Tag Archives: Électro

Alfa Rococo : à deux c’est mieux !

29 Nov
Alfa Rococo

Crédit photo : http://alfarococo.com/

 

Tout a commencé en 2007 en entendant à la radio « Les jours de pluie »d’un duo d’une femme et d’un homme aux voix douces et mélodiques. Leur nom? Alfa quoi déjà? Ah oui! Alfa Rococo! Je n’étais pas habituée d’entendre ce genre de nom de groupe dans le paysage musical québécois. Alfa Rococo c’est notamment 11 nominations au gala ADISQ dont 2 fois lauréats et 6 prix SOCAN. C’est aussi plus de 300 spectacles au Canada, en France, en Belgique, au Luxembourg et au Royaume-Uni incluant les Jeux Olympiques d’hiver de Vancouver.

Formé de Justine Laberge et de David Bussières, deux talentueux multi-instrumentistes, Alfa Rococo a lancé son premier album « Lever l’ancre » en 2007, suivi de « Chasser les malheurs » en 2010 et maintenant nous présente « Nos cœurs ensemble » cette année. Même si on reconnaît bien les origines électro-pop du groupe, cet album a quelque chose de différent : un son plus organique et des textes lumineux et rassembleurs. L’album aborde le positivisme et la force de l’union et de la collectivité. Ces thèmes sont inspirés des expériences que les complices ont vécues ces dernières années dont la construction d’un studio d’enregistrement et un voyage humanitaire au Guatemala avec un groupe de jeunes décrocheurs en réinsertion social. Ils sont un exemple même de la force de l’union puisqu’il sont en couple depuis plus de 15 ans et qu’ils ont réalisé leur rêve de faire de la musique ensemble il y a déjà 10 ans avec le projet musical Alfa Rococo. D’ailleurs ils ont célébré non seulement leur complicité musicale, mais également leur complicité au quotidien en se mariant en mai dernier et ils verront naître leur premier enfant au cours des prochaines semaines.

Quatre ans se sont écoulés depuis la parution de leur deuxième album puisque le duo prend le temps de créer de nouvelles chansons avec perfectionnisme et dans la volonté de se renouveler constamment. Leur créativité est aussi visible dans les 7 vidéoclips qu’ils nous ont offerts jusqu’à maintenant. On sent la touche que David Bussières amène, celui qui a d’ailleurs déjà été directeur artistique et qui a déjà travaillé comme guitariste pour la tournée européenne du spectacle Dralion du Cirque du Soleil.

Alfa Rococo entreprendra une grande tournée dès le printemps où ils pourront partager leur passion et leur énergie contagieuse avec le public. D’ailleurs le groupe préfère donner des spectacles que faire des disques, car c’est l’occasion d’avoir un partage avec le public, l’occasion de célébrer avec des gens réunis et l’occasion de faire évoluer leurs chansons. D’ici là, vous pouvez entendre le premier single « Lumière » qui se dresse déjà dans les palmarès et le tout récent deuxième single « Le Sexe des Anges ».

Un petit fait divers pour conclure? David Bussières est le frère de la comédienne bien connue Pascale Bussières qui a notamment joué dans le film Ma vie en cinémascope, les séries Le cœur a ses raisons et présentement Complexe G! Voilà, c’est dit!

Vous souhaitez en apprendre plus? Le couple est agréablement actif sur sa page Facebook : https://www.facebook.com/pages/Alfa-Rococo/8118684097.

Et vous, Alfa Rococo ça vous dit quelque chose ou c’est une découverte ?

Catherine 🙂

De midi à Midnight

5 Avr

Gang, promis, c’est bientôt le printemps! Je sais que vous ne me croyez pas en voyant la neige (de marde) tombée, à travers votre fenêtre, mais je vous le jure. En attendant qu’on sorte de notre frustration collective et qu’on aspire à de jours meilleurs, j’ai pensé vous faire découvrir des affaires. Un band de Québec et un resto. Vous capotez han? Bon samedi!

