Tag Archives: Band

Le temps d’un concert

16 Fév

Février. Rude et court mois d’hiver, mois de l’amour si l’on en croit la publicité rouge de cœur et de passion qui nous inonde. Bien que cette fête me laisse indifférente (comme en témoigne ce billet commun), le temps de qualité demeure précieux à mes yeux.

On nous avait prévenus : «Quand bébé sera là, prenez soin de votre couple, c’est important. » Eh bien oui, ça l’est. Le temps s’accélère, et à travers ce grand changement, il y a ce que nous étions, puis ce que nous sommes. Le couple, c’est la base de notre famille, c’est comme ça qu’elle a commencé.

Les moments de couple, depuis que ce dernier a évolué en famille, sont rarissimes. Il devient donc essentiel que ceux que nous ayons soient de grande qualité, et nous permettent de retrouver le je et le tu qui forment le nous que nous sommes. Puisque ces occasions sont plus planifiées que spontanées, nous choisissons avec soin l’activité de couple en question. La semaine dernière, c’est un concert qui nous a permis d’être ensemble, de capturer un instant.

Crédit : My Happy Culture

Crédit : My Happy Culture

 

Le groupe montréalais Groenland était de passage à l’Anglicane de Lévis pour une prestation d’un soir. Nous avons profité de l’occasion afin de vivre une soirée au son du groupe indie-pop dans cette salle magnifique à l’acoustique remarquable. La première partie était assurée par l’artiste Lydia Képinski, une découverte pour nous. Sa musique hypnotique et ses textes surprenants ont suffi à se laisser envahir par l’ambiance feutrée du moment. L’auteure-compositrice-interprète a ensuite fait place aux têtes d’affiche. Groenland a rapidement charmé nos oreilles en amorçant le spectacle avec des chansons tirées de leur nouvel album paru en septembre, A Wider Space. J’appréciais déjà les mélodies de leur premier album The Chase, je savoure tout autant celles-ci, une note de gaieté en plus. La complicité des membres du groupe était palpable, la bonne humeur des spectateurs contagieuse. Une ambiance douce et joyeuse,  une soirée remarquable.

C’est un moment idéal que j’ai passé avec mon homme, le rythme joyeux de la musique dans la tête. Les concerts sont définitivement une de mes activités préférées de couple, ils nous permettent de nous plonger dans une tout autre ambiance, de sortir de notre routine, de discuter du moment présent, uniquement.  Être ensemble au son de la musique, ça nous crée des souvenirs durables, car à chaque écoute de l’album, on revit un peu l’instant partagé.

Mariève

Publicités

SÉRIE OSHEAGA – Banks, FKA Twigs et Stromae

19 Mai

L’été a commencé à se montrer le bout du nez et déjà je rêve aux nombreux festivals qui font que l’été des Montréalais passe si vite ! Parmi eux, le populaire festival Osheaga célèbre son 10e anniversaire  et en hommage à ce rendez-vous art et musique, je vous invite à découvrir ou redécouvrir des artistes qui y performeront cette année.

Osheaga

Source : muchmusic.com

Pour ce deuxième article de la série Osheaga (2 de 4), voici le portrait de Banks, FKA Twigs et Stromae.

Docteur, est-ce normal d’écouter Banks en boucle ?

Originaire de Los Angeles, Jillian Rose Banks est une auteure-compositrice-interprète qui hante mes oreilles depuis quelques semaines. C’est presque dangereux à quel point j’écoute en permanence les mêmes chansons sans me lasser ! Je ne suis pas la seule à apprécier son premier album « Goddess » paru le 5 septembre 2014. Depuis son lancement, elle reçoit d’excellentes critiques : FoxWeekly l’a nommée « Artist to Watch », iTunes l’a listée dans « New Artists for 2014 », Shazam l’a incluse dans la liste « 2014 Acts to Watch », Spotify l’a nommée dans «Artists Under the Spotify Spotlight for 2014 », BBC l’a nommée «Sound of 2014 » et elle a fait partie des «Brand New Nominee » de MTV.

