Archive by Author

P!nk + Dallas Green = You + Me

11 Nov

You-Me-Rose-ave

Un nouveau projet agréablement surprenant est né de la collaboration entre P!nk et Dallas Green, mieux connu sous le nom d’artiste de City and Colour. Il s’agit de l‘album acoustique folk Rose ave. qui contient les singles « Break the cycle » et « You and me » dont le vidéoclip a dépassé les trois millions de vues. Bien que l’association d’une superstar pop-rock et d’un ancien membre du groupe hardcore indépendant Alexisonfire qui s’est transformé en chanteur folk sonne étrange, le résultat n’a rien de douteux. En effet, les talents et les voix des deux auteurs-compositeurs-interprètes s’harmonisent à merveille !

Retour en arrière

Qui ne connait pas P!nk? Cette Américaine aux inspirations pop, rock et parfois punk qui s’est d’abord fait connaitre en 2000 avec son premier album Can’t Take Me Home vendu à plus de 5 millions d’exemplaires dans le monde. S’ensuit le plus gros succès commercial de sa carrière le single Get the party started de son deuxième album M!ssundaztood en 2001 qui s’est vendu à plus de 12 millions de copies dans le monde.

En 2003, son troisième album Try this connait un peu moins de succès, mais cela ne l’empêche pas de participer à la bande originale de Charlie’s Angels 2 et de remporter un Grammy award. Pendant ce temps, un certain Dallas Green de l’Ontario et 4 autres musiciens forme le groupe posthardcore canadien : Alexisonfire (un dérivé du nom d’une actrice pornographique qui les a d’ailleurs poursuivis!!). Le groupe connait un succès avec l’album Watch Out! en 2004.

P!nk personnalise son art et pousse un peu plus loin avec album I’m Not Dead en 2006 où l’on retrouve des chansons très personnelles et engagées. Tandis que le groupe Alexionfire lance son deuxième album Crisis et que Dallas Green, guitariste et chanteur au sein du groupe, mène un projet parallèle bien différent des sonorités du groupe qui consiste à composer des chansons folk et de les proposer sur internet. Ces chansons sont compilées et forment le premier album solo Sometimes de Dallas Green alias City and Colour.

En 2008 P!nk lance Funhouse et Bring me your love, nouvel album de City and Colour, parait à travers les tournées que Dallas Green continue de faire avec Alexisonfire. Ce deuxième album de Green assume encore plus sa sonorité folk avec l’utilisation des nouveaux instruments comme l’harmonica et le banjo. Au même moment, Alexionfire lance son troisième album Old Crows/Young Cardinals. Peu après, City and Colour entreprend sa première tournée américaine en solo. C’est à ce moment qu’un peu par hasard P!nk accompagne son copain à un spectacle de City and Colour et découvre Dallas Green. Un peu plus tard, sous le charme, P!nk lui offre de faire certaines de ces premières parties.

bxkxt31iuae9sgb

Source image : devoratormoden.ro

Les deux artistes ont fait un premier duo improvisé le 3 novembre 2011, lors d’un concert de City and Colour à l’Orpheum de Los Angeles. Cette année-là Le groupe Alexisonfire annonce sa séparation et City and Colour lance le single Fragile bird tiré de l’album Little Hell se classant no.1 dans le Canadian rock/alternative chart.

Au moment où P!nk annonce la sortie de son sixième album The Truth About Love en 2012 vendu à plus de 7 millions d’exemplaires, City and Colour finalise son nouvel album The Hurry and the Harm. Après sa tournée The Truth about love tour, P!nk demande à Dallas Green d’enregistrer une chanson avec elle. Quelques jours plus tard, ils quittent le studio avec rien de moins qu’un album de 10 titres nommé Rose ave. !

Ainsi, les deux artistes ont vu leurs chemins différents se croiser pour nous offrir un album qui enveloppe notre mélancolie de novembre. Ils partagent tous deux cet amour pour la musique et cette volonté de suivre son instinct. D’ailleurs quand Dallas Green a annoncé qu’il souhaitait passé du groupe hardcore à un album solo acoustique folk, il a du faire face a bien des critiques! Il en est de même pour P!nk qui a refusé à plusieurs reprises de se faire transformer en vedette pop par de grandes compagnies de disques.

