Tag Archives: bouffe

Des desserts de chef… devant vous!

29 Août

Vous aimez les desserts? Votre chaîne de télé préférée, c’est Zeste, avec ses millions d’émissions de cuisine en tout genre? Hé bien, j’ai une suggestion pour vous: assistez donc à un cours de Patrice Demers, pâtissier hors pair, dans sa pâtisserie-boulangerie-bistro de Montréal.

J’ai assisté en juillet au cours de desserts aux petits fruits. Au programme: trois desserts mettant en valeur fraises, bleuets et framboises préparés devant notre petit groupe de douze personnes par Patrice Demers lui-même. Durant trois heures, on regarde cuisiner le chef, on prend des notes au cas où on voudrait reproduire une recette, et surtout… on goûte! Après chaque préparation, le bras droit de Patrice nous sert une portion du dessert, que l’on finit de déguster pendant que le chef commence la recette suivante.

Quoi de mieux, honnêtement, que de regarder faire de la bouffe délicieuse et de la manger après? Ça me semble l’idée la plus géniale du monde.

Le concept, convivial et efficace, donne à voir toute l’expertise de Demers et permet aux apprentis-pâtissiers de poser toutes les questions qui leur passent par la tête, ce qui enrichit souvent notre compréhension des recettes et permet de mieux saisir la délicate chimie derrière la richesse et l’équilibre des saveurs et des textures. Je ne pensais sincèrement pas qu’une tartelette pouvait demander autant de soin pour être parfaitement croquante! C’est de là que vient mon maigre talent en cuisine, j’imagine! 😉

IMG_1441

Cette tartelette à la crème de yuzu et aux bleuets était tout simplement fantastique!

En plus, Patrice Demers lui-même est accessible, humble, et il n’hésite pas à nous montrer les dessous de son commerce. Nombre de desserts préparés par jour, temps de préparation, de cuisson, de re-cuisson… Si on pose les bonnes questions, on apprend beaucoup de choses sur la charmante boulangerie-bistro du chef.

La formule ultra-simple permet de bien assimiler les détails des recettes et de mieux comprendre toute l’expertise derrière chaque petit gâteau ou tartelette. En plus, on a même droit à une pause-café au milieu du cours, comme à l’université. De quoi laisser le temps de digérer toutes les complexités de la chose… et aussi les desserts eux-mêmes!

Bref, cette activité semble tout indiquée pour les amateurs de desserts. Pour ma part, je n’ai pas le talent pour m’essayer de faire un des magnifiques desserts auxquels on a goûté, mais ma mère, elle, s’est lancée à pieds joints, heureuse de mettre ses talents à l’épreuve. Finalement, ça a donné ces fantastique petits gâteaux (des financiers, si vous voulez le terme exact) accompagnés d’un pot-de-crème au chocolat:

20729725_1637248052953692_6188693095406804988_n

Miam!

En plus d’être beau, c’était délicieux!

Pour information: http://www.patricepatissier.ca/#

L’horaire des cours est annoncé via Facebook et Twitter en janvier, avril, juillet et octobre.

Bon appétit! 😉

Anne-Sophie

Publicités

P’tit déj de courge musquée, saucisses d’agneau et oeuf poché

10 Mar

Je crois sincèrement avoir un problème avec les déjeuners. Matin, midi, soir, c’est tout ce que j’ai le goût de manger ou de cuisiner! Mais bon, qui peut vraiment me plaindre? Des œufs pochés, c’est bon dans n’importe quel repas!

 

 

Je vous propose donc aujourd’hui une recette « déjeuner », mais qui pourrait facilement être préparée en soirée, le lendemain d’une grosse virée ou un dimanche après-midi lors d’un marathon de Suits (le mix des deux dernières options est définitivement le meilleur et c’est bien dans cette situation que j’ai décidé de me concocter ce super repas). Bref, en espérant vous plaire avec ma petite recette de courge musquée, saucisses d’agneau et œuf poché!