Celle qui a fait la première partie de The Weeknd en 2013 nous propose un style mélangeant R&B, pop et alternatif. Billboard la décrit comme «magnetic writer with songs to obsess over ».  Sa chanson « Waiting Game » a d’ailleurs séduit la compagnie Victoria’s Secret qui l’a choisie pour sa publicité du temps des fêtes.

Je ne suis donc pas la seule à être obsédée par les chansons de Banks! Je vous invite à vous laisser séduire vous aussi, mais sachez que je ne serais pas responsable de toute possibilité de dépendance. Vous êtes avertis !

Le monde éclectique de FKA Twigs

FKA Twigs est un drôle de spécimen qui a piqué ma curiosité. D’origine britanno-jamaïco-espagnole, elle déménage à Londres pour faire carrière en danse. Elle a travaillé comme danseuse de second plan dans plusieurs vidéoclips notamment pour Kylie Minogue, Ed Sheeran, Taio Cruz et Jessie J. C’est en août 2014 qu’elle présente son talent d’auteure-compositeure-interprète avec l’album « LP1 ». Tout comme son style vestimentaire, sa musique est éclectique et nous transporte dans différentes sonorités, dont le R&B, le pop et l’électro.

Son nom provient du sigle « FKA » qui peut être interprété comme « Formerly Known As » (en français « précédemment connu(e) sous le nom de) tandis que « Twigs » rappelle sa carrière de danseuse où elle s’est fait connaître sous ce nom dû à son habitude de faire craquer ses articulations.

Un potin pour conclure ? La chanteuse britannique a récemment dévoilé lors du gala MetBal 2015 sa bague de fiançailles offerte par nul autre que Robert Pattinson, le fameux acteur de la saga Twilight avec qui elle entretient une relation depuis un bon moment ! D’ailleurs, la robe qu’elle portait pour l’occasion, du créateur Christopher Kane, était particulièrement originale. On pouvait y voir sur le côté un dessin de pénis qui a surpris tous les spectateurs de cette cérémonie…

Mes chansons préférées de FKA Twigs ? « Two Weeks », « Pendulum » et « Hide ».

Stromae, encore et toujours !

Stromae s’est fait connaitre par la chanson « Alors on danse » en 2009 tirée de son album « Cheese » qui a connu un succès instantané en Europe et au Canada. Depuis 2009, il amasse les récompenses année après année. Charmé par la force de ses textes et son talent pour harmoniser les sonorités hip-hop, pop, new beat, électronique et musique du monde, son public montréalais pourra l’entendre 2 fois au Centre Bell en septembre prochain en plus d’être également de passage à Osheaga.

En 2013, l’auteur-compositeur-interprète et producteur belge lance son deuxième album « Racine carrée », incluant le succès « Papaoutai » aux influences africaines, cubaine, électro, pop et avec un peu de rumba congolaise. Récemment, il a présenté son nouveau vidéoclip pour la chanson « Carmen » qui aborde la dépendance aux réseaux sociaux vus près de huit-millions de fois en 2 jours seulement !

Saviez- vous que Stromae a déjà été ingénieur de son et qu’il a fait des études en cinématographie ? De plus, il a lancé en 2014 sa première marque de vêtements prêt-à-porter « Mosaert » (anagramme du nom du chanteur) !

Il entreprend actuellement sa première tournée en Afrique dans sept capitales, dans le cadre de sa tournée « Racine Carrée » qui aura totalisé près de 200 dates dans plus de 25 pays.

Bonnes découvertes!

Catherine

De midi à Midnight

5 Avr

Gang, promis, c’est bientôt le printemps! Je sais que vous ne me croyez pas en voyant la neige (de marde) tombée, à travers votre fenêtre, mais je vous le jure. En attendant qu’on sorte de notre frustration collective et qu’on aspire à de jours meilleurs, j’ai pensé vous faire découvrir des affaires. Un band de Québec et un resto. Vous capotez han? Bon samedi!

