Tag Archives: Carnaval de Québec

Mon pays, ce n’est pas un pays, c’est l’hiver

22 Jan

22 janvier, il fait frette, comme tous les matins depuis quelques semaines. Hier, on frôlait le -31 degrés dans la Capitale-Nationale… non mais on est fait fort les Québécois, oui ou non ?! Et c’est dans ce froid glacial que j’ai pensé vous offrir un peu de réconfort avec des activités nouvelles et folles que vous pourrez faire d’ici à ce que les bourgeons sortent. Québec, bouge un peu !

SPORTS

Deux activités très lol reliée aux raquettes !

  • Le Raquetteur sur les Plaines est une activité folle à faire en couple ou avec vos amis qui ne viennent pas de notre belle ville. Le concept est simple, vous enfilez vos raquettes et partez sur les Plaines en visite historique drôle et animée. Perso, je trouve ça malade !
  • Ensuite, pour la première fois se tiendra le Championnat du monde de raquettes, dans le cadre du Pentathlon des neiges. Des compétitions de course à raquettes, what not to like ! Et votre bienaimée blogueuse (moi-même) animera les réseaux sociaux du Pentathlon pendant le mois que les compétitions dureront. Venez bouger et/ou encouragez les athlètes hivernaux!

CULTURE

  • Outre les Fourberies de Scapin à La Bordée, que j’irai voir la semaine prochaine (et dont je vous reparlerai très très prochainement), il y a une autre pièce de théâtre que j’ai très hâte de voir. Le long voyage de Pierre-Guy B., nouvelle pièce du Théâtre Périscope, est écrit par Philippe Soldevila et Christian Essiambre et raconte la vie tumultueuse et nomade de Pierre Guy Blanchard, lui-même coauteur. Une distribution de deux comédiens, ça promet! Du 10 au 28 février, au Théâtre Périscope.
  • Il y a quelques années déjà (genre 7 !!!), j’ai assisté à un concert de Time it was, hommage à Simon and Garfunkel et Cat Stevens, dans un amphithéâtre d’école secondaire, avec ma maman et ma sœur. J’ai la chance d’avoir une maman avec un goût particulièrement fou pour la musique (elle m’en fait toujours découvrir!), j’ai donc grandi avec des artistes incroyables comme ceux-ci (sauf Richard Séguin, ça je pourrai jamais Mom). Time it was, c’est un trio de chanteurs qui font revivre les meilleurs souvenirs des décennies 60 et 70. Je suis bien contente de savoir qu’ils seront en concert à l’Anglicane de Lévis le 7 février prochain ! Si vous êtes fans des classiques, ne ratez pas cette soirée nostalgie !

Psssst! Une de mes chansons préférées de tous les temps, de laquelle est tirée le nom du groupe :

ÉVÉNEMENTS

  • Un petit cours de West Coast Swing, ça vous allume ? Donné au Temps Partiel, le cours est d’une durée d’une heure, en initiation, suivi de la soirée dansante, question de se pratiquer un peu et de se laisser aller ! On laisse notre scepticisme de côté et on grab notre partenaire pour découvrir un nouveau style de danse ! Musique folk, blues, pop et même le hip-hop vous attendent. Ça, ça dégourdit !
  • Dans le cadre du Carnaval de Québec, où j’ai le bonheur d’aller chaque année, par pure tradition, on trouve également le Festi Lumière, à l’Aquarium de Québec où un parcours illuminé avec musique et animation vous attend. Fouillez au fond de vous pour trouver votre cœur d’enfant et faites une couple de glissades tant qu’à y être ! 😉
Crédit photo : Steve Deschênes - Quebecgetaway

Crédit photo : Steve Deschênes – Quebecgetaway

J’espère que ces quelques nouveautés vous donnent le goût de ne pas seulement rester emmitouflé (mais vous avez le droit, #TeamConfort). Dans l’un de mes prochains articles, j’essaierai un nouveau sport inusité pour pouvoir vous raconter mon expérience. Ne restez pas trop loin, ce sera surement incroyablement drôle !

Laurie-Louve xxx

Publicités

Une duchesse, une vraie.

13 Fév

LA REVENGEANCE DES DUCHESSES

Capture d’écran 2013-02-12 à 13.15.35

Le Carnaval de Québec n’a plus ses duchesses depuis déjà belle lurette… Mais des jeunes femmes de la capitale ont pris de grippe ce titre et défendent leur duché via un blogue: revengeanceduchesses.com. À l’époque, la duchesse dont le duché avait vendu le plus de bougies avait le plus de chances de devenir reine. Fini cette formule, la revengeance des duchesses met plutôt l’accent sur la personnalité et la créativités des filles. La compétition est féroce!