Temps de préparation : 30 minutes
Temps de cuisson : 30 minutes
Pour 2 à 4 portions

 

INGRÉDIENTS

1 courge musquée (butternut), pelée, épépinée et coupée en cubes
2 saucisses d’agneau, précuites (1. Personnellement, nous avons choisi les saucisses à l’érable & canneberges et c’était complètement FOU! 2. Vous pouvez utiliser n’importe quelle sorte de saucisses, vous êtes le chef après tout!)
1 échalote, finement tranchée
1 c. à thé d’origan séché
2 gousses d’ail, émincées
2 œufs
1 c. à soupe de vinaigre de vin blanc
3 c. à soupe de moutarde Dijon
1 c. à soupe de mayonnaise
Huile d’olive

 

PRÉPARATION

  1. Préchauffer le four à 400°F. Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin.
  2. Dans un grand bol, mélanger la courge, l’ail, l’origan et 1 c. à soupe d’huile d’olive.
  3. Étendre sur la plaque de cuisson les cubes de courge et laisser cuire de 25 à 30 minutes en les retournant à mi-cuisson (faites attention pour ne pas laisser la courge cuire trop longtemps, on ne veut pas qu’elle devienne trop molle).
  4. À mi-cuisson de la courge, faire dorer les saucisses dans une poêle et garder l’excédent de gras dans la poêle. Lorsque les saucisses seront prêtes, couper celles-ci en longueur. Réserver au chaud.
  5. Ajouter l’échalote au gras de saucisse et laisser dorer à feu moyen de 3 à 4 minutes. Réserver.
  6. Casser les deux œufs (un à la fois) dans deux ramequins (ou petits bols, soucoupes, etc.).
  7. Dans une petite casserole, ajouter 2 tasses d’eau, porter à ébullition et ajouter le vinaigre de vin blanc. Réduire la température pour que l’eau produise dorénavant un très petit frémissement et faire délicatement glisser les œufs du ramequin dans l’eau. Laisser cuire 4 minutes, retirer les œufs et les laisser égoutter sur du papier absorbant.
  8. Pour la sauce, mélanger la moutarde Dijon et la mayonnaise.
  9. Dans deux assiettes (ou bols), ajouter la courge musquée, l’échalote, les saucisses tranchées, la moutarde Dijon, les œufs pochés et saupoudrer le tout avec une pincée d’origan. Servir.

Bon appétit!

Chloé

Un mois sans viande #MarsVégé

4 Mar

28 février 2016, 23 h 52

Moi : Bébé, est-ce qu’on fait un mois végé ?
Lui : Hein ? Hu-hum.
Moi : Genre, le mois de mars ? Après demain là ?
Lui : [Bruit sourd / grognement.]

… que j’ai pris pour une approbation.

giphy.gif

Ça fait un moment déjà qu’on reportait parlait de le faire. Un mois, à cuisiner autre chose que de la viande. Que ce soit pour votre santé, pour les animaux, pour votre portefeuille ou pour l’écologie, les bonnes raisons pour se tourner vers le végétarisme pleuvent. En plus, notre petit défi culinaire nous oblige à réfléchir à chaque fois qu’on se met quelque chose dans la bouche. Ce qui n’est vraiment pas une mauvaise chose à 17 jours du printemps 😉

Voici donc quelques recettes essayées (et appréciées) que j’ai faites cette semaine et qui risquent de vous inspirer! Vous pouvez aussi vous mettre l’eau à la bouche avec les idées de recettes véganes ou les bols à cuisiner de Chloé!

#OnDéjeune

12472807_1708166046063214_2112105923107313373_n

Crédit photo : Oatbox

Je n’ai pas encore exploré pluuusieurs déjeuners. Mes matins sont toujours un peu improvisées et… dernière minute 😉 J’opte souvent pour un yogourt avec des céréales Oatbox, agrémenté de quelques petits fruits. C’est rapide, simple et tellement bon!

