Selon Lisa Leblanc, « SXSW était crazy! »

2- Fader Fort

Image

Pour ceux et celles qui connaissent le magazine indépendant « The Fader », fondé en 1998 par John Cohen et Rob Stone et bien sachez que durant SXSW, il organise une grande fête appelée le « Fader Fort » où y sont présenté des artistes émergents qui deviennent fort souvent les grandes coqueluches de la masse populaire au fil de l’année. Parmi les artistes qui ont foulé les planches de l’édition 2013, il y a eu Schoolboy Q, Usher, Sky Ferreira, Solange et Earl Sweatshirt entre autres. Bref, du plaisir assuré avec des rafraîchissements à volonté.

3 – Cinéma

Image

(crédit: SXSW/After)

Mis à part la musique, il y a le cinéma qui m’a fortement marquée, tout particulièrement le court-métrage documentaire « After » réalisé par Lukasz Konopa du Royaume-Uni. Les images dévoilées les unes après les autres,  sans mise en contexte,  laissent germer en votre esprit, tout d’abord un doute : de quoi ce film traite-t-il ? Puis ensuite, les images en montrent un peu plus. On y voit de vieux souliers de cuir et de vieux bâtiments. On se pose alors, une question plus précise qui se répond avec la venue des images suivantes qui  présentent des touristes prenant des photos de groupes devant ces vieux camps de concentration de la ville d’Auschwitz. C’est alors qu’on sent toute l’ironie du tourisme qui suit ce drame mondial. À voir.

Voici donc un bref et minuscule aperçu de ma semaine à SXSW. Me revoici dans la neige prête à la faire fondre parce que je m’ennuie déjà du soleil!

Julie XX

Surprise!! : J’ai croisé un loup à SXSW! xoxo

Image

%d blogueurs aiment cette page :