Oui oui, le printemps!

MIDNIGHT ROMEO

Mon pote Jon (allô Jon!) est talentueux et plein d’expressions faciales quand il joue du drum. C’est donc début mars qu’il m’a invité à assister au lancement de l’album Le Luxe de Mignight Romeo, band dans lequel il joue! J’étais bien énervée, premièrement de découvrir la nouvelle tonalité du groupe, mais aussi de voir ce qu’allait porté la chanteuse, Marie-Pierre Bellerose (quoi!).

Midnight Romeo est un groupe formé depuis 2008 à Québec, qui  propulse un son électro-rock bien à eux et selon moi bien différent de la masse. Après deux EP, plusieurs shows et tournées, autant au Québec qu’aux Etats-Unis, ils sont repartis en création en 2013 pour créer Le Luxe, sous l’œil avisé d’Olivier Quirion, membre de la formation, qui en assurera le mix en tant qu’ingénieur de son. Bien joué Olivier, car le résultat est ma foi plus qu’excellent!

L’énergie que dégage la chanteuse dès son arrivée sur scène est juste incroyable. On se sent rapidement envoûté et bien malgré nous, on a la patte dansante! Les tonalités parfois dance, parfois beaucoup plus rock ne vous laisserons pas indifférent. On sent aussi une vraie unité entre les membres du groupe, Marie-Pierre Bellerose, Marie-Pierre Bellefeuille, Olivier Quirion, Julien Valois Dobbie et Jonathan Girard. De vrais musiciens au talent remarquable, à qui je souhaite beaucoup d’avenir! En passant, gros coups de cœur pour les pièces Lightening hands et Guns guns guns.

Vous pouvez  acheter leur album sur iTunes et les rejoindre sur Facebook!

 

LE PAIN BÉNI

Dans un tout autre ordre d’idée, et parce que je suis rarement cohérente, ma nouveauté resto vous fera découvrir une perle du Vieux-Québec. Je travaille dans l’Édifice Price, lieu d’habitation des premiers ministres depuis le milieu des années 2000 et également bâtiment historique en plein milieu du Vieux. Ce qui me permet de gaspiller ma paye chez Simons et David’s tea le midi. Mais aussi, puisque tout près du Château Frontenac, on retrouve une tonne de restaurants auxquels nous n’avons pas l’habitude d’aller parce que trop chers. Et bien… vous avez sans doute raison! Cependant, avec des collègues, nous avons décidé d’explorer les possibilités de l’heure du lunch. C’est souvent une très bonne occasion d’essayer des restaurants justement plus dispendieux, mais avec le menu midi, fort agréables sur le portefeuille.

J’ai alors eu l’occasion de visité le Pain Béni, rue Sainte-Anne, face au Château. J’en suis sortie très heureuse de l’estomac! Un restaurant assez haute gamme, dont les plats se réinventent de belle façon.

J’ai mangé :

  • Une salade de pois vert et roquette
  • Papardelles aux escargots et fromage de chèvre
  • Verrine de mousse bananes et ganache de chocolat

Les mots étaient beaucoup plus fancy que ça, mais ça vous donne une idée! C’était vraiment succulent, et le tout, pour 17$! Des portions assez généreuses, et on en ressort avec l’impression de n’avoir pas assez payer pour la qualité de la nourriture. Mes collègues ont tout autant aimé leurs plats, mais on a tous oublié de respirer quand le dessert est arrivé, tellement c’était divin.

Ma petite note ? 9/10, pour les talents du chef cuisiner, le menu réinventé et le prix raisonnable!

(Pssstt! La plateforme Accès Resto vous permet d’économiser dans différents restaurants plus chers de Québec, lorsque ceux-ci ont des tables non-réservées. Allez y jeter un coup d’oeil, le Pain Béni y est! http://www.accesresto.com/Quebec)

 

N’abandonnez surtout pas, le soleil, les terrasses et les gougounes sont à portée de main!

BYE!

Votre louve, Laurie

%d blogueurs aiment cette page :