Tag Archives: Écologique

5 choses à savoir avant d’utiliser la Diva Cup

12 Mai

Ma planète, je l’aime. C’est l’une des principales raisons qui m’a poussé à faire le saut et d’utiliser la fameuse Diva Cup. Saviez-vous qu’une femme est en moyenne menstruée 520 fois dans sa vie? En tout, ça représente entre 10 000 et 15 000 produits hygiéniques, qui prennent environ 85 ans à se dégrader, par femme! Avouez que ça porte à réfléchir…

 

Capture d’écran 2016-05-09 à 22.24.26

 

Revenons à nos mouton. La Diva Cup.
Wow. Juste WOW. Une révolution. En plus d’être écologique, c’est beaucoup plus confortable et pratique que les tampons et les serviettes hygiéniques. Par contre, ça demande vraiment un temps d’adaptation. Après 6 mois de test, j’ai décidé de dresser une liste des cinq choses dont on entend un peu moins parler par rapport au Diva Cup, mais que j’aurais aimé me faire dire, avant de commencer! 😉

1) Il y a des tailles de Diva Cup

Ce n’est pas parce que vous n’avez pas accouché que la taille 1 (la plus petite) vous convient. Pour choisir votre coupe, je recommande plutôt de vous fier à la taille de tampons que vous utilisez habituellement.

+ Léger à régulier – Taille A
+ Super et super plus – Taille B

Je trouve ça beaucoup plus logique, notamment parce que le flux menstruel a un impact direct sur la taille de coupe dont vous avez besoin. Néanmoins, la méthode n’est pas infaillible, et aucune femme n’est faite de la même façon, il se peut que vous sentiez que vous avez besoin de plus grand, de plus petit, ou d’une autre forme. Un moooonde de possibilités s’ouvre à vous! 

2) Vous allez avoir des fuites.

Il ne faut pas se leurrer : installer une petite coupe en silicone dans son vagin n’est pas aussi facile que ça peut paraître. J’vous le dis, ça donne presque l’impression de redécouvrir son corps, haha! La bonne nouvelle, c’est qu’on s’habitue et qu’on finit même par devenir bonne! Mais attendez-vous à avoir des fuites au début.

Capture d’écran 2016-05-09 à 22.11.33

 

3) Il FAUT couper la petite tige.

Parce que sinon, ouch. N’essayez surtout pas de vous assoir sans l’avoir coupé. Ou de faire du vélo. Je suis sérieuse. De rien.

4) Une fois bien en place, vous aurez toujours l’impression qu’il y a fuite.

Je vous rassure, ce n’est qu’une impression. C’est le sang, qui s’accumule dans la coupe. C’est un peu agaçant au début, mais je vous jure que l’on s’habitue! Et au passage, il peut arriver de vous pincer avec le Diva Cup, en l’insérant, si vous ne le tenez pas bien. Rien de douloureux, mais c’est un peu surprenant.

 

Capture d’écran 2016-05-09 à 22.36.18

5) Vous devez être prêtes à vous salir les mains.

Surtout durant la journée où le flux menstruel est plus abondant. Vous allez en avoir dans les mains, et en échapper sur vous, sur le plancher. Ne vous en faites pas, on devient très habile avec le temps!

BONUS! Faire brûler son Diva Cup en le faisant bouillir pour le stériliser arrive beaucoup plus vite que vous ne le pensez. Surtout si vous avez tendance à avoir la tête ailleurs. J’me suis déjà fait prendre. DEUX FOIS. Mettez un timer 🙂

Voilà! J’espère sincèrement ne pas vous avoir effrayé, car je pense que l’utilisation du Diva Cup est l’une des meilleures décisions prises à vie. Je le pense sincèrement. Par contre, comme je trouve ne pas avoir assez parlé des bénéfices dans cet article, je vous laisse donc en compagnie de la sympathique Justine, qui vous expliquera le tout de long en large!

Bon visionnement!

Véro
xx

 

Mes résolutions d’écolouve pour 2015

9 Jan

J’ADORE les débuts d’année! Faire un bilan de l’année précédente, tirer des leçons de mes erreurs, souligner mes succès, prendre une pause pour réfléchir à mes objectifs (personnels, professionnels, pour l’année qui débute et les années suivantes) et tourner la page pour en écrire une nouvelle, toutes ces choses qui font vraiment beaucoup plaisir à mon grand côté introspectif. En plus, c’est une bonne excuse pour philosopher avec mes amis ou mon amoureux autour d’une bouteille de vin…

Bref, en introspectant (bon, on va dire que ça se dit, ok?) avant les fêtes, j’ai réalisé que mon côté écolo, lui, n’est pas satisfait du tout, surtout depuis que je dois prendre mon auto pour aller au travail (2h d’auto par jour vs 3h de train/métro, le choix s’imposait de lui-même). De là est sortie cette liste de mes quatre résolutions écolo pour 2015, fortement inspirée d’idées prises sur les sites Web d’Équiterre, de David Suzuki et de Greenpeace.