 

Lunchs et soupers

Salade-de-coco M

Crédit photo : troisfoisparjour.com

J’ai essayé cette recette de salade de millet, noix de coco, mini bok-choy &vinaigrette aux-framboises de l’incontournable Trois fois par jour. Avec ou sans noix de coco, la recette est délicieuse! Aussi, le millet est une céréale sans gluten.

 

Salade-cremeuse-de-quinoa-et-de-kale-rape-vinaigette-au-tahini

Crédit photo : fraichementpresse.com

Une recette à base du fameux chou kale, ce superaliment dont on ne cesse de vanter les bienfaits! Je raffole carrément de cette salade crémeuse de quinoa et de kale, vinaigrette au tahini du site Fraîchement Pressé!

 

Capture

Crédit photo : instagram.com/treeselovehappiness

Hier soir, j’avais envie de tofu. J’ai essayé cette recette de tofu mariné cuit au four. J’ai troqué le brocoli pour des fèves vertes. Constat : aussi bon le soir même que le lendemain comme lunch!

 

imageresizer

Crédit photo : recettes.zeste.tv

Le secret de cette salade de couscous israelien et dedamames à la coriandre est dans le jus de lime. C’est juste… tellement frais!  En plus, cette recette se prépare vraiment rapidement! (Temps de préparation : 15 minutes + temps de cuisson : 7 minutes.)

 

Le week-end

Capture d’écran 2016-03-03 à 23.17.22

Crédit photo : instagram.com/followyourheart

Qui a dit qu’être végé était plate? Certainement pas avec la succulente recette de tacos végétariens de Ricardo. Attention, vous aurez des envies de fiesta mexicaine!

 

Chili-au-tempeh

Crédit photo : Marie-Ève Laforte

Vous connaissez le tempeh? Originaire de l’Indonésie, le tempeh est à la fois croquant, dense et tendre. Comme le tofu, il remplace la viande dans un plat. Essayez-le dans cette recette de chili végétarien!

 

Autres inspirations

Capture

Crédit photo : instagram/mkclassroom

J’ai récemment découvert les vidéos d’inspirations de recettes 100 % végé (à la Tasty) de La cuisine de Jean-Philippe! À visionner 🙂

Il m’arrive aussi souvent de m’inspirer d’Instagrammeurs qui nous donnent faim 24 \7!
Sur ce, bon mois de la nutrition!
Suzie xox

P.S. : Je me prépare mentalement à résister au bacon dans mon brunch ce week-end… À suivre!

9 bonnes raisons d’avoir encore plus hâte au printemps!

1 Mar

 

Header fleurs Les Rockalouves

Emballées à l’idée que le printemps arrive officiellement dans moins d’un mois, vos Rockalouves favorites vous proposent un décompte des activités qu’elles attendent avec impatience!

À vos agendas, prêts, PARTEZ!

 Les arts visuels:
Passion et engagement. La collecte à Québec:

Question de nous faire patienter d’ici le printemps, du 27 février au 22 mars se tient la toute première exposition du Cercle des collectionneurs d’art actuel à la Galerie 3 de Québec, où vous pourrez découvrir des œuvres inédites des plus grands noms du domaine en art!

– NADIA

La forme, à l’étranger:

Le 19 avril prochain aura lieu The Color Run à Paris. Un parcours de 5 km dans une ambiance festive et pleine de couleurs, suivie d’une fiesta organisée pour les participants à l’arrivée. Si le sport était toujours comme ça, j’en ferais sûrement plus! Pour vous mes compatriotes de Montréal ou Sherbrooke, c’est ici le programme.

-LISA MARIE

En Cinéma: 

Insurgés, le second volet de l’adaptation cinématographique de la série

Divergence, de Veronica Roth, prendra l’affiche le 20 mars. Au milieu de la guerre civile, Tris doit trouver le moyen de stopper Jeanine Matthews, prête à détruire tous ceux qui se dresseront sur son chemin vers la société parfaite -y compris Tris. Pour vous faire une idée, vous pouvez regarder la bande-annonce ici!

