Tag Archives: calme

Ce que je souhaite pour demain pis après-demain

4 Nov

Je vais être bien honnête. J’essaye de l’être le plus souvent possible. Mais bon, vous comprenez. J’ai envie d’écrire beaucoup de choses pis en même temps j’ai envie de tout garder pour moi. Vous saisissez comment je me sens. Mais je vais bien.

 

img_9926-1

Cette cette photo à l’Isle-aux-Grues , je vais très très bien!

Je viens de « re-déménager ». Je dis « re »,  car déménager deux fois en l’espace de cinq mois c’est beaucoup de boîtes pis des boîtes qui n’étaient pas encore défaites. En juin dernier, je vous décrivais mon Limoilou que je quittais avec un peu, beaucoup de tristesse. Il paraît qu’il y a des amours qu’on n’oublie pas. Ben Limoilou me revoilà. Tout cela pour vous dire que je « re-lis » Ce dont je suis certaine d’Oprah Winfrey et que ce livre me fait autant de bien que la première fois.

Ce n’est rien de nouveau, mais avec les «re » présents dans ma vie, je me dis que les bonnes vieilles choses peuvent encore servir. Je porte une robe qui date de quelques années aujourd’hui et étonnement j’ai l’impression de l’avoir « re » découvert.

J’ai envie de vous partager quatre projets, éléments, idées, bonheurs, que je souhaite intégrer à ma vie de tous les jours.

Less is more

Non ce n’est pas facile. Surtout pour une fille qui capote à l’annonce du H&M ouvert en ligne. Pour vrai, dans ce dernier déménagement, j’ai eu envie de m’alléger, de faire un grand ménage, de donner et de mieux choisir. Je trouve mon garde-robe presque trop vide, mais j’apprécie davantage chaque morceau. Je suis loin d’être la seule à en parler et à le prôner, toutefois, j’ai la certitude que ça me fait du bien à moi.

Moins de médias sociaux

Ok. Mon téléphone est souvent près de moi, mais je n’ai plus envie de tout savoir tout de suite et maintenant. À deux reprises cette semaine on m’a dit « t’as pas vu la photo sur Facebook ? » Et j’ai répondu « Non » Au début, tu te sens pas dans la gang, mais au final ça ne fait rien du tout.

Je veux terminer ce foutu foulard

Je crois que c’était en décembre 2014, je parlais de mon projet d’un long foulard blanc. Il n’est pas encore terminé, mais j’ai sorti mon tricot hier soir et je suis vraiment déterminée. Vais-je porter d’ici la fin de l’hiver. Vraiment une histoire beaucoup trop croustillante à suivre…

Le bain

Dans son livre, Oprah nous révèle que sa baignoire est l’endroit où elle réfléchit le mieux. J’étais popire contente de lire ça, car prendre un bain est l’une des choses qui me fait le plus de bien. Je ne sais pas trop pourquoi, mais quand je me plonge dans l’eau un peu trop chaude il y a quelque chose en moi qui me dit, tout ira bien. Et il parait que je ne suis pas la seule. Joie, je capote sur ma salle de bain.

Alors j’ai un nouveau chez moi. Je l’aime déjà beaucoup et je sais que le prochain mois sera parfait pour l’apprivoiser. Je vais surtout me «re » connecter à l’essentiel et faire confiance à la vie. Parce que câline que rien n’arrive pour rien.

img_9987

Chin!

Bon mois de novembre les louves xx

Sarah

Publicités

Entre cîmes et racines… le bonheur

13 Avr

J’ai passé un hiver de fou pendant lequel se déroulait la fête de mon amoureux. Comme nous manquions de temps pour nous retrouver à ce moment-là, je lui ai offert un week-end dans une yourte, à la Vallée-du-bras-du-Nord. J’avais bien hâte de vous parler de notre expérience ! Or, comble du malheur, la rivière qui borde la vallée a décidé de déborder le jour de notre départ.