Catherine

CATHERINE DESROCHES-LAPOINTE-POUPOU  LIMOILOU

J’ai rencontré la duchesse de Limoilou, qui, à l’image de son duché, est trash, mais à la fois tellement féminine.

Vidéo de présentation de Catherine: Revengeance des duchesses 2013 – Limoilou

Qu’est-ce qui t’a attiré dans cette aventure?

L’aspect créatif que permet le blogue et l’énergie « fofolle » des filles qui animent cette aventure. C’est vraiment un medium d’expression génial les duchesses. Et comme je suis littéralement tombée en amour avec mon quartier, le sujet vient encore plus facilement m’inspirer. Je suis tombée sur le formulaire à l’aube de mon retour d’Australie en novembre. En lisant les questions comme « Tes amis te disent-ils souvent que tu devrais prendre du ritalin? » « As-tu une facilité à travailler avec une gang de folles? » je suis un peu, pas mal tombée sous le charme.

Comment te décris-tu comme duchesse?

J’aime utiliser l’expression « de rock et de velours ». De un, c’est un petit clin d’oeil à la feu très bonne émission de Sonia Benezra intitulée Rock de velours, mais je suis surtout une duchesse bien dans les extrêmes. J’ai un côté trash assez bien assumé. J’oserais même utiliser le terme « bum » pour me décrire. Mais je suis une voyou bien smath. Je contourne les règles sans méchanceté. Je suis cuirée dans mon âme et ça se dégage dans mon attitude. J’ai pas la langue dans ma poche quand on s’approche trop près de ma bulle. Puis mon côté velours, c’est mon côté cozy/féminin. Celui qui prend plaisir à se gosser des bannières en cuir, à me fabriquer des robes de soirées mondaines. C’est mon côté qui je trip sur l’art. Mon côté je tombe en amour avec tout. Je m’émerveille devant un rien!

Quels sont les tâches reliées à ton titre?

En tant que duchesse de Limoilou, je suis avant tout une porte-parole qui place le contenu avant le contenant. Je serais bien capable de vivre trois dans un palais de glace en apprenant à faire des beaux tatas dans le but de devenir la petite blonde de Bonhomme… Mais mon titre, je le porte parce que je mets mon quartier en avant-plan. J’essaye d’être à l’avant-garde de ce qui se fait dans mon duché, d’y découvrir les petits bijoux cachés. J’approche des gens qui en sont tout aussi fier. Ensemble on crée un produit qui met en valeur le grand quadrilatère dans lequel on vit notre quotidien. Je pense à Bengee Gangsta chien!

Décris-moi les autres candidates:

Les duchesses, c’est un compétition, mais pas vraiment. Les couteaux volent mais jamais bien bas. On est avant-tout une gang de filles et d’un gars, mais c’est une drague, donc… on est une gang de filles qui font ça pour s’amuser. On ne connaissait pratiquement pas au début de l’aventure mais à l’aube du couronnement, je peux affirmer qu’on se trip toutes pas mal dessus. Ce qui fait la beauté des duchesses de la Revengeance, c’est la différence de caractères des 9 duchesses. Il y en a beaucoup qui sont mamans, des plus softs, des plus rocks, des cérébrales, des artistes, des petites comiques.

Explique-moi ta collaboration avec BENJEE?

La collaboration avec Bengee c’est un timing vraiment parfait. En fait, je lui ai présenté sa blonde il y a une couple d’années, il m’en devait une! C’est un ami de longue date et je savais qu’il commençait à travailler sur son prochain album. En plus d’être une création qui nous a fait tripper, pour nos projets respectifs c’était vraiment une belle opportunité de faire ça. Ben il es né ici. Limoilou c’est ses racines, il a ça dans la sang! En plus avec Webstar qui est venu mettre son tampon d’approbation, on a pu rapper encore plus avec fierté notre « Limoilou libre bébé! » Puis tu sais, on se le cachera, ça fait toujours un petit velours de se faire écrire une toune par un gars!

Pourquoi on vote pour toi?

C’est bien simple, parce que Limoilou c’est le plus beau des duchés! Le monde est simple, accueillant, y’a pas de jugement. Parce qu’à Limoilou, tu peux aller faire ton épicerie en jogging sans te faire dévisager. On est bien à Limoilou, c’est petit mais on a tout pour nous. Tout est local, des designers au boucher et du fromager au petit pub de quartier. Je suis fière d’être à Limoilou. C’est mon petit Manhattan de Québec.

Votez pour Catherine ici !

SOUZIE  xx

%d blogueurs aiment cette page :