-ANNE-SOPHIE

La mode:

Mon petit coeur de modeuse a vraiment très hâte au Festival Québec Mode pour plusieurs raisons. La plus importante est que l’événement met en vedette des créateurs et des mannequins de Québec, ma ville natale! En plus, le tout se déroule en avril, juste au moment de l’arrivée du beau temps. Yahoo!
Programmation à venir par ici!

-VÉRO

La déco et la rénovation:

«PASSEZ DE L’INSPIRATION À LA RÉALISATION» Le slogan du prochain Salon National de l’Habitation est éloquent. Si vous avez comme projet de rénover votre maison ou même d’emménager dans une construction neuve, le Salon est fait pour vous. Plusieurs designers seront sur place pour vous donner des conseils et vous aiguillez dans vos choix. De plus, c’est l’endroit idéal pour être à l’affût des nouveautés. Du 6 au 15 mars 2015.

-STÉPHANIE

Pour faire la fête:

En mars, impossible de passer à côté des célébrations entourant la fête des Irlandais! Cette année, on se donne rendez-vous le 22 mars (ben oui, même si la St-Pat est le 17!) pour le 192e défilé de la Saint-Patrick, qui se déroulera sur Ste-Cath, au coeur du centre-ville de Montréal. Préparez votre flasque de Jameson pour midi!

-SUZIE

La musique:

Ariane Moffatt et Louis-Jean Cormier
À surveiller dans le paysage musical québécois : Deux anciens coachs de la populaire émission « La Voix » égaillerons notre mois de mars grâce à leurs attendus lancements d’album : « 22h22»  d’Ariane Moffatt le 10 mars prochain au Stereo Nightclub et « Les grandes artères » de Louis-Jean Cormier le 24 mars au Club Soda.

-CATHERINE

Patrice Michaud:
Le show de Patrice Michaud, fin avril, a de quoi me réjouir de la fin de l’hiver et l’arrivée du Printemps avec un grand P! Avec ses balades douces, joyeuses, sans prétention, j’ai que trop hâte d’assister à son spectacle au Théâtre du Petit Champlain. Achetez vos billets par ici.

-LAURIE

La bouffe:

Les Premiers Vendredis

Mes papilles gustatives salivent déjà à l’idée du lancement de l’événement Les Premiers Vendredis de l’Association des restaurateurs de rue du Québec. Le concept? De mai à octobre, Cuisine de rue organise mensuellement un événement rassembleur permettant aux foodies de déguster mets et breuvages de plusieurs entreprises locales de Street Food, tous les vendredis, dès 16h00. Avec plus d’une trentaine de camions, nous aurons de quoi se régaler une majeure partie de l’année!

-CHLOÉ

 

Voilà qui termine notre liste! Et vous, quels événements attendez-vous avec impatience ce printemps?

Bon dimanche!

Les Rockalouves

Pièges & Sapristi

5 Fév

Pour mon premier billet en tant que louve, j’ai pensé vous parler de ma petite histoire (quétaine de même!), question de mise en contexte. Je suis une jeune conseillère en communication de Québec, j’ai donc fait mon bac en communication publique à l’Université Laval. Qui dit université dit alcool, restaurants apportez votre vin, pré-pub, post-pub et beaucoup d’autres choses pas trop bonnes pour la santé globale (OK, pas JUSTE ça non plus, coucou maman!). Je ne regrette rien de ces trois années, mais force est d’admettre qu’après l’université, j’avais atteint un surplus de poids pas pire, et que je n’étais pas du tout en forme. En août dernier, j’ai donc entrepris le Défi « Je me prends en main » 3, de Nautilus Plus, qui m’a permis de perdre 32 lb de gras (!!!), en combinant bonne alimentation et entrainement soutenu.