Femme d’événementiel que je suis, mon homme et moi nous sommes revirés sur un 10 sous pour trouver un plan B. L’auto était déjà pleine de bagages, alors pas question de rester en ville. Deux heures plus tard, nous avions réservé quelque part dans les Cantons-de-l’est, pour un week-end en nature. L’entreprise d’écogîtes Entre cîmes et racines a été notre hôte pour ces trois jours et honnêtement, quel endroit merveilleux ! On pouvait lire sur leur site Web : « À une heure de Montréal, les 12 écogîtes favorisent la détente, l’évasion et un contact privilégié avec la nature. L’offre est une invitation à décrocher, se ressourcer en toute saison sur un domaine forestier de 175 âcres. ». Et honnêtement, y’a pas meilleure description.

L'amoureux en question, au top du Mont Chagnon

L’amoureux en question, au top du Mont Chagnon

Chassez l’ordinaire

Leur slogan, « Chassez l’ordinaire », décrit complètement l’épopée dans l’une de leurs chaleureuses cabanes. Nous avions choisis Le Forestier (le choix du fêté), la plus petite cabane, la plus rustique, mais la plus cute aussi. Dans cet habitacle d’à peu près 10 x 10 pieds, nous y retrouvions :

  • 1 poêle à bois
  • 1 lit deux-places à deux étages
  • 2 oreillers
  • 1 table à manger et ses 4 bancs
  • Une grande armoire
  • Un lavabo avec eau potable
  • Un coffre à bois
  • Tout le nécessaire pour cuisiner sur le poêle
  • Des chandeliers (pour la lumière, tsé)

Honnêtement, c’était tellement suffisant, beaucoup plus de choses que ce à quoi nous nous attendions. Tout près, une toilette sèche et surtout, un magnifique ruisseau et des cascades qu’on entendait, même réfugiés dans le cocon de chaleur que nous avions. Le bâtiment principal du site offre même la douche et de belles toilettes, 24h sur 24h. Rustique, mais pas trop 😉 Bien que nous ayons choisi cette cabane, 10 autres écogîtes sont présents sur le site, tous bien dissimulés les uns des autres pour assurer une intimité et un respect complet. D’ailleurs, ils ont un logis de type « hobbit » que tous rêvent d’essayer (ou c’est juste moi ?). Les maisons sont appelées écogîtes en raison de leur autonomie, mais aussi parce qu’elles produisent peu de déchet. Nous sommes d’ailleurs encouragés à recycler tout ce qui est possible, à ne rien jeter et même, à composter.

Vue sur notre cabane isolée dans les bois, autosuffisante!

Vue sur notre cabane isolée dans les bois, autosuffisante!

Sur place, une foule de sentiers pédestres sont accessibles pour petits et grands. D’ailleurs, on peut même y faire une mini-chasse aux trésors ! Plus loin sur le site, un labyrinthe géant s’y trouve également. Je dois avouer que nous avons fait le labyrinthe, mais qu’on ne l’a pas complété. Pour vrai, il était vraiment difficile là !

Le petit ruisseau qui borde la rustique demeure

Le petit ruisseau qui borde la rustique demeure

En journée, comme nous sommes fan de plein air, nous nous sommes bien préparé et sommes partis avec nos lunchs et nos gourdes à la conquête du Mont Chagnon qui surplombe les sentiers de l’Estrie. Entre cîmes et racines fournissent le laissez-passer pour la journée, gratuitement. Tout près se trouve également le Mont Orford qui donne aussi une belle vue sur les Cantons-de-l’Est.

Un séjour comme ça, c’était parfait pour se retrouver entre amoureux, se faire un bon souper, tranquillement, au rythme du feu. Lire un bon livre, jaser, dormir. Nous pensons y retourner parce qu’on veut essayer les autres habitations et aussi, sortir complètement de notre quotidien de temps à autre, ça fait un bien fou.

Coucher de soleil pour notre dernière soirée dans le paisible domaine de Entre cîmes et racines

Coucher de soleil pour notre dernière soirée dans le paisible domaine de Entre cîmes et racines

Bref, je vous le recommande tellement, si vous souhaitez un peu de calme pis pas de réseau wifi 😉

Laurie-louve xxx

%d blogueurs aiment cette page :