Pour ceux qui aiment les rumeurs, sachez que les deux artistes sont mariés…mais avec d’autres personnes! P!nk est la femme de Carey Hart professionnel de motocross tandis que Dallas Green est l’époux de l’animatrice Leah Miller. Bien que le romantisme est au rendez-vous dans certaines de leurs chansons, détrompez-vous ! 😉

.

Que pensez-vous du projet you + me ?

Catherine

Le retour des boys band !

17 Oct

Ma mère me disait de ne pas me débarrasser de mes vêtements qui n’étaient plus à la mode, car les tendances sont comme des boomerangs et reviennent après quelques années. À voir les imprimés et les couleurs des années 80 qui se promènent partout dans les rues ces temps-ci, difficile de dire le contraire. Je crois bien qu’il en est de même pour les boys band.

Ce BoysBand légendaire!

Ce BoysBand légendaire!

À la fin des années 90 et début 2000, je transportais partout avec moi les albums de NSYNC, puis après avoir boudé pendant quelques années les boys band pop, je me retrouve aujourd’hui à fredonner des succès de One Direction ou de The Wanted. Et si l’effet boomerang des tendances mode s’appliquait aussi aux tendances musicales? Du moins, dans le cas des boys band, il faut bien admettre que oui ! Près d’une dizaines d’années après New Kids on the Block, les succès des Backstreets Boys se faisaient écouter et près d’une dizaine d’années après ces derniers c’est désormais le retour des boys bands ! Et quel retour! Nous assistons à une explosion de boys band sur plusieurs continents !

Pensons aux groupes australiens 5 Seconds of Summer ou à District 3 et The Vamps d’Angleterre ou encore aux groupes des quatre coins des États-Unis : AJR de New York, Before You Exit de Floride et Emblem 3 de Californie. Sans oublier d’autres groupes américains comme After Romeo, Beyond 5 et Midnight Red et la grande popularité de nombreux boys band coréens et japonais.

Le boys band est une épidémie tout autour du globe qui s’attaque plus particulièrement et sévèrement aux oreilles des filles sans toutefois épargner une bonne partie de la population. Les girls band suivent aussi de près pensons à Little Mix ou Fifth Harmonies ou The Saturdays qui occupent les palmarès. Certains jugeront la qualité musicale, l’emballage, les produits dérivés, les groupies et la recette parfaite mélangeant look et personnalité des boys band, mais j’estime qu’il auront toujours leur place même s’il faut parfois une petite pause de quelques années pour mieux apprécier leur retour !

Quand le passé et le présent se rencontrent

Je vous invite à vous amuser à constater à quel point le vidéoclip du single « Worldwide » du groupe Big Time Rush en 2011 ressemble à celui des Backstreets Boys pour « I want it that way » en 1998.

 

Et vous, trippez-vous encore sur les boys band?

Bonne semaine! 🙂

Catherine

Dans les bras d’Hôtel Morphée

20 Sep

Cette fois, je vous invite à découvrir un groupe de chez nous, Hôtel Morphée, qui a lancé son deuxième album le 9 septembre dernier.

Hôtel Morphée Crédit Photo : Ma mère était hipster

Le quatuor montréalais constitué d’une chanteuse et de trois musiciens multi-instrumentistes nous présente un album où le rock flirte avec le pop. Les textes m’ont particulièrement marquée par leurs métaphores et leur poésie qui inspirent notre imaginaire et nous font rêvasser. Les rythmes des chansons sont parfois doux, parfois rudes à l’image de la voix de la chanteuse sensuelle et rauque qui livre à merveille les textes où bouillonnent l’urgence, le doute et l’espoir qui nous animent tous.

L’abondance des violons qui s’harmonisent parfaitement et apportent une valeur ajoutée aux mélodies se fait apprécier. Leur récent album « Rêve américain » est une version plus élaborée et plus mature à la suite de leur premier album « Des histoires de fantômes » paru en 2013 qui déjà nous démontrait leur style authentique à la fois accessible et avec une petite touche bien à eux. Tout comme leur musique, leurs vidéoclips de « Histoires de fantômes » à « Dernier jour » sont créatifs et intéressants, loin des clichés. Justement, je dois vous faire une confidence : j’ai dû écouter en boucle pendant des jours le single « Dernier jour » tiré du récent album.