Maintenant que je travaille toujours pour maintenir mes nouvelles habitudes de vie, je suis contente d’avoir une tribune ici pour vous parler de mon sujet préféré : la bouffe et ses dérivés. Faire attention à son alimentation ne veut pas dire couper les restaurants et les bonnes choses nécessairement, mais c’est certain qu’on perd toujours un peu le contrôle. Alors j’aurai comme mission de vous éclairer sur les options santé dans les restaurants de Québec, parce qu’il y en a, en plus de trucs qui découlent de mon expérience personnelle. YAY! En passant, se claquer une poutine de temps en temps, ça ne fait pas de mal! Cette semaine, le test du Sapristi Bistro-Bar et trois pièges à éviter, en bonus.

LE SAPRISTI

Depuis peu, les bureaux de l’entreprise qui m’engage ont déménagé en plein cœur du Vieux-Québec. Pas trop bon pour mon portefeuille avec toutes les boutiques qui m’entourent! Une copine à moi travaillant tout près m’a proposé d’aller diner la semaine dernière, nous avions donc convenu de nous retrouver à mi-chemin entre nos boulots, au Sapristi, rue St-Jean. Connu pour ses cocktails, son ambiance chaleureuse et sa terrasse parfaite en été, on y retrouve une cuisine variée, style bistro. Les propriétaires possèdent aussi le restaurant de l’autre côté de la rue, Les Trois Garçons. Une partie bar, une partie salle à manger, à l’image de l’ancienne institution qui y tenait place auparavant, Le Chantauteuil.

Ce que j’ai mangé
Puisque je suis à la quête constante de compromis santé au restaurant, j’ai hésité longtemps devant la carte pour le moins garnie. Beaucoup de pizzas et de pâtes, qui sont des choix certes délicieux, mais qui ne fournissent pas assez de légumes et trop de glucides pour une portion par personne. J’y suis donc allée d’un tartare de bœuf (émulsion à l’estragon / échalotes françaises / moutarde de Dijon / noix de pin), en changeant les frites allumettes pour une salade de roquette et légumes, vinaigrette à part. Le verdict? Un excellent choix! Un bœuf de bonne qualité, juste assez relevé, et un accompagnement qui me donne ma portion de légumes, sans avoir l’impression d’avoir beaucoup trop mangé. Je pouvais donc retourner travailler et ne pas dormir 30 minutes plus tard, n’est-ce pas merveilleux? L’ambiance du Sapristi est décontractée et vraiment agréable, je dis expérience réussie!

Crédit photo : La Presse

Les pièges faciles

  • Les pâtes. Les portions sont IMMENSES. Les sauces blanches et rosées sont souvent plus grasses que les huiles ou sauce tomate (mais vraiment bonnes, j’en conviens!).
  • Les corbeilles de pains. C’est carrément tenter le diable. Le truc? Prendre une entrée pour patienter, genre une soupe! C’est bon, ça réchauffe le dedans et ça permet de ne pas sauter dans le pain baguette qui crie votre nom.
  • La friture sous un beau nom. ‘’Poitrine de poulet dans sa pâte caramélisée aux oignons confits et sa sauce mi-sucrée asiatique’’, c’est du Poulet frit Général Tao, OK?

Pour voir le menu complet du Sapristi Bistro-Bar, par ici! Avez-vous vos trucs pour éviter de trop manger au restaurant?

BYE!

Laurie

Nos meilleures « dip » secrètes !

28 Juin

img_3112

Notre passion pour les trempettes existe depuis 2009, année où nous sommes parties en Australie. Sur ce continent, la production/ développement de trempettes est beaucoup plus avancé qu’au Québec. Ayant un budget très limité, nous avons commencé à cuisiner nos « dip » maison pour sauver de l’argent. Nous prenions en note les ingrédients sur les emballages des produits à l’épicerie et tentions de les reproduire. C’est là que l’obsession de créer LA meilleure trempette a débuté.

Nous vous présentons trois belles créations. Vos papilles adoreront ces recettes développées avec beaucoup d’amour dans l’hémisphère voisin.

