Tag Archives: alimentation

Granola maison | Amandes, pacanes, graines de tournesol et de chia

14 Juin

Que ce soit dans mon yogourt accompagné de fruits frais ou simplement avec du lait, je raffole du granola! Je ne sais pas pourquoi j’ai mis autant de temps à m’en cuisiner à la maison, mais chose certaine, plus question d’aller en acheter en magasin! La préparation de cette recette est extrêmement simple et l’odeur répandue dans la maison suite à la cuisson du granola en vaut sincèrement la peine.

Crédit : Chloé Brossard | @rocketroucket

Crédit : Chloé Brossard | @rocketroucket

Je vous partage une recette de granola extrêmement simple aujourd’hui, uniquement parce que ce sont les ingrédients que j’avais à la portée de la main. Sachez toutefois que l’on peut facilement modifier la recette, soit en modifiant la sélection des noix ou en y ajoutant des fruits séchés.

Temps de préparation : 5 minutes
Temps de cuisson : 20 minutes

INGRÉDIENTS

4 tasses de flocons d’avoine à cuisson rapide
1 1/2 c. à soupe de cassonade
1/2 tasse d’amandes, grossièrement hachées
1/3 tasse de pacanes, grossièrement hachées
1/4 tasse de graines de tournesol, crues
1/2 c. à thé de cannelle moulue
1 1/2 c. à soupe de graines de chia
Une pincée de sel
1/3 tasse de sirop d’érable
3 c. à soupe de miel

Crédit : Chloé Brossard | @rocketroucket

Crédit : Chloé Brossard | @rocketroucket

 

PRÉPARATION

  1. Préchauffer le four à 300°F.
  2. Dans un grand bol, bien mélanger les ingrédients secs (avoine, cassonade, amandes, pacanes, graines de tournesol, cannelle, chia et sel).
  3. Ajouter le sirop, le miel et bien mélanger.
  4. Répartir le tout sur une grande plaque de cuisson et cuire au four de 15 à 20 minutes, jusqu’à ce que le granola devienne d’un brun doré, en remuant à mi-cuisson.
  5. Retirer la plaque du four et laisser refroidir. Transvider dans des contenants hermétiques.
Crédit : Chloé Brossard | @rocketroucket

Crédit : Chloé Brossard | @rocketroucket

 

Recette – Assiette de yogourt grec, fruits frais et granola :

Comme vous pouvez le voir sur la photo, j’ai simplement étendu du yogourt grec nature en y ajoutant une (1) cuillère à thé de sirop d’érable, le mélange de granola maison ainsi que des fruits et du basilic frais. Cette assiette est autant parfaite pour un déjeuner, qu’un dessert. Le meilleur des deux mondes, quoi!

Bon matin!

–  Chloé

Publicités

Article commun : 3, 2, 1… SANTÉ!

1 Avr

Le 7 avril prochain est une date très spéciale: celle de la Journée mondiale de la santé! Pour souligner l’événement, on a envie de partager avec vous nos petits trucs, au quotidien, pour s’assurer de demeurer en bonne forme. Parce que tsé, le juicing, c’est ben cool… mais ça a ses limites! 😉

Bonne lecture!

❤ Véronique : J’aime le sport. En fait, je dirais même que j’adore le sport. Par contre, malgré toute ma bonne volonté, je n’arrive pas toujours à glisser mes séances de dégourdissage de pattes dans mon horaire chargé : toutes les excuses sont bonnes pour remettre un entraînement, right? Mon truc, pour contrer ce petit problème, c’est de planifier mes séances à l’avance et d’y inviter une copine. Simple, mais drôlement efficace: la procrastination est beaucoup moins tentante quand on sait que notre amie nous attend pour une petite course. En plus, ça rend mes entrainements tellement plus agréables! J’vous l’dis! L’essayer, c’est l’adopter!