À mon avis, Hôtel Morphée est digne des Ariane Moffatt et des Karkwa de ce monde, pas surprenant donc qu’ils aient signé avec Audiogram. Découvrez le récent vidéoclip « Dernier jour » d’Hôtel Morphée :

Bonne découverte musicale!

Catherine

Musique : découvrez Sia

4 Août

10559694_10204478477740794_7595502278857468917_n

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que je vous partage ma découverte musicale du mois : Sia. À vrai dire, le mot « découverte » n’est pas tout à fait approprié puisque je suis convaincue que vous avez tous déjà fredonné plusieurs de ses chansons sans le savoir. En effet, Sia, auteure-compositrice-interprète australienne de 38 ans, semble encore méconnue du grand public. Pourtant elle est partout !

Que vous connaissiez par cœur les paroles de « Diamonds » de Rihanna ou que vous chantiez à tue-tête « Loved me back to life » de Céline Dion, ou encore, que vous sifflez l’air de l’hymne du Mondial de la FIFA 2014 « We are one (Ole ola) » interprété par Pitbull et Jennifer Lopez, vous appréciez inconsciemment le talent de Sia ! En effet, elle a écrit ses chansons et bien d’autres pour une impressionnante brochette d’artistes dont David Guetta (Titanium ; She wolf), Britney Spears (Perfume), Beyoncé (Pretty Hurts), Christina Aguilera (Blank Page), Flo Rida (Wild One), Katy Perry (Double Raibow), Jessie J (Breathe), Shakira (Chasing Shadows), Kylie Minogue (Sexy Love), Eminem (Beautiful Pain), Ne-Yo (Let me love you) et Rita Ora (Radioactive), pour ne nommer qu’eux. Sia ne semble pas manquer de générosité, elle a d’ailleurs écrit « Cannonball » qui figure sur l’album « Louder » de Lea Michele afin de l’aider à surmonter le deuil du décès de son copain Cory Monteith. Sia, ayant elle-même déjà vécu la perte de son petit ami, auquel elle avait consacré son premier album « Healing Is Difficult » en 2001.

La chanteuse à la voix à la fois délicate et intense trouve également du temps pour poursuivre sa carrière solo en nous présentant son 6e album « 1000 Forms of Fear », lancé en juillet dernier, incluant le single « Chandelier » qui s’est imposé dans les palmarès ces dernières semaines.

Et comme si ce n’était pas assez, Sia figure également sur les bandes originales des films 36, Quai des Orfèvres (2004), Sex and the City (2008) et Twilight, chapitre III : Hésitation (2010). Plus récemment, elle a composé la chanson « Elastic Heart » qui se retrouve sur son récent album pour le film Hunger Games : L’Embrasement (2013) en collaboration avec Diplo et The Weeknd. Son répertoire se fait aussi entendre dans différentes séries télévisées telles que Gossip Girl, Nikita, Luther, The Big C, 90210, Rookie Blue, Private Pratice, Six Feet Under, Grey’s Anatomy et Nip/TuckUbisoft l’a même choisie pour la bande-annonce du jeu Prince of Persia.

Eh oui, Sia est bel et bien partout ! N’oubliez donc pas d’avoir une petite pensée pour elle quand vous fredonnerez un prochain succès à la radio qui risque bien d’être l’œuvre de son talent. En espérant vous avoir fait découvrir une nouvelle artiste ou encore de vous en avoir appris un peu plus sur elle.

Catherine A.

P.S

  • Vous n’avez pas encore vu le vidéoclip du single « Chandelier »? Des plus anciens aux plus récents vidéoclips de Sia,  ils regorgent tous de créativité. Amusez-vous à les découvrir !
  • Voici la vidéo d’une prestation live à Radio KCRW (Los Angeles) en 2007 qui m’a fait découvrir Sia. 

 

%d blogueurs aiment cette page :