Oui oui, le printemps!

MIDNIGHT ROMEO

Mon pote Jon (allô Jon!) est talentueux et plein d’expressions faciales quand il joue du drum. C’est donc début mars qu’il m’a invité à assister au lancement de l’album Le Luxe de Mignight Romeo, band dans lequel il joue! J’étais bien énervée, premièrement de découvrir la nouvelle tonalité du groupe, mais aussi de voir ce qu’allait porté la chanteuse, Marie-Pierre Bellerose (quoi!).

Midnight Romeo est un groupe formé depuis 2008 à Québec, qui  propulse un son électro-rock bien à eux et selon moi bien différent de la masse. Après deux EP, plusieurs shows et tournées, autant au Québec qu’aux Etats-Unis, ils sont repartis en création en 2013 pour créer Le Luxe, sous l’œil avisé d’Olivier Quirion, membre de la formation, qui en assurera le mix en tant qu’ingénieur de son. Bien joué Olivier, car le résultat est ma foi plus qu’excellent!

L’énergie que dégage la chanteuse dès son arrivée sur scène est juste incroyable. On se sent rapidement envoûté et bien malgré nous, on a la patte dansante! Les tonalités parfois dance, parfois beaucoup plus rock ne vous laisserons pas indifférent. On sent aussi une vraie unité entre les membres du groupe, Marie-Pierre Bellerose, Marie-Pierre Bellefeuille, Olivier Quirion, Julien Valois Dobbie et Jonathan Girard. De vrais musiciens au talent remarquable, à qui je souhaite beaucoup d’avenir! En passant, gros coups de cœur pour les pièces Lightening hands et Guns guns guns.

Vous pouvez  acheter leur album sur iTunes et les rejoindre sur Facebook!

 

LE PAIN BÉNI

Dans un tout autre ordre d’idée, et parce que je suis rarement cohérente, ma nouveauté resto vous fera découvrir une perle du Vieux-Québec. Je travaille dans l’Édifice Price, lieu d’habitation des premiers ministres depuis le milieu des années 2000 et également bâtiment historique en plein milieu du Vieux. Ce qui me permet de gaspiller ma paye chez Simons et David’s tea le midi. Mais aussi, puisque tout près du Château Frontenac, on retrouve une tonne de restaurants auxquels nous n’avons pas l’habitude d’aller parce que trop chers. Et bien… vous avez sans doute raison! Cependant, avec des collègues, nous avons décidé d’explorer les possibilités de l’heure du lunch. C’est souvent une très bonne occasion d’essayer des restaurants justement plus dispendieux, mais avec le menu midi, fort agréables sur le portefeuille.

J’ai alors eu l’occasion de visité le Pain Béni, rue Sainte-Anne, face au Château. J’en suis sortie très heureuse de l’estomac! Un restaurant assez haute gamme, dont les plats se réinventent de belle façon.

J’ai mangé :

  • Une salade de pois vert et roquette
  • Papardelles aux escargots et fromage de chèvre
  • Verrine de mousse bananes et ganache de chocolat

Les mots étaient beaucoup plus fancy que ça, mais ça vous donne une idée! C’était vraiment succulent, et le tout, pour 17$! Des portions assez généreuses, et on en ressort avec l’impression de n’avoir pas assez payer pour la qualité de la nourriture. Mes collègues ont tout autant aimé leurs plats, mais on a tous oublié de respirer quand le dessert est arrivé, tellement c’était divin.

Ma petite note ? 9/10, pour les talents du chef cuisiner, le menu réinventé et le prix raisonnable!

(Pssstt! La plateforme Accès Resto vous permet d’économiser dans différents restaurants plus chers de Québec, lorsque ceux-ci ont des tables non-réservées. Allez y jeter un coup d’oeil, le Pain Béni y est! http://www.accesresto.com/Quebec)

 

N’abandonnez surtout pas, le soleil, les terrasses et les gougounes sont à portée de main!

BYE!

Votre louve, Laurie

%d blogueurs aiment cette page :