 

giphy (11)

 

❤ Camille : Dans la vie, je suis zéro matinale. Donc, avec le temps, je me suis concocté une routine du matin qui me met dans un bon état d’esprit pour entamer le reste de la journée… du bon pied! Tout d’abord, j’ai téléchargé une application de cycle de sommeil qui me réveille au meilleur moment possible (le but ici est de réduire l’impression qu’on m’a arrachée de mon précieux dodo). Ensuite, je déjeune copieusement et je me prépare pour ma séance quotidienne de yoga!!! 30 minutes d’étirements et d’enchaînements de positions de yoga pour réveiller mon corps et réduire mon stress. Après, je fais quelques minutes de « méditation », où je fais juste fermer les yeux assise en indien sur mon matelas, installé en plein milieu de mon salon, et je me concentre sur ma respiration. Je vous le jure, depuis que je fais ça, j’ai non seulement plus d’énergie, mais je suis plus efficace et concentrée!

 

❤ Lisa Marie : J’ai un poids assez variable, et un goût pour le sucre permanent. J’avais pris du poids l’an dernier, trop d’excès de bouffe et pas assez de sport… En plus de me retrouver à l’étroit dans mes vêtements, je ne me sentais pas bien dans cet enrobage! En janvier, j’ai fait une diète protéinée (merci au gym de ma maman!) que j’ai suivie scrupuleusement sur une période de 40 jours. J’ai repris la course le midi au travail, un petit 5 km 2-3 fois par semaine, selon l’envie et la météo. Après 17 livres en moins et mon poids stabilisé, j’ai recommencé les écarts et les restos, mais je continue à faire relativement attention à la maison en mangeant plus de légumes, tout en coupant le gras et le sucre!

 

❤ Gabrielle : Je fais TOUJOURS mon lunch la veille pour être certaine d’avoir un bon dîner soutenant pour rester concentrée pendant la journée et éviter les grosses faims qui me pousseraient à trop manger en revenant à la maison. À force de le faire, c’est devenu une véritable partie de ma routine… et mes lunches font des jaloux au bureau!

giphy (10)

❤ Michèle : Mon mardi soir est consacré au gym. En y allant toujours le même soir, je m’assure d’avoir un souper rapide de prêt et de ne pas être disponible pour d’autres sorties. Avec le temps, je me suis rendu compte que ça me stressait d’y aller plus d’une fois par semaine; je me sentais mal quand je n’arrivais pas à y aller plus d’une fois et je me sentais mal quand je refusais certaines activités pour l’entraînement. Aussi, j’ai une petite routine d’exercices pour les abdos et les fesses avant le dodo, que j’arrive (presque) à faire tous les soirs. 😉

 

❤ Andrée-Anne : Eau, source de vie! On répète souvent qu’il faut boire huit verres d’eau par jour. Mais huit verres d’eau, ça ne veut rien dire pour moi. Je suis visuelle, je dois voir les huit verres d’eau devant moi pour comprendre tout le liquide que je dois ingurgiter. Et comme je me balade rarement (jamais!) avec huit verres d’eau pleins avec moi, j’ai calculé le nombre de verres d’eau qui entrent dans ma gourde dont je ne me sépare jamais. Je sais donc que chaque fois que je vide ma gourde, ce sont trois verres d’eau bus! Je m’arrange pour l’avoir toujours à portée de main, devant l’ordinateur comme durant les meetings. Rien ne peut donc m’empêcher de m’hydrater convenablement. 🙂

 

❤ Laurie : Depuis deux ans, j’ai fait de ma santé l’élément le plus important de ma vie, même si mes amis et ma famille diront que je suis toujours malade. Alors oui, c’est vrai, j’ai un poids qui varie, un rhume aux trois semaines et une maladie XYZ qui se pointe aux quelques mois. Pourtant, je m’entraîne, je mange sainement. Quel est le problème? La réponse : LE DODO. Je me suis rendu compte que j’avais besoin de plus de sommeil et d’un réveil en douceur et en bonne humeur. Dormir de 21h30 à 6h, pour aller m’entraîner de 6h30 à 7h30 trois fois par semaine, c’est ce que j’essaie de maintenir pour être au top de ma santé. 🙂

giphy (9)

 

❤ Karyan :J’ai lu une nouvelle tout dernièrement qui m’a marquée sur La Presse. En bref, monter des marches réduirait le vieillissement du cerveau. Donc, tous les jours pour me rendre au bureau, je boude l’ascenseur. Tel que dit dans l’article, gravir 15-20 marches seulement au quotidien aurait un impact. C’est un mini truc, mais dur de l’oublier! 🙂 Pour être en santé, il faut modifier ces petites habitudes banales une à la fois, car trop de changements en même temps, c’est décourageant!