Volez-moi gaiement ces idées, si le cœur d’écolouve vous en dit!


 ~ Réduire mon temps de douche ~

Oui, les longues douches sont mon plaisir coupable (très coupable, votre Honneur). Quoi de mieux pour se détendre après une dure journée de labeur? J’en perds carrément la notion du temps. Par contre, côté ressources énergétiques et environnement, je dois avouer qu’une douche de 30 minutes par jour n’est pas conseillée! Pour 2015, je tenterai donc de réduire toutes mes douches de moitié, au moins…

Douche

~ Manger local ~

Manger local présente de nombreux avantages environnementaux, comme la réduction du transport des aliments (donc moins de gaz à effet de serre) et la limitation de l’emballage des produits (grâce aux produits en vrac par exemple). En plus, c’est plaisant parce que ça permet de découvrir plus de produits locaux saisonniers qu’on ne pense pas toujours à utiliser dans nos recettes! 🙂 Menoum… Pour plus de détails, consultez cette page du site d’Équiterre.

Aliments locaux

~ Utiliser des produits nettoyants maison ~

Je ne sais pas pour vous, mais j’aime que ma tanière soit propre et accueillante. Je n’ai pas un trouble obsessionnel-compulsif, mais c’est tout juste (je blague…à peine). Alors quand je me suis rendue compte de tous les produits dangereux pour la santé et l’environnement que peuvent contenir les produits nettoyants communs, je me suis dit qu’il serait temps que je switch pour des produits nettoyants maison. J’ai pris mes idées de recettes ICI sur le site de Greenpeace!

Nettoyants maison

~ Faire plus souvent du transport actif ~

Utiliser son vélo ou ses pieds pour faire les courses ou se rendre au boulot est une façon facile de réduire son empreinte écologique, en plus de favoriser son bien-être et prévenir des tas de maladies, comme le cancer! On commence quand?

Québec - la ville-3

Lesquelles vous tentent le plus? Est-ce que vous en pratiquez déjà parmi celles-ci?

Marie-Soleil 😉 xox

Bravo Betty Janis

9 Fév

Tout juste revenue de Lyon, je brûle d’impatience de vous partager mes découvertes. En fait, j’ai visitée beaucoup d’ateliers de créateurs de textile durant mon voyage mais je dois vous avouer que j’ai eu un TÉTRA crush pour l’une des artistes que j’y ai rencontré. Il s’agit de Betty Itier.

Betty Janis - Collection Simultané - Modèle #8

Betty Janis – Collection Simultané – Modèle #8

Suite à ses études en Art Plastique et en Design de Mode Textile et Environnement, l’artiste lyonnaise lance la marque Betty Janis. Betty car c’est son prénom mais aussi Janis, en l’honneur d’une certaine chanteuse des années 1960. Ce que j’aime de ses créations ? TOUT ! Mais la première chose qui a retenu mon attention dans les designs de Betty est la force qui s’en dégage. Les coupes sont simples et structurées: le rectangle étant sa forme de prédilection. Ses imprimés, à la fois contemporains et romantiques, sont pensés comme des tableaux au sein desquels la photographie côtoie le dessin et la peinture.

Betty Janis, Collection Summertime, Modèle 001

Betty Janis – Collection Summertime – Modèle 001

Betty Janis - Collection Summertime - Modèle 003

Betty Janis – Collection Summertime – Modèle 003

En discutant avec Betty, j’ai aussi découvert que ses créations étaient fabriquées en tout respect de l’environnement ainsi que de l’humain. Tout est fait de façon à minimiser les chutes. L’une de ses matière de prédilection, écologique, est un polyester fait à base de maïs. De plus, la créatrice minimise l’utilisation d’eau dans son processus d’ennoblissement et la confection de ses articles est entièrement faite en France.

Enfin, en plus de parler d’elles-même en étant incroyablement sublimes, ces photos me donnent une incontrôlable envie d’écouter Summertime par Ella Fitzgerald en boucle. Tout simplement GÉNIAL !

Vous pouvez découvrir ses créations ici.

Betty Janis - Collection Simultané - Modèle #10

Betty Janis – Collection Simultané – Modèle #10

N’est-ce pas  magnifique ?!

Mucho love,

-V

%d blogueurs aiment cette page :