ROCK LA ROQUETTE

IMG_1859-1

Succès assuré que se soit pour une trempette de 5 à 7, une tartine dans vos sandwichs ou à la cuillère mmmmmm. Même que vous pourriez faire des pâtes avec cette trempette, puisque le résultat donne une sorte de pesto à la roquette.

Ingrédients

–       1 tasse et ¼ de parmesan frais râpé

–       4 tasses de roquette

–       1 paquet d’olives piment Kalamata épicées de marque Sardo

–       2 tasses d’huile d’olive vierge

–       1 tasse de Cashew

–       1 cuillère à thé de flocons de Chili

–       Sel et Poivre

  1. Pré hacher les cashews.
  2. Dénoyauter les olives en les coupant en morceaux.
  3. Mettre dans un mélangeur électrique le parmesan râpé, 2 tasses de roquette, les olives dénoyautées, la totalité de l’huile du paquet Sardo, 1 tasse d’huile d’olive, les cashew, les flocons de chili. Sel et poivre.
  4. Bien mélanger au mélangeur.
  5. Compléter en alternance avec le reste de l’huile d’olive et la roquette jusqu’à l’obtention de la texture désirée.

Trucs d’épicurienne

–       Il est bien important d’utiliser l’huile d’olive dans laquelle les olives étaient (paquet Sardo). La trempette sera beaucoup plus « gouteuse » comme dirait Normand Laprise de l’émission Les Chefs à Radio-Canada.

TREMPETTE CROUSTILLANTE AUX ÉPINARDS ET PARMESAN

Image

Image

Image

Ingrédients :

–       2 tasses d’épinards frais, hachés

–       1 gousse d’ail haché grossièrement

–       1 tasse ½ de crème sûre

–       ¾ de tasses de parmesan frais râpé

–       Jus d’une demie lime

–       1 paquet de châtaignes d’eau en cane, rincé, coupé grossièrement.

  1. Tout mettre dans un bol et bien mélanger.
  2. Assaisonner au goût.

TREMPETTE CRÉMEUSE AUX AVOCATS

IMG_1857

Ingrédients

–       4 avocats bien murs

–       ½ tasse de crème sûre

–       ¼ tasse de tomates grossièrement coupées

–       ¼ tasse d’oignons verts finement hachés

–       1 tasse de coriandre hachée

–       1 cuillère à thé d’herbes salées

–       1/8 tasse de jus de lime

–       Sel et poivre

  1. Enlever les pelures et les noyaux des avocats et mettre dans un mélangeur électrique.
  2. Ajouter la crème sûre, les tomates, les oignons verts, la coriandre, les herbes salées, le jus de lime.
  3. Mélanger au mélangeur électrique jusqu’à l’obtention d’une texture crémeuse.
  4. Saler et poivrer au goût.

PITAS D’ACCOMPAGNEMENT

IMG_1861-1

Afin de rendre vos trempettes plus délicieuses, il est toujours bon de les servir avec des chips de pita.

Ingrédients

–       Paquet de pita au choix (personnellement nous préférons les natures pour les assaisonner à notre goût)

–       Herbes fraîches de saison (pour cette recette nous avons pris du romarin frais)

–       Huile d’olive vierge

–       Paprika

–       Sel et poivre

  1. Préchauffer votre four à 325 degrés.
  2. Couper les pita en quartier.
  3. Étaler les pitas sur une plaque allant au four.
  4. Hacher grossièrement vos herbes fraiches.
  5. Parsemer les pitas d’un filet d’huile d’olive.
  6. Répartir les herbes fraiches sur les pitas.
  7. Ajouter du paprika, du sel (gros sel c’est encore mieux 😉 et du poivre.
  8. Mettre au four jusqu’à ce que les pitas soient croustillants. N’hésitez pas de terminer la cuisson à « broil » pour un meilleur résultat.

Bon appétit !!!

%d blogueurs aiment cette page :