Et voilà! On espère de tout coeur vous avoir inspiré-e-s à prendre soin de vous et de votre petite santé!

Sinon, avez-vous aussi des trucs ou de petites astuces pour demeurer au sommet de votre forme?

Bon printemps!
xxx

La meute

Un mois sans viande #MarsVégé

4 Mar

28 février 2016, 23 h 52

Moi : Bébé, est-ce qu’on fait un mois végé ?
Lui : Hein ? Hu-hum.
Moi : Genre, le mois de mars ? Après demain là ?
Lui : [Bruit sourd / grognement.]

… que j’ai pris pour une approbation.

giphy.gif

Ça fait un moment déjà qu’on reportait parlait de le faire. Un mois, à cuisiner autre chose que de la viande. Que ce soit pour votre santé, pour les animaux, pour votre portefeuille ou pour l’écologie, les bonnes raisons pour se tourner vers le végétarisme pleuvent. En plus, notre petit défi culinaire nous oblige à réfléchir à chaque fois qu’on se met quelque chose dans la bouche. Ce qui n’est vraiment pas une mauvaise chose à 17 jours du printemps 😉

Voici donc quelques recettes essayées (et appréciées) que j’ai faites cette semaine et qui risquent de vous inspirer! Vous pouvez aussi vous mettre l’eau à la bouche avec les idées de recettes véganes ou les bols à cuisiner de Chloé!

#OnDéjeune

12472807_1708166046063214_2112105923107313373_n

Crédit photo : Oatbox

Je n’ai pas encore exploré pluuusieurs déjeuners. Mes matins sont toujours un peu improvisées et… dernière minute 😉 J’opte souvent pour un yogourt avec des céréales Oatbox, agrémenté de quelques petits fruits. C’est rapide, simple et tellement bon!

 

Lunchs et soupers

Salade-de-coco M

Crédit photo : troisfoisparjour.com

J’ai essayé cette recette de salade de millet, noix de coco, mini bok-choy &vinaigrette aux-framboises de l’incontournable Trois fois par jour. Avec ou sans noix de coco, la recette est délicieuse! Aussi, le millet est une céréale sans gluten.

 

Salade-cremeuse-de-quinoa-et-de-kale-rape-vinaigette-au-tahini

Crédit photo : fraichementpresse.com

Une recette à base du fameux chou kale, ce superaliment dont on ne cesse de vanter les bienfaits! Je raffole carrément de cette salade crémeuse de quinoa et de kale, vinaigrette au tahini du site Fraîchement Pressé!

 

Capture

Crédit photo : instagram.com/treeselovehappiness

Hier soir, j’avais envie de tofu. J’ai essayé cette recette de tofu mariné cuit au four. J’ai troqué le brocoli pour des fèves vertes. Constat : aussi bon le soir même que le lendemain comme lunch!

 

imageresizer

Crédit photo : recettes.zeste.tv

Le secret de cette salade de couscous israelien et dedamames à la coriandre est dans le jus de lime. C’est juste… tellement frais!  En plus, cette recette se prépare vraiment rapidement! (Temps de préparation : 15 minutes + temps de cuisson : 7 minutes.)

 

Le week-end

Capture d’écran 2016-03-03 à 23.17.22

Crédit photo : instagram.com/followyourheart

Qui a dit qu’être végé était plate? Certainement pas avec la succulente recette de tacos végétariens de Ricardo. Attention, vous aurez des envies de fiesta mexicaine!

 

Chili-au-tempeh

Crédit photo : Marie-Ève Laforte

Vous connaissez le tempeh? Originaire de l’Indonésie, le tempeh est à la fois croquant, dense et tendre. Comme le tofu, il remplace la viande dans un plat. Essayez-le dans cette recette de chili végétarien!

 

Autres inspirations

Capture

Crédit photo : instagram/mkclassroom

J’ai récemment découvert les vidéos d’inspirations de recettes 100 % végé (à la Tasty) de La cuisine de Jean-Philippe! À visionner 🙂

Il m’arrive aussi souvent de m’inspirer d’Instagrammeurs qui nous donnent faim 24 \7!
Sur ce, bon mois de la nutrition!
Suzie xox

P.S. : Je me prépare mentalement à résister au bacon dans mon brunch ce week-end… À suivre!

Mon défi végane de 21 jours | Idées recettes

20 Oct

Alors voilà, je me suis lancée dans une aventure bien particulière cette semaine et ce, pour 21 jours consécutifs. Il y a quelques années déjà que j’entends parler du Défi végane proposé par le Festival végane de Montréal et j’ai décidé d’y adhérer pour l’automne 2015.

Le mode de vie végétalien consiste à exclure tout produit d’origine animale ou impliquant leur exploitation dans son régime alimentaire. On y exclu donc, par exemple, toute viande, poisson, produits laitiers, œufs, en plus de renoncer aux produits issus des animaux, de leur exploitation ou testés sur ceux-ci. Le défi dure donc 21 jours, soit le nombre de jours pour créer ou changer une habitude, du 17 octobre au 6 novembre et termine juste à temps pour le Festival végane de Montréal qui aura lieu le 7 novembre au Marché Bonsecours à Montréal.

Bon, ceux qui me connaissent bien savent que je me lance dans un défi qui risque d’être particulièrement difficile intéressant pour moi puisque j’aime la bouffe et que même si j’ai beau faire des recettes du style « pizzas à la croûte de chou fleur » et tout le tralala santé, j’adore la viande et les produits dérivés d’animaux (genre les œufs, allô, je vais faire quoi sans mes œufs pour le p’tit déj moi? Ou le fromage, LE FROMAGE, GANG!)

Bref, j’aime manger de TOUT, donc me restreindre pour 21 jours sera certainement mon plus grand défi de l’année, mais je considère cette expérience comme étant enrichissante et instructive en ce qui a trait à mes habitudes alimentaires puisqu’il y a toujours place à amélioration. Le but du défi que je me suis donné (et imposé à mon copain, qui semble avoir plus de facilité que moi jusqu’à présent) consiste principalement à nous faire découvrir les bienfaits de l’alimentation végétalienne et mieux comprendre les impacts de notre consommation alimentaire.

Je vous suggère donc aujourd’hui quelques idées de repas végétaliens qui prouvent que manger végane, c’est pas plate pentoute! Les assiettes proposées nous font d’ailleurs remarquer qu’on peut reproduire bien des choses sans nécessairement avoir besoin de produits animaliers pour cuisiner, il faut simplement s’ajuster et s’habituer avec quelques éléments substituts.

Le p’tit déj’

Tofu brouillé, tomates séchées et basilic

Toasts aux avocats

Crêpes aux bananes et bleuets 

Smoothie chaï à la citrouille

L’heure du lunch

Bol de salade style Banh mi

Mac and Cheese au chou fleur

Ramen au miso et shiitaké

Nouilles tahini aux carottes rôties et pois chiches

On mange quoi pour souper?

Tacos de champignons portobellos

Burger aux lentilles BBQ, salade de choux mangue & carotte

Rouleaux de printemps au tofu croustillant

Soupe végé aux arachides

La dent sucrée

Barres de crumble aux framboises

Biscuits style gâteau aux carottes, glaçage crémeux aux citrons

Smoothie de chia au chocolat et pistaches

Bouchées de gâteau au fromage véganes

 

D’ici-là, souhaitez-moi bonne chance et pour tous ceux qui seraient tentés de faire le défi, je vous encourage fortement à l’essayer même si les premiers jours sont déjà passés! Une saine alimentation, ça ne peut pas faire de tort à personne!

– Chloé

Deux pizzas santé | Une croûte de chou-fleur

25 Août

Une alternative de pizza santé? Oui, ça existe! Ça fait un certain temps déjà que je voulais essayer de me faire une pizza maison avec une croûte de chou-fleur et j’ai finalement pris le taureau par les cornes hier soir. Je vous présente donc aujourd’hui deux options de pizza tout aussi savoureuse l’une que l’autre, soit la classique pizza margherita ainsi qu’une pizza aux betteraves, chou frisé et fromage de chèvre.

Processed with VSCOcam with hb1 preset

N.B. Avant de débuter, j’aimerais vous avertir que la croûte de chou-fleur ne cuit pas exactement comme une pâte de pizza régulière. En effet, celle-ci risque d’être plus molle que vous ne le croyez, alors je vous conseille de vous assurer qu’elle soit bien dorée avant de mettre les ingrédients finaux.

Processed with VSCOcam with hb1 preset

Temps de préparation : 1 h 20
Temps de cuisson : 40 minutes
Total : 2 heures (pour les deux recettes)

INGRÉDIENTS

Croûte de chou-fleur

1 tête de chou-fleur
1 œuf battu
1 tasse de fromage mozzarella râpé
1 gousse d’ail hachée
1 c. à thé de sel d’ail
2 c. à thé d’origan séché

Pizza aux betteraves, chou frisé et fromage de chèvre

2 betteraves de grosseurs moyennes
jus d’un citron
2 c. à thé de thym séché
½ c. à thé de sel
1 c. à thé d’huile d’olive
1 tasse de chou frisé, grossièrement coupé
½ tasse de mozzarella râpé
¼ tasse de fromage de chèvre

Pizza Margherita

2 c. à soupe de sauce tomate
4 tranches émincées de mozzarella en boule
4-5 feuilles de basilic frais

PRÉPARATION

Croûte de chou-fleur

  1. Préchauffer le four à 350 °F. Nettoyer et couper la tête du chou-fleur, enlever les tiges et les feuilles.
  2. Utiliser le robot culinaire et hacher le chou-fleur pour l’égrainer. (Attention de ne pas trop hacher, on ne veut pas transformer le chou-fleur en purée!)
  3. Réchauffer le chou-fleur égrainé au micro-onde pour 8 minutes.
  4. Ajouter dans le bol du chou-fleur réchauffé l’œuf battu et la mozzarella râpée. Mélanger.
  5. Ajouter l’origan, la gousse d’ail hachée et le sel d’ail, bien mélanger.
  6. Étaler du papier parchemin sur une plaque de cuisson et former avec la croûte de chou-fleur la forme désirée (attention, ne pas faire une croûte trop épaisse, sinon elle prendra plus de temps à cuire.)
  7. Brosser la croûte avec un peu d’huile d’olive.
  8. Cuire la croûte environ 20 minutes et retirer la plaque du four pour laisser le tout refroidir environ 5 minutes.
  9. Ajouter les ingrédients désirés et remettre au four pour 15 minutes ou jusqu’à ce que la croûte devienne bien dorée.

Processed with VSCOcam with hb1 preset

Pizza aux betteraves, chou frisé et fromage de chèvre

  1. Éplucher deux betteraves et les enrouler de papier d’aluminium. Mettre au four 20-25 minutes et couper les betteraves en dés une fois cuites.
  2. Dans un robot culinaire, ajouter les betteraves en dés, le jus d’un citron, le thym séché et le sel. Hacher les betteraves et ajouter l’huile d’olive. Continuer de battre le tout pour que les betteraves soient finement hachées.
  3. Étendre le pesto de betteraves sur la croûte, ajouter le chou frisé, la mozzarella râpée et le fromage de chèvre.
  4. Cuire environ 15 minutes ou jusqu’à ce que la pizza soit bien dorée, servir.

Processed with VSCOcam with hb1 preset

Pizza Margherita

  1. Étendre la sauce tomate sur la pâte, ajouter les tranches de mozzarella et cuire la pizza environ 15 minutes ou jusqu’à ce que la pizza soit bien dorée.
  2. Ajouter les feuilles de basilic sur la pizza, servir.

Processed with VSCOcam with hb1 preset

Alors voilà! C’était peut-être la première fois que je cuisinais une croûte de pizza au chou-fleur, mais certainement pas la dernière! Vous avez essayé la recette et avez des commentaires constructifs à me proposer? Je suis ici pour écouter vos conseils, il y a toujours place à amélioration ,alors ne vous gênez pas de m’écrire ce que vous en pensez, il me fera plaisir de lire vos commentaires et d’améliorer la recette le cas échéant.

Hasta la vista, pizza!

Chloé

Plus que des mots : Manger santé et vivre vert

2 Avr

On vous a invité la semaine dernière à participer à l’Expo Manger santé et Vivre vert, qui était de passage à Montréal (21-22 mars) et à Québec (28-29 mars). J’y étais parce que ça touche mon sujet préféré : un corps sain dans un esprit sain.

L’an dernier, j’y avais assisté pour la première fois et c’est peu dire de mentionner que j’en suis ressortie les mains plus que pleines! Granola, petites herbes fines, nouvelles graines et découvertes en tout genre. J’avais décidé cette année d’être moins impulsive dans mes achats et de vraiment poser des questions PERTINENTES aux exposants présents, c’est pour cette raison d’ailleurs que j’avais amené ma grande soeur Mariève avec moi. Et bien que plusieurs ont accusé l’événement d’être un rasssemblement de  »granoles », que nenni! La preuve, c’est Georges Laraque qui m’a vendu mes bouteilles Rise Kombucha, alors hein! 😉

Ma full-santé-verte-bio-soeur Mariève <3

Ma full-santé-verte-bio-soeur Mariève ❤

Sans plus attendre, voici mes trois découvertes-nouveautés-coups-de-coeur, que je vous conseille fortement d’essayer! 

Le Mycryo est en fait un produit qui provient du cacao, du beurre 100% pur qui permet une cuisson sans gras des aliments. Merveilleux et révolutionnaire je vous dis! Rendez-vous sur leur site pour les infos, mais honnêtement, j’ai eu l’occasion de le tester dans le passé et j’en suis franchement étonnée. Vous saupoudrez un peu de cette poudre de cacao sur vos légumes, viandes ou fruits de mer avant de les faire revenir dans une poêle chaude. Détrompez-vous, ça ne goûte pas le cacao du tout puisque c’est en fait extrait de la cabosse de cacao.

Sans gluten, sans gras, sans aliments transformés, cru et santé. QUE DEMANDER DE MIEUX! Plusieurs saveurs offertes, j’ai pris chocolat (et oui…) et anis/pistaches, ma soeur au café. Plus que miam.

  • L’eau d’érable Oviva

En tant que filles d’acériculteur (phrase que je pluggue le plus souvent possible dans le plus grand nombre de conversations possibles, le printemps venu), ma soeur et moi étions bien sceptiques sur le procédé  »pur » qui permet la stabilisation de l’eau d’érable et donc, sa distribution. Cependant, l’exposant est allé aux limites de l’explication scientifique tout en gardant une part de mystère  »breveté » pour ce qui est du processus final. Ceci dit, le produit est délicieux au goût, les mouches en moins et tous les nutriments dedans!

Mes petits achats!

Une partie de mes petits achats!

En plus de ces trois produits, j’ai fait le plein de noix et graines au kiosque de Prana, de petits plats chez Tupperware, de légumes coupés chez Salade Express, de tempeh de chez Aux Vivres et du chanvre écaillé. Toutes des choses que j’ai dans mon alimentation au quotidien, mais qui sont à des prix très sympa d’expo.

Conseils pratiques

Bien que cette édition soit déjà terminées, si vous souhaitez y aller l’an prochain, voici quelques conseils :

  • Allez-y en fin de journée, c’est moins achalandé et vous pourrez plus facilement discuter avec les exposants et prendre vraiment le temps de faire le tour sans avoir envie de mourir.
  • N’achetez pas tout du premier coup, prenez-le temps de faire le tour des kiosques. Votre porte-feuille s’en portera mieux, bien que tout est beau et semble si bon!
  • Vous me remercierez si je vous dis de ne pas amener un manteau chaud ou une sacoche lourde. Conseil niaiseux, mais un rappel est toujours pertinent!

Je vous recommande vivement cet événement qui vous permet d’apprendre tout plein de choses et de découvrir de nouveaux produits pour votre face/corps/environnement/esprit.

Vertement vôtre,

Laurie

Pièges & Sapristi

5 Fév

Pour mon premier billet en tant que louve, j’ai pensé vous parler de ma petite histoire (quétaine de même!), question de mise en contexte. Je suis une jeune conseillère en communication de Québec, j’ai donc fait mon bac en communication publique à l’Université Laval. Qui dit université dit alcool, restaurants apportez votre vin, pré-pub, post-pub et beaucoup d’autres choses pas trop bonnes pour la santé globale (OK, pas JUSTE ça non plus, coucou maman!). Je ne regrette rien de ces trois années, mais force est d’admettre qu’après l’université, j’avais atteint un surplus de poids pas pire, et que je n’étais pas du tout en forme. En août dernier, j’ai donc entrepris le Défi « Je me prends en main » 3, de Nautilus Plus, qui m’a permis de perdre 32 lb de gras (!!!), en combinant bonne alimentation et entrainement soutenu.

Maintenant que je travaille toujours pour maintenir mes nouvelles habitudes de vie, je suis contente d’avoir une tribune ici pour vous parler de mon sujet préféré : la bouffe et ses dérivés. Faire attention à son alimentation ne veut pas dire couper les restaurants et les bonnes choses nécessairement, mais c’est certain qu’on perd toujours un peu le contrôle. Alors j’aurai comme mission de vous éclairer sur les options santé dans les restaurants de Québec, parce qu’il y en a, en plus de trucs qui découlent de mon expérience personnelle. YAY! En passant, se claquer une poutine de temps en temps, ça ne fait pas de mal! Cette semaine, le test du Sapristi Bistro-Bar et trois pièges à éviter, en bonus.

LE SAPRISTI

Depuis peu, les bureaux de l’entreprise qui m’engage ont déménagé en plein cœur du Vieux-Québec. Pas trop bon pour mon portefeuille avec toutes les boutiques qui m’entourent! Une copine à moi travaillant tout près m’a proposé d’aller diner la semaine dernière, nous avions donc convenu de nous retrouver à mi-chemin entre nos boulots, au Sapristi, rue St-Jean. Connu pour ses cocktails, son ambiance chaleureuse et sa terrasse parfaite en été, on y retrouve une cuisine variée, style bistro. Les propriétaires possèdent aussi le restaurant de l’autre côté de la rue, Les Trois Garçons. Une partie bar, une partie salle à manger, à l’image de l’ancienne institution qui y tenait place auparavant, Le Chantauteuil.

Ce que j’ai mangé
Puisque je suis à la quête constante de compromis santé au restaurant, j’ai hésité longtemps devant la carte pour le moins garnie. Beaucoup de pizzas et de pâtes, qui sont des choix certes délicieux, mais qui ne fournissent pas assez de légumes et trop de glucides pour une portion par personne. J’y suis donc allée d’un tartare de bœuf (émulsion à l’estragon / échalotes françaises / moutarde de Dijon / noix de pin), en changeant les frites allumettes pour une salade de roquette et légumes, vinaigrette à part. Le verdict? Un excellent choix! Un bœuf de bonne qualité, juste assez relevé, et un accompagnement qui me donne ma portion de légumes, sans avoir l’impression d’avoir beaucoup trop mangé. Je pouvais donc retourner travailler et ne pas dormir 30 minutes plus tard, n’est-ce pas merveilleux? L’ambiance du Sapristi est décontractée et vraiment agréable, je dis expérience réussie!

Crédit photo : La Presse

Les pièges faciles

  • Les pâtes. Les portions sont IMMENSES. Les sauces blanches et rosées sont souvent plus grasses que les huiles ou sauce tomate (mais vraiment bonnes, j’en conviens!).
  • Les corbeilles de pains. C’est carrément tenter le diable. Le truc? Prendre une entrée pour patienter, genre une soupe! C’est bon, ça réchauffe le dedans et ça permet de ne pas sauter dans le pain baguette qui crie votre nom.
  • La friture sous un beau nom. ‘’Poitrine de poulet dans sa pâte caramélisée aux oignons confits et sa sauce mi-sucrée asiatique’’, c’est du Poulet frit Général Tao, OK?

Pour voir le menu complet du Sapristi Bistro-Bar, par ici! Avez-vous vos trucs pour éviter de trop manger au restaurant?

BYE!

Laurie

%d blogueurs